Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 29 mai 2010 | Mise en ligne à 9h04 | Commenter Commentaires (7)

    Une bonne conclusion au mois de mai?

    Photo: David Boily, La Presse

    Photo: David Boily, La Presse

    La visite des Railhawks de la Caroline, demain au stade Saputo (14h), met la touche finale à un mois de mai très occupé pour l’Impact.

    Lors des 30 derniers jours, les joueurs montréalais ont disputé neuf rencontres, en plus de faire deux voyages sur la côte Ouest du continent. Un rythme infernal qui n’a pas empêché l’équipe d’afficher un dossier très honorable de trois victoires, cinq matchs nuls et une seule défaite.

    «Je serai encore plus content si on finit le mois avec une victoire pour mettre la cerise sur le gâteau, a expliqué Marc Dos Santos, hier. Un mois parfait, ce serait de gagner tous les matchs, mais je pense que globalement, on a eu un mois positif. Peut-être un de nos meilleurs débuts lors des dernières années.»

    Avec seulement quatre jours de repos complets en mai, un tel rythme constitue-t-il une première pour le club montréalais? «Pas vraiment», a rappelé le capitaine Nevio Pizzolitto, qui s’est remémoré la cadence imposée par la participation à la Ligue des Champions de la CONCACAF, en 2008.

    «Cela avait été très difficile et on avait dû sacrifier les séries pour aller loin en Ligue des Champions, a-t-il expliqué. Cette année, on n’était pas à 100% lors des matchs du Championnat canadien, mais on a bien fait dans notre championnat. On a appris des dernières années, et même le personnel technique a fait un bon travail pour qu’on ait toujours des joueurs frais sur le terrain.»

    Malgré un début de saison assez moyen, les Railhawks restent l’une des valeurs sûres de ce championnat. Sous la houlette de leur entraîneur écossais Martin Rennie, ils ont fracassé plusieurs records d’équipe la saison passée au chapitre des victoires ou des buts marqués et encaissés.

    Une victoire acquise mercredi dernier sur la pelouse des Islanders de Porto Rico tend à indiquer qu’ils sont prêts à continuer dans la même direction.

    «J’ai beaucoup de respect pour la Caroline, a indiqué Dos Santos. C’est une équipe aussi forte, voire un peu améliorée par rapport à l’an dernier. Leur début de saison ne veut rien dire, parce que cette victoire à Porto Rico, c’est très important pour eux.»

    Les Railhawks ont maintenant envie de refaire le même coup au stade Saputo, où ils n’ont pas encore connu la victoire. Et, selon Nevio Pizzolitto, ils ont de sacrés arguments à faire valoir. «C’est une équipe très forte avec beaucoup de qualités, a-t-il prévenu. Défensivement, ils sont bons. Ils ont aussi une forte attaque et un bon entraîneur. On a toujours eu de la difficulté contre eux. Et puisqu’ils jouent très dur, on doit s’attendre à un match très physique.»

    Même discours du côté de l’entraîneur-chef, qui espère que ses troupes vont «tourner la page après deux matchs qui ne voulaient rien dire» (contre la Fiorentina et Vancouver).

    «Il n’y a pas une si grande différence entre les deux équipes au classement. On s’attend à un adversaire très bien organisé sur le terrain et qui est très fort en possession du ballon. Ça va être compliqué et on va devoir être au mieux de notre forme pour l’emporter.»

    Testo jouera, Pastel incertain

    Absent contre Vancouver en raison d’une blessure musculaire, David Testo s’est entraîné normalement hier, et il tiendra son rang contre la Caroline. L’incertitude plane maintenant au-dessus de la participation du meneur de jeu Filipe Pastel. Le Portugais a été remplacé lors du dernier match après un duel avec Zurab Tsiskaridze.

    «Si les médecins me donnent le O.K., il va jouer, a indiqué Dos Santos. Sinon, on va devoir repenser notre structure.»

    Le 4-4-2 avec un milieu en losange pourrait alors se muer en 4-4-2 à plat avec le duo Testo-Simon Gatti dans l’entre-jeu.

    Prochain texte: Jose Mourinho et le Real


    • J’attends avec impatience votre texte sur José Mourinho…

      Voila pourquoi j’aime ce coach, il relève les défis et les gagnent…assisterons a la consécration du premier entraineur qui gagnera la C1 avec 3 clubs différents dans 3 championnats majeurs ??? Je pense que oui. J’ai aussi aimé un de ses commentaires lors de son transfert au Real Madrid. Il disait que ”ce n’est pas au président du Real Madrid de décidé qui doit partir (en faisant référence a Kaka et Benzema) ou qui doit rester…”

      P.S : Paraît-il qu’il veut amener Maicon avec lui ???

    • Même en tant que grand fan de l’Impact, j’ai bien hâte de passer à la Coupe du Monde…

    • Mourinho tiendra-t-il plus d´un an ? Les paris sont ouverts ! En tout cas s´il réussit à être le premier coach à tenir tête à Florentino Pérez, ce sera déjà quelque chose !

      Je crois qu´il gagnera au moins 1 titre… Mais les merengues ont les yeux plus gros que le ventre et veulent déjà parler de triplé (comme l´an dernier à la même époque, la suite tout le monde la connaît : Alcorcón et Lyon…)

      Enfin, tant qu´il ne joue pas avec ce 7-2-1 et 30% de possession auquel il nous a habitué en LDC, ici en Espagne on lui sera reconnaissant, que l´on soit fan du Real ou non ! J´espère que le spectacle se fera sur le terrain, pas dans la salle de conférence de presse (quoique j´ai pas trop d´espoir).

    • Morinho cherche le resultat avant le spectacle, par tous les moyens, étant amoureux du soccer, je n’aime pas sa vision de ce jeux, oubliez le spectacle au réal cette année.

    • Pas un expert en soccer loin de là mais est-ce que je me trompe si je dis que l’impact a toujours de la difficulté à bien finir une action en attaque.

      Ballon bien centré dans l’axe mais personne pour le reçevoir et compléter. Attaques qui finissent souvent en queue de poisson.

      Manque de technique? manque d’imagination? la faute au style de jeu? Si je consulte les statistiques depuis le début de l’année je constate que l’Impact a marqué 5 buts je crois et Caroline 9.

      Où est le problème?

    • Je l’ai mentioinné sur une autre fil mais lorsque Rocco Placentino est ton meilleur attaquant, tu es dans le trouble.

      Va falloir du renfort.

      Pour le match d’aujourd’hui, pas les meilleurs choix tactiques pas la meilleure exécution par nos joueurs non plus, soyons cependant bons joueurs donnons crédit aux visiteurs qui furent efficaces avec et sans le ballon

    • Il manque cruellement un bon attaquant à ce club…mais je crois qu’ils se font rares! Je trouve aussi que lors des centres…il n’y a peu de joueurs qui s’aventurent pour essayer de rediriger le ballon…il y a souvent un, voir peut-être joueurs qui s’essaient…je ne sais pas, ça ne se bouscule pas dans la surface pour venir essayer de marquer! Les milieux font quoi? Ils filment?

      Sinon, Il y avait Cammalleri sur la pelouse du stade après le match…p-e regarder pour l’embaucher!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité