Soccer

Vendredi 3 octobre 2014 | Mise en ligne à 11h35 | Commenter Commentaires (195)

La retraite de Marco Di Vaio

Marco Di Vaio a annoncé qu'il prendra sa retraite à la fin de la présente saison. Photo Bernard Brault, La Presse.

Marco Di Vaio a annoncé qu'il prendra sa retraite à la fin de la présente saison. Photo Bernard Brault, La Presse.

CHARLES DUBÉ

Ce n’est certainement pas une surprise pour quiconque. L’attaquant de l’Impact Marco Di Vaio a  annoncé qu’il prendra sa retraite comme joueur professionnel au terme de la présente saison. Les amateurs de soccer montréalais n’ont donc plus que deux matchs pour aller le voir jouer au stade Saputo, les 11 et 25 octobre.

Après une première demi-saison en demi-teinte, le numéro 9 italien s’est imposé comme un des meilleurs joueurs de MLS en 2013. Cœur et âme de l’équipe, il l’a littéralement transportée jusqu’en séries éliminatoires avec ses 20 buts en 33 matchs.

Cette année, le départ aura été plus lent, mais depuis le milieu de l’été, un déclic semble s’être produit (la réaffectation de Nick De Santis, l’arrivée de Nacho Piatti, une meilleure forme physique, le dégoût de la défaite ?). Marco Di Vaio a pris en main le leadership de l’Impact sur le terrain et en a, au moins, fait une équipe respectable dans la plupart de ses matchs.

Bref pendant trois saisons, le joueur désigné aura représenté l’identité d’une équipe dont le rendement a suivi le sien. Avec ses 37 buts en 72 matchs dans l’uniforme montréalais (toute compétition confondue), il a fait rêver les partisans montréalais et a su les faire se lever de leurs sièges à plus d’une occasion. Et les faire râler à d’autres moments par des courses paresseuses ou des gestes de découragement.

Quel souvenir garderez-vous de lui ? Irez-vous au stade Saputo pour voir un de ses derniers matchs ?

>>> D’autres détails ici

La succession

Le départ de Di Vaio laissera un important vide chez l’Impact l’an prochain, autant au niveau du leadership que de la production offensive. Comment le bleu-blanc noir devrait le remplacer selon vous ?

Personnellement, je crois que Jack McInerney peut faire le travail si on lui en donne l’occasion et qu’il est bien alimenté. Il faudrait cependant dénicher un bon attaquant qui saura lui faire compétition et le pousser à se surpasser. Un bon joueur, mais pas nécessairement un joueur désigné. L’argent libéré par le départ de Di Vaio pourrait peut-être être mieux utilisé pour améliorer l’équipe à une autre position.

Lire les commentaires (195)  |  Commenter cet article

 

Jeudi 25 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h35 | Commenter Commentaires (78)

Un petit coup de main du Salvador

CHARLES DUBÉ

La saison de l’Impact n’aura finalement pas été complètement ratée. Les Red Bulls de New York se sont contentés d’un match nul (0-0), hier, au Salvador contre le C.D. FAS propulsant du même coup le bleu-blanc-noir en quarts de finale de la Ligue des champions. Peu importe le résultat du match du 22 octobre à New York, l’Impact terminera donc premier de son groupe.

>>> Un court résumé du match de mon collègue Pascal Milano

La direction montréalaise se réjouira certainement de cette occasion de pouvoir lancer la prochaine saison avec un important match au Stade Olympique à la fin février ou au début mars. Ça pourrait être un bel argument pour convaincre les abonnés de saison de poursuivre l’aventure. Et pour les joueurs, c’est une belle réussite sur le terrain malgré les moments plus difficiles en MLS.

La question maintenant est de voir comment l’équipe gérera sa fin de saison. Vivant ses plus beaux moments de l’année, elle a rattrapé le Chivas USA à l’avant-dernier rang de la ligue. Outre l’honneur de ne pas finir dernier et de monter d’un ou deux rangs au classement, il ne reste pas beaucoup d’enjeux.

Un bon résultat contre New York le 22 octobre est tout de même souhaitable puisque les quarts de finales de la Ligue des champions sont décidés selon le résultat dans la phase des groupes (les gagnants des groupes sont classés selon le nombre de points obtenus et le meilleur affronte le plus faible).

Frank Klopas l’a déjà dit, on risque de voir beaucoup de joueurs, notamment les jeunes, revêtir le bleu-blanc-noir dans les prochaines semaines. Les entraîneurs voudront se faire une idée claire des aptitudes de tout un chacun afin de mieux construire l’équipe 2014-2015, qui aura la tâche de disputer le quart de finale de Ligue des champions.

Qu’espérez-vous voir pour les derniers matchs de la saison ? L’Impact doit-il chercher à obtenir le plus de points possible ou faire des expériences ? Y a-t-il des joueurs que vous aimeriez voir obtenir plus de temps de jeu d’ici la fin de la saison ?

Lire les commentaires (78)  |  Commenter cet article

 

Mercredi 17 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h23 | Commenter Commentaires (102)

Le match le plus important de la saison

CHARLES DUBÉ

L’Impact connaît une saison de misère en MLS, mais outre les performances de certains jeunes et de Nacho Piatti, il y a tout de même certaines raisons de se réjouir et d’espérer. Le onze montréalais a, en effet, obtenu de bons résultats jusqu’à maintenant en Championnat canadien et en Ligue des champions.

Avec une victoire, ce soir (20 h), contre les Reds Bull, au stade Saputo, il pourrait ainsi prendre une bonne option sur la première place de son groupe donnant accès à la phase éliminatoire au printemps prochain, une belle occasion de bien commencer la prochaine saison et aider la nouvelle équipe marketing.

Pour cette occasion, nous devrions voir le meilleur onze de l’équipe (moins les joueurs blessés bien sûr). Frank Klopas a reposé certains éléments-clés le week-end dernier en vue de cet affrontement crucial.

La tâche ne sera pas facile contre des New-Yorkais toujours dangereux, mais elle pourrait être facilitée par le fait que les Red Bulls, contrairement à l’Impact, se bat toujours sur deux fronts. Ils pourraient donc être tenté – et devraient – reposer certaines vedettes comme Bradley Wright-Phillips, Thierry Henry et Tim Cahill pour conserver leurs énergies pour la course aux séries de la MLS.

Une victoire de l’Impact lui permettrait de conserver le premier rang de son groupe. Il aurait besoin d’un match nul à New York lors de son prochain match de Ligue des champions, le 22 octobre, pour s’assurer de passer au tour suivant. Un autre résultat forcerait l’Impact à aller chercher un résultat dans la Grosse Pomme. Les Montréalais peuvent aussi espérer un petit coup de main du CD FAS, qui accueillera les Red Bulls au Salvador la semaine prochaine.

Quel serait votre onze partant ? Irez-vous au stade (il reste beaucoup de billets) ? Croyez-vous aux chances de l’Impact ?

>>> Le texte de mon collègue Pascal Milano

Lire les commentaires (102)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité