Soccer

Mardi 16 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h33 | Commenter Commentaires (4)

Ligue des champions : prédictions

Photo Archives Agence France-Presse

Photo Archives Agence France-Presse

CHARLES DUBÉ

Les saisons dans les principaux championnats européens sont lancées depuis quelques semaines et voilà maintenant que la plus prestigieuse compétition continentale de club – la ligue des champions de l’UEFA – prendra son envol plus tard aujourd’hui.

On retrouve toujours parmi les favoris les grandes puissances de la planète foot, que ce soit le Bayern Munich, le FC Barcelone ou le Real Madrid, mais les dernières années nous ont montré que rien n’est acquis dans ce tournoi et, qu’à ce niveau, presque toutes les équipes peuvent aspirer aux grands honneurs ? Auron-nous encore droit à un invité-surprise en finale ? Qui sera l’Atletico Madrid, le Borussia Dortmund ou le Chelsea de cette année ? Qui remportera les grands honneurs ?

L’Atletico saura-t-il répéter ces exploits de l’an dernier ou la représentation espagnole se limitera-t-elle rapidement à ses deux géants ? Que feront les clubs anglais ? Manchester City et Chelsea sont-ils parmi les favoris ? Arsenal et Liverpool peuvent-ils causer la surprise ? Pour les Français, est-ce finalement l’année du Paris Saint-Germain ? Les Allemands sauront-ils faire bonne figure ou le Bayern se retrouvera-t-il rapidement seul au tableau ? La Juventus et Rome peuvent-ils redorer le blason du football italien ? Est-ce qu’une équipe d’un plus petit pays peut causer la surprise et se rendre loin ?

La phase de groupe nous donnera bien sûr des éléments de réponse à toutes ses questions. Voici donc mes prédictions pour la phase des groupes et celles de Frédéric Lord, qui répond aussi plus bas à trois questions de mon collègue Pascal Milano sur la couverture que fera TVA Sports du tournoi. Les matchs sont présentés à TVA Sports 2 en français et à Sportsnet en anglais.

GROUPE A

Frédéric Lord
Atletico Madrid, Juventus, Olympiakos, Malmö
J’ai encore beaucoup de questions à propos de la Juve… même si j’ai l’impression qu’ils ne se feront pas jouer le coup une deuxième saison de suite.

Charles Dubé
Juventus, Atletico Madrid, Olympiakos, Malmö
L’Atletico a bien recruté pour remplacer plusieurs piliers qui ont quitté après l’excellente dernière saison, mais il se fera coiffer par les Italiens. Attention aux Grecs derrière.

GROUPE B

Frédéric Lord
Real Madrid, Liverpool, FC Bâle, Ludogorets
Liverpool joue sur deux tableaux. FC Bâle connait la compétition. Surprise potentielle.

Charles Dubé
Real Madrid, Liverpool, FC Bâle, Ludogorets
La belle histoire de Ludogorets se terminera ici. Pas de surprise devant et un retour assez facile en C1 pour Liverpool s’ils ne sous-estiment pas les Suisses.

GROUPE C

Frédéric Lord
Leverkusen, Benfica, Zenit, Monaco
Leverkusen joue très bien cette saison et j’ai un gros « soccer crush » sur Lars Bender.

Charles Dubé
Benfica, Leverkusen, Zenit, Monaco
Un des groupes les plus difficiles à prédire. Finalistes de la dernière Ligue Europa, les Portugais savent se démarquer sur la scène européenne.

GROUPE D

Frédéric Lord
Dortmund, Arsenal, Anderlecht, Galatasaray
Deux équipes des plus excitantes qui se battent pour le chapeau de numéro un. Un pile ou face.

Charles Dubé
Arsenal, Dortmund, Galatasaray, Anderlecht
Ce sera serré entre les Anglais et les Allemands. La nouvelle force offensive d’Arsenal fera la différence malgré la fragilité à l’arrière. Attention aux Turcs !

GROUPE E

Frédéric Lord
Bayern Munich, Manchester City, AS Rome, CSKA Moscou
Dommage, ça aurait été bien de voir la Roma en 8e.

Charles Dubé
Manchester City, Bayern Munich, AS Rome, CSKA Moscou
City est prêt à jouer parmi les grands. Le Bayern n’est plus la machine inarrêtable d’il y a deux ans. Dommage pour Rome et Moscou.

GROUPE F

Frédéric Lord
Barcelone, Paris Saint-Germain, Ajax, APOEL
Qu’est-ce qu’on fait de Paris ? Des quarts de finalistes ? Certain ! Des finalistes ? Pas l’impression.

Charles Dubé
Barcelone, Paris Saint-Germain, Ajax, APOEL
Le Barça et le PSG trop forts pour le groupe. Les Parisiens n’ont toutefois pas encore le niveau des Catalans.

GROUPE G

Frédéric Lord
Chelsea, Sporting, Schalke, Maribor
Le plan machiavélique de Mourinho est en cours…

Charles Dubé
Chelsea, Schalke, Sporting, Maribor
Les Anglais sont loin devant. Lutte à deux entre les Portugais et les Allemands pour la deuxième place.

GROUPE H

Frédéric Lord
Porto, Athletic, Shakhtar Donestk, Bate
Le groupe le plus « bizarre » depuis je décris la Ligue des champions.

Charles Dubé
Porto, Shakhtar Donetsk, Athletic, Bate
Les Ukrainiens sauront se relever même s’ils ne peuvent jouer à la maison.

>>> Mes réflexions sur les groupes après le tirage au sort

>>> L’analyse des groupes de Pascal Milano

TROIS QUESTIONS À FRÉDÉRIC LORD

Pascal Milano

La Ligue des champions reprend de plus belle, cet après-midi sur les ondes de TVA Sports 2, avec un choc entre Arsenal et le Borussia Dortmund. À cette occasion, le descripteur Frédéric Lord nous en dit un peu plus sur les rendez-vous européens du milieu de semaine.

Y’aura-t-il des nouveautés, cette saison ?
On veut être en mesure d’être un peu plus dans le stade et d’être un peu plus clair à ce niveau-là. On va continuer notre interactivité même si on est conscient que les matchs sont l’après-midi. C’est une plage horaire plus difficile, mais je suis super content. J’ai l’impression que, dans 10 ans, des gens du CÉGEP me diront: « je t’écoutais pendant mes cours ou pendant que j’étudiais ». On est de plus en plus ciblés. Ce sont des gens qui s’intéressent beaucoup au soccer. On va continuer dans cette veine-là et trouver d’autres façons de parler aux gens, via Twitter notamment.

Le public est-il différent par rapport à celui qui suit les matchs de l’Impact ?
C’est un public différent, oui. À l’Impact, on sent que c’est plus large et plus émotif. Ce sont des amateurs de sport montréalais qui n’ont pas la même connaissance. On sent que c’est plus pointu en Ligue des champions. C’est super agréable, car les questions et les interactions sont différentes. Je pense qu’on a quand même du succès. Je regarde les statistiques et il y a beaucoup de rotation (par rapport au public de l’Impact) même si certains noms reviennent.

Comment faites-vous le choix des matchs diffusés ?
C’est Olivier (Brett) et moi depuis trois ans. On y va un peu à tâtons parce que les BBM sont un peu archaïques, à mon sens. L’an dernier, j’ai vu des aberrations comme un match de Ligue Europa qui était plus écouté qu’un Real Madrid-Bayern Munich. On n’a pas de vrais éléments pour faire pencher notre décision, donc on y va avec notre choix d’amateurs de soccer. On se met à la place du partisan tout en étant rassembleur. Même si, des fois, on prendrait un Maribor-Schalke 04 juste pour le plaisir.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article

 

Mercredi 10 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h50 | Commenter Commentaires (67)

Dernière visite de Landon Donovan

Landon Donovan prendra sa retraite à la fin de la saison.

Landon Donovan prendra sa retraite à la fin de la saison.

CHARLES DUBÉ

Gros défi ce soir pour l’Impact. Le bleu-blanc-noir, qui amorce une séquence de quatre matchs en deux semaines, reçoit la meilleure attaque de la MLS, le Galaxy mené par Landon Donovan et Robbie Keane.

La dernière visite du Galaxy à Montréal remonte à sa saison inaugurale alors que toute l’attention était centrée sur David Beckham. Cette année, la vedette anglaise n’est plus là, mais l’équipe demeure une impressionnante force dans la ligue et peut aspirer aux plus grands honneurs. Qui, selon vous, l’Impact devrait-il aligner dans son onze partant ? Quels défenseurs pourraient stopper la puissante attaque californienne ?

Ce match sera également le dernier à Montréal de l’attaquant américain Landon Donovan qui prendra sa retraite à la fin de la saison. Avec 141 buts en 323 matchs en MLS, il s’agit certainement d’un des meilleurs, sinon du meilleur, joueurs de l’histoire de la ligue. Même s’il a été ignoré par l’équipe nationale américaine pour la dernière Coupe du monde, sa contribution au développement du sport aux États-Unis a été immense. Quel bilan tracez-vous de sa carrière ? Est-il le meilleur joueur américain de l’histoire ? A-t-il nui à son image en passant la majorité de sa carrière en Amérique du Nord ?

Deux équipes endeuillées

La rencontre revêtera aussi un caractère particulier pour les deux équipes alors qu’un joueur de chaque équipe a perdu un proche au cours des derniers jours. La sœur du défenseur montréalais Karl W. Ouimette, Julie, est morte la semaine après un long combat contre la leucémie alors que le défenseur du Galaxy A.J. DeLaGarza a perdu son fils d’une semaine, Luca, qui souffrait du syndrome de l’hypoplasie du cœur gauche. Les spectateurs présents au match seront invités à applaudir à la 34e minute en signe de soutien envers son numéro 34 et toute sa famille.

>>> Plus sur le match dans le texte de Pascal Milano.

>>> Le Canada a signé une belle victoire, hier, contre la Jamaïque. C’était le 50e match en équipe nationale pour Patrice Bernier.

Lire les commentaires (67)  |  Commenter cet article

 

Mardi 9 septembre 2014 | Mise en ligne à 11h18 | Commenter Commentaires (17)

Euro 2016 : des qualifications sans intérêt ?

Le Polonais Robert Lewandowski a marqué quatre buts contre Gibraltar. Photo Agence France-Presse.

Le Polonais Robert Lewandowski a marqué quatre buts contre Gibraltar lundi. Photo Agence France-Presse.

CHARLES DUBÉ

Les qualifications en vue du prochain Euro viennent à peine de s’amorcer que déjà leur issue semble dessinée. Après une victoire de l’Angleterre 2-0 en Suisse, certains journalistes britanniques ont même annoncé, mi-sérieux, que les Trois Lions venaient d’assurer leur place en France, aux côtés du pays hôte. Ils ont quand même remporté le match le plus difficile de leur campagne de qualifications.

D’autres amateurs ont salué le match « le plus excitant », une victoire de 7-0 de la Pologne – ponctuée de 4 buts de Robert Lewandowski – contre le nouveau venu européen Gibraltar. L’équivalent au hockey d’une victoire de 11-0 de la Slovénie contre Tuvalu dans laquelle Anze Kopitar marquerait 5 buts. On repassera pour le suspense.

Bien sûr, il y a eu quelques « surprises ». Une Écosse qui s’accroche – mais perd tout de même – en l’Allemagne, une Slovaquie qui s’impose en Ukraine ou surtout des Portugais défaits à la maison par l’Albanie. Mais qui croit réellement que Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers ne réussiront pas à se qualifier dans un groupe qui comprend également le Danemark, la Serbie et l’Arménie (un des « plus relevés » de la compétition) ? Pour établir sa formule de qualifications, on dirait que l’UEFA s’est inspirée de la Ligue canadienne de football, où une équipe, malgré une saison misérable, peut tout de même accéder aux séries éliminatoires.

En 2016, pour la première fois, l’Euro accueillera 24 équipes (elles étaient 16 en 2012). Pour les qualifications, 53 nations membres de l’UEFA ont été séparées en 9 groupes – la France étant déjà qualifié en tant que pays hôte. Les deux premiers de chaque groupe passeront directement à l’Euro tout comme le meilleur troisième. Les huit autres troisièmes s’affronteront en barrage pour déterminer les quatre derniers participants.

Est-ce que cette réforme enlève tout l’intérêt des qualifications, comme le soutient le journaliste Sean Ingle du Guardian ? Est-ce que l’Euro en pâtira également ? Ou, au contraire, appréciez-vous l’occasion de voir davantage de plus « petits » pays ? Pensez-vous qu’un processus de qualifications à plusieurs tours aurait été plus intéressant ? Croyez-vous qu’une puissance sera écartée de l’Euro ?

Voici, rapidement les groupes de qualifications avec, entre parenthèses, le classement FIFA de l’équipe. J’ai mis en gras les nations faisant partie du top-30 mondial, les « puissances » qui devraient se qualifier sans trop de problèmes…

Groupe A
Pays-Bas (2), République tchèque (35), Turquie (32), Lettonie (100), Islande (46), Kazakhstan (131).

Groupe B
Bosnie-Herzégovine (19), Belgique (5), Israël (68), Pays de Galles (41), Chypre (199), Andorre (140).

Groupe C
Espagne (7), Ukraine (22), Slovaquie (45), Biélorussie (88), Macédoine (76), Luxembourg (109).

Groupe D
Allemagne (1), République d’Irlande (66), Pologne (61), Écosse (28), Georgie (95), Gibraltar (non classé).

Groupe E
Angleterre (20), Suisse (9), Slovénie (39), Estonie (93), Lituanie (103), Saint-Marin (208).

Groupe F
Grèce (13), Hongrie (34), Roumanie (27), Finlande (55), Irlande du Nord (95), Îles Féroé (183).

Groupe G
Russia (23), Suède (29), Autriche (40), Monténégro (49), Moldavie (99), Liechtenstein (167).

Groupe H
Italie (14), Croatie (16), Norvège (53), Bulgarie (72), Azerbaïdjan (73), Malte (150).

Groupe I
Portugal (11), Danemark (26), Serbie (31), Arménie (36), Albanie (70).

Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité