Guy Thibaudeau

Archive, décembre 2012

Samedi 29 décembre 2012 | Mise en ligne à 13h09 | Commenter Commentaires (6)

L’hiver bien implanté partout

La dernière tempête à frapper le Québec a été plus intense dans les secteurs de Montréal et de l’Estrie ce qui fait que l’hiver est maintenant bien implanté partout au Québec. La saison de ski bat son plein et de nombreux centres sont déjà en service complet.

Cathedrales de neige a Far Hills vendredi. Photo GT.

Cathédrales de neige à Far Hills, Val Morin vendredi. Photo GT.

La période des Fêtes représente entre 20 et 30 pourcent des recettes annuelles pour certaines stations et cette année toutes les régions du Québec pourront en profiter pleinement. Traditionnellement la 27 décembre marque le début de la période de fort achalandage dans les stations. Mais jeudi, jour de tempête, les skieurs étaient moins nombreux. Vendredi par contre c’était la cohue dans les stations et l’on peu s’attendre à un fort achalandage maintenant jusqu’à la fin de la période, jusqu’au 6 janvier. Certaines stations devront s’ajuster. Hier c’était plus ou mois jour de rentrée au Mont Orford mais selon de nombreux skieurs la station semblait totalement désorganisée.

L’hiver arrive enfin en Estrie
Si les Cantons d l’Est étaient sans neige jusqu’au 16 décembre dernier, les 30 à 50 centimètres reçus jeudi ont lancé la saison juste à temps pour le début des Fêtes de Noël. Dans les Laurentides et Lanaudière la neige est si abondante que les toits de maisons doivent déjà être déneigés et les bancs de neige le long des chemins sont ceux de la fin février, période où la neige au sol est traditionnellement la plus abondante. A St-Sauveur il y a déjà 95 centimètres de neige au sol. L’an passé la plus haute quantité au sol fut 83cm enregistrée le 25 février.

Habituellement les centres alpins espèrent offrir environ 70% de leurs pistes pour le temps des Fêtes. Cette année plusieurs centres sont déjà en service complet. En ce qui concerne les grands centres la situation est aussi exceptionnelle; Tremblant, Mont Sainte-Anne et Le Massif de Charlevoix offrent 91% de leurs pistes, Mont St-Sauveur 100%, Mont Sutton 97% tout comme le Massif du Sud dans Chaudière-Appalaches. Pour leur part les stations de Nouvelle Angleterre offrent ensemble 91% des pistes. Jay Peak, 95%.

La féerie en forêt
Nous avons fait état de la situation difficile que vivent plusieurs centres de ski de fond des Laurentides, de Lanaudière, de l’Outaouais et de la Mauricie en raison des arbres endommagés par la neige lourde et abondante de la semaine dernière. Comme c’est souvent le cas ces arbres chargés de neige et les branches qui entravent le passage sur plusieurs pistes ont créé des paysages tout-à-fait magiques. Hier lors d’une visite au Parc Dufresne secteur Far Hills, j’ai passé autant de temps à prendre des photos qu’à skier. N’oubliez surtout pas votre appareil photo.

Le nettoyage progresse
Le nettoyage des sentiers avance plus ou moins rapidement selon la situation dans les différents centres. Dans la plupart des cas par contre il y a suffisamment de kilomètres ouverts pour de courtes randonnées. Pour skier plus d’une heure ou 90 minutes il faut parfois tourner en rond. Les centres les plus affectés sont le Parc de la Gatineau en Outaouais, le réseau Morin Heights où on devra avoir recours à une pelle mécanique pour dégager le Corridor Aérobique, le réseau de St-Adolphe, le Parc Dufresne à Val David et Val Morin ainsi que le centre de l’Esterel. Les conditions sur les sentiers ouverts sont cependant idéales avec toute cette neige.

Dans Lanaudière les sentiers sont tous ouvert maintenant, l’électricité est restaurée depuis ce matin au Parc de la Mauricie et les Promenades du Parc de la Gatineau sont en excellent état.

Les centres de la région métropolitaine, des basses Laurentides, de l’Estrie ainsi que de Québec et Charlevoix n’ont pas ce problème. Tout y est en excellente condition.

Le nombre limité de sentiers ouverts à certains centres ne devrait pas nous empêcher de profiter des conditions exceptionnelles que nous connaissons en cette fin décembre.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Jeudi 27 décembre 2012 | Mise en ligne à 20h06 | Commenter Commentaires (2)

Ski de fond – TROP c’est comme pas assez!

L’expression a pris tout son sens cette semaine dans les centres de ski de fond de l’Outaouais, des Laurentides, Lanaudière et de la Mauricie. Ces régions ont en effet reçu une quantité inhabituelle de neige lourde, près d’un mètre. Toute cette accumulation a chargé les arbres qui ont plié ou même cassé sous le poids sans compter les branches au sol qui encombrent le passage. La situation se remet plus ou moins selon les secteurs mais demeure problématique a plusieurs endroits.

Québec/Charlevoix en excellente posture
Ces régions n’ont pas été affectées de façon significatives; quelques branches vitement ramassées, rien de plus. Tout les centres sont complètement ouverts ou le seront prochainement puisqu’il neigeait encore aujourd’hui – jeudi.

Parc de la Gatineau le 22 décembre. Photo André Fleury Services Demsis.

Parc de la Gatineau le 22 décembre. Photo André Fleury Services Demsis.

Les régions à problèmes
Au Parc de la Gatineau en Outaouais la situation est critique sauf sur les Promenades qui sont en fait des routes. A cause de leur largeur elles ont moins souffert et demeurent ouvertes offrant de bonnes conditions. Pour ouvrir le reste quatre équipes de trois émondeurs chacune sont à l’œuvre pour dégager les 250 kilomètres de sentiers de ski, raquette et marche hivernale. Selon Michel Dallaire ex dirigeant du Parc, « il faudra aussi recourir à des bénévoles pour aider les émondeurs ». Toujours selon Dallaire « c’est le même programme de dégagement de sentiers que lors du verglas de Janvier ‘98. Une tâche colossale qui va prendre non pas des jours mais des semaines à être complétée.

Même son de cloche à Morin Heights où selon James Jackson, directeur du réseau, la situation serait « pire qu’en 1998 ». Selon Jackson ce sont les conifères qui se sont effondrés sur les sentiers sous le poids de la neige les rendant impraticables. Jusqu’à présent seulement 4 kilomètres du Corridor Aérobique ont été dégagés de même que la piste Basler offrant aux skieurs seulement 7 kilomètres sur les 60 du réseau complet. Le travail d’émondage du réseau Morin Heights pourrait se poursuivre tout au long de l’hiver selon certains observateurs.

Les réseaux de St-Adolphe d’Howard et de Val David/Val Morin sont aussi assiégés par des arbres endommagés. Une corvée de bénévoles est d’ailleurs en place pour vendredi à St-Adolphe d’Howard. Les intéressés doivent se rendre au Chemin Val de Loire du Lac Ste-Marie. Prière d’apporter raquettes, sécateurs et scies à chaîne.

Le Parc de la Mauricie de son coté est sans électricité depuis plusieurs jours. Il n’y a donc ni chauffage, ni eau aux centres d’accueil et plusieurs sentiers demeurent inaccessibles à cause, ici aussi, des branches et arbres pliés.

Un peu d’amélioration dans les Laurentides
Dans les Laurentides la situation s’est améliorée au cours des dernières heures au Parc Mont Tremblant secteur Diable, au Domaine St-Bernard à Mont Tremblant, au Camping Ste-Agathe ainsi qu’au Parc de la Rivière du Nord. Pour sa part le Parc Linéaire P’tit Train du Nord est complètement dégagé sur ses 40 kilomètres entre St-Jérôme et Val David. Le ski y est excellent. On enregistrait aussi une quinzaine de nouveaux centimètres de neige aujourd’hui quoi s’ajoutent au mètre de neige reçu la semaine dernière, rien pour faciliter le travail des émondeurs.

En Estrie finalement, la saison ne faisait que débuter avant la tempête d’aujourd’hui mais la neige accumulée au cours des dernières heures devrait normaliser la situation et donner ici aussi d’excellentes conditions pour le ski et la raquette.

Je vous invite à ajouter des précisions sur l’état des choses dans votre coin si vous en avez.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Mardi 25 décembre 2012 | Mise en ligne à 18h11 | Commenter Commentaires (11)

L’hiver comme on l’aime

Je débute cette chronique avec une pensée particulière pour tous ceux qui sont depuis plusieurs jours sans électricité et qui ont passé Noël à la chandelle. . Pour vous dans certains coins des Laurentides et de l’Outaouais, ce n’est pas vraiment l’hiver « comme vous l’aimez ». Mais vous êtes l’exception et, sans électricité, vous n’avez probablement pas accès à cet article.

L'hiver comme on l'aime. Photo GT

L'hiver comme on l'aime. Photo GT

Ceci dit et pour le reste de la population, nous passons un des plus beaux Noëls depuis des années. La neige est fraîche et abondante presque partout et les Cantons de l’Est qui étaient complètement sans neige le 16 décembre dernier se sont bien rattrapés dans les derniers jours. L’hiver est bel et bien installé partout au Québec et le Noël blanc est chose faite. Même ceux qui ne font pas de sports d’hiver sauront apprécier les paysages magiques que les récentes tempêtes nous ont peints.

Ski alpin
Les conditions de ski alpin sont déjà excellentes dans la majorité des régions et les centres offrent en général une plus grande proportion de pistes ouvertes que normalement à ce temps-ci. Seuls les centres de l’Estrie retardent un peu dans ce domaine mais rumeur veut que le Mont Sutton passe de 16 à 50 pistes demain (mercredi) avec l’ouverture des secteurs 4, 5 et 7.

Ski de fond et raquette
Le ski de fond se pratique maintenant partout mais non sans problèmes. Si à Québec et dans Charlevoix tout est beau, en Maurice, dans les Laurentides, dans Lanaudière ainsi qu’en Outaouais la neige lourde et abondante de la semaine dernière a laissé des séquelles. De nombreux arbres cassés ou pliés sous le poids de la neige obstruent le passage. Plusieurs centres sont encore en mode d’ouverture graduelle selon le nettoyage qui se fait chaque jour. La raquette se pratique un peu partout mais peut aussi être affectée par des branches qui bloquent le passage. En Estrie le ski de fond débute et les centres ne sont encore qu’en service partiel sauf pour le Parc du Mont Mégantic.

Patin
Les grandes patinoires naturelles ne sont pas encore toutes ouvertes mais ca ne devrait trop tarder avec le temps froid. Cependant le Domaine de la Forêt Perdue à Notre-Dame-du-Mont-Carmel en Maurice où l’on retrouve plus de 10 kilomètres de sentiers glacés est ouvert depuis plus de deux semaines. Il en est de même pour le Parc John Molson à St-Sauveur où les deux kilomètres de sentiers glacés et éclairés sont ouverts depuis le 23 décembre et déjà bien fréquentés.

En ce qui concerne le Lac Beauport au nord de Québec l’ouverture de l’anneau de 3 kilomètres est imminente tout comme l’est sentier de glace de la Pointe Merry à Magog. Ce dernier e été préparé mais n’était pas tout à fait prêt aujourd’hui. Le Canal Rideau à Ottawa, la plus grande patinoire naturelle au monde, n’ouvre habituellement pas avant le mois de janvier. Les installations y sont néanmoins déjà en place.

Joyeux Noël à vous tous et, profitez bien des plaisirs de ce bel hiver.

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité