Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 26 avril 2011 | Mise en ligne à 23h55 | Commenter Commentaires (6)

    Fin de saison inespérée pour le ski

    Avec au moins deux belles journées,  les quelques stations de ski qui sont demeurées ouvertes pour le week-end Pascal ont offert du beau ski de printemps à bon nombre de skieurs. 

    « Fameusement bon » nous disait Jean Doyon après ses dernières descentes de la saison au Mont Sainte-Anne hier (lundi).  « Dommage qu’on ferme, ajoutait-il; il reste tellement de neige ».  Pour Jean Picard qui a fait le grand écart entre Le Massif vendredi et Jay Peak lundi c’était « du grand ski de printemps ».  Les sous-bois étaient particulièrement bons nous disait-il, « du très bon ski avec des bosses molles et faciles ».  « Conditions de printemps idéales » nous rapportait Les Bodroghozy au Mont St-Sauveur vendredi.

    Paysage typique de l'hiver au Mont Sutton

    Paysage typique de l'hiver au Mont Sutton

    Saison exceptionnelle pour le 50e du Mont Sutton
    La saison de ski s’est peut-être terminée lundi dans la grande majorité des cas, mais au Mont Sutton en Estrie on espère rouvrir pour le week-end du 1er mai et possiblement plus tard semblait nous dire Nadya Baron directrice du marketing lors d’une conversation téléphonique aujourd’hui (mardi). Mont Sutton n’aurait pu espérer mieux pour l’hiver de son 50e anniversaire.  Les 621 centimètres de neige reçus cet hiver établissent un record des 35 dernières années. Pour ce qui est de l’achalandage on parle d’une augmentation d’environ 15 pour cent sur l’an passé, déjà une excellente saison. 

    Peu de neige au nord du Saint-Laurent
    Si les Cantons de l’Est, la Nouvelle Angleterre, Chaudière-Appalaches et les centres au sud du Saint-Laurent ont connu un enneigement exceptionnel ce ne fut pas le cas au nord du fleuve. 

    La vraie neige est venue tard dans les Laurentides, Lanaudiere, à Québec et dans Charlevoix (sauf pour Mont Grand Fonds); autour de la mi-février. Même si la fabrication de neige a compensé pour l’absence de neige naturelle, le facteur WOW se trouvait ailleurs et les skieurs ont suivi.  Difficile de connaître la situation exacte en parlant aux dirigeants des stations mais il est probable que les résultats pour l’hiver dans ces régions soient moins bons que ceux de l’an passé, déjà une des pires saisons de la dernière décennie.

    St-Sauveur – toujours la plus longue saison
    Malgré une année maigre coté neige naturelle (210cm)  ce sera encore au Mont St-Sauveur que reviendra l’honneur de la plus longue saison au Québec soit du 19 novembre au 22 mai.  « Si ce n’était pas de l’ouverture du parc aquatique en juin, nous pourrions skier plus tard que le 22 mai » de dire Louis Dufour président de MSSI (Mont St-Sauveur International).  Cette réalité constitue aussi un fort témoignage de l’importance de l’enneigement artificiel.  Si le facteur WOW était ailleurs cet hiver, les skieurs du Mont St-Sauveur, et d’autres stations au nord du St-Laurent, n’ont pas pour autant trop souffert de manque de neige;  les stations ont pu en fabriquer en quantité suffisante. Les sous-bois et pistes naturelles ont cependant été moins accueillants sauf en fin de saison dans ces régions.

    Saison difficile pour le ski de fond
    Les centres de ski de fond/raquette des Cantons de l’Est ont connu un hiver record mais ceux des grands châteaux forts de ces activités, les Laurentides et Québec, auront encore plus que le ski alpin, connu une saison difficile.  Ce n’est qu’en février pour ainsi dire que les conditions sont devenues bonnes. On se souviendra que le parcours du Marathon Canadien de Ski qui a eu lieu les 12 et 13 février a du être modifié à cause de l’insuffisance de neige sur le parcours traditionnel entre Lachute, Montebello et Gatineau.

    Sans association provinciale il sera difficile de faire un bilan précis de la saison mais pour une activité qui ne bénéficie pas d’enneigement artificiel, il est facile de conclure que la saison 2011 n’aura pas été très profitable sauf en Estrie. 

    Il faudrait peut-être faire mention honorable à la région de Montréal et à la Montérégie où les conditions de pratique du ski de fond ont souvent été meilleures que plus au nord.   

    Bon hiver pour le patin de rivières/lacs
    En diversifiant nos activités hivernales on réussit toujours à trouver des secteurs qui compensent pour d’autres qui sont moins invitants. Le patin de rivières/lacs a été bon cet hiver même si la saison s’est terminée une semaine trop vite soit fin février, juste avant la relâche scolaire. 

    Les grandes surfaces telles que le Lac Beauport près de Québec, la Rivière l’Assomption à Joliette, le lac Masson à Ste-Marguerite, le Canal Rideau à Ottawa et les sentiers de glace du Parc John Molson à St-Sauveur ont tous offerts une bonne saison dans la moyenne ou mieux. Un bel hiver pour le patin.

    Plusieurs épisodes de pluie les jeudis, vendredis ou samedis sont venus aussi compliquer la donne pour les sports d’hiver mais pour ceux et celles qui ont appris que pour bien profiter de l’hiver au Québec il faut diversifier ses activités, l’hiver 2011 aura offert son lot de belles opportunités pour bien s’amuser et garder la forme.

    Et pour vous… l’hiver qui se termine a-t-il été satisfaisant?


    • Un bon hiver pour moi malgré le mince couvert de neige dans les Laurentides où je demeure. Ca m’a permit de me promener, en Estrie entre autres. Moins de ski de fond j’aurais aimé par contre. Les conditions ont été plutot difficiles dans le Nord. Grace à un de vos articles je me suis rendu jusqu’au Mont Grand Fonds qui était effectivement bien enneigé et que j’ai beaucoup aimé. J’y retournerai surement. Oui, un très boin hiver malgré tout. Au plaisir de vous relire l’an prochain. C’est toujours très inéressant. TM

    • Record de 1340 km de ski de fond et ascension de l’Everest du coin, vendredi matin sur une surface de 30 cm croûtée … La clé ? Deux lampes frontales et un clignotant !

      1340 ? C’est le volume en cc du moteur Shovelhead de mon Harley ! Allez ; je bascule …

    • Moman!! C’est finiii!!

      Sérieux ça a été une belle année de ski. Mieux que l’an passée. Les deux tempêtes de fin de saison auront permis de faire du beau ski plus longtemps.

      Bravo pour Sutton. J’y ai été le 28 ou 29 décembre et c’était déjà “fully” enneigé et j’ai eu bin du plaisir.

      À l’an prochain!

    • En ce qui concerne le ski de fond dans les Laurentides, oui on a manqué de neige jusqu’à la fin de Janvier mais après c’était très bon.
      J’ai compris que le centre de ski de fond de Morin-Heights a eu un très bon achalandage cet hiver. Avec la manque de neige ailleurs et beaucoup de travaille sur le traçage sur les sentiers plus facile les gens on comprit qu’il y avait un bon produit disponible à cette endroit.
      Pour ma part, j’ai eu une bonne saison de ski dans les Laurentides mais il fallait vraiment s’informer à quel endroit les conditions étaient à leur meilleur.
      Merci Guy.

    • Je pense que ce qui a sauvé la saison est la neige artificielle au milieu de la saison. Avec des skis aiguisés, on réussissait à s’en sortir. À novembre prochain.

    • Mont Sutton est maintenant fermé pour la saison. N’ouvrira donc pas samedi. Saison terminée le lundi 25 avril.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2011
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité