Guy Thibaudeau

Archive, décembre 2011

Samedi 31 décembre 2011 | Mise en ligne à 17h33 | Commenter Un commentaire

Résolution 2012 – mieux apprécier l’hiver

Nous cherchons toujours à ce temps de l’année des résolutions qui contribueront à faire de nous de meilleures personnes.  Les plus populaires sont évidemment celles qui contribueraient à éliminer nos vices ou nos mauvaises habitudes. Cesser de fumer, manger moins, faire plus d’exercice sont sans doute au top du palmarès des résolutions faites et abandonnées.   

La beauté de l'hiver

La beauté de l'hiver

J’aimerais vous proposer en ce début d’année une résolution qui pourrait être plus facile à conserver puisqu’elle vous apportera du plaisir et de la santé pour les années à venir. « Mieux apprécier l’hiver ».

Au Québec nous avons la chance de connaitre quatre saisons passablement distinctes. L’hiver occupe au moins quatre mois de notre année et, même avec les changements climatiques, nous ne sommes pas prêts à en voir la fin. Il faut donc savoir en profiter ou déménager dans une région où le climat vous sera plus sympathique.

Vous ne manquez pas d’aptitudes
L’hiver, j’en conviens, comporte son lot d’inconvénients. Raison de plus de s’approprier les bons moments que cette saison peut nous apporter. Peu de gens en fait n’ont pas les habiletés nécessaires pour pratiquer une ou quelques activités hivernales. Qui n’a pas vu des aveugles en ski de fond ou des handicapés physique en ski alpin? Plusieurs stations de ski alpins dont Owl’s Head en Estrie et Mont Avalanche dans les Laurentides offrent des programmes très poussés pour les gens à mobilité réduite. Si vous n’avez aucune incapacité physique difficile de vous plaindre.

Un grand choix d’activités à bon prix
Les activités hivernales qui vous feront aimer l’hiver sont nombreuses et plusieurs  n’exigent que peu ou pas d’investissement.  La raquette par exemple se pratique presque partout. A certains endroits il n’y a aucun frais comme sur le Sentier de l’Estrie et ailleurs, dans les centres qui offrent des services tels que location, restauration et toilettes, les frais sont négligeables.  Aucune technique à apprendre non plus; si vous pouvez chausser les raquettes, vous pouvez en faire.  De plus le coût d’achat de raquettes est plus que raisonnable; moins de 150 $ et c’est fait.  Le budget ou les habiletés ne sont donc pas des facteurs restrictifs.

Le patin à la portée de tous
Tous les Québécois ont patiné à un certain moment dans leur vie. Plusieurs ont abandonné pour diverses raisons. On ne joue plus au hockey ou on ne fait plus de « patin de fantaisie » comme dirait mon ami Joël LeBigot de Radio-Canada.  Et bien on retrouve maintenant de plus en plus de belles patinoires extérieures intéressantes sur lacs et rivières. Je pense à la patinoire du Lac Beauport au nord de Québec (anneau de 3 kilomètres); à la patinoire du Canal Rideau à Ottawa, la plus grande patinoire naturelle au monde; à la rivière l’Assomption près de Joliette; au Lac Masson et au Lac Rond dans les Laurentides; aux sentiers de glace du Parc John Molson à St-Sauveur, ceux du Domaine de la Forêt Perdue en Mauricie et celui de la Pointe Merry à Magog. Et j’en passe. Le patin extérieur sur les grandes surfaces est l’essence de l’hiver au Québec. Plus il y a de monde, plus c’est agréable.

Plus de confort avec les patins modernes
L’équipement est aussi plus accueillant. Fini les patins de hockey rigides et les petites bottes blanches inconfortables pour les dames.  Les fabricants offrent maintenant de bons patins confortables, chauds et faciles à chausser pour des sommes généralement de 85 $ à  125 $. Rien pour défoncer le budget ici aussi en plus du fait que le patin est généralement gratuit sur les grandes surfaces.

Des aubaines en ski alpin
Le ski alpin est un peu plus complexe et coûteux mais vous n’avez qu’ à consulter les prix offerts par Ski Bromont en Estrie pour constater que rien n’est impossible ici non plus. Avec la passe M2J vous pouvez skier tous les mardis, mercredis et jeudis jour et soir pour moins de 80 $. Ajoutez 50$ et on vous loue l’équipement complet pour la saison. Qui dit mieux?

Le ski de fond – le sport complet pour la santé
Le ski de fond constitue aussi une activité fort agréable et accessible. Il s’agit d’ailleurs du sport le plus complet pour votre santé. Cardio, musculation, étirements, équilibre… tout y est.  Ici aussi le prix n’est pas un obstacle. Plusieurs centres offrent une passe de saison pour environ 60$  à 100$. C’est le cas entre autres au Parc Linéaire du P’tit Train du Nord.  Ajoutez-y $25 de plus pour la Carte Réseau et vous pourrez skier un jour à chacun d’une vingtaine d’autres centres membres du Regroupement Ski de Fond Laurentides. 

Voilà  donc pour nourrir vos idées de résolutions pour le Nouvel An.  En appréciant mieux l’hiver vous serez de meilleure humeur, plus productif, plus agréable (moins « chialeux ») et en meilleur santé physique et mentale.

Il ne me reste qu’à vous offrir mes meilleurs vœux pour le Nouvel An. Et, en ce qui concerne les sports d’hiver… ca ne peux que s’améliorer.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 30 décembre 2011 | Mise en ligne à 19h10 | Commenter Commentaires (2)

Ski – Une fin d’année à oublier

Certains operateurs de stations de ski tentent bien de maintenir une bonne mine dans la situation qui les confronte en cette période des fêtes mais on ressent en leur parlant qu’ils sont déçus de cette fin d’année. Si les vacanciers, les touristes en hébergement et les détenteurs de passes de saison sont tout aussi nombreux, les skieurs de jour eux sont généralement moins visibles.

Trois grands centres semblent bien tirer leur épingle du jeu. Tremblant où 58% des pistes étaient ouvertes aujourd’hui (vendredi), Mont Saint-Sauveur avec 50% et Bromont, seul par défaut en Estrie à cause d’un système d’enneigement artificiel plus puissant qu’ailleurs, où 35% des pistes sont ouvertes.

Ailleurs en Estrie les centres n’affichent que de 10 à 20% des pistes ouvertes, une situation surement inconfortable durant une période aussi importante. À pareille date l’an passé la région jouissait d’une surabondance de neige.  Dans Chaudière-Appalaches le Massif du Sud, habituellement très enneigé, n’offre toujours que deux pistes de ski dont la Pente École. La station a même du fermer pour la journée mercredi à cause de la pluie, une décision sans doute difficile.

A Québec le Mont Sainte-Anne est passé de 44% des pistes hier à 61% ce matin (vendredi). La compétition avec Tremblant est féroce entre les deux plus importantes stations touristiques au Québec.  Au Massif de Charlevoix les 18 pistes ouvertes constituent un nombre décevant pour une station qui en compte 52.
 
Difficile pour le ski de fond et les glaces
Le ski de fond pour sa part demeure impraticable dans la région de Montréal et en Estrie où seul le Parc du Mont Mégantic offre quelques sentiers ouverts. Dans les Laurentides, Lanaudière, en Outaouais et en Mauricie les pistes ne sont ouvertes que depuis mercredi. En ce qui concerne les patinoires extérieures non-réfrigérées elles ont commencé à ouvrir le lendemain de Noël.

Malgré tout il a été possible de bien profiter de l’hiver et des vacances.

Si les skieurs réussissent à contenir leur enthousiasme, ils semblent tout de même heureux de profiter de ce qui leur est offert. « On s’arrange avec ce qu’on a » nous disait un skieur au Mont Ste-Anne aujourd’hui. Même si le nombre de pistes demeure limité les skieurs comprennent que la météo n’a pas aidé la fabrication de neige et se satisfont de ce que les stations ont réussi à faire. 

Des centres alpins tels que Tremblant, Mont St-Sauveur et Bromont ont la cote en ce début d’hiver. Pour le ski de fond et la raquette c’est sans contredit la région de Québec qui offre le meilleur scenario et ce depuis presque deux semaines déjà.  Ailleurs, les Promenades du Parc de la Gatineau offrent d’excellentes conditions de même que le Parc Mont Tremblant – Diable et le Parc Linéaires P’tit Train du Nord qui sont tous les deux 100% ouverts.  Le Corridor Aérobique de Morin Heights offre aussi de bonnes conditions jusqu’à Montfort.  Un peu partout au Nord du St-Laurent le ski de fond et la raquette s’améliorent de jour en jour.

Patin et glissades sur tubes
Le temps froid des derniers jours aura aussi lancé les activités de patin sur les patinoires non-réfrigérées. Si la glace n’est toujours pas suffisamment épaisse sur les lacs et rivières, plusieurs sentiers de glace tels que ceux du Parc John Molson à St-Sauveur et ceux du Domaine de la Forêt Perdue en Mauricie sont ouverts. La patinoire du Lac Rond à Ste-Adèle dans les Laurentides semble aussi prête à ouvrir, possiblement la première grande patinoire sur lac à être accessible cet hiver.

Pour les non-skieurs les glissades sur tubes sont ouvertes partout; Village Vacances de Valcartier, Glissades des Pays d’en Haut et Glissades Avila à Piedmont, Super Glissades St-Jean-de-Matha, toutes ouvertes grâce à la fabrication de neige.     

Plusieurs d’entre-vous aurez sans doute réussi à bien profiter de vos vacances jusqu’à présent mais pour certains autres l’arrivée tardive de l’hiver aura surement diminué votre ardeur.

Une fin d’année à oublier pour les sports d’hiver et pour l’industrie du ski mais la bonne nouvelle est que ca ne peut que s’améliorer avec l’arrivée du nouvel an.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Mercredi 28 décembre 2011 | Mise en ligne à 19h22 | Commenter Commentaires (6)

De la neige sans pluie dans les Laurentides

La marée semble avoir changé hier dans les Laurentides où les centres de ski ont reçu entre 10 et 12 centimètres de neige sans pluie. Il s’agissait d’une neige très lourde qui n’a pas nécessairement donné de bonnes conditions aujourd’hui mais qui promet pour les prochains jours puisque le froid aidera à assécher la neige, la rendant plus facile à skier.

Cette neige lourde sera aussi bénéfique pour le ski de fond et la raquette. Les pistes faciles pourront sans doute ouvrir dans les prochains jours, voir même dans les prochaines heures.  Le Parc Linéaire P’tit Train du Nord et le Corridor Aérobique de Morin Heights tous les deux ouverts de façon marginale hier se sont grandement améliorés avec la neige. On a d’ailleurs tracé le PL pour la première fois durant la nuit au grand bonheur des nombreux skieurs avides de voir la saison débuter. La plupart des centres au nord de St-Jérôme devraient donc offrir du ski et de la raquette à compter de maintenant.

De la pluie ailleurs
Ailleurs peu de régions ont réussi à éviter la pluie. En Estrie la pluie a dominé la nuit de mardi et les quelques sentiers de ski de fond ouverts de peine et de misère aux parcs Mont Orford et Mont Mégantic ont du fermer.  Même les régions de Québec et de Charlevoix n’y ont pas échappé. Il a plu au Camp Mercier, à la Forêt Montmorency, au Lac Beauport et même dans Charlevoix au Mont Grand Fonds. La pluie dans ces dernières régions a cependant été précédée de 10 à 15 centimètres de neige ce qui aidera à la reprise des activités jeudi. 

La station Massif du Sud dans Chaudière-Appalaches a du fermer pour la journée, la neige étant trop saturée d’eau. Un geste quasi-impensable en pleine période de vacances. 

Reprise de l’enneigement artificiel
Les centres alpins ont repris l’enneigement artificiel au cours de la journée avec la baisse des températures et, le grand froid prévu permettra sans doute d’ouvrir plus de pistes pour la deuxième partie des vacances. L’achalandage a augmenté considérablement dans les centres alpins depuis mardi et les pistes ouvertes sont passablement saturées de skieurs et de planchistes. Il faut donc skier prudemment en étant conscient des gens autour de soi.

Plus d’alternatives pour bien profiter de l’hiver
Heureusement les activités alternatives telles que le patin et les glissades sur tubes sont maintenant plus disponibles. Le ski alpin n’est dorénavant plus la seule option pour bien profiter de l’hiver et des vacances, surtout dans les régions au nord du St-Laurent. 

Tout se passe pour le moment au nord du St-Laurent.  La raquette est maintenant possible dans les Laurentides et Lanaudière même si la neige n’est pas encore très profonde.  Le patin a aussi débuté dernièrement dans diverses municipalités. Les sentiers de glace du Parc John Molson à St-Sauveur sont ouverts depuis le 26 décembre tout comme les sentiers du Domaine de la Forêt Perdue en Mauricie à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Le sentier de glace de la Pointe Merry à Magog pour sa part demeure fermé comme le sont les patinoires du Lac Beauport au nord de Québec et du Canal Rideau à Ottawa qui attendent une glace plus épaisse avant d’ouvrir. 

Vous pouvez consulter les plus récentes conditions dans SKInet sur cyberpresse. Vous pouvez aussi partager vos suggestions d’activités hivernales à pratiquer dans les prochains jours en commentant cet article. 

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité