Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 mars 2014 | Mise en ligne à 21h12 | Commenter Commentaires (5)

    Ski – l’Estrie encore impeccable

    Le ski dans les Cantons de l’Est n’a jamais été aussi bon qu’il l’est depuis quelques semaines. Selon un habitué de Sutton rencontré aujourd’hui dans la remontée « ca fait plusieurs années que nous n’avons pas vu d’aussi belles conditions ». Les chutes de neige abondantes des dernières semaines (environ 1 mètre depuis le 1er mars à Sutton) et le froid qui empêche la neige de se transformer offrent aux skieurs des conditions hivernales comme on en voit rarement.

    Conditions parfaites et petite neige en fin d’après-midi mercredi au Mont Sutton. Photo GT.

    Conditions parfaites et petite neige en fin d’après-midi mercredi au Mont Sutton. Photo GT.

    J’ai fait, depuis mardi de la semaine passée, mes plus belles journées de ski de l’hiver. Le 18 mars à Jay Peak sous un ciel bleu, sans nuages, temps clément sans vent; hier à Bromont sur des pistes méticuleusement entretenues et aujourd’hui au Mont Sutton où la neige était d’une qualité qui permettait de redécouvrir des sous-bois et passages qu’on hésite souvent à entreprendre si la neige est moins que parfaite.

    Les astres étaient bien alignés pour nous à Sutton ce mercredi. Peu de skieurs pour gratter les secteurs abrupts qui sont demeurés poudreux et sans glace jusqu’en fin de journée, des bosses molles, agréables à skier et un nombre impressionnant de pistes (pour Sutton) récemment damées. Des conditions tellement belles qu’elles m’ont réconcilié avec les bosses skiant les sous-bois du secteur II jusqu’à la fermeture en après-midi après m’être tapé ceux des secteurs VII et IV le matin. Je vous dis ca parce que j’ai horreur des bosses dures et glacées qui sont monnaie courante dans l’est du pays. Aujourd’hui c’était tout autre chose et j’ai fait une « dernière » descente cinq fois d’affilées. Une de ces rares journées où on ne veut tout simplement pas s’arrêter.

    L’AS DE L’ENTRETIEN
    Arrivé un peu tard à Bromont hier, vers 13h, j’envisageais retrouver des pistes détériorées par l’affluence des skieurs du matin surtout que le grand stationnement principal était plein. A ma grande surprise les pistes étaient toujours en excellent état, sans la moindre glace malgré un bon achalandage pour un mardi. Ici aussi toutes les pistes étaient facilement skiables et même les plus abruptes telles que la Coupe du Monde et la Waterloo se skiaient facilement jusqu’en fin d’après-midi. On pouvait même s’amuser dans les petits sous-bois du versant du Lac qui étaient fort agréables.

    Station la plus achalandée au Québec, Bromont n’en demeure pas moins l’As de l’entretien des pistes.

    Des nouvelles de mes collaborateurs qui se sont rendus au Mont Orford et à Owl’s Head au cours des derniers jours confirment des conditions semblables et aussi belles. L’Estrie est donc toujours impeccable cette semaine.

    SAISON PROLONGEE?
    L’absence de ski de printemps jusqu’à présent et l’abondance de neige au sol pour une fin mars laissent-t-ils anticiper une saison prolongée? « Nous pensons fonctionner quotidiennement jusqu’à Pâques » nous disait aujourd’hui Jean-Michel Ryan directeur général du Mont Sutton. A Tremblant on est cependant déjà en mode printanier ayant diminué le nombre de versants ouverts en semaine. On prévoyait aussi fermer le versant nord à compter du 7 avril et retarder l’ouverture de la télécabine du versant sud à 10h. La décision ne semblant pas plaire à la clientèle il semblerait que la direction soit à repenser ses plans pour la fin de la saison. La date de fermeture du versant sud reste néanmoins le lundi de Pâques, 22 avril.

    Au Massif de Charlevoix l’horaire indique une fermeture le 6 avril pour le quotidien. On espère par contre ouvrir les week-ends jusqu’au 20 avril si la neige le permet. Au Mont-Sainte-Anne ce sera, comme toujours le dernier week-end d’avril, le 28.

    Jay Peak au Vermont pour sa part n’a pas de date de fermeture établie encore et le Mont St-Sauveur devrait conservera surement son titre de station qui offre la plus longue saison au Québec; ouvert depuis le 30 octobre dernier on ne prévoit pas fermer avant la mi-mai.

    Pour plusieurs petits centres la date du 6 avril semble populaire mais si vous êtes en manque de ski de printemps sachez que plusieurs stations un peu partout au Québec sauront vous accommoder tout au long du mois d’avril et même jusqu’en mai.


    • Ça risque d’être une saison qui pourrait s’étirer plus que la normale cette année. Ne remisez pas votre équipement trop vite. On a eu en mars des températures de janvier et actuellement on l’a échappé belle; la bombe météo nous a épargnés. Dommage que certains centres fermeront peu importe les conditions d’enneigement. Espérons aussi que la neige ne fondra pas trop rapidement “because” les risques d’inondations. Bonne continuité. Xski

    • À titre informatif, Pâques cette année tombe le 20 avril, et non le 6. Vous venez de gagner deux semaines de ski!

    • Bonjour,
      Les conditions de ski sont extraordinaires …. Le printemps se fait attendre OUI et c’est pour cela que je garde mon moral d’hiver …. Alors Bon Ski Printemps et si on ferme votre station avant son arrivé vient nous voir dans les Monts Valins (Valinouet)

    • Les petites stations peuvent fermer tôt; elles ne sont pas très importantes au printemps sauf pour les détenteurs de billets de saison. Les seuls centres qui attirent après le début d’avril sont les grands centres tels que Jay Peak, Tremblant, St-Sauveur, Sutton, MSA et quelques autres en région comme Le Valinouët. Et eux, ils tiendront le coup.

    • J’étais à Bromont ce mardi et je n’ai pas constaté la même chose que vous M.Thibodeau! La piste Waterloo, entre autres, n’avait pas été travaillée elle était passablement glacée des le matin! Le bas de la Coupe du Monde était dans le même état.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité