Guy Thibaudeau

Archive, février 2014

Jeudi 27 février 2014 | Mise en ligne à 20h00 | Commenter Commentaires (11)

Les conditions hivernales persistent

En ce début de vacances scolaires une chose est certaine, les conditions hivernales persistent et seront avec nous encore pour une bonne semaine. Si vous avez choisi de passer vos vacances scolaires aux sports d’hiver, c’est exactement ce que vous aurez.

Ski de fond au Camp Mercier. Photo SEPAQ, Dominic Boudreault.

Ski de fond au Camp Mercier. Photo SEPAQ, Dominic Boudreault.

LE SKI ALPIN S’AMÉLIORE
Après un début de semaine plutôt difficile, des surfaces dures et glacées, la situation s’est grandement améliorée au cours des derniers jours dans le sud-ouest du Québec avec les quelques centimètres reçus dans la majorité des régions.

La semaine a été tranquille en ce qui a trait à l’achalandage ce qui a, par le fait même, contribué au maintien de bonnes conditions. Le fond demeure cependant dur et les conditions des prochains jours seront sujettes à la quantité de skieurs qui fréquenteront les différents centres. Ces derniers sont généralement en service complet et ceux qui sont habituellement fermés en début de semaine seront ouverts tous les jours durant les semaines de congés scolaires. Notons aussi que les vacances scolaires constituent une période aussi importante que celle de Noël pour l’industrie du ski.

UN RIEN VA LOIN EN SKI DE FOND
Les skieurs de fond sont moins durs sur la neige que les skieurs alpins. C’est pourquoi un ou deux centimètres peuvent souvent faire une grande différence. Les quelques centimètres de neige reçus cette semaine ont eu un tel effet sur les sentiers qui etaient plutôt glacés en début de semaine. Tout semble être rentré dans l’ordre depuis mercredi dans les régions du sud-ouest québécois.

Les régions plus à l’est (Québec, Charlevoix, Saguenay, Bas Saint-Laurent) n’ont pas été aussi affectées par la météo de vendredi dernier; par conséquent les conditions pour les activités nordiques sont demeurées bonnes et hivernales tout au long de la période.

LE FROID FAVORISE LES GRANDES PATINOIRES
Le froid qui nous affecte un peu tous a un avantage certain; il permettra aux grandes patinoires naturelles de demeurer ouvertes pour la première semaine de vacances. Il est rare que l’on puisse patiner si tard en saison sur les grandes surfaces naturelles telles que le Canal Rideau à Ottawa, la Rivière l’Assomption à Joliette, le lac Masson à Ste-Marguerite et le lac Beauport près de Québec. Toutes sont encore ouvertes comme le sont aussi les sentiers glacés de St-Sauveur, du Domaine de la Forêt Perdue en Mauricie, du Bois de Belle Rivière à Mirabel, du Parc du Grand Héron à Notre-Dame-de-la-Jacques-Cartier et de la Pointe Merry à Magog.

Un bon début de congé scolaire avec une offre d’activités plus diversifiées que jamais; ski alpin, ski de fond, raquette ou patin, tout est disponible et le sera sans restriction pour les prochains jours, à tout le moins.

Que prévoyez-vous faire durant les vacances scolaires?

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






Mardi 25 février 2014 | Mise en ligne à 12h08 | Commenter Commentaires (12)

Période croustillante et reprise des patinoires

Le retour au froid cette semaine nous procure des conditions pour le moins croustillantes autant pour le ski alpin que pour le ski de fond. Pour la raquette aussi bien sur. Mais, comme toujours, le temps fait son œuvre et le damage des pistes réussit à ramollir quelque peu les surfaces. Chose certaine la neige ne fond pas cette semaine et le ski alpin se poursuit.

L'anneau de glace du Lac Beauport. Photo GT

L'anneau de glace du Lac Beauport. Photo GT

SKI DE FOND ET RAQUETTE
En ski de fond les sentiers sont durs et parfois glacés dans le sud-ouest québécois tandis que la neige est passablement meilleure de Québec vers l’Est, secteurs qui n’ont eu que peu ou pas de pluie vendredi dernier. Les sentiers de ski de fond qui sont damés et tracés avec de la machinerie lourde comme dans les grands parcs et sur le Parc Linéaire du P’tit Train du Nord offrent de meilleures conditions.

Même scénario pour la raquette. Dans le sud-ouest les sentiers sont des trottoirs blancs et durs. Des conditions idéales pour les crampons. On utilise d’ailleurs les raquettes uniquement pour leurs crampons. Impossible de s’enfoncer dans cette neige durcie et glacée. La neige est plus souple à partir de Charlevoix vers l’est.

REPRISE DES PATINOIRES
Le retour du temps froid qui se maintiendra au moins jusqu’au début de la semaine prochaine permet la réouverture progressive des grandes patinoires extérieures qui ont du fermer vendredi après la pluie.

Les patinoires naturelles extérieures du Lac Beauport et de la Pointe-aux-Lièvres dans la région de Québec sont ouvertes tout comme le sont la Rivière l’Assomption à Joliette et l’anneau de glace du Lac Masson à Ste-Marguerite. Les sentiers de glace du Parc John Molson à St-Sauveur, du Bois de Belle Rivière à Mirabel, du Domaine de la Forêt Perdue en Mauricie ainsi que ceux du Parc du Grand Héron à Notre-Dame-de-la-Jacques-Cartier sont aussi ouverts. A Montréal la patinoire réfrigérée du Lac aux Castors est ouverte mais la grande patinoire naturelle ne l’est pas. Celle du Parc Lafontaine l’est par contre.

A Magog on travaillait ce matin (mardi) à rouvrir prochainement le sentier de la Pointe Merry. Il en était de même pour le Canal Rideau à Ottawa qui demeure temporairement fermé mais qui devrait pouvoir accueillir les patineurs sous peu. Les prévisions météorologiques permettront le maintien des patinoires plus tard que d’habitude cette année et, pour une rare fois, on pourra patiner au début des congés scolaires.

DERNIERE HEURE – LE MASSIF CHANGE DE CAP
Nous apprenons à l’instant que Le Massif de Charlevoix rouvrira le chalet de la base à compter du samedi 1er mars de 7h 30 à 17h. « Pendant les deux semaines de la relâche, une restauration légère y sera offerte de 11h à 14h 30 et plusieurs places assises seront disponibles pour ceux qui apportent leur lunch. De plus, la billetterie et les casiers seront toujours accessibles à la Base » selon le communiqué de la station. La télécabine sera aussi ouverte tous les jours pour la période, non seulement du jeudi au dimanche comme c’était le cas en janvier et février.

Heureuse décision puisque ces fermetures, effectuées pour des raisons financières, avaient créé beaucoup de mécontentement auprès de la clientèle. La congestion dans le chalet du sommet et le quasi-désastre de samedi à la remontée Grande Pointe ont surement motivé le changement de cap. Celle-ci a du encaisser tout le trafic après la fermeture de la télécabine en raison du vent. Rappelons aussi que l’autre télésiège de la base, le Cap Maillard, est et demeure fermé pour la saison, ici aussi une décision d’affaires; pas assez de skieurs.

L’attente au télésiège de La Grande Pointe du Massif de Charlevoix samedi dernier après la fermeture de la télécabine en raison du vent. Photo Michel Martin.

L’attente au télésiège de La Grande Pointe du Massif de Charlevoix samedi dernier après la fermeture de la télécabine en raison du vent. Photo Michel Martin.

Si vous avez des informations complémentaires, n’hésitez pas à nous en faire part ci-bas.

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






Vendredi 21 février 2014 | Mise en ligne à 21h11 | Commenter Commentaires (4)

Fin du conflit de travail au Massif de Charlevoix

Le conflit de travail au Massif de Charlevoix est terminé.

Jeudi au Massif de Charlevoix. Photo GT.

Jeudi au Massif de Charlevoix. Photo GT.

Dans un revirement important d’un vote tenu lundi dernier, les employés syndiqués du Massif de Charlevoix on voté ce soir dans une proportion de 74% d’accepter l’entente de principe intervenue le 14 février dernier devant la conciliatrice du ministère du Travail du Québec. Ceci évite donc un lock-out qui aurait pu être décrété dès lundi par la partie patronale et met fin à l’incertitude qui planait sur l’économie de la région à une semaine des vacances scolaires, une des plus importantes périodes pour les stations de ski.

Rappelons que seulement 89 des 240 employés syndiqués avaient participé à la réunion du 17 février où l’entente, recommandée par l’exécutif syndical, avait été refusée.

L’entente prévoit notamment une augmentation de salaire de 11,5 % sur une période de six ans et n’entraîne aucune diminution des avantages acquis.

« Nous avons toujours mentionné que l’adhésion de nos employés était essentielle pour faire de ce projet majeur un succès et un élément de fierté. Dès maintenant, la direction entend collaborer pleinement afin que la nouvelle convention collective soit paraphée le plus rapidement possible. Maintenant que les négociations sont terminées, nous allons déployer tous les efforts nécessaires afin que notre climat de travail soit des plus sereins, agréable à la fois pour nos employés et pour notre clientèle », a commenté par voie de communiqué Daniel Gauthier, président-fondateur du Groupe Le Massif.

Il faudra maintenant effacer les signes les plus visibles du conflit, les nombreux autocollants réclamants « une bonne convention » ainsi que les bannières de la CSN qui étaient toujours nombreuses et désagréables à voir lors de notre passage hier (jeudi).

EN SKI CE WEEK-END
APRES LA PLUIE….
On espère, le beau temps. Ce ne sera surement pas pire qu’aujourd’hui, une journée exécrable dans le sud ouest du Québec où de nombreuses stations ont fermé à cause de la pluie. Toutes prévoient rouvrir samedi et certaines avaient déjà repris du service vendredi soir.

En ski alpin les conditions seront fort probablement printanières. Contrairement aux autres redoux connus plus tôt cet hiver, celui-ci ne sera pas suivi d’un gel soudain ce qui empêchera un durcissement désagréable de la neige. Si l’entretien mécanique des pentes est fait au bon moment le dommage fait aux surfaces risque d’être minimal.

SKI NORDIQUE ET RAQUETTE
La situation sera fort probablement plus difficile samedi pour le ski de fond mais pourrait se replacer d’ici dimanche. Entretemps la raquette sera une bonne option de remplacement.

Les régions de Québec et Charlevoix semblent avoir reçu beaucoup moins de précipitation ce vendredi.

PATIN DE LACS/RIVIÈRES
Presque toutes les grandes patinoires étaient fermées aujourd’hui (vendredi) à cause de la pluie. Il est improbable que la situation change samedi mais les activités pourraient reprendre dimanche avec la baisse du mercure.

A suivre…

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2014
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives