Guy Thibaudeau

Archive du 21 janvier 2013

Lundi 21 janvier 2013 | Mise en ligne à 14h08 | Commenter Commentaires (6)

Oubliez les crampons, la poudreuse est de retour

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas. Lundi matin dernier il faisait +9C à Baie St-Paul dans Charlevoix et mes bâtons de ski s’enfonçaient même dans les pistes les plus skiées du Massif. Le lendemain et pour les quelques jours suivants le froid transformait la neige en béton blanc autant pour le ski alpin que pour les sports nordiques. A ce moment l’usage de crampons pour profiter de l’hiver était de mise mais après un week-end de tempête nous voilà de retour sur une belle neige poudreuse. Oubliez les crampons, la poudreuse est de retour.

Combattre le froid par les activités nordiques
Les conditions sont belles pour tous les sports d’hiver dans la majorité des régions mais le froid intense prévu cette semaine avantagera les sports nordiques tels que la raquette et le ski de fond pratiqués en forêt. Si les crampons étaient de mise la semaine dernière, les raquettes ont repris du service depuis samedi avec l’arrivée de neige fraîche. Les centres de ski de fond et de raquette ont aussi pu rouvrir la majorité de leurs sentiers avec cette neige particulièrement abondante dans les régions au nord du Saint-Laurent.

Le nord avantagé encore une fois
Jusqu’à présent l’hiver 2013 a grandement avantagé les régions au nord du Saint-Laurent, particulièrement les Laurentides et Lanaudière qui connaissent un hiver des plus enneigés. Les 30 centimètres du week-end ont d’ailleurs amené le total de neige reçu depuis le début de la saison de ski à 180cm, égalant déjà le total de la saison dernière.

Dans les Cantons de l’Est par contre la neige se fait plus rare et l’enneigement artificiel connait toute son importance. En général les seules pistes ouvertes en Estrie sont celles qui ont un fond de neige fabriquée artificiellement.

Semaine favorable à l’enneigement
Malgré les inconforts du froid, ce dernier offre aussi un avantage certain pour les stations alpines. La production de neige sera maximale au cours des prochains jours permettant aux stations qui en ont besoin l’opportunité de recouvrir les secteurs minces et pour les autres, l’occasion de bâtir les réserves nécessaires au ski de printemps.

Hommage à Richard Garneau

Richard Garneau et Ève Christian se préparent à « affronter » Joël Le Bigot à « Samedi et Rien d’autre » à la Première Chaîne.  Photo GT

Richard Garneau et Ève Christian se préparent à « affronter » Joël Le Bigot à « Samedi et Rien d’autre » à la Première Chaîne. Photo GT

Dimanche matin j’ai appris avec tristesse comme vous tous le décès de mon collègue Richard Garneau avec qui je partage le micro de Samedi et Rien d’autres, la populaire émission de Joël Le Bigot les samedis matins à Radio-Canada. C’est grâce à Joël, que je remercie d’ailleurs, que j’ai eu depuis plusieurs années le grand honneur de partager avec lui la même tribune.

Il était toujours celui qui pouvait renchérir sur toute remarque historique que nous pouvions faire concernant le ski. Parmi ses nombreuses passions il y avait aussi le ski qu’il commentait les week-ends à Radio-Canada avec un ami commun Peter Duncan. A sa dernière présence à Samedi et Rien d’autre le 22 décembre la conversation avec Le Bigot a dévié sur la possibilité de faire du ski alpin sur le Mont Royal. Je racontai alors qu’il y avait eu là, il y a longtemps, du ski alpin et qu’une compétition professionnelle de slalom parallèle s’était même tenue à la côte de l’Université de Montréal. Et Richard de renchérir « oui, j’y étais; j’étais d’ailleurs l’annonceur de plateau pour les épreuves ».

Mourir à 82 ans n’a rien de trop dramatique. Mais notre collègue qui a commenté 23 Jeux Olympiques au fil des ans nous semblait immortel. Rien n’indiquait dans son comportement ce qui vient de se produire et nous semblions tous penser qu’il serait évidemment là pour les prochains JO et aussi les suivants.

Il nous manquera tous, les Jeux Olympiques seront différents sans lui et le préambule de l’émission Samedi et Rien d’autre à la Première Chaîne ne sera sans doute plus aussi rocambolesque, Le Bigot ayant perdu son bon ami qu’il aimait taquiner à en faire rougir les auditeurs.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité