Guy Thibaudeau

Archive, novembre 2012

Jeudi 29 novembre 2012 | Mise en ligne à 20h24 | Commenter Commentaires (9)

Le mois de novembre n’aura pas été sans neige

Il est extrêmement rare de connaitre un mois de novembre sans neige. Même si novembre 2012 aura été un des plus cléments et ensoleillés que nous ayons connus il nous aura tout de même concédé quelques centimètres de neige et des nuits très froides avant de nous quitter.

Neige naturelle le 29 novembre au Mont Sutton. Photo Mont Sutton.

Neige naturelle le 29 novembre au Mont Sutton. Photo Mont Sutton.

Le retour du froid a relancé de plus belle l’enneigement artificiel de sorte que plusieurs nouvelles stations ouvriront vendredi ou samedi pour la première fois de la saison. Entre-autres, les quatre stations de l’Estrie qui jusqu’à présent n’avaient pas encore pu ouvrir de pistes. Au Mont Sutton le sommet a été enneigé naturellement au début de novembre mais pas suffisamment pour skier. Certains y ont cependant fait un peu de raquette. Samedi par contre marquera le vrai début de saison pour Sutton sur trois pistes tout comme pour Owl’s Head. Au Mont Orford une piste ouvrira sur le Mont Giroux dès samedi.

Ski de jour et de soir à Bromont
La station la plus fréquentée au Québec, Ski Bromont, ouvre enfin pour la saison vendredi. L’enneigement artificiel a finalement débloqué grâce au froid. Trois routes y seront ouvertes sur le Mont Brome dont la piste Brome longue de deux kilomètres. On y espère offrir 5 pistes pour dimanche si la tendance météo se maintien. Ski de jour et de soir tout comme au Mont St-Bruno sur la Rive-Sud.

La saison prendra aussi son envol samedi au Mont Gleason à Warwick dans le Centre du Québec ainsi qu’au Mont Blanc, à Ski Morin Heights, au Chantecler dans les Laurentides, à Montcalm dans Lanaudière, à Edelweiss en Outaouais, à Stoneham et au centre Le Relais près de Québec.

D’autres stations telles que Mont Habitant, Vallée Bleue dans les Laurentides, Val St-Come dans Lanaudière et Camp Fortune en Outaouais déjà ouvertes la semaine passée reprennent du service pour le week-end.

Tremblant et St-Sauveur toujours en tête du palmarès
La saison est aussi bien démarrée à Tremblant ou 14 pistes (7 routes différentes) sont ouvertes sur les versants nord et sud dont une jusqu’à la base du sud. C’était la tempête « artificielle » à Tremblant aujourd’hui (jeudi), la station profitant du froid pour faire avancer les choses en prévisions des 24H de Tremblant, événement caritatif qui se déroulera du 7 au 9 décembre prochains.

Au Mont St-Sauveur, le premier centre à ouvrir encore cette saison, les skieurs pourront se prévaloir de 9 pistes dans les prochains jours avec l’ouverture du secteur 68. Cédule régulière évidemment ici soit de 9h à 22h tous les jours.

Dans la région de Québec le Mont Sainte-Anne s’en tient toujours à ses deux pistes sur le versant nord mais est ouvert tous les jours selon son horaire régulier. Pour ce qui est du Massif de Charlevoix, la date d’ouverture demeure le 15 décembre.

Le ski de fond tarde encore
Toujours difficile de pratiquer le ski de fond ailleurs qu’à la Forêt Montmorency au nord de Québec où une boucle de 1200 mètres est ouverte sur neige fabriquée. Les 3 à 5 centimètres reçus sur le Parc Linéaire du P’Tit Train du Nord dans les Laurentides sont encore insuffisants pour y lancer la saison.

A suivre dans le secteur « conditions de ski » ci-contre.

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






Lundi 26 novembre 2012 | Mise en ligne à 15h11 | Commenter Commentaires (13)

Le ski de fond – une coche au dessus de la raquette

En ski de fond à Duchesnay près de Québec. Photo d'archives GT

En ski de fond à Duchesnay. Photo d'archives GT

Depuis plusieurs années nous faisons l’éloge et la promotion d’une activité en grande croissance, la raquette. Il s’agit en effet d’une des activités les plus accessibles pour mieux profiter de l’hiver. Aucun apprentissage nécessaire, peu technique et équipement plus qu’abordable. La raquette se pratique un peu partout et l’accès aux sentiers balisés dans les centres où l’on offre des services tels que restauration, toilettes, stationnement et location demeure des plus accessibles.

Sans vouloir diminuer d’aucune façon ce sport fort populaire il est évident que le ski de fond demeure une coche au dessus de la raquette sur plusieurs points, particulièrement pour ses effets bénéfiques sur la santé et la forme physique. Une progression naturelle pour ceux et celles qui aimeraient diversifier leurs activités hivernales.

Une activité plus complète
Si la raquette est excellente pour développer les muscles inferieurs et le cardio, le ski de fond travaille tous les groupes musculaires du corps en plus du cardio. Les bras le dos et les abdos en double poussée, les jambes, le dos et les bras en style classique. Contrairement à d’autres sports, le ski alpin, la course à pieds par exemple, qui travaillent les muscles et les articulations en compression, le ski de fond sollicite les muscles en extension et aide à développer la souplesse. Comme la natation, il s’agit d’une activité à faible impact pour les articulations.

La majorité des sorties en raquettes se limitent habituellement à 5 ou 6 kilomètres. En ski de fond les distances parcourues sont passablement plus longues, facilement entre 10 et 20 kilomètres par sortie. Vous voyez donc plus de territoire, plus de paysages.

La récompense du ski de fond
Le ski de fond vous récompense aussi plus que la raquette. En raquette comme en course à pieds on travaille en descente comme en montée; il n’y a pas de glisse. En ski de fond par contre chaque montée est récompensée par une descente réciproque où la glisse intervient pour permettre au skieur de récupérer et d’apprécier quelques moments de répit.

Le sport le plus complet
Tous les professionnels et spécialistes en santé et conditionnement physique s’accordent pour dire que le ski de fond est le sport le plus complet On y attribue aussi des bienfaits certains pour augmenter le bon cholestérol (HDL), contrôler la pression sanguine et le poids.

Sport versatile
Le ski de fond est aussi très versatile dans ses différents modes de pratique. On dénote au moins trois façons de le pratiquer : le style classique sur pistes damées et tracées est le plus facile et le plus populaire. Le « skate » (pas de patin) sur pistes damées est beaucoup plus exigeant sur tous les plans et est une bonne forme d’entrainement. Enfin le hors-piste sur sentiers balisés mais non tracés mécaniquement attire ceux qui cherchent une expérience plus sauvage en autonomie sur des pistes plus isolées.

Sport plus complexe que la raquette
Si le ski de fond se situe carrément une coche au dessus de la raquette pour toutes les raisons que nous venons d’énumérer il demeure néanmoins une activité plus complexe à divers niveau. Contrairement à la raquette qui n’exige presqu’aucune technique, le ski de fond doit s’apprendre tout comme le fartage qui requiert une certaine connaissance pour la préparation des skis. Le marché offre évidemment des skis à écailles, dits sans fartage, mais qui n’échappent pas au fart de glisse qu’on doit appliquer aux extrémités pour diminuer la friction et procurer une glisse plus rapide.

L’équipement est aussi plus cher à l’achat puisqu’un ensemble comporte automatiquement quatre morceaux: skis, fixations, chaussures et bâtons. Pour la raquette on s’en tire habituellement avec le seul achat des raquettes.

La migration vers le ski de fond est néanmoins un pas naturel pour quiconque aimerait diversifier ses activités afin de mieux profiter de l’hiver. Plus vous êtes actif en hiver, plus vite passera l’hiver qui vous maintiendra en meilleure forme et que vous apprendrez à aimer de plus en plus. En fait, la santé des Québécois ne passe-t-elle pas par l’amour de l’hiver?

Qu’en pensez-vous?

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






Vendredi 23 novembre 2012 | Mise en ligne à 18h02 | Commenter Commentaires (10)

Le Mont-Sainte-Anne ouvre pour la saison

Après le Mont St-Sauveur et Tremblant c’est au tour du Mont Sainte-Anne d’ouvrir quelques pistes en ce début de saison. Deux pistes pourront accueillir les skieurs sur le versant nord soit la Quanik et la Mélanie Turgeon. Les skieurs doivent redescendre par la télécabine pour revenir à la base sud.

Versant nord du MSA le 22 novembre. Photo Sébastien Gravit tinycopter.com

Versant nord du MSA le 22 novembre. Photo Sébastien Gravit tinycopter.com

La région de Québec qui bénéficie habituellement d’un climat un peu plus froid que celui de la région de Montréal a connu en novembre plusieurs jours d’inversion thermale où il a fait plus chaud en altitude qu’à la base. Ceci aurait diminué le nombre d’heures efficaces d’enneigement selon Daniel Rochon, directeur général du MSA.

Par conséquent les centres de la région ne sont pas aussi avancés avec l’enneigement que le sont les centres des Laurentides. A Stoneham le rail jam de vendredi soir se tiendra sur une petite section de neige fabriquée au bas de la montagne; aucune remontée ne fonctionnera et la station ne sera ouverte que pour cet événement. La saison y débutera le week-end prochain. Le MSA par contre est maintenant ouvert tous les jours.

Au Relais du Lac Beauport, même son de cloche. La station n’a simplement pas pu produire suffisamment de neige pour ouvrir ce week-end.

Le ski de printemps est terminé dans les Laurentides
Ceux et celles qui ont eu la chance de skier jeudi et vendredi ont pu profiter de superbes conditions printanières aux quelques stations ouvertes. Le mercure a touché le +10C sous un beau soleil les deux jours dans les Laurentides. Du moins jusqu’en début d’après-midi aujourd’hui (vendredi) avant qu’arrive la pluie.

Même si le nombre de pistes et de centres ouverts demeure limité les conditions étaient impeccables hier (jeudi) à Tremblant et aujourd’hui (vendredi) au Mont St-Sauveur. Temps doux, brise tiède et conditions de neige ramollie sans glace, comme au printemps.

Mais c’était sans doute, vendredi, le dernier jour de ski de printemps de l’automne. Le temps froid s’installe.

Nos choix pour le week-end
Si plusieurs centres ouvrent ce week-end, deux stations ont une bonne avance sur les autres. Tremblant offre déjà sept vraies pistes quoique la station en déclare 12 en comptant tous les connecteurs, traverses et sections de pistes. Quatre sur le versant nord et trois sur le sud. Comme mentionné dans un récent article le versant sud y est ouvert jusqu’en bas, fait rare si tôt en saison. De plus ces pistes sont ouvertes pleine largeur ou presque sauf pour le dernier bout à la base du versant sud.

La 70 à St-Sauveur vendredi le 23 novembre. Photo GT

La 70 à St-Sauveur vendredi le 23 novembre. Photo GT

Au Mont St-Sauveur la saison est bien amorcée. Ouvert depuis le 7 novembre dernier, MSS entame aujourd’hui son horaire normal d’hiver soit de 9h à 22h, 7 jours sur 7.
On y retrouve trois grandes pistes bien recouvertes (Red Bird, Cote 70 et Nordique) en plus de la pente école.

Les deux derniers jours ont été exceptionnels aux deux stations, Tremblant et MSS. La météo semble plus favorable dimanche que samedi. On y retrouvera encore du bon ski mais les conditions printanières vécues cette semaine ne seront plus au rendez-vous.

Autres stations ouvertes ce week-end
D’autres centres ouvrent une ou deux pistes ce week-end. Dans les Laurentides Mont Habitant et Vallée Bleue; Val St-Côme dans Lanaudière et Camp Fortune en Outaouais.

Le Mont Saint-Bruno sur la Rive-sud de Montréal est aussi ouvert quotidiennement jour et soir sur 3 sections de pistes.

Jay Peak, la station Vermontoise toujours populaires avec les Montréalais a ouvert ses pentes aujourd’hui (vendredi). Vous y retrouverez environ 2 pistes dans le secteur « State Side ».

Ski de fond à la Forêt Montmorency
L’absence totale de neige naturelle partout au Québec est peu encourageante pour le ski de fond. Seule la Forêt Montmorency offre un peu de ski sur 1400m de piste enneigée artificiellement. Il faut cependant réserver (418-656-2034) puisque plusieurs équipes de compétition d’un peu partout incluant l’Ontario et la Nouvelle Angleterre s’y entrainent régulièrement.

Avez-vous aimé ce mois de novembre doux et ensoleillé ou auriez-vous aimé plus de neige?

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité