Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 8 février 2013 | Mise en ligne à 18h15 | Commenter Commentaires (4)

    Week-end idéal pour le Marathon Canadien de ski

    Ils seront près de 1700 à affronter le défi personnel que représente le 47e Marathon Canadien de ski qui se déroulera ce week-end entre Lachute et Gatineau via Montebello.

    Pour une fois les conditions s’annoncent idéales pour le grand événement annuel qui regroupe des gens de toutes habiletés provenant de plusieurs provinces canadiennes ainsi que de la Nouvelle Angleterre.

    Un Coureur de Bois termine la première journée du Marathon Canadien de ski. Photo d’archives GT.

    Un Coureur de Bois termine la première journée du Marathon Canadien de ski. Photo d’archives GT.

    La neige cette année n’aura jamais été un problème puisque l’accumulation au sol dans les Laurentides et l’Outaouais où se déroule l’événement est inhabituellement abondante. La neige nouvelle qui tombe en ce vendredi aura aussi un effet positif sur le sentier; elle contribuera à adoucir la glisse et à rendre les descentes moins dangereuses. Comme partout ailleurs le sentier du marathon a subi les effets du dernier redoux/regel; les descentes demeuraient plutôt glacées avant l’arrivé de cette nouvelle bordée. En fin d’après-midi vendredi les accumulations totalisaient 10-12cm le long de la piste. On en prévoit entre 10 et 15 d’ici ce soir.

    « Nous avons besoins de 8 heures pour retracer de Lachute à Montebello » nous annonçait Denis Marcotte responsable de l’entretien des pistes. « Nous avons 3 BR pour offrir aux participants une piste tracée en double sur toute la distance » ajoutait-il.

    160 kilomètres en deux jours
    Rappelons que le Marathon Canadien est un événement de deux jours sur 160 kilomètres entre Lachute, Montebello et Gatineau sur une piste ouverte seulement une fois par année. Les participants ont le choix d’entreprendre la distance totale ou de tenter d’en faire le plus possible selon son habileté et ses objectifs, d’où le défi personnel.

    Les Coureurs de Bois
    Le plus grand défi du Marathon est évidemment de tenter de skier la distance totale au cours du week-end. On nomme ceux qui s’y engagent les « Coureurs de Bois ». Ils seront 668 encore cette année dont 300 qui coucheront à la belle étoile samedi soir au nord de Montebello pour mériter la médaille Coureur de Bois Or. Cet exploit est d’autant plus imposant que les participants doivent transporter dans leur sac-à-dos tout ce dont ils auront besoin pour les deux jours; sac-à-couchage, bouffe, vêtements de rechange et tout autre item jugé important par chaque skieur.

    Il faut aussi, avant de s’inscrire pour la médaille d’or, obtenir les médailles de bronze et d’argent. Pour le bronze il s’agit de parcourir les 160 kilomètres une première fois. Pour la médaille d’argent il faut revenir une autre année et transporter cette fois un sac à dos de 5 kilos ce qui contribue à vous préparer pour l’or où le sac-à-dos peut facilement peser de 15 à 20 kilos.

    Un octogénaire skiera les 160 kilomètres
    Si les Coureurs de Bois peuvent commencer à 6h les randonneurs eux ne peuvent entreprendre leur journée avant 8h Certains d’entre eux tentent tout de même de skier les 160 kilomètres mais dans un délai plus court. Parmi eux, Vic Emery, premier médaillé d’or Canadien en bob à quatre aux JO de 1964 à Innsbruck. Son effort est d’autant plus impressionnant qu’il célébrera en juin son 80e anniversaire. Montréalais d’origine, Emery qui demeure maintenant à Londres vit en hiver à Oslo où les octogénaires skieurs ne sont pas une exception. Inspirant!

    Excellent week-end partout et, pour tout!
    Février est le mois de l’hiver, le mois des grands festivals et carnavals et aussi le mois où, normalement, tout est à son meilleur. C’est le Carnaval de Québec, Bal de Neige dans la région de la Capitale Nationale, Festi-Glace à Joliette et nombreuses autres célébrations de l’hiver Québécois aux quatre coins de la province. Les prochains jours devraient offrir d’excellentes conditions pour toutes les activités.

    Les grandes patinoires naturelles (Canal Rideau, Lac Beauport, la Riviere l’Assomption, etc…) sont ouvertes et seront en bon état dès qu’elles auront été déblayées. La nouvelle neige aidera à relancer le ski de fond et la raquette en Estrie. Les conditions pour le Marathon Canadien de ski seront excellentes grâce à la nouvelle neige reçue aujourd’hui. Il en sera de même pour le ski alpin; la neige devrait adoucir le fond très dur auquel nous avons fait face depuis le dernier dégel/regel.

    Avec le beau temps prévu, tout est en place pour pouvoir bien profiter de l’hiver. Pas d’excuse ce week-end.


    • Je me demande si je vais dormir cette nuit. Je suis tellement excité.
      (Samedi soir je passerai 10 heures dans mon sac)
      Dossard permanent 114

    • Bonne chance chrisski et tous les autres,

    • Allez les fondeurs! À vous de faire! Enfin une bonne année! Xski

    • Je ne sais pas combien il va faire cette nuit au “nord de Montebello”, au campement des coureurs de bois mais à Gatineau, ce sera -20…J’imagine que la passion prend le dessus sur tout le reste!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité