Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 14 avril 2010 | Mise en ligne à 22h40 | Commenter Commentaires (3)

    Un hiver acceptable pour les stations de ski

    On aurait pu croire au pire. Un hiver lent à démarrer, du temps trop doux en début de décembre pour fabriquer de la neige, un enneigement modeste et une fin de saison écourtée par l’arrivée de « l’été » fin mars, début avril. 

    Massif du Sud - Photo d'archives

    Massif du Sud - Photo d'archives

    Mais parlez aux gestionnaires des stations et ils se disent généralement « contents »  de la saison qui se termine.  Parlez aussi aux skieurs qui ont pratiqué leur sport régulièrement cet hiver et eux aussi vous parleront d’un bel hiver, doux, facile pour la conduite avec juste assez de neige pour maintenir de bonnes conditions semaine après semaine.  Ceux qui n’ont pas skié par contre ont vu un mauvais hiver.

    Les stations bien établies notent généralement une modeste augmentation de l’achalandage sur l’an passé mais il faut savoir que l’hiver 2009 fut un des pires de la décennie. Une augmentation est quand même encourageante puisque l’effet d’une mauvaise saison l’an passé combiné au ralentissement économique faisait anticiper pire.

    A Bromont on note une augmentation de 6% sur la saison précédente et 10% au Mont Sutton.  Guy Desrosiers du Mont Sainte-Anne ne se fait pas d’illusion avec des chiffres en hausse. « Nous aurons connu une saison très moyenne, nous disait-il. Meilleure que l’an passé mais cette dernière (2009) fut une des pires. » La saison se poursuit encore au Mont Sainte-Anne, jusqu’au 25 avril pour peut-être améliorer le rendement. 

    Les hausses d’achalandage sont plus faciles à atteindre au Massif de Charlevoix où l’on note +13% sur l’an passé et +8% comparativement à l’hiver record de 2008. Plus jeune que sa compétitrice de la Côte de Beaupré, Le Massif n’a pas encore atteint les niveaux d’achalandage habituels dans les grandes stations destination comparables. Le Massif est une station en pleine expansion contrairement à Tremblant et Mont Sainte-Anne. Grace à quelques tempêtes massives la station de Charlevoix aura aussi enregistré un enneigement statistiquement normal. Les nouvelles sont tout de même très bonnes pour la station de Daniel Gauthier où 16$ millions seront investis dans la montagne cet été, un rareté au Québec depuis quelques années.

    En conclusion, pas de pleurs ni de grincements de dents pour la majorité des stations ce printemps.  Les responsables à qui nous avons parlé se sont tous dits soit « heureux » soit « satisfaits » de la saison qui se termine. C’est ce qui compte. 

    Ski de fond – bonne saison aussi
    Il est encore plus surprenant de voir que plusieurs centres de ski de fond/raquette ont connu un bon hiver. On sait évidemment que ce secteur ne profite pas d’enneigement artificiel. On a donc du composer avec le mince couvert de neige.

    La neige a été particulièrement rare dans les Laurentides, à peine 160 centimètres pour la saison entière. Malgré tout, les revenus ont été bons et les gestionnaires des réseaux  Morin Heights et Mont Tremblant (Domaine St-Bernard) à qui nous avons parlé  se sont dits satisfaits de la saison. Même son de cloche au ski de fond Mont Sainte-Anne où l’on qualifie même la saison « d’excellente ». 

    En Estrie ce fut la « meilleure saison en dix ans » à Sutton-en-Haut qui, comme son voisin le Mont Sutton, a connu un excellent enneigement tout au long de l’hiver. Moins de neige au Parc du Mont Orford mais « une saison normale » nous dit-on. 

    Au Parc de la Gatineau en Outaouais, le plus grand centre de ski de fond et de raquette au Canada avec ses 200 kilomètres linéaires des sentiers de ski et 50 kilomètres de raquette, « une autre saison en hausse » selon Michel Dallaire porte-parole du Parc. Le Parc aurait comptabilisé plus de 300 000 skieurs et presque 55 000 raquetteurs cette année.  « Pour la raquette c’est le double de l’an passé » ajoutait-il. 

    On m’a parfois reproché de trop parler de raquette cet hiver mais selon Dallaire et certains représentants d’équipement de sports d’hiver les ventes de raquettes augmentent de 20 pourcent chaque année et les prévisions visent le même progrès annuel pour les prochaines années.   

    L’épée de Damoclès en Estrie
    L’épée de Damoclès pèse par contre sur deux stations d’Estrie soient Montjoye à North Hatley qui doit être démantelée sous peu et Mont Orford qui doit trouver acheteur avant le début de l’été puisque le Gouvernement du Québec via la SEPAQ retire le canot de sauvetage.  Même si l’optimisme n’est pas très évident dans la région pour ce qui est  de l’avenir de cette station importante, il est improbable que la station ne fonctionne pas l’hiver prochain. Je me base uniquement sur l’importance économique de la station dans l’offre touristique régionale. La fermeture d’Orford serait un véritable désastre pour le tourisme hivernal de la région Magog-Orford surtout avec la fermeture de Montjoye, l’autre centre de la région immédiate. Sans mentionner qu’Orford est aussi la station de ski alpin des Sherbrookois.   

    Le Musée du Ski des Laurentides
    Si le ski vous manque cet été visitez le Musée du Ski des Laurentides lors de votre prochain passage à St-Sauveur. Situé au 30 rue Filion (derrière l’église) le musée vous propose une exposition qui documente les premières années du ski dans la région via l’enseignement.

    Le musée est ouvert de 11h à 18h du mercredi au dimanche. L’entrée est libre; vous pouvez cependant faire un don volontaire à la sortie. Vous y verrez des photos d’époque ainsi que des artefacts qui vous émerveilleront. 

    Fin de la saison
    Et si vous n’avez pas encore lâché la patate sachez que Mont Sainte-Anne restera ouvert jusqu’au 25 avril et que Mont St-Sauveur espère se rendre au 2 mai.  En ce qui concerne Val d’Irène  en Gaspésie, la saison se terminera ce week-end avec la 34e édition de l’Aqua-neige. 

    Bon été et à plus tard. Seulement sept mois avant le début de la prochaine saison!


    • La saison c’est bien déroulé mais il a défénitivemment manqué de neige surtout pour le hors piste. je dois lever mon chapeau a tout les centres qui on réussi a avoir une saison normal!

      J’ai passé l’hiver a courailler Orford, Sutton, Owl’s Head, Bromont, Ste-Anne et chacune de ses stations ont eu de belles bordées, mais la particularitée cet hiver c’est que la neige fond 24H apres qu’elle soit tombée!

      Je part dans l’ouest dans 2 jours, certains disent que le hors piste y est exellent ses temps-ci !!!! En attendant bon ski nautique/wakeboard et/ou vélo!

    • Hey ride with me. You should try out Mount Washington on Vancouver Island. They have received over 7 metres of snow so far this winter and still counting.

    • Au Massif de Charlevoix, même pendant les périodes ou la neige se faisait rare, les spécialistes ont réussi à conserver des conditions de neige execeptionnellement bonne. Bravo aux travailleurs du Massif pour cette fabuleuse saison de ski (( o ; Le Massif de Charlevoix reste la meilleur et la plus sympathique station de ski au Québec !!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2010
    L Ma Me J V S D
    « mar   nov »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité