Guy Thibaudeau

Archive du 23 janvier 2013

Mercredi 23 janvier 2013 | Mise en ligne à 19h13 | Commenter Commentaires (5)

A 91 ans elles skient à moins 25 Celsius

Il faisait -25C lorsque les jumelles de 91 ans chaussèrent leurs skis ce matin au Mont Habitant à St-Sauveur. Rhona et Rhoda Wurtele sont des légendes du ski Canadien et Québécois. Elles ont été les premières championnes de ski canadiennes évoluant à l’international avant les Lucile Wheeler, Ann Heggtveit et bien avant Nancy Greene évidemment. Ensemble elles cumulent plus de 100 médailles remportées en compétition internationale de 1935 à 1950.

Les jumelles Wurtele 91 ans aujourd'hui au Mont Habitant.  Photo GT

Les jumelles Wurtele 91 ans aujourd'hui au Mont Habitant. Photo GT

Sans broncher et sans mentionner le froid les jumelles ont fait quelques descentes ce matin pour célébrer leur 91e anniversaire. J’ai eu l’honneur de les accompagner et de constater qu’elles maitrisaient encore remarquablement bien le sport qu’elles ont dominé à une autre époque. Un style et une vitesse qui n’annonce nullement leurs 91 ans. « Let’s get out there and do it » me dit l’une des jumelles identiques que je ne réussis toujours pas à distinguer même après 20 ans tellement elles sont une copie conforme l’une de l’autre. Elles étaient accompagnées aujourd’hui d’une trentaine de membres du club de compétition pour dames Penguin et du club Twinski qu’elles ont créé et qui organise encore des journées de ski dans les Laurentides ainsi que des voyages de ski dans l’Ouest et en Europe.

Skier à -25C n’effraie en rien les jumelles qui ont d’ailleurs sauté sur le tremplin de la Côte des Neiges à l’âge de 10 ans. Le saut à ski était à l’époque défendu aux filles sans parler de l’âge qu’elles avaient. Rhoda, en visite à Fidji chez son fils John Eaves, champion mondial de ski acrobatique dont plusieurs se souviendront, décida cet automne de concrétiser un vieux rêve celui de faire un saut de parachute en chute libre. A presque 91 ans! Sa sœur Rhona ne l’a pas fait me dit-on «simplement parce qu’elle n’y était pas ».

Un style qui n'annonce pas leurs 91 ans.  Photo GT

Un style qui n'annonce pas leurs 91 ans. Photo GT

Il a été question récemment que la grande championne de ski américaine Lindsay Vonn puisse se mesurer aux hommes dans une compétition de ski. Ceci ne s’est pas concrétisé mais bien avant elle, Rhoda Wurtele aurait déjà remporté une course qui regroupait des hommes et de femmes au Mont Tremblant. La compétition qui s’était déroulée dans une tempête a vu Rhoda l’emporter avec plus de 24 secondes sur le premier homme.

Le livre « Sans Limites » écrit par Bryan Rempel raconte la fascinante histoire de ces deux inséparables jeunes femmes qui n’ont cessé au fil des ans de relever de nouveaux défis et qui ont inspiré des milliers de jeunes femmes surtout à mieux apprécier l’hiver par le ski. Le livre est disponible au Musée du ski des Laurentides, 30 rue Filion à Saint-Sauveur.

Décès d’un pionnier du ski
Nous apprenons avec regret le décès à l’âge de 98 ans de M. François Pichard, pionnier du ski moderne de la région de Québec.

Francois Pichard, pionnier du Mont Sainte-Anne.

Francois Pichard, pionnier du Mont Sainte-Anne.

Extrait d’un communiqué du Mont Sainte-Anne
«C’était un peu le fondateur de la montagne! C’est lui qui a défriché les pistes en 1942», rappelle Claire Labossière qui œuvre au MSA depuis plus de 46 ans. En 1942, François Pichard et trois compagnons furent les premiers à atteindre le sommet de la montagne, dans le but d’évaluer le potentiel du terrain skiable. Ils cherchaient un endroit pour des compétitions de ski qui répondrait aux normes de l’Association canadienne de ski amateur. Ils découvrirent alors une montagne qui offrait de nombreuses possibilités pour un éventuel développement. Après une série d’événements spéciaux dont les Championnats canadiens de 1947, c’est en janvier 1966 que le Mont-Sainte-Anne devint officiellement une station de ski avec la mise en opération de 4 remontées mécaniques, dont la seule télécabine de l’Est du Canada et l’ouverture de 10 pistes pour le plaisir des skieurs. C’est ainsi, grâce a François Pichard, que tout a commencé!

Lorsque vous redescendrez au bas du versant sud par la piste Pichard vous saurez dorénavant que vous êtes sur la piste à François, le pionnier du Mont Sainte-Anne.

La famille recevra les condoléances ce vendredi 25 janvier 2013, à la Coopérative funéraire des Deux Rives, Centre funéraire du Plateau, 693, ave Nérée-Tremblay, Québec G1N 4R8

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Archives

  • publicité