Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 29 mars 2010 | Mise en ligne à 20h36 | Commenter Commentaires (5)

    Rarement bonne la neige de fin de saison

    On le dit souvent. Ce qui attire les skieurs en fin de saison c’est beaucoup plus le soleil que la neige. Habituellement les centres ont en place en mars toute la neige nécessaire pour se rendre là où ils veulent bien se rendre pour terminer leur saison.  Après la mi-mars ou le 20 mars, les chutes de neige sont rarement bonnes et nous en avons eu un bel exemple en fin de semaine.

    Il est tombé mardi et mercredi derniers plus de 50 centimètres au Massif de Charlevoix et près de 30 au Mont Sainte-Anne.  On aurait pu croire à des conditions formidables pour les prochains jours et pour le week-end mais non.  En fait, il semble que les conditions y étaient pires que là où aucune neige n’avait été reçue.

    Vendredi matin des clients du Mont Sainte-Anne demandaient déjà à être remboursés. Notre collaborateur sur place, un excellent skieur, avoua aussi que pour une première fois, il avait du se résigner à redescendre du versant sud par la télécabine, les conditions étant à ce point difficiles. 

    Au Massif, le même matin, il fut impossible d’ouvrir à l’heure habituelle, la neige ayant durci et glacé dangereusement.  Il a fallu recourir à l’ouverture graduelle des pistes au fil et à mesure que les dameuses les revisitaient. Et malgré toute cette « belle » neige les conditions du week-end ressemblaient étrangement à celles de Tremblant (qui n’avait rien reçu) soit surfaces très dures et rapides, beaucoup de glace, rien de facile quoi!

    On se laisse facilement déjouer par ces annonces de « méga » neige. Certes en saison les grosses tempêtes sont bonnes et nécessaires pour bien couvrir les pistes et offrir de belles conditions mais en fin de saison la neige se transforme et se détériore très rapidement de sorte qu’il est, plus souvent qu’autrement, mieux de ne pas en recevoir.

    Ski cette semaine
    Peu de centres ouverts cette semaine. Ca sent la fin!  Aujourd’hui (lundi) même St-Sauveur et Bromont étaient fermés à cause du temps. Imaginez! Si Sutton avait  suivi c’eut sans doute été la fin du monde. Sutton a donc tenu le coup pour les mordus en Estrie, Tremblant en faisait de même dans les Laurentides, et Mont Garceau dans Lanaudière.  A Québec et dans Charlevoix tout semblait fonctionner  plus ou moins normalement du moins en avant-midi. 

    Pâques – le dernier week-end
    Le week-end de Pâques sera le dernier pour la plupart des centres de petite envergure.  Après le week-end Pascal ce sont surtout les Mont St-Sauveur, Tremblant, Sutton, Mont Sainte-Anne, Le Massif et Massif du Sud  qui prévoient être ouverts au Québec. A Bromont la date de fermeture est le 11 avril mais on y va au-jour-le-jour en ce moment. On peut aussi compter sur Jay Peak et autres centres de Nouvelle Angleterre,  possiblement sur Le Valinouët au Saguenay et Val d’Irène en Gaspésie pour une saison tardive.   

    Centres déjà fermés
    Laurentides et Lanaudière : Belle Neige, Chantecler, Ski Morin Heights, Mont Gabriel, Mont Olympia, Ski Montcalm.
    Montérégie : Mont Rigaud et St-Bruno
    Estrie : Montjoye (fermé pour toujours)
    Outaouais : Vorlage, Mont Cascades, Edelweiss

    Que penser de cette neige encore aujourd’hui? Quelques cinq centimètres dans les Laurentides et une quinzaine à Québec….  « Powder day »?


    • Je reviens de Niseko! Vous devriez aller y faire un tour… Les conditions étaient excellentes
      http://www.niseko.ne.jp/en/

    • Ça, c’est à cause du fond de neige artificielle, qui revient ‘à nu’ au printemps.

      Et c’est un bloc de glace cette affaire-là…

      J’ai skié presque toute ma vie dans des conditions de neige naturelle, sans un canon à l’horizon.

      Croyez-moi sur parole, quand les tempêtes de fin mars/avril ne donnaient pas ces résultats catastrophiques… Ça donnait de la grosse neige lourde un peu éreintante, mais pas dangereuse. Et ça ne ‘glaçait’ que la nuit, en bas de piste, où y’avait carrément de l’eau. De la neige naturelle ça glace pas au printemps, ça fait du sel.

      Tout ça pour commencer à skier en novembre ! Et ’scraper’ le meilleur en mars ! Ç’a juste pas d’allure. En fait, ça me dépasse. Je dirais même que ça me cause une certaine fatigue morale…

    • Tous vos commentaires sont bien réels mais ce n’était qu’un regrettable intermède. Déjà, tout semble se remettre en place pour quelques jours de bon ski dans le Bas-du-Fleuve à partir de mercredi au Mont Comi, de vendredi à Val-Neigette et à Val d’Irène.

    • Après quelques épisodes de damage, on pouvait apprécier de très beaux virages dimanche au Massif de Charlevoix alors que les surfaces s’amélioraient d’heure en heure grâce au redoux et à la présence du soleil.

      15 cm de neige se sont depuis ajoutés au couvert neigeux et offre de très bonnes conditions, comme en témoigne cette évaluatrice : http://www.zoneski.com/forum/index.php?showtopic=12295.

    • Je trouve votre article un peu mensoger….. Je travail dans l’industrie du ski et j’étais au Massif Samedi ainsi qu’au Mont saint-Anne dimanche et les conditions étaient très acceptable. Il faut surtout spécifier l’écart immense de température entre le jeudi 25 mars et le vendredi 26 mars qui est passé de pratiquement 0C à -15C durant la nuit….. C’est normal que la surface glace avec de tels écarts sur une neige fraîche!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    L Ma Me J V S D
    « avr    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité