Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 29 janvier 2010 | Mise en ligne à 12h32 | Commenter Commentaires (18)

    Une autre semaine de récupération

    Ce fut une semaine difficile pour les sports d’hiver, la pluie de lundi ayant causé certains dommages aux pentes de ski alpin, aux sentiers de ski de fond et aux grandes patinoires.

    Presqu’un mois jour pour jour depuis l’épisode semblable du 27 décembre dernier la récupération – si vous vous en souvenez – aura été semblable pour le ski alpin.

    Nuages isolés et bourrasques de neige
    Mardi matin il y avait des plaques de terre un peu partout en Estrie. Vers midi la neige revenait pour une dizaine d’heures et… l’hiver était de retour.  Dans les Laurentides et Lanaudière moins d’accumulation rapide mais, quelques centimètres chaque jour ce qui est aussi bénéfique.  Sans compter les bourrasques de neige comme celles qui ont touché Montréal hier après-midi.  Les régions de Tremblant et du Parc Mont Tremblant auraient été plus privilégiées avec une trentaine de centimètres depuis mardi. 

    Les pistes enneigées artificiellement sont donc revenues en bon état. Plusieurs centres ont aussi repris l’enneigement artificiel ce qui aidera aussi pour le week-end.

    Les pistes à neige naturelle et les sous-bois sont en moins bon état par contre.  En général les endroits mis à découvert par la pluie sont masqués par la neige fraîche. En grande majorité ces pistes sont fermées mais là où elles sont ouvertes il faut être prudent.

    Commentaires surprenants
    Des commentaires surprenant de certains skieurs jeudi.  « Parmi les meilleures surfaces de l’hiver » nous disait Jacques Coté au Mont Blanc. « C’est à rien comprendre! ».  Au Mont Orford  « Une des plus belles sortie de l’hiver : 10 sur 10. » Denise Hébert de Sherbrooke.  Ces commentaires sont sans doute un hommage à l’enneigement artificiel et à l’entretien mécanique des pistes. 
     
    Le ski de fond plus endommagé
    La récupération a été plus difficile pour le ski de fond sauf pour les centres des Cantons de l’Est et pour certaines pistes telles que le Parc Linéaire P’Tit Train du Nord et le Corridor Aérobique de Morin Heights.  La pluie a fait déborder les ruisseaux et les équipes d’entretien ont du réparer les ponts de neige.

    Le retour du froid a cependant eu un effet bénéfique pour refermer les ruisseaux et assécher la neige.   Les centres prévoient tous ouvrir partiellement pour le week-end.  Un des meilleurs endroits présentement serait le Parc Mont Tremblant Diable pour le ski de fond et son secteur Pimbina pour la raquette qui ont reçu plus de 30 centimètres après la pluie de lundi dernier.
     
    Patin
    La pluie a donné un mauvais coup aux grandes patinoires du Québec qui sont presque toutes temporairement fermées. C’est le cas au Lac Beauport, au Lac Masson à Ste-Marguerite, sur la Rivière l’Assomption à Joliette ainsi que le Canal Rideau à Ottawa.  Triste sort après le dernier week-end où les conditions étaient merveilleuses.  

    Bel hiver ou hiver décevant?
    Certains parlent d’un bel hiver, pas trop froid (avant aujourd’hui), pas trop de pelletage mais suffisamment de neige pour que tout fonctionne et des conditions d’enneigement remarquablement bonnes malgré le peu de neige.

    D’autres parlent d’un hiver décevant. 

    Petit sondage. Où vous situez-vous?  Je lirai attentivement vos commentaires.


    • Au Québec, les hivers se suivent et se ressemblent mais ne sont pas jumeaux. Combien de mois de janvier des dix dernières années n’ont pas connu de vagues de temps doux? Je ne connais pas le chiffre exact mais on n’en est pas à une première de la décenie; ça c’est sûr. L’absence de froid intense fait probablement plaisir à la majorité et j’en suis. On sera seulement en février d’ici quelques jours. Il faut donc compter sur encore presque trois mois d’hiver avec tout ce que ça comporte. C’est un peu tôt pour faire le bilan. En tant que skieur, j’espère la prochaine tempête de neige pour bientôt, mais comme tous, je suis réduit à me plier aux caprices de Dame Nature. Salutations et bonne glisse.

    • Il semble en effet que le Mont Blanc dans les Laurentides a reçu entre 36 et 40 centimètre de neige. Le centre avait 39 pistes sur 41 d’ouvertes hier ( voir leur site web). Nous anticipons des bonnes conditions dimanche. Il faut dire que depuis le début de la saison, le travail sur les pentes est très bien à ce centre. Il fera moins froid dimanche. Nous continuerons à fréquenter ce centre de ski; en prime, la cabane à sucre et des démos.

    • Moi je trouve l’hiver décevant pas encore de froid polaire pas vraiment eu de vrai tempête de neige. J’ai une dizaine de soirée de ski ce qui d’un autre coté pour moi est déja mieu que l’an passé mais je veut de la neige !!!!J’aime l’hiver pas nécessairement le frette (en bon québecois) et je me considére comme un actif hivernal donc sa me prend de la neige pour le ski( je me fait un petit trajet derrière chez nous quand les conditions le permettent et si la tendance se maintient sa va être la 2em hiver que je peut pas le faire), j’ai peu profité du ski-doo et pour les voyages de bois à la cabane à sucre de mes parents les modifications de température font que les chemins restent pas beau et rend la tâche plus ardue.

    • Avec les hivers surprise qu’on connait depuis les dernières années, il est devenu important de diversifier nos activités plein air. De skieurs invétérés que nous étions, n’attendant que le week-end pour dévaler les pistes des différentes régions skiables du Québec et du Vermont, nous sommes en train de devenir des adeptes du “tout-compris” que peuvent offrir nos hivers. Pour qui veut garder la firme et profiter de ce que la nature a à offrir, la pratique d’activités diverses est en train de devenir la meilleure avenue. Quand l’un ne va plus, l’autre est peut-être meilleur! Ski, planche, raquette, patin de rivière… quelle joie que de pouvoir profiter de chacune de ces activités en temps opportun, selon ce que les caprices de dame nature nous imposent. Pas évident de se convertir quand on a toujours porté le tatouage du skieur alpin. Pour nous, c’est presque comme une réhabilitation, ou à tout le moins un apprentissage tardif. Il faut apprendre à connaître les nouveaux “spots”, il faut aussi multiplier les équipements… Mais mère nature nous enseigne qu’on a tout avantage à sautiller d’une activité sportive à l’autre pour profiter pleinement de l’hiver, avec les sursauts qu’il nous prépare par les temps qui courent.

    • @Xski

      Exactement d

    • Je suis un skieur qui demeure en ville. Je ne peux pas être plus heureux – pas de slush dans les rues à Montréal ni de pelletage ni de se battre pour se stationner dans les rues enneigées! Par contre, avec les rapports de Guy, nous gardons informés sur les conditions de ski qui demeures toujours bonnes à l’extérieur de la ville. Pour moi, je ne peux pas demander mieux! Je pense que les compagnies de déneigement seront également d’accord avec moi!

    • Pour nous on sait toujours adapté à l’hiver québécois en faisant divers sports c’est vrai que les hiver sont différents,mais je trouve que les centres de skis ne les gèrent pas comme d’habitude sans trop élaborer le sujet,peut être que la baisse constante d’achalandage y fait quelque chose car avec la nouvelle machinerie et la tecnologie d’enneigement probablement plus couteuse il y a probablement moins de personnel,car sur semaine on skie seul dans les pentes.

    • Hum pour ma part décevant. L’an passé, j’avais débuté la saison de ski fin novembre à Québec. Ce début janvier oui un peu tard, mais quand même toujours dans la région de Québec. et dans Lanaudière. Dans cette région où habituellement il y pas mal de neige et bien il en manquait et j’imagine qu’après le déluge lundi… j’aime mieux pas y penser.
      Avec ces grands changements de température, je crois qu’il ne faut pas remettre au lendemain et attendre LA journée. Il fait beau il a neigé on va jouer dehors, car qui sait ce que dame nature nous réserve pour le week-end suivant.

    • À votre question,
      pas de doute que c’est un hiver misérable pour quelqu’un qui aime à voir de la neige
      dans les rues, sur les terrains et surtout dans les pistes de ski…(centres de ski)
      Mais un hiver comme celui-ci je ne m’en plaidrai pas si c’est à l’occasion…
      Faudrait pas que nous ayions des hivers comme celui-ci tout le temps…Une chance que l’on s’est adapté à pratiquer d’autres sports en saison hivernale.

    • I was at Tremblant on weds, and it was one of the best days of the winter so far, with 14 cm of fresh powder, skied several trails of uncut snow, and sun to go with it, what could be better?

      Today I snowshoed in the St Adolphe area with 20 cm virgin powder, and sun, no wind in the woods, winter is back, as long as we get snow to recuperate after rain, all is good, and smiles are back.Stay norh of St Agathe this weekend for the best conditions.

    • Voila un hiver pas très froid ,pas très neigeux,un peu de pluie,pas asez pour défaire les pistes de ski mais qui donne des conditions très ordinaires.Pas une fois ,cet hiver, nous n’avons pu nous éclater dans la poudreuse ou dans les sous-bois.Soyons optimistes, l’hiver n’ est pas fini.Dame nature devra se faire plus généreuse envers les skieurs dans un avenir prochain en laissant tomber quelques décimètres de neige poudreuse,ainsi soit-il.

    • Malgré le vent et le froid, aujourd’hui au Massif de Charlevoix, environ 35 cm avec des accumulations de 60 dans les sous-bois. Hiver qui va par monts et par vaux.

    • Je ne peux pas me plaindre des conditions que nous avons eu jusqu’a maintenant malgré le peu de neige. Moi ce qui me fait peur c’est le manque de skieur autant en ski alpin qu’en ski de fond. Certaines station risquent d’avoir des problèmes financiers à + ou – long terme.

    • 35cm de nouvelle neige à Grand-Fond bonne journée ..bien habiller

    • Cet hiver s’est fait attendre.
      Après un lent début, j’aime me rappeler ces journées de poudreuse dans la région de Québec et dans Charlevoix en fin décembre. Début janvier; tempête surprise de 40 cm. à Sutton. Puis, un mois de janvier clément. On a eu du bien bon ski malgré les soubresauts de dame nature. Je garde un excellent souvenir de mes deux dernières sorties le week-end dernier à Tremblant, au soleil, avec beaucoup de mes semblables skieurs.
      En retard sur mon nombre de sorties alors qu’on entre dans le coeur de la saison de ski, je compte me reprendre maintenant que les stations sont en pleine opération et les montagnes entièrement accessibles.
      Parfois il pleut, parfois il neige. Aussi loin que je me souvienne, il en a toujours été ainsi. Cette semaine, il a neigé dans les montagnes en Estrie et dans les Laurentides. Comme la neige est le plus fort élément marketing, je souhaite aux stations de ski une bonne bordée en ville pour stimuler l’engouement qui semble manquer cette saison.
      J’ai faim d’expériences de ski de qualité. Fini le camp d’entrainement, fini la mise à niveau technique; j’ai envie de sensations, de défis et d’aventures bref de ces dimension du ski qui nous font nous mesurer à la montagne.
      Cette saison confirme le sentiment que le ski est une question de” timing”, de “ici et maintenant”, qui bouscule notre mode de vie organisé et nous oblige à innover au plan de nos horaires, de nos déplacements, de nos budgets… Et surtout de rester à l’affût, les skis préparés près de la porte!
      À bientôt dans un centre de ski près de chez vous!

    • Les skis près de la porte? Non on n’en a 12 pairs dehors en attente.
      Il n’y a pas un hiver qui est parfaite. Même 2007-2008 a terminé un peu tôt à mon goût. Mais!
      Le ski un peu médiocre cet hiver, OK mais on ce remet de chaque évènement assez vite n’est-ce pas?
      Pour ma part j’ai le nombre de sortie habituelle mais pas nécessairement du même genre ou de la même qualité. Je fait moins de long voyage. C’est moins inspirant quand les bancs de neige des régions de ski ressemble au bancs de neige de Montréal.
      Maintenant il fait beau (mais froid) je pense qu’il faut aller faire du ski.

    • À mon gôut,, hiver décevant,ici dans Lanaudière on manque de neige,
      avant le déluge de lundi dernier, on faisait avec,les différentes stations font leur possible,
      mais dame nature coopère peu,mais je réussis à trouver selon le moment quel activité je choisirais, la polivalence est mon truc entre raquette, patin, ski de fond , ski alpin, ou encore une marche.

    • C’était en effet froid vendredi, mais bien habillé, c’était très “sortable” comme temps. J’ai skié à Belle-Neige toute la journée, avec le soleil, le refuge chauffé au sommet pour quelques courtes escales, et les conditions des pistes vraiment superbes. 15cm de neige fraiche étaient tombés la nuit précédente, pour se déposer par dessus le damage des machines.

      Et dimanche c’était un peu plus doux alors en Montréalais que je suis j’en ai profité en soirée pour faire quelques descentes à St-Bruno. Là encore de belles conditions, bien que beaucoup avait passé sur les pistes pendant la journée, c’était encore très pratiquable en soirée. Et avec leur spécial du dimanche soir (10$) c’est fou de s’en priver.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2010
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité