Guy Thibaudeau

Archive de la catégorie ‘Général’

Mercredi 22 avril 2015 | Mise en ligne à 17h59 | Commenter Commentaires (9)

Ski – bilan d’une saison difficile

La saison de ski 2015 aura ressemblé étrangement à celle de 2014 qui n’avait pas été très bonne non plus on s’en souviendra. Le grand coupable dans les deux cas : le froid extrême et soutenu! La saison s’est quand même bien terminée pour ceux qui ont bien voulu profiter d’une dernière semaine et d’un dernier week-end de ski printanier extraordinaires. Comme si l’hiver avait à se faire pardonner.

Mont St-Sauveur jeudi 15 avril dernier. Ce secteur demeurera ouvert les week-ends jusqu’au 10 mai. Photo GT.

Mont St-Sauveur jeudi 15 avril dernier. Ce secteur demeurera ouvert les week-ends jusqu’au 10 mai. Photo GT.

Nos factures d’Hydro en disent long
Ma dernière facture d’Hydro m’a fait sauter; tout comme celles de l’an passé me dis-je! Après vérification c’étaient bien les mêmes montants exorbitants causés par des mois de froid. J’ai donc eu l’idée de ressortir le bilan que j’avais fait de la dernière saison. En voici les premières lignes.

« Le froid intense aura été la caractéristique marquante de cette saison de ski (2014). Le froid de décembre a permis aux stations de bien s’enneiger en prévision de la période des Fêtes. Le froid s’est toutefois montré incessant tout au long de janvier, février et mars de sorte que nous n’avons connu aucun ski de printemps avant le 1er avril. La fréquentation des stations alpines a aussi été affectée par le froid intense et continu de notre hiver. »

Ce bilan de 2014 peut se transposer mot pour mot pour 2015. Une autre saison de froid intense qui aura eu un effet négatif sur l’achalandage dans la majorité des stations.

Légère baisse d’achalandage
On parle généralement en discutant avec les relationnistes des stations d’une légère baisse des visites comparativement à la saison 2014. Les vraies données ne seront disponibles qu’en juin. A Tremblant on se dit « content » de la saison qui s’est terminée le 19 avril en ajoutant du même trait que « ca aurait pu être mieux ». Au Mont Sainte-Anne, à Stoneham ainsi qu’au Massif de Charlevoix on parle « d’une légère baisse de l’achalandage » causée par le froid des mois de janvier, février et mars, et par la pluie de Noël. Tous sont d’accord par contre que les semaines de relâches scolaires ont été exceptionnellement bonnes.

Au Mont St-Sauveur, propriétaire de quatre autres stations des Laurentides (Avila, Mont Olympia, Mont Gabriel et Ski Morin Heights) on ne cache pas une certaine déception pour la saison qui se poursuit encore à la maison mère. « Notre grande station (MSS) a été moins marquée que nos petites stations » nous disait hier Louis P. Hebert président du groupe. « A Noël nous avons habituellement au moins une bonne semaine sur deux; cette année ce fut zéro » ajoutait-il. La saison du MSS n’est toujours pas terminée; ayant débutée le 3 novembre on compte skier les week-ends jusqu’à la Fête des Mères soit le 10 mai.

Le froid a aussi aidé
Le froid a tout de même eu ceci de positif. Les conditions de pratique ont été bonnes presque tous les jours favorisées aussi par l’absence de pluie. « L’enneigement artificiel a couté moins cher, de dire Charles Désourdy président de Ski Bromont, le froid aidant à optimiser la production. » Désourdy se dit content de la saison qui malgré les défis ne sera que 4% sous celle de l’an passé.

Les centres des Cantons de l’Est ont connu, après la pluie du temps des Fêtes, une saison exceptionnelle. Malgré le froid la neige tombait régulièrement chaque semaine procurant aux skieurs des conditions enviables. La dernière semaine, celle du 13 au 19, a offert du ski de printemps à son meilleur; beaucoup de soleil et des températures oscillant entre +10 et +20C.

Les centres du Bas St-Laurent et de la Gaspésie ont aussi connu un hiver bien enneigé malgré le froid ici aussi.

Et les amateurs de rando-alpine (ski avec peaux d’ascension), activité plus visible au Québec cette année, s’en sont bien tirés grâce à l’effort nécessaire pour remonter à pieds, sans l’aide des remontées mécaniques.

Bonne année pour les sports nordiques
Le ski de fond et la raquette ont pour leur part connu un bon hiver. S’il faisait souvent trop froid pour l’alpin, c’était plus supportable en ski de fond et surtout en raquette. On parle donc d’une augmentation de 7% au centre nordique du Mont Sainte-Anne et d’une année record dans le réseau Morin Heights tandis qu’à Sutton en Haut en Estrie une saison très longue et satisfaisante, du 12 décembre au 6 avril malgré la douloureuse pause-pluie durant la période de Noël.

Le Fat Bike a aussi fait son apparition dans plusieurs centres nordiques. Trop tôt encore pour en tirer des conclusions mais l’intégration semble s’être faite sans trop d’accrochage.

Traitement médiatique du froid
Les représentants des stations de ski sont unanimes comme toujours à condamner le traitement médiatique des prévisions et conditions météorologiques. La pratique du ski alpin est particulièrement sensible aux froids intenses et aux grands vents qui ont été présents il faut bien l’avouer tout au long de l’hiver. Il faut dire que pour certains médias la météo est un spectacle; il faut donc accentuer le spectaculaire et le facteur vent alimente bien cette nécessité. Quoiqu’il en soit, le vent et le froid sont des facteurs importants qui affectent le plaisir de skier en alpin. Même sans vent naturel il y a toujours un facteur vent qui se produit à chaque descente. Une question qui reviendra sans cesse mais qui pourrait s’amoindrir si les présentateurs aimaient l’hiver et que les stations acceptaient qu’il n’y ait pas que le ski alpin à considérer dans le traitement de la météo.

Quoiqu’on en dise, les froids intenses auront été très présents cet hiver laissant aux skieurs l’impression d’un achalandage plus faible qu’à la normale. On aura aussi souvent noté des pistes désertes mais des chalets bondés!

Quel bilan tirez-vous de votre saison de ski (alpin/fond)?

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






Vendredi 17 avril 2015 | Mise en ligne à 10h51 | Commenter Commentaires (3)

Du ski qui en vaut encore le coût

La semaine qui se termine nous aura offert du ski de printemps exceptionnel. Soleil ardent de jour et nuits sous zéro ont permis à la neige de durcir après le coucher de soleil pour ramollir doucement et progressivement en matinée, habituellement avant midi.

Mont Orford jeudi – encore bien enneigé. Photo Patrick Biron.

Mont Orford jeudi – encore bien enneigé. Photo Patrick Biron.

La fonte des neiges se poursuit à bon rythme mais en altitude et particulièrement sur les versants exposés au nord et à l’est elle progresse plus lentement. Aussi, les pistes qui ont une bonne base de neige fabriquée, celles qu’on exploite en fin de saison, demeurent pour la plupart sans découvert. Il sera donc très probable de faire du bon ski de printemps encore ce week-end partout au Québec.

Centres alpins ouverts
Quelques centres sont demeurés ouverts tous les jours cette semaine; Mont St-Sauveur dans les Laurentides; Mont Sutton, Bromont, et Mont Orford (ces deux derniers fermés vendredi par contre) en Estrie, Jay Peak au Vermont ainsi que Le Relais au Lac Beauport près de Québec. S’ajouteront pour le week-end, Mont Tremblant dans les Laurentides pour un dernier week-end. Au Mont Sainte-Anne il en reste deux, la fermeture étant prévue pour le 26 avril. En régions le Massif du Sud y sera pour un autre week-end tout comme Le Valinouët et Mont Edouard au Saguenay, le Mont Comi dans le Bas St-Laurent et Camp Fortune en Outaouais. Au Massif de Charlevoix la saison s’est par contre terminée dimanche dernier.

La semaine prochaine
Par après le ski deviendra encore plus limité puisque seul Jay Peak Vermont sera ouvert quotidiennement. Le Mont Sainte-Anne reviendra pour un dernier week-end et possiblement Mont Sutton selon la neige et la météo. Le Mont St-Sauveur pour sa part sera ouvert tous les week-ends jusqu’à la Fête des Mères, le 10 mai.

Forêt Montmorency pour le nordique
Le centre de la Forêt Montmorency au nord de Québec dans la Réserve Faunique des Laurentides est le seul centre nordique qui entretien encore 9 kilomètres de sentiers pour le ski de fond. On y rapporte encore 70cm de neige au sol au point de mesure.

Les conditions printanières impliquent une neige souvent durcie, parfois glacée, en début de journée, ramollissant progressivement avec le soleil et la hausse du mercure. Mais l’un des grands plaisirs du ski de printemps sera toujours la possibilité de pratiquer un sport d’hiver dans des conditions quasi-estivales et de profiter du soleil au pied des pentes.

Avez-vous pu profiter du ski de printemps cette semaine? Ou, est-ce encore à votre agenda pour les prochains jours?

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Mardi 14 avril 2015 | Mise en ligne à 7h57 | Commenter Commentaires (6)

Le ski en shorts est arrivé

Si le printemps a été long à arriver il est franchement bien installé au Québec depuis dimanche de sorte que le ski en shorts fait maintenant partie du décor dans les centres ouverts cette semaine.

En shorts au Mont St-Sauveur lundi. Photo Patrick Biron.

En shorts au Mont St-Sauveur lundi. Photo Patrick Biron.

Cinq centres ouverts au Québec
Les centres ouverts sont cependant peu nombreux mais probablement en nombre suffisant pour les skieurs qui veulent poursuivre leur saison.

Dans les Laurentides, le Mont St-Sauveur est le seul ouvert quotidiennement (selon la météo cependant) tandis que Mont Tremblant rouvrira pour un dernier week-end samedi et dimanche.

Les Cantons de l’Est qui ont joui d’un hiver particulièrement bien enneigé offrent trois options, Bromont, Mont Sutton et Mont Orford, ouverts tous les jours jusqu’au 19 avril. Notons aussi que Jay Peak au Vermont, station populaire avec les Québécois au printemps, demeure ouverte elle aussi et pour quelques semaines encore. A cause de sa position en altitude la neige y demeure habituellement jusqu’en mai.

Dans la région de Québec c’est la plus petite station du coin qui est seule à tenir le coup cette semaine. Le Relais du Lac Beauport demeure en service quasi complet et ce jusqu’à dimanche. Le Mont Sainte-Anne pour sa part prévoit rouvrir les deux prochains week-ends, jusqu’au 26. Au Massif de Charlevoix par contre la saison s’est terminée dimanche dernier.

Plus de choix pour le week-end
Ailleurs en province le ski reprendra vendredi au Massif du Sud dans Chaudière-Appalaches; au Saguenay, au Valinouët et au Mont Edouard; et dans le Bas St-Laurent au Mont Comi près de Rimouski.

Ski de fond encore possible
Un seul centre nordique demeure ouvert; la Forêt Montmorency dans la Réserve Faunique des Laurentides au Nord de Québec où 13 kilomètres de sentiers sont encore entretenus et ce jusqu’à la fin du mois nous informe-t-on.

Votre saison est-elle terminée ou saurez-vous profiter de cette semaine de vrai ski de printemps dans les quelques stations ouvertes?

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2015
    L Ma Me J V S D
    « avr    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité