Soccer

Vendredi 22 juillet 2016 | Mise en ligne à 15h41 | Commenter Commentaires (34)

Eric Alexander échangé à Houston

CHARLES DUBÉ

Après avoir légèrement brassé les cartes au sein de son personnel de soutien, l’Impact a cette fois touché à son noyau en expédiant Eric Alexander au Dynamo de Houston en retour d’un montant d’allocation général et ciblé. Si on prend en compte la place de joueur international acquise un peu plus tôt cette semaine du Toronto FC en retour d’un choix au repêchage, cette transaction devrait paver la voie à l’arrivée d’un milieu de terrain international, probablement Hernan Bernardello.

Gêné par des blessures, Alexander avait eu de la difficulté à trouver ses repères à sa première saison à Montréal. Il semblait toutefois avoir retrouvé la confiance du personnel technique et il est le milieu axial qui a obtenu le plus de minutes (1047) depuis le début de la saison.

Personnellement, je croyais que l’Impact allait libérer ou envoyer en prêt un jeune qui peine à obtenir des minutes pour faire de la place pour ajouter un joueur à son effectif, mais dans un contexte de plafond salarial, le départ d’un joueur comme Alexander était probablement inévitable pour libérer les fonds nécessaires à l’arrivée d’une nouvelle recrue. « Cette transaction nous permet d’avoir une marge de manœuvre en ce qui a trait à notre plafond salarial en vue d’éventuels changements pour continuer à améliorer l’effectif à court et à long terme », a d’ailleurs expliqué le directeur technique de l’Impact Adam Braz dans un communiqué.

Avec le retour au jeu de Callum Mallace et de Marco Donadel et le travail de Kyle Bekker au milieu, le bleu-blanc-noir compte tout de même sur une belle profondeur à cette position et pouvait se permettre de laisser partir Alexander s’il va chercher un joueur qui améliore l’équipe.

Comme on ne connaît pas la somme obtenue en retour d’Alexander, il est difficile de dire si l’Impact a eu le meilleur dans cette transaction. La question est donc à savoir si le nouveau venu sera meilleur qu’Alexander. Et, sur ce point, il faudra attendre de connaître son identité.

Hernan Bernardello n’avait rien cassé à son premier passage à Montréal et a connu depuis des hauts et des bas. Il a cependant un profil plus défensif qui pourrait servir à solidifier l’arrière tout en libérant d’autres joueurs qui pourront se projeter davantage vers l’avant. En ce sens, l’Impact devrait être meilleur avec un joueur comme Bernardello qu’avec Alexander.

Avec sa capacité à relancer le jeu vers l’avant, Alexander aurait probablement été le partenaire idéal pour un joueur comme Bernadello, mais dans les circonstances, le nouveau venu pourrait être jumelé à Kyle Bekker, Calum Mallace, Patrice Bernier ou Marco Donadel quand il aura retrouver la forme. Ce pourrait d’ailleurs être l’occasion idéale pour Bekker de s’établir dans un rôle un peu plus avancé.

L’Impact doit aussi espérer que le nouveau venu n’aura pas une période d’adaptation trop longue en MLS. Si c’est Bernardello, le bleu-blanc-noir souhaitera qu’il n’a pas trop perdu ses repères depuis son premier passage à Montréal.

Êtes-vous satisfait des changements apportés par l’Impact ? Souhaitez-vous le retour de Hernan Bernardello ou préféreriez-vous l’arrivée d’un autre joueur ? Quel serait votre onze idéal avec l’effectif actuel ?

Lire les commentaires (34)  |  Commenter cet article

 

Mardi 12 juillet 2016 | Mise en ligne à 15h45 | Commenter Commentaires (127)

Cameron Porter échangé au Sporting Kansas

CHARLES DUBÉ

L’Impact a continué à remanier son personnel aujourd’hui en échangeant un des héros de son aventure en Ligue des champions de la CONCACAF au Sporting Kansas City contre le défenseur latéral Amadou Dia.

Plus de détails ici

Dans les dernières semaines, l’Impact a également fait signer un contrat à l’attaquant Matteo Mancosu, au milieu du FC Montréal David Choinière, en plus de libérer Maxim Tissot.

Ces changements touchent principalement des joueurs en périphérie de l’équipe première, mais il laisse tout de même perplexe.

En Tissot et Porter, l’Impact laisse partir deux jeunes joueurs populaires qui ont fait rêver les partisans pour deux joueurs inconnus de la plupart des partisans qui représenteront, au mieux, une amélioration marginale de l’effectif. Il faut espérer pour l’Impact que Mancosu et Dia me feront mentir, mais pour le moment, je ne vois ni l’un ni l’autre être un partant quand tout le monde est en santé.

Dia, qui a une vingtaine de départs en carrière en MLS, sera-t-il préféré à Ambroise Oyongo, Donny Toia ou Hassoun Camara ? N’oublions pas qu’Eric Miller a amorcé les quatre derniers matchs de l’équipe qui occupe le deuxième rang du classement général (Rapids du Colorado), mais qu’il n’y avait pas de place pour lui à Montréal.

Pour l’arrivée de David Choinière, cest toujours bien de voir un jeune de l’académie faire le saut avec le grand club, mais il faudra également voir le temps de jeu auquel il aura droit.

Que pensez-vous de ces changements de personnel ? Croyez-vous que l’Impact est meilleur aujourd’hui ?

Lire les commentaires (127)  |  Commenter cet article

 

Vendredi 8 juillet 2016 | Mise en ligne à 11h28 | Commenter Commentaires (78)

Une finale France-Portugal et Mancosu avec l’Impact

CHARLES DUBÉ

Ça n’aura pas été facile, mais la France est restée invaincue sur son sol en tournoi majeur avec sa victoire d’hier de 2-0 contre l’Allemagne. Malgré une domination de la Mannschaft, les Bleus ont su profiter de deux erreurs en défensive des visiteurs pour s’imposer et rejoindre le Portugal en finale.

Ce faisant, Antoine Griezmann est devenu le meilleur buteur (6) dans une édition de l’Euro depuis Michel Platini (9 en 1984). Dans l’autre demi-finale, Cristiano Ronaldo avait rejoint Platini pour le plus grand nombre de buts en carrière à l’Euro (9 en quatre participations).

Ce serait surprenant que Griezmann égalise le record de son compatriote pour le nombre de buts en une seule participation (il lui faudrait un tour du chapeau), mais, de l’autre côté, Ronaldo lorgnera sa place dans le livre des records et dans l’histoire de l’Euro.

Le Portugais, alors âgé d’à peine 19 ans, était de la partie en 2004 alors que son pays, mené par Luis Figo et Deco, s’était incliné contre la Grèce en finale. Aujourd’hui meneur de la Seleção, il pourra s’inspirer de ce match alors que son équipe jouera le rôle du négligé misant sur une défense solide et la contre-attaque pour remporter le match.

Cristiano Ronaldo saura-t-il réussir ce que Lionel Messi n’a pu faire et mener les siens vers la victoire dans un tournoi international majeur ? Le Portugal peut-il endormir les attaquants français et se sauver avec la victoire comme il l’a fait à quelques reprises depuis le début du tournoi ?

De l’autre côté, la France sera probablement plus incisive que contre l’Allemagne. L’adversaire devrait lui laisser beaucoup plus le ballon. Les Griezmann, Olivier Giroud et Dimitri Payet auront l’occasion de créer davantage. On a vu pendant tout le tournoi, notamment contre l’Islande que les Bleus pouvaient marquer des buts. Réussiront-ils à percer la défense portugaise solide depuis son 3-3 contre la Hongrie en phase de groupe ?

La France est favorite pour ce match et à la force de frappe pour s’imposer, peut-être même facilement, mais elle ne doit pas négliger ses adversaires. Ronaldo, comme on l’a vu contre le Pays de Galles et la Croatie, n’a besoin que d’une seconde pour changer l’allure d’un match et sera sûrement plus incisif que les attaquants allemands, qui malgré une domination, ont eu de la difficulté à créer des occasions franches.

Laurent Koscielny sera encore une fois le cœur de la défense française. Mobile avec un excellent sens de l’anticipation, il peut aisément briser les attaques adverses, mais peut-il rivaliser dans les airs contre le buteur portugais ? Olivier Giroud pourrait jouer un rôle crucial sur les corners en zone défensive…

L’équipe qui marquera le premier but fera certainement un grand pas vers la victoire. Ma prédiction : ce but tardera et Cristiano Ronaldo viendra voler la victoire en fin de match. Cependant, si les Français marquent rapidement, ils fileront vers une victoire facile.

Qui sortira vainqueur de ce duel selon vous ? Qui sera l’homme du match ?

UN NOUVEL ATTAQUANT POUR L’IMPACT

Plus près de nous, l’Impact a annoncé hier l’arrivée en prêt pour un an de l’attaquant italien Matteo Mancosu. Le joueur de 31 ans, sous contrat à Bologne, a connu ses meilleurs moments en deuxième division italienne alors qu’il a marqué 26 buts en 40 matchs en 2013-2014 avec Trapani. Depuis son arrivée à Bologne en 2015, il a marqué 2 buts en 32 matchs (17 en Serie A dont 8 en prêt à Carpi). Plus tôt dans sa carrière, il a roulé sa bosse en troisième et quatrième division.

En carrière, Mancosu a marqué 155 buts en 405 matchs de championnat, souvent dans des championnats que plusieurs qualifieront d’inférieurs à la MLS. Est-il la solution pour l’Impact ?

Laissons la chance au coureur, mais pour le moment, comme pour plusieurs, je dois avouer que cette signature me laisse perplexe. Si elle vise à pallier une absence à long terme de Didier Drogba, l’Italien devra rapidement s’adapter à son nouvel environnement et même Marco Di Vaio avait pris un certain temps à trouver ses repères en MLS.

La direction a-t-elle si peu confiance en ses jeunes attaquants ? N’y avait-il pas un attaquant nord-américain qui aurait pu rendre service de façon temporaire (un Jack McInerney ?) que l’Impact aurait pu avoir pour une bouchée de pain et qui n’aurait pas pris de place de joueur international?

Une chose est sûre selon moi, cette transaction laisse présager d’autres mouvements dont probablement, au moins un départ dans le secteur offensif.

Que pensez-vous de l’arrivée de Mancosu avec l’Impact ?

Lire les commentaires (78)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2016
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives