Soccer

Lundi 27 juillet 2015 | Mise en ligne à 15h53 | Commenter Commentaires (97)

Montréal entre dans les ligues majeures

Didier Drogba

CHARLES DUBÉ

C’est fait. Après un peu plus d’une semaine de rumeurs et de spéculations, l’Impact de Montréal a mis la main sur Didier Drogba. Même si l’attaquant ivoirien n’est plus le joueur qu’il a déjà été, son acquisition vient complètement changer la donne pour le bleu-blanc-noir.

>>> Le texte de Pascal Milano

L’argent investi et les efforts déployés par la direction de l’Impact dans ce dossier démontrent sa volonté de jouer à jeu égal avec les meilleures équipes de MLS. Si, auparavant, on aurait pu voir l’Impact comme une équipe de deuxième classe derrière les Galaxy de Los Angeles, Toronto FC, Orlando FC et autres New York City FC, avec Drogba dans son alignement et, peut-être l’international costaricain Johan Venegas, il rejoint la liste de ces clubs prêts à dépenser pour amener de grandes vedettes de ce côté-ci de l’Atlantique.

Aussi cette signature, après le beau parcours en Ligue des champions de la CONCACAF, donne une renommée internationale à l’Impact qui lui servira pour recruter de nouveaux joueurs et de nouveaux partisans. Le dossier Drogba nous a également prouvé que, contrairement à ce que certains répètent, le fait français peut être un avantage pour Montréal dans le sport professionnel.

Déjà les ventes de billets semblent avoir augmenté et on peut s’attendre à plusieurs matchs à guichet fermé d’ici la fin de la saison. Le chandail de Drogba devrait également s’envoler rapidement autant à Montréal qu’ailleurs sur la planète dès que le numéro qu’il portera sera officiellement connu.

Sur le terrain, la légende de Chelsea, qui devrait arriver à Montréal mercredi, ne viendra pas régler tous les problèmes, mais il sera certainement en mesure d’amener une belle contribution offensive et de profiter des occasions que les nombreux milieux offensifs sauront créer derrière lui. J’ai dit plus tôt que l’attaque n’était pas le plus gros problème de l’Impact, mais un peu plus de réussite ne fait jamais de tort. Le grand Ivoirien devrait aussi jouer un rôle important sur les coups de pied arrêtés en zone défensive alors qu’avec son expérience, il pourrait aider l’Impact à triompher de son complexe sur la route.

Si Drogba permet au bleu-blanc-noir d’aller chercher une dizaine de points d’ici la fin de l’année, comme des David Villa ou Kaka l’ont fait pour leur club contre Montréal, l’équipe devrait se retrouver dans une bonne position pour faire les séries. Et avec le Donadel nouveau comme milieu défensif, peut-être que l’Impact peut devenir une des bonnes équipes de MLS avec un peu plus de confiance en ces moyens.

Quelque chose me dit que nous devrions aussi voir d’autres changements d’ici la fin de la période des transferts. Avec le retour de Justin Mapp, l’arrivée de Kyle Bekker et le probable transfert de Johan Venegas, il y aura congestion à l’avant alors que le départ de Bakary Soumaré crée un petit manque de profondeur à l’arrière. Nous y reviendrons sûrement.

Que pensez-vous de l’arrivée de Didier Drogba ? Quel impact aura-t-il à Montréal ? Irez-vous plus souvent au stade ? Achèterez-vous son maillot ?

AJOUT : L’Impact a confirmé mardi que Didier Drogba devrait arriver à l’aéroport Montréal-Trudeau mercredi à 16h25 sur un vol en provenance de Londres. Il sera présenté aux médias lors d’une conférence de presse jeudi soir à 18 h au stade Saputo en compagnie du président de l’équipe Joey Saputo. D’autres détails ici.

Lire les commentaires (97)  |  Commenter cet article

 

Mardi 21 juillet 2015 | Mise en ligne à 10h39 | Commenter Commentaires (193)

La piste Drogba

Didier Drogba. Photo Glyn Kirk, Archives Agence France-Presse.

Didier Drogba. Photo Glyn Kirk, Archives Agence France-Presse.

CHARLES DUBÉ

La nouvelle est tombée ce week-end sous la plume de Noel Butler de TSN et a été confirmée au cours des derniers jours, notamment par Joey Saputo lui-même, hier soir, au micro du même journaliste sur les ondes de TSN690. L’Impact a discuté avec Didier Drogba et le joueur ivoirien préférerait Montréal à Chicago, qui a ses droits en vertu de la liste de découverte de la MLS.

>>> Plus de détails ici

>>> L’entrevue de Joey Saputo à TSN690 ici

J’ai écrit au cours des derniers jours que le plus grand besoin de l’Impact n’était pas à l’attaque. J’ai aussi souvent répété depuis la fin du recrutement hivernal que l’équipe avait de bons joueurs de calibre MLS à toutes les positions, mais qu’elle pouvait aussi s’améliorer à toutes les positions. En ce qui a trait à un joueur désigné, j’ai noté que si le bleu-blanc-noir devait dépenser gros, il faudrait que ce soit pour un joueur qui aurait un impact immédiat autant sur que hors du terrain.

Didier Drogba serait, en ce sens, une signature extraordinaire pour Montréal. Un des meilleurs attaquants de sa génération, il deviendrait – probablement avec Alessandro Nesta et sans rien enlever à Marco Di Vaio – le meilleur joueur à avoir porté les couleurs de l’Impact.

Sur le terrain, il est un attaquant de puissance – une force brute – qui peut faire la différence à lui seul et qui pourrait, avec son leadership, servir de modèle aux jeunes attaquants comme Jack McInerney, Cameron Porter, Anthony Jackson-Hamel et Romario Williams.

Hors du terrain, c’est un joueur charismatique, francophone, reconnu mondialement qui représenterait une excellente vitrine pour Montréal et l’Impact, autant pour remplir le stade Saputo que pour augmenter la reconnaissance de la marque à l’international.

J’ai généralement des doutes devant l’idée d’attirer des joueurs en fin de carrière, mais je crois que l’impact que pourrait avoir un Didier Drogba à Montréal vaut largement le risque.

L’ex attaquant de Chelsea a probablement encore une ou deux – peut-être même trois – bonnes années dans le corps, il a le profil parfait pour réussir dans la MLS, il peut être un modèle idéal pour les jeunes et il aurait un impact marketing que très peu de joueurs pourraient avoir à Montréal (pas même un Steven Gerrard ou un Frank Lampard).

Je ne vois qu’un autre joueur qui pourrait avoir un impact au niveau marketing aussi grand que Drogba en ce moment au Québec – un jeune attaquant italien qui tarde à remplir les énormes attentes placées en lui – et je ne crois pas qu’il soit prêt à quitter l’Europe. Peut-être dans deux ou trois ans quand il aura commis plusieurs autres frasques de l’autre côté de l’Atlantique et après la retraite de l’Ivoirien ? Mais à ce moment, vaudra-t-il encore toujours le coup ? La piste Drogba me semble beaucoup plus sûre pour le moment.

Bref, l’arrivée de Didier Drogba changerait complètement le visage de l’Impact de Montréal du jour au lendemain.

Que pensez-vous de cette piste ? Y croyez-vous ?

AJOUT : Selon ESPN FC, le Fire aurait haussé son offre salariale, qui était originalement de 2,5 millions par année pour 18 mois, mardi.

AJOUT 2 : Lors de la réunion des membres (abonnés de saison) mardi soir, Joey Saputo a dit espérer que le dossier se règle rapidement, idéalement d’ici le week-end. En cas d’échec dans sa tentative de recruter l’Ivoirien, l’Impact aurait alors le temps pour recruter un autre attaquant avant la fin de la période des transferts, le 6 août.

Lire les commentaires (193)  |  Commenter cet article

 

Vendredi 17 juillet 2015 | Mise en ligne à 11h55 | Commenter Commentaires (88)

L’Impact a besoin d’un attaquant, vraiment ?

CHARLES DUBÉ

Depuis l’ouverture de la fenêtre des transferts dans la MLS, je lis et entends partout les mêmes commentaires. L’Impact a besoin de plus de punch à l’attaque. L’Impact a besoin d’un vrai numéro 10, d’un vrai attaquant. Même Frank Klopas ne cache pas son désir d’ajouter un buteur d’expérience à son équipe. Mais est-ce vraiment le point faible de l’équipe ? Est-ce qu’un nouveau numéro 9 rendrait l’équipe beaucoup plus compétitive ? Est-ce qu’un nouveau renard des surfaces améliorerait la défensive de l’équipe ?

En date d’aujourd’hui, l’Impact a la meilleure offensive de la MLS à domicile avec 17 buts en 8 matchs à domicile, soit une moyenne de 2,125 buts par match. Ce rendement place le bleu-blanc-noir tout juste devant le Crew de Columbus qui a marqué 2,1 buts par match à la maison (21 buts en 10 matchs). La seule autre équipe qui a marqué plus de 2 buts par match à domicile est le Galaxy de Los Angeles (2,09 – 23 buts en 11 matchs).

Si on regarde l’ensemble des matchs disputés cette saison, l’Impact s’en tire encore très bien avec la 5e meilleure offensive de la ligue (3e) dans l’est.

1 – Toronto FC – 26 buts en 17 matchs – 1,529 but/match
1 – Sporting Kansas – 26 buts en 17 matchs – 1,529 but/match
3 – Red Bulls de New York – 27 buts en 18 matchs – 1,5 but/match
4 – Galaxy de Los Angeles – 31 buts en 21 matchs – 1,476 but/match
5 – Impact de Montréal – 23 buts en 16 matchs – 1,438 but/match
6 – Crew de Columbus – 28 buts en 20 matchs – 1,4 but/match

Bien sûr les performances offensives à l’étranger laissent quelque peu à désirer, mais est-ce là le symptôme d’une équipe qui a de la difficulté à marquer ou d’une équipe qui a de la difficulté à l’étranger ?

Les attaquants de l’Impact sont-ils sous-estimés ? Nacho Piatti ne fait-il pas le travail comme numéro 10. Si on regarde le ratio de buts marqués par 90 minutes, Dominic Oduro se pointe au troisième rang dans la MLS parmi les joueurs qui ont joué plus de 300 minutes derrière Sebastian Lletget (la dernière révélation du Galaxy) et Anatole Abang (NYRB) avec 0,75 but par 90 minutes. Devrait-il avoir plus de temps de jeu ?

Si on regarde les statistiques, le problème se trouverait plutôt à l’autre bout du terrain alors que l’Impact affiche la 3e pire défensive de la MLS (1,563 but accordé par match), tout juste devant le Révolution de la Nouvelle-Angleterre (1,571 but accordés par match) et le Toronto FC (1,588 buts accordés par match). À domicile, c’est à peine mieux. Les 1,125 but accordé par match de l’Impact placent l’équipe au 15e rang sur 20. À l’extérieur, seuls l’Union de Philadelphie (2,44 buts accordés par match) et le Révolution de la Nouvelle-Angleterre (2,27 buts accordés par match) font pire que l’Impact (2 buts accordés par match).

Les salaires dévoilés par l’Association des joueurs

Par ailleurs, l’Association des joueurs de la MLS a dévoilé la liste des salaires de tous les joueurs de la ligue. Ces chiffres, que vous pouvez voir ici, doivent toutefois être pris avec un grain de sel, plusieurs mécanismes étant à la disposition des équipes pour modifier les salaires.

Comme dans plusieurs ligues et plusieurs sports, on voit qu’en général les meilleures aubaines se trouvent du côté des jeunes joueurs performants, notamment Donny Toia avec l’Impact ou encore Jose Villareal à Los Angeles.

On peut aussi apprendre que l’Impact a économisé 137 000 $ avec l’échange Soumaré-Bekker.

Cette liste change-t-elle votre perception de certains joueurs ?

Lire les commentaires (88)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2012
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité