Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 13 janvier 2014 | Mise en ligne à 19h39 | Commenter Commentaires (4)

    Remonter la pente – encore!

    Les centres de ski n’ont pas la vie facile depuis quelques semaines. Ce qui semblait indiquer une saison idéale pour les sports d’hiver s’est transformé, depuis le 30 décembre dernier, en un défi de taille.

    Photo d’archives – Michel Vauclair.

    Photo d’archives – Michel Vauclair.

    Vagues de froid successives, pluie, gel soudain et, pluie encore; la météo refuse de se stabiliser. Aujourd’hui les centres alpins offraient déjà, malgré la pluie de samedi, des conditions inespérées. « Le meilleur de la saison jusqu’à présent » nous signalaient plusieurs skieurs au Relais du Lac Beauport, au Mont Orford en Estrie ainsi que dans les principaux centres de la Vallée de Saint-Sauveur dans les Laurentides. Une situation attribuable aux températures plus douces et au fait que la neige soit demeurée malléable sans trop durcir dans la nuit de dimanche.

    Mais voilà donc qu’un autre épisode de pluie se pointe à l’horizon pour ce soir et mardi. Moins important que celui de samedi, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit de liquide alors qu’une bonne accumulation de neige fraîche serait beaucoup plus appréciée.

    A titre de skieurs ou amateurs d’un sport d’hiver quel qu’il soit, nous pouvons toujours nous accommoder d’une saison écourtée. Plusieurs s’inquiètent par contre, et avec raison, du sort que peut réserver une telle saison aux propriétaires de sites de sports d’hiver.

    Reprise possible en ski alpin
    Les propriétaires de centres alpins disent souvent qu’on ne peut évaluer une saison avant qu’elle se termine ou du moins avant la fin des vacances scolaires de février et mars. En ski contrairement au golf par exemple il n’y a (techniquement) pas de limite au nombre de clients qu’un centre puisse accueillir en une journée. Même si cela devient désagréable pour la clientèle, 14 000 skieurs en une journée n’est pas anormal au Mont Tremblant par exemple. Accumulez cinq ou six telles journées et les revenus rebondissent. Similairement, une période de vacances scolaires intense peut avoir un impact dramatique sur le bilan annuel. Il est certain que les responsables des stations s’impatientent et qu’un revirement rapide de la situation est souhaité.

    Ski de fond/raquette
    Les activités nordiques sont aussi au ralenti depuis quelques temps. La pluie prévue n’a rien pour relever le moral ici non plus. Seuls quelques sentiers étaient ouverts aujourd’hui (lundi) pour le ski de fond, les centres préférant recommander la raquette.

    Patin
    Les grandes patinoires du Québec n’ont pas été épargnées non plus des affres de la météo. Aujourd’hui presque toutes les patinoires étaient fermées dont celles que nous avons vérifiées: le Canal Rideau à Ottawa, l’anneau du Lac Beauport près de Québec, le sentier de glace de la Pointe Merry à Magog, les sentiers glacés du Parc John Molson à Saint-Sauveur, le lac Rond à Ste-Adèle et le Lac Masson à Ste-Marguerite. Il faudra quelques jours de froid pour que cette activité reprenne. Pour le moment seules les patinoires extérieures réfrigérées sont ouvertes.
    Toutes les activités reprendront bien sur quand le froid nous reviendra. L’hiver n’a pas dit son dernier mot. Une bonne tempête de neige aurait un effet fort encourageant sur tout ce qui nous anime en hiver.


    • aujourd’hui J’ai planché et c’était très bien. La couverture de neige a diminuée mais elle est encore importante dans les Laurentides.

      Je crois qu’on doit prendre notre mal en patience comme dirait nos grands-mères

    • Aujourd’hui le ski de fond dans les Laurentides était quand même assez bon moyennant l’utilisation de klister. Par contre au point de vue rentabilité il n’y avait presque personne dans le centre.
      Le responsable m’a dit que leur fin d’année fiscal était le 31 Décembre se qui veut dire que ce centre ne peut même pas contrebalancer les pertes de Janvier avec la manne de Décembre. Espérant que la saison sera longue.

    • Drôle d’hiver! Non. Pas vraiment. À date, le “timing” n’y est pas. Un très bon début de saison hâtif alors que peu de skieurs et planchistes sont prêts à débuter la saison. Une météo exécrable (froid polaire, vent de voile sportive, pluie de chasse aux canards) alors que la période d’activité devrait être à son meilleur. Temps de printemps qui s’étire en plein hiver. Comment on s’ajuste à une telle situation? Paie-t-on le plein prix pour une portion de station ou choisissons-nous une autre activité? On arrive déjà à la mi-janvier. Que va nous donner le reste de l’hiver? Comme les centres de ski, il faudra attendre la fin de saison pour en faire le bilan. Dur dur d’être patient! Xski

    • Je pense qu’on est quand même en avance sur l’année passée. C’est certain qu’avec le départ-canon de la saison actuelle en novembre et les tempêtes de neige de décembre, on espérait une saison record. C’est malheureusement un peu le retour du balancier…Mais le w-e s’en vient, les conditions devraient revenir à la normale pour toutes les activités hivernales.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    L Ma Me J V S D
    « mai   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité