Guy Thibaudeau

Archive, mars 2011

Lundi 28 mars 2011 | Mise en ligne à 23h16 | Commenter Commentaires (6)

Le Massif du Sud pourra garder son nom

La Cour d’Appel du Québec a rendu lundi un jugement en faveur du Massif du Sud (la station de ski de Chaudière-Appalaches)  concernant une injonction permanente  déposée par le Massif de Charlevoix. Le litige initié par Daniel Gauthier, propriétaire du Massif de Charlevoix avait pour objectif d’inciter la station de ski du Massif du Sud dans Chaudière-Appalaches à changer son nom pour éviter la confusion entre les deux stations. 

Avant d’entreprendre une première démarche légale Gauthier avait offert d’aider financièrement au « rebranding » du Massif du Sud mais sans succès.

Un premier jugement en faveur du Massif du Sud
Dans un jugement de la Cour Supérieure du Québec rendu le 16 novembre 2009, l’honorable juge Marc Lesage rejetait la demande de Gauthier pour que l’on cesse l’utilisation de la marque « Massif du Sud ». Gauthier avait alors amené la cause en appel. Le jugement rendu aujourd’hui (lundi) par la juge Julie Dutil de la Cour d’Appel du Québec auquel souscrivent les juges François Doyon et Guy Gagnon, confirme la validité du jugement de la Cour de première instance.  La Station de ski Massif du Sud pourra donc conserver son nom et son « branding ». 

Un terme générique
Dans son jugement la juge Dutil stipule que « le terme « massif » est un nom commun qui désigne « un ensemble montagneux de forme massive (opposée à une chaîne) »…  qui peut être utilisé comme adjectif. Il s’agit d’un terme générique qui décrit un lieu tel qu’un lac, montagne, ville, etc… » 

Même si Le Massif de Charlevoix prenait le pas sur tous les autres massifs la juge conclue qu’il « ne pourra empêcher les autres massifs d’utiliser le terme avec l’élément distinctif de la région où il se trouve ».  Le Massif du Sud est donc protégé tout comme un éventuel Massif de Gaspésie si toutefois il s’en développait un.

Pour les skieurs il suffira de faire comme d’habitude; prendre la Rive Sud pour le Massif du Sud ou prendre la Rive Nord pour Le Massif de Charlevoix.  Pas de problème; les deux massifs sont bien distincts  et suffisamment éloignés l’un de l’autre qu’il est difficile de se méprendre.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Samedi 26 mars 2011 | Mise en ligne à 17h41 | Commenter Commentaires (21)

Top 10 centres pour le ski de printemps

Les conditions printanières tardent à s’installer dans les régions de ski.  Le ski de printemps pourrait donc nous amener assez loin en avril.  A ce temps-ci par contre rien n’est assuré.   Quand la neige commence à fondre, même dans les montagnes, elle peut disparaître rapidement. Néanmoins plusieurs stations prévoient étirer la saison au maximum.
 
Voici donc mon  (pas nécessairement LE) « Top 10 » des stations pour le ski de printemps. 

Ski en Gaspésie dans les Chic-Chocs. Photo SEPAQ

Ski en Gaspésie dans les Chic-Chocs. Photo SEPAQ

10  Val D’Irène, Qui dit ski de printemps à Val d’Irène, dit AQUA-NEIGE! Il s’agit de traverser en ski un lac de 65m de long: cette année du 14 au 17 avril. Depuis 35 ans les mordus de la Gaspésie s’y donnent rendez-vous.
9.  Mont Grand Fonds, ferme tôt (le 3 avril cette année) mais le ski y est toujours bon jusqu’au dernier jour;  ski de fond autant que ski alpin. Le MGF est aussi une des stations les plus enneigées cet hiver.
8.  Mont Sutton, ne ferme pas tant qu’il y a encore des languettes de neige skiables dans les sous-bois.  Avec plus de 587cm de neige jusqu’à présent cette saison, on risque de faire un bon bout. Pour vous donner un ordre de grandeur, St-Sauveur n’a reçu que 194cm cet hiver.
7.  Mont St-Sauveur, petite montagne, ski de printemps pas extraordinaire, mais un incontournable puisqu’il offre la plus longue saison au Québec. L’ouverture cette année fut le 21 novembre; on espère se rendre au 22 mai. L’an passé la station fermait le 7 mai malgré une période de températures de +30C en début avril. Les activités printanières, le Ride Shakedown (les 1-2 avril), l’atmosphère et la proximité de Mtl en font une destination très populaire lorsque les autres stations sont toutes fermées. Ayant reçu moins de 200cm de neige naturelle cet hiver, MSS démontre bien l’importance de la fabrication de neige.  
6.  Le Massif de Charlevoix, ferme tôt (le 3 avril, puis les 9-10 avril et possiblement un ou deux week-ends de plus cette année) mais on y retrouve une atmosphère inégalée au printemps, particulièrement lors du Massif Open ce week-end et du Reggae Bash les 1-2 avril prochains. Ici ca brasse comme nulle part ailleurs.
5.  Massif du Sud,  pour la neige et les sous-bois. Saison qui se termine par manque de skieurs plus que par manque de neige.
4.  Les Monts Chic Chocs en Gaspésie pour les « hard core » (vrais de vrais). Ca pourrait aussi être la première destination pour le ski de printemps mais puisqu’il n’y a pas de remontées, que c’est moins accessible et que c’est réservé aux plus mordus, je  les place au 4e rang. Ski hors piste, nordique et raquette jusqu’en mai.
3.  Mont Sainte-Anne pour les activités, les Folies du Printemps et les multiples versants. Le versant nord surtout offre du bon ski, longtemps. Fermeture le 25 avril.
2.  Tremblant pour les activités, l’atmosphère et les différents versants (ferme le 10 avril) mais le Festival de printemps SIKWAM qui s’y déroule sur quatre week-ends est énorme et attire beaucoup de monde jusqu’au dernier jour. 
1.  Jay Peak Vt, pour l’altitude, la neige et les sous-bois.   Pour moi c’est la vraie montagne du printemps; quelques petites activités printanières mais surtout du bon ski de printemps et des BBQs. La station mesure 876cm de neige cet hiver. On y skiera jusqu’à la troisième ou la dernière semaine d’avril. Malgré que cette station ne soit pas au Québec elle est très accessible et fréquentée par un très grand nombre de Québecois.
 
L’Extra 
A titre posthume : Gray Rocks le centre qui a crée notre engouement pour le ski de printemps et pour lequel tous les skieurs de 45 ans et plus conservent de précieux souvenirs. Cette station historique des Laurentides a malheureusement du fermer ses portes en mars 2009.

D’accord ou non avec ce palmarès, faites-nous connaître vos préférences.  Peut-être avez-vous d’autres centres dignes d’être fréquentés au printemps.

Lire les commentaires (21)  |  Commenter cet article






Mercredi 23 mars 2011 | Mise en ligne à 16h24 | Commenter Commentaires (9)

Jusqu’à quand le ski de printemps

La saison de ski tire à sa fin mais il nous reste encore quelques semaines de bon ski alpin de printemps si la météo collabore. Vous vous souvenez probablement du temps qu’il faisait l’an passé à pareille date; l’été se préparait à nous frapper de plein fouet avec des températures de +10C et +12C qui allaient atteindre +25C et même plus encore aux alentours du 1er avril.  Si nous réussissons à éviter ces anomalies et que le temps reste dans les valeurs saisonnières voici ce que nous réserve la fin de saison.

Les traversées d'étang comme "Snow on the Beach" au Mont Sutton sont des activités populaires en fin de saison

Les traversées d'étang comme "Snow on the Beach" au Mont Sutton sont des activités populaires en fin de saison

Le 3 avril pour plusieurs
La majorité des petits et moyens centres seront ouverts tous les jours jusqu’au 3 avril. Par après un dernier week-end les 9 et 10 avril si le temps le permet. Je pense ici à des centres tels que Mont Habitant, Belle Neige, Vallée Bleue, Mont Blanc et autres de même calibre. Ces centres qui n’attirent pas particulièrement les mordus du printemps doivent demeurer en service pour une période minimale pour les abonnés. A ce temps-ci de l’année les skieurs y sont peu nombreux et les stations fonctionnent à perte.   

Plus endurantes les grandes stations
Si les petites stations ne réussissent pas très bien au printemps c’est que les skieurs qui en veulent plus tendent à fréquenter les plus grandes stations, surtout celles qui offrent plus de dénivelé et d’altitude, celles qui présentent aussi plusieurs versants.  En altitude la neige reste bonne plus longtemps et les multiples versants permettent de suivre le soleil en profitant du meilleur ski.

Le ski de printemps c’est l’affaire des grandes stations sauf pour Mont St-Sauveur la station qui année après année offre la plus longue saison.  L’an dernier, malgré les 30 degrés du début d’avril, on s’était rendu au 7 mai.  On aimerait étirer les week-ends jusqu’au 22 mai cette année nous dit-on. St-Sauveur est une ville touristique fort achalandée tous les week-ends lorsqu’il fait beau et de voir encore une piste enneigée et des skieurs sur la montagne constitue une belle publicité même si la profitabilité n’y est pas.

Ailleurs les dates varient. Voici ce que nous avons pu recueillir pour les principales stations.

- Le Massif : jusqu’au 3 avril puis les week-ends par après jusqu’à Pâques si possible.
- Tremblant : fermeture établie au 10 avril
-  Bromont : 10 avril
- Mont Orford : 10 avril
- Le Relais : 10 avril
- Val d’Irène (Gaspésie) : le 17 avril avec l’Aqua-Neige, 35e édition.
- Massif du Sud : week-ends (vendredi à lundi) jusqu’au 17 avril. 
- Mont Sainte-Anne : ouvert tous les jours jusqu’au 17 avril puis le week-end suivant jusqu’au lundi de Pâques, le 25 avril.
- Mont Sutton : comme toujours aucune date n’est établie. On ira jusqu’à la fin.
- Jay Peak : comme Sutton, le plus tard possible

On pourra donc faire du ski de printemps sans trop chercher jusqu’au 10 avril. Par après les irréductibles devront courir un peu mais Mont Sainte-Anne, St-Sauveur, Mont Sutton et Jay Peak risquent d’être les derniers à fermer. 

Serez-vous parmi les derniers à sillonner les pentes?

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité