Soccer

Vendredi 24 octobre 2014 | Mise en ligne à 11h00 | Commenter Commentaires (9)

Le dernier match de Di Vaio et de…

Photo Bernard Brault, La Presse

Photo Bernard Brault, La Presse

CHARLES DUBÉ

Marco Di Vaio disputera demain au stade Saputo son dernier match dans l’uniforme bleu-blanc-noir. Dans un match sans réel enjeu (sauf l’honneur), ce sera l’occasion pour les amateurs et l’organisation de souligner l’immense contribution de l’attaquant italien sur et hors du terrain.

Au cours des deux ans et demi qu’il aura passé à Montréal, Di Vaio a contribué à donner de la crédibilité à l’équipe, l’a menée en séries l’an dernier, a fait vibrer et rêver les partisans avec de superbes buts. Depuis son arrivée, il a été le cœur et l’âme d’une équipe dont la forme reflétait celle de son meilleur joueur. Son départ forcera aussi l’Impact à se trouver une nouvelle identité pour l’an prochain.

Irez-vous voir l’Impact demain ? Quels souvenirs garderez-vous de Marco Di Vaio ?

>>> L’Impact a fait signé un chandail pour Marco Di Vaio par différentes personnalités montréalaises

Le match contre le D.C. United pourrait bien être aussi le dernier d’autres joueurs du bleu-blanc-noir. Avec une équipe vieillissante, un repêchage d’expansion à l’horizon et une nouvelle identité à trouver, d’importants changements sont à prévoir cet hiver, d’autant plus que l’équipe doit négocier avec un plafond salarial.

Le capitaine Patrice Bernier sera-t-il de retour (à 200 000 $ par année) ? Matteo Ferrari a-t-il une autre saison dans le corps (à 355 000 $) ? Ces deux joueurs accepteraient-ils des baisses de salaire ? Hassoun Camara cherchera-t-il une dernière expérience européenne ?

Est-il temps d’échanger Justin Mapp ou Felipe ? Le premier, malgré un excellent début de saison, semble s’être fait dépasser par Dilly Duka, Andres Romero et Ignacio Piatti, et pourrait apporter un bon retour dans une transaction alors que certains croient que le second a déjà plafonné et qu’il faut profiter de sa valeur actuelle pour obtenir un bon retour.

Andres Romero reviendra-t-il pour une troisième saison ? Jack McInerney sera-t-il l’attaquant de pointe de l’Impact l’an prochain ou ira-t-il marquer des buts pour une autre équipe ? Le New York City FC ou Orlando choisiront-ils un jeune joueur de l’Impact lors du repêchage d’expansion ?

Quels autres joueurs vous attendez-vous à voir partir ?

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article

 

Jeudi 23 octobre 2014 | Mise en ligne à 10h44 | Commenter Commentaires (22)

Ligue des champions : ça se précise pour l’Impact (AJOUT)

CHARLES DUBÉ

Le match nul de 1-1 récolté par l’Impact hier soir à New York lui permettra finalement de terminer 4e ou 5e parmi les clubs qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Le onze montréalais était pourtant en bonne voie pour s’assurer l’avantage du terrain avant d’accorder un mauvais but en fin de rencontre.

L’adversaire de l’Impact en quart de finale devrait être connu ce soir après le match entre le Sporting Kansas et Saprissa.

Une victoire des Américains leur permettrait de devancer l’Impact au quatrième rang, ce qui créerait une confrontation nord-américaine au tour suivant.

Avec une victoire convaincante, ils pourraient aussi grimper au troisième rang. Dans ce cas, l’Impact affronterait Herediano (Costa Rica).

En cas de défaite ou de match nul du Sporting Kansas, le bleu-blanc-noir conservera son quatrième rang et sera confronté à Pachuca (Mexique).

Quel adversaire souhaitez-vous que l’Impact affronte ? Pourquoi ? Qu’avez-vous pensé du match d’hier ?

>>>  Plus de détails dans le texte de Pascal Milano

AJOUT : Finalement, avec la défaite du Sporting Kansas hier, l’Impact affrontera le club mexicain de Pachuca.

En Europe

La phase des groupes de la Ligue des champions se poursuivait également en Europe cette semaine et les partisans ont eu droit à une avalanche de buts. Deux points ont particulièrement retenu mon attention.

> La domination des clubs allemands (4 victoires 17 buts pour – 4 buts contre) – se dirige-t-on vers une autre finale germanique ? Barcelone et le Real Madrid ont également livré la marchandise et demeurent parmi les favoris.

> Et les difficultés des clubs anglais. À part Chelsea, qui a dominé un faible club de Maribor, Liverpool a été surclassé par le Real Madrid, Manchester City n’a pu faire mieux qu’un match nul à Moscou et Arsenal a peiné en Belgique avant de se sauver avec la victoire grâce à deux buts tardifs. Sauront-ils rebondir ? City, Liverpool et Arsenal sont-ils si loin de l’élite continentale ?

Chez les Français, le PSG a fait le minimum (1-0) à Nicosie pour conserver la tête de son groupe alors que Monaco a cédé la tête du sien à Leverkussen après un match nul (0-0) contre Benfica au stade Louis II.

À mi-chemin de la phase des groupes, certaines équipes vous surprennent-elles ?

>>> Revoyez mes prédictions et celles de Frédéric Lord

Lire les commentaires (22)  |  Commenter cet article

 

Vendredi 3 octobre 2014 | Mise en ligne à 11h35 | Commenter Commentaires (206)

La retraite de Marco Di Vaio

Marco Di Vaio a annoncé qu'il prendra sa retraite à la fin de la présente saison. Photo Bernard Brault, La Presse.

Marco Di Vaio a annoncé qu'il prendra sa retraite à la fin de la présente saison. Photo Bernard Brault, La Presse.

CHARLES DUBÉ

Ce n’est certainement pas une surprise pour quiconque. L’attaquant de l’Impact Marco Di Vaio a  annoncé qu’il prendra sa retraite comme joueur professionnel au terme de la présente saison. Les amateurs de soccer montréalais n’ont donc plus que deux matchs pour aller le voir jouer au stade Saputo, les 11 et 25 octobre.

Après une première demi-saison en demi-teinte, le numéro 9 italien s’est imposé comme un des meilleurs joueurs de MLS en 2013. Cœur et âme de l’équipe, il l’a littéralement transportée jusqu’en séries éliminatoires avec ses 20 buts en 33 matchs.

Cette année, le départ aura été plus lent, mais depuis le milieu de l’été, un déclic semble s’être produit (la réaffectation de Nick De Santis, l’arrivée de Nacho Piatti, une meilleure forme physique, le dégoût de la défaite ?). Marco Di Vaio a pris en main le leadership de l’Impact sur le terrain et en a, au moins, fait une équipe respectable dans la plupart de ses matchs.

Bref pendant trois saisons, le joueur désigné aura représenté l’identité d’une équipe dont le rendement a suivi le sien. Avec ses 37 buts en 72 matchs dans l’uniforme montréalais (toute compétition confondue), il a fait rêver les partisans montréalais et a su les faire se lever de leurs sièges à plus d’une occasion. Et les faire râler à d’autres moments par des courses paresseuses ou des gestes de découragement.

Quel souvenir garderez-vous de lui ? Irez-vous au stade Saputo pour voir un de ses derniers matchs ?

>>> D’autres détails ici

La succession

Le départ de Di Vaio laissera un important vide chez l’Impact l’an prochain, autant au niveau du leadership que de la production offensive. Comment le bleu-blanc noir devrait le remplacer selon vous ?

Personnellement, je crois que Jack McInerney peut faire le travail si on lui en donne l’occasion et qu’il est bien alimenté. Il faudrait cependant dénicher un bon attaquant qui saura lui faire compétition et le pousser à se surpasser. Un bon joueur, mais pas nécessairement un joueur désigné. L’argent libéré par le départ de Di Vaio pourrait peut-être être mieux utilisé pour améliorer l’équipe à une autre position.

Lire les commentaires (206)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité