Guy Thibaudeau

Archive, février 2013

Jeudi 28 février 2013 | Mise en ligne à 14h35 | Commenter Commentaires (5)

Manne pour la relâche scolaire

La relâche scolaire du Québec s’annonce bien. Encore de la neige dans les régions de ski, particulièrement ce matin dans les Laurentides, Lanaudière, l’Outaouais et la Mauricie, les régions les plus choyées jusqu’à présent cet hiver.

La ville de St-Sauveur (ce matin) prend des allures de l’hiver record de 2008. Photo GT.

La ville de St-Sauveur (ce matin) prend des allures de l’hiver record de 2008. Photo GT.

Il était tombé au moins 20 centimètres de neige dense dans ces régions lors des mesures prises tôt ce matin. Vingt centimètres à St-Sauveur, 30cm au Parc de la Mauricie et 28cm à Gatineau. Au Parc de la Gatineau on craignait le pire hier soir; la neige lourde et très abondante laissait entrevoir des dommages aux arbres comme ce fut le cas dans la semaine du 20 décembre dernier. Heureusement les constatations ce matin ont été toutes autres. On a aussi mesuré plus de 55cm d’accumulation fraîche dans certains secteurs du parc entre-autre au Belvédère Champlain.

Les Laurentides qui ont connu un hiver des plus enneigés semblent prendre des allures de l’hiver 2008, année où il était tombé près de 450 centimètres. Jusqu’à présent 260cm sont tombés sur la région de St-Sauveur.

Où passe toute cette neige en Estrie?
En Estrie il a neigé encore une fois moins qu’ailleurs, entre 5 et 17 centimètres selon les centres. Mais en regardant les accumulations totales que rapportent les stations de l’Estrie, on se demande bien où est passée toute cette neige. Bromont par exemple rapporte 417 centimètres de neige pour la saison jusqu’à présent versus 260cm pour la ville de St-Sauveur. Or, il n’y a aucune comparaison entre les deux endroits. La neige à St-Sauveur est de beaucoup plus abondante qu’à Bromont malgré le fait que Bromont affiche 60% plus de neige que St-Sauveur. Où passe donc toute cette neige? Enfin, éclairez-moi quelqu’un.

Belles conditions partout
Quoiqu’il en soit la relâche scolaire sera bonne partout puisque toutes les régions ont suffisamment de neige pour offrir d’excellentes conditions pour le ski alpin, le ski de fond et bien sur, la raquette. Qu’il y ait plus de neige dans les Laurentides ne change rien pour le moment sauf pour la raquette qui se pratiquera dans la neige profonde du moins aujourd’hui.

La tempête se poursuit aujourd’hui dans l’est du Québec incluant les régions de Québec et de Charlevoix qui avaient reçu entre 10 et 15 centimètres tôt ce matin. On attendait encore dans ces régions plusieurs centimètres qui serviront bien ici aussi à la relâche scolaire.

L’hiver. Deux choix s’offrent à vous pour la relâche; le fuir ou en profiter. La deuxième option vous permettra de jouir d’un bel hiver à l’ancienne dans plusieurs régions. L’été pour sa part viendra bien assez vite!

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Mercredi 27 février 2013 | Mise en ligne à 15h00 | Commenter Un commentaire

Période difficile pour les grandes patinoires

Plusieurs grandes patinoires naturelles de nos régions pourraient fermer avant la relâche scolaire.

Patinoire fermee(400 x 300)

Contrairement à d’autres activités hivernales, le patin sur nos grandes patinoires naturelles se termine souvent de façon soudaine. Nous en sommes là. Le temps doux fait ramollir la glace et l’absence de nuits froides limite la récupération. Les municipalités qui voient à l’entretien de la majorité de ces patinoires hésitent aussi à investir d’avantage pour possiblement récupérer une ou deux journées additionnelles en fin de saison.

Sait-on jamais par contre; les nuits plus froides à compter de samedi matin pourraient bien récompenser les plus déterminés.

Le Canal Rideau à Ottawa, la plus grande patinoire naturelle au monde, est « fermé temporairement » dit-on depuis 7h ce matin mais l’enlèvement des installations temporaires sur la patinoire laisse indiquer une fermeture complète imminente. Après Bal de Neige qui s’est terminé le 18 février dernier la Commission de la Capitale Nationale (CCN) hésite à engager les coûts additionnels nécessaires au maintien d’une si importante surface. La patinoire du Canal Rideau, rappelons-le, fait 7,9 kilomètres en longueur sur la largeur complète du canal.

A Joliette, la patinoire de la Rivière l’Assomption n’est ouverte que pour la marche en ce mercredi. Il semblerait que c’en soit fait pour le patin. Une saison bien courte comme toujours.

Les sentiers de glace de Saint-Sauveur, du Bois de Belle Rivière à Mirabel, du Parc du Grand Héron à Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier et celui de la Pointe Merry à Magog sont aussi fermés temporairement en ce mercredi. Leur sort dépendra de la météo des prochains jours et aussi de la quantité de neige qu’il faudra enlever après la tempête.

Au Lac Masson à Ste-Marguerite, le directeur des Loisirs Benoit Beauchamp semblait assuré de pouvoir maintenir l’anneau de glace de 8,1km en service durant la semaine de relâche. « Tous les efforts seront faits par nos équipes en place » nous assure-t-il. La patinoire demeurait ouverte aujourd’hui (mercredi) malgré une glace molle.

En ce qui concerne les grands sentiers de glace privés du Domaine de la Forêt Perdue et de la Ferme Ethier en Mauricie, on espère rouvrir samedi après la tempête. Ces domaines payants sont plus motivés à faire ce qu’il faut pour rester en service puisqu’un revenu s’y attache. Histoire à suivre donc dans les prochains jours.

Dans le cas des activités telles que le ski alpin, le ski de fond et la raquette, la neige prévue dans les prochaines heures n’annonce que de bonnes choses. La période des relâches scolaires est la deuxième plus achalandée dans les stations du Québec après celles des Fêtes. Tout laisse entrevoir une période fructueuse.

Déjà le 1e mars vendredi. Nous passons à l’heure avancée le 10 mars. L’hiver file à grands pas!

Un commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 26 février 2013 | Mise en ligne à 8h15 | Commenter Commentaires (4)

Avantage ski alpin et raquette cette semaine

Le temps doux et la neige humide de cette semaine favorisent le ski alpin et la raquette. La neige humide et les températures douces, près du point de congélation compliquent le fartage pour le ski de fond. Dans de pareilles conditions les skis sans fartage, skis à écailles, sont préférables. Ski à écailles ou pas-de-patin; cette dernière technique qui n’exige pas de fart de prise fonctionne aussi bien sur neige humide. Autrement il faut utiliser du klyster, un fart mou qui ressemble à de l’époxy en tube et que plusieurs n’aiment pas manipuler.

Merveilleux point de vue au Camping Ste-Agathe. Photo GT.

Merveilleux point de vue au Camping Ste-Agathe. Photo GT.

Raquettes ou crampons
Conditions favorables aussi pour la raquette. Nous avons cependant remarqué au Parc du Mont Orford hier que plusieurs avaient déjà troqué les raquettes pour les crampons même après 35cm de neige la semaine dernière. Raquettes ou crampons fonctionnaient également bien hier. Les raquettes permettaient cependant de s’écarter occasionnellement de la piste bien compactée ce qui n’était pas possible avec les crampons.

Le temps doux est aussi favorable au ski alpin. Le fond est moins dur permettant de meilleures prises de carres. Il fait aussi bon d’être dehors sans devoir combattre le froid. . La neige de la semaine dernière en Estrie a permis la réouverture de plusieurs pistes dont les sous-bois. Il faut tout de même demeurer vigilant dans les sous-bois plus pentus en Estrie où le couvert de neige est encore un peu mince.

Neige demain
On prévoit encore de la neige pour les prochains jours, des quantités pouvant atteindre 10-20 centimètres. Les vacances scolaires débutant la semaine prochaine, cette neige sera bien accueillie par tous ceux et celles qui prévoient des vacances-neige dans les stations du Québec et de la Nouvelle Angleterre. Ski alpin, ski de fond et raquette; les conditions devraient être belles partout.

Les grandes patinoires
La saison du patin sur les grandes patinoires naturelles au Québec et d’ailleurs tire à sa fin. Dans la plupart des cas on aimerait bien les maintenir ouvertes jusqu’au 10 mars; ce serait possiblement un record puisque la plupart ferment à la fin-février. Une courte période de temps doux peut forcer une fermeture soudaine de ces patinoires exceptionnelles. En ce moment elles demeurent presque toutes ouvertes.

Mais déjà, sur la Rivière l’Assomption, on parle de « marche seulement », la glace étant trop molle pour le patin. Lorsque la température est au-dessus de zéro, les conditions pour le patin deviennent médiocres et les gestionnaires doivent souvent limiter l’utilisation par précaution.

Mise-à-jour 18h mardi
Tel que prévu le temps doux affecte les grandes patinoires naturelles. Voici les dernières nouvelles.
- Canal Rideau: fermé temporairement à compter de 7h mercredi matin. Il est fort probable que ce soit la fin pour cette année puisque le personnel des entrepreneurs mandatés par la Commission de la capitale nationale s’affairaient aujourd’hui à démanteler les installations sur la glace.
- Rivière l’Assomption: fermée temporairement.
- Sentier de glace de la Pointe Merry à Magog. Fermé temporairement.
- Sentiers de glace du Parc John Molson à St-Sauveur : fermé temporairement.
- Sentier de glace du Grand Héron à Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier: fermé temporairement.

La patinoire du Lac Beauport ainsi que les sentiers glacés du Domaine de la Forêt Perdue en Mauricie sont toujours ouverts mais la neige prévue dans les prochains jours pourrait les affecter.

Nous flirtons avec le printemps. Rien d’anormal par contre en cette fin-février.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2013
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728  
  • Archives