Guy Thibaudeau

Archive, janvier 2010

Vendredi 29 janvier 2010 | Mise en ligne à 12h32 | Commenter Commentaires (18)

Une autre semaine de récupération

Ce fut une semaine difficile pour les sports d’hiver, la pluie de lundi ayant causé certains dommages aux pentes de ski alpin, aux sentiers de ski de fond et aux grandes patinoires.

Presqu’un mois jour pour jour depuis l’épisode semblable du 27 décembre dernier la récupération – si vous vous en souvenez – aura été semblable pour le ski alpin.

Nuages isolés et bourrasques de neige
Mardi matin il y avait des plaques de terre un peu partout en Estrie. Vers midi la neige revenait pour une dizaine d’heures et… l’hiver était de retour.  Dans les Laurentides et Lanaudière moins d’accumulation rapide mais, quelques centimètres chaque jour ce qui est aussi bénéfique.  Sans compter les bourrasques de neige comme celles qui ont touché Montréal hier après-midi.  Les régions de Tremblant et du Parc Mont Tremblant auraient été plus privilégiées avec une trentaine de centimètres depuis mardi. 

Les pistes enneigées artificiellement sont donc revenues en bon état. Plusieurs centres ont aussi repris l’enneigement artificiel ce qui aidera aussi pour le week-end.

Les pistes à neige naturelle et les sous-bois sont en moins bon état par contre.  En général les endroits mis à découvert par la pluie sont masqués par la neige fraîche. En grande majorité ces pistes sont fermées mais là où elles sont ouvertes il faut être prudent.

Commentaires surprenants
Des commentaires surprenant de certains skieurs jeudi.  « Parmi les meilleures surfaces de l’hiver » nous disait Jacques Coté au Mont Blanc. « C’est à rien comprendre! ».  Au Mont Orford  « Une des plus belles sortie de l’hiver : 10 sur 10. » Denise Hébert de Sherbrooke.  Ces commentaires sont sans doute un hommage à l’enneigement artificiel et à l’entretien mécanique des pistes. 
 
Le ski de fond plus endommagé
La récupération a été plus difficile pour le ski de fond sauf pour les centres des Cantons de l’Est et pour certaines pistes telles que le Parc Linéaire P’Tit Train du Nord et le Corridor Aérobique de Morin Heights.  La pluie a fait déborder les ruisseaux et les équipes d’entretien ont du réparer les ponts de neige.

Le retour du froid a cependant eu un effet bénéfique pour refermer les ruisseaux et assécher la neige.   Les centres prévoient tous ouvrir partiellement pour le week-end.  Un des meilleurs endroits présentement serait le Parc Mont Tremblant Diable pour le ski de fond et son secteur Pimbina pour la raquette qui ont reçu plus de 30 centimètres après la pluie de lundi dernier.
 
Patin
La pluie a donné un mauvais coup aux grandes patinoires du Québec qui sont presque toutes temporairement fermées. C’est le cas au Lac Beauport, au Lac Masson à Ste-Marguerite, sur la Rivière l’Assomption à Joliette ainsi que le Canal Rideau à Ottawa.  Triste sort après le dernier week-end où les conditions étaient merveilleuses.  

Bel hiver ou hiver décevant?
Certains parlent d’un bel hiver, pas trop froid (avant aujourd’hui), pas trop de pelletage mais suffisamment de neige pour que tout fonctionne et des conditions d’enneigement remarquablement bonnes malgré le peu de neige.

D’autres parlent d’un hiver décevant. 

Petit sondage. Où vous situez-vous?  Je lirai attentivement vos commentaires.

Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






Mardi 26 janvier 2010 | Mise en ligne à 22h37 | Commenter Commentaires (38)

Pas besoin de loi – 80% des skieurs portent le casque

Huit Québécois sur 10 portent un casque en ski ou en planche selon un sondage fait les 16 et 17 janvier derniers par le Réseau de Ski MRG.

bromont-casques-400-x-300.jpg

 Photo – Jean-Guy Lefebvre

Plus de 16 000 personnes ont étés sondées dans 28 stations de Camp Fortune au Massif de Charlevoix et de Tremblant à Jay Peak.  Cette dernière station a été inclue dans le sondage à cause de sa clientèle de week-end majoritairement Québécoise.

Des 16 587 personnes sondées aux remontées 13 272 portaient un casque soit 80,0%. L’an passé un sondage semblable avait été effectué les 21 -22 mars 2009 soit quelques jours après l’accident de l’actrice Britannique Natasha Richardson. A cette date 74,3% portaient le casque protecteur.  L’augmentation de 5,7 points est sans doute due à l’effet Natasha Richardson qui en a certainement conscientisé plusieurs ainsi qu’à la promotion faite par l’industrie en faveur du port du casque.

Le sondage portait sur l’ensemble des clients des stations de ski.  Aucune répartition par groupe d’âge, par sexe ou par type d’usager n’a été prise en considération.  Cela dit, si seulement deux personnes sur dix ne portent pas de casque, il n’y a pas vraiment de sous-groupe important qui s’y objecte. On peut facilement en conclure qu’il s’agit de skieurs occasionnels, d’amateurs de tuques ou de personnes entêtées qui n’ont jamais essayé le casque.  

Pas besoin d’une loi
Vue l’acceptation massive du port du casque en ski et en planche il ne semble pas nécessaire d’imposer une loi qui l’obligerait.  On peut aussi extrapoler que le pourcentage augmentera encore puisque les « casqués » n’y voient que des avantages et qu’il  a aussi les facteurs « à la mode » et « cool » qui entrent en jeu.  

Les moniteurs moins réticents qu’avant
L’an passé une constatation importante fut que la majorité des moniteurs ne portaient pas de casques; on aurait cru une résistance obstinée, une sous-culture.  Cette fois les moniteurs semblaient porter le casque en plus grand nombre quoique cet aspect ne fasse toujours pas partie du sondage.  Nous avons aussi constaté que les formateurs et examinateurs de l’Alliance des Moniteurs de Ski du Canada n’en portent pas.  Plus le niveau est élevé, plus il semble y avoir de résistance.  On pourrait croire que ces gens qui enseignent non seulement la technique mais aussi la bonne conduite en ski choisiraient de donner l’exemple. La position officielle de l’Alliance n’en est tout simplement pas une.  On dit seulement « respecter le libre choix » de chacun.

Les jeunes moniteurs eux semblent plus disposés à porter un casque. Dans certains cas l’école de ski l’impose à ceux qui enseignent aux tout-petits.  Le casque n’est cependant pas imposé aux moniteurs par les stations. On nous dit que s’il l’était, les stations devraient le fournir au même titre que l’uniforme.   

Les observateurs ont aussi fait des observations qui ressemblent à celles de l’an passé concernant ceux qui n’en portent pas. 

- Parfois les enfants portent le casque mais pas les parents
- La presque totalité de jeunes en portent
- Ceux qui n’en portent pas sont souvent ensemble (comme les fumeurs)
- Presque tous les patrouilleurs en portent
- A Vallée Bleue tous les moniteurs et patrouilleurs en portent
- Au Mont Sutton on estime que 90% des moniteurs en portent lorsqu’ils enseignent; 60% lorsqu’ils n’enseignent pas.

Voici les résultats du sondage par région et par station

tableau-sondage.gif

Portez-vous un casque? Si non, pourquoi?
 

Lire les commentaires (38)  |  Commenter cet article






Mardi 26 janvier 2010 | Mise en ligne à 8h17 | Commenter Commentaires (13)

L’éternel optimisme de certaines stations de ski

Après une journée misérable hier, des cordes de pluie, et le retour au temps plus froid ce matin nous sommes un peu sur nos gardes concernant les conditions possibles pour le ski alpin. On s’attend à une journée ou même une période de récupération de la part des stations de ski. Elles récupéreront dans les prochains jours. Je suis en Estrie en ce moment et j’ai bien vu la pluie abondante d’hier. 

Mont Sutton : 54/54 pistes
Mais le premier courriel dans ma boite de réception ce matin provient du Mont Sutton où l’on nous informe que 54/54 pistes seront ouvertes. « Come on? » Même si c’était possible, comment espérer que ca passe surtout lorsqu’on connait les capacités d’entretien de Sutton?

Ouvertures progressives
D’autre part presque tous les autres centres sont en service partiel ce mardi. On ouvre progressivement et dans certains cas on affiche un nombre de pistes raisonnable et crédible. Tremblant en est à 31/95, Mont Sainte-Anne 5/66,  Mont Orford 12/61 et Le Massif à 22/49. C’est normal qu’après le temps de chien d’hier on doive récupérer et ne pas tenter d’afficher 100% trop rapidement comme si ne rien n’était, avant que les pistes aient êtes travaillées mécaniquement et surtout vérifiées par les patrouilleurs pour s’assurer qu’elles sont sécuritaires. 

Plusieurs petits centres pour leur part ont choisi de faire relâche une journée de plus pour remettre les pistes en ordre et offrir des conditions potables à leur clientèle demain. 

En lisant les notes au bas du bulletin de Sutton on dit « les pistes ouvriront suivant l’entretien mécanique ».  Mais est-il possible que toutes les pistes puissent être travaillées mécaniquement à Sutton, les sous-bois et les passes-passes?  54/54 pistes, est-ce l’éternel optimisme?  Je vous le demande.

Votre centre de ski ouvre-t-il des pistes qui ne devraient pas l’être? 

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2010
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité