Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 21 avril 2009 | Mise en ligne à 18h38 | Commenter Commentaires (14)

    Hiver 2009 – Une saison décevante

    la-massif-hors-piste-vertical.JPG

    Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. On n’aura jamais aussi bien dit si l’on compare les hivers de 2008 et de 2009.  Si le premier a été excellent, le dernier s’avérera très décevant.

    Cela dit, le premier bilan de saison reçu, celui du Massif de Charlevoix, est plutôt encourageant, notant une fréquentation de seulement 5% inférieure à l’achalandage record de l’hiver précédent.  Puis au Mont Grand Fonds, aussi dans Charlevoix, l’achalandage aurait augmenté ici de 2% par rapport à l’an passé.

    La situation n’est pas la même partout au Québec cependant. La région de Québec, un peu plus à l’abri de la crise économique, s’en tirerait mieux qu’ailleurs. « Au Mont Sainte-Anne, nous serons en baisse de moins de 10% par rapport à l’an passé », nous confirmait Yves Juneau, directeur du marketing pour le Mont Sainte-Anne et Stoneham. Stoneham, plus exposé au trafic quotidien, aurait moins bien réussi.

    Évidemment, on fait bien dire aux chiffres ce que l’on veut.  Après une saison 2008 extraordinaire, la vente de passes de saison pour 2009 a été plus forte partout. La façon de transformer une passe de saison en jours/ski n’est pas la même partout. On peut donc compenser la baisse des billets quotidiens en augmentant la moyenne de jours pour chaque passe de saison.

    Cependant, selon diverses sources bien informées, l’ensemble des stations du Québec ont enregistreré un recul d’environ 20% des jours/ski comparativement à l’an passé, une année record il faut le répéter.

    neige-chez-johanne-1.JPG

    (Hiver 2008 à St-Sauveur) 

    Moins de neige que l’an passé
    Pour ce qui est de la neige c’est différent selon les régions et selon la période de l’hiver. Disons pour simplifier que toutes les régions sauf les Laurentides, Lanaudière et l’Outaouais ont eu des accumulations adéquates. Moins que l’an passé mais, si on se fie au total que les stations affichent pour la saison, ce fut plus que adéquat. Par exemple: Le Massif de Charlevoix, 638 cm; Mont Sainte-Anne, 467 cm;  Mont Sutton, 499 cm; Owl’s Head, 477 cm; Massif du Sud, 510 cm; et Tremblant, 481cm, un petit miracle pour ce dernier si l’on considère que les mesures précises de Morin Heights ne sont que de 276 cm. Tremblant aurait donc reçu  74% plus de neige que la région de Morin Heights!

    Pour ce qui est des Laurentides, Lanaudière et l’Outaouais, la neige a cessé de tomber à la fin de janvier.  Par exemple, seulement 26 cm à Morin Heights pour les mois de février et mars, soit 21 cm en février et 5 cm en mars.  Rien pour éreinter les pelleteurs. Pourtant, au 31 janvier l’accumulation totale pour les Laurentides était légèrement plus élevée qu’à la même période l’année précédente. Le robinet s’est tout simplement fermé.

    Trop de pluie et de froid
    Mais c’est la météo qui aura le plus contribué à cette mauvaise saison.  De la pluie les 27 et 28 décembre, normalement les jours de plus grande fréquentation des Fêtes. Une panne d’électricité le 29 décembre sur la Côte de Beaupré affectant le Mont Sainte-Anne et les centres de Charlevoix. « C’est une perte de plus de 500 000 dollars uniquement pour cette journée », de dire Yves Juneau du Mont Sainte-Anne.

    Le froid intense de janvier a aussi réduit les ardeurs.  Plusieurs jeudis, vendredis ou samedis de pluie en février et mars suivis de gel soudain, rien pour encourager les skieurs de fin de semaine. Les centres diront que la météo plus que l’économie les aura affectés. Les passes de saison se sont bien vendues à l’automne mais les billets de jour beaucoup moins.

    Ski de fond
    Encore une fois la région de Québec s’en tirerait mieux pour diverses raisons, dont une bassin de skieurs plus assidus et plus dédiés à leur sport.  Meilleure neige aussi.
    En ce qui concerne les Laurentides, la plus grande région pour le ski de fond, ce fut une saison à oublier malgré le fait que la neige était au rendez-vous très tôt; on skiait déjà fin novembre. Ma première journée de raquette se passa d’ailleurs à Sainte-Agathe fin novembre, là  même où l’on parle de la saison comme étant une des pires de son histoire.

    Raquette
    D’ailleurs, la raquette est venue un peu sauver les centres nordiques qui ont eu de la difficulté à maintenir de bonnes conditions pour le ski.  Pour les centres tels que Saint-Adolphe d’Howard et Val David, la raquette a maintenant surpassé le ski de fond en popularité et s’avère un sauveteur. Pour Michel Dallaire, du Parc de la Gatineau en Outaouais, « il y aura, d’ici cinq ans, autant d’adeptes de la raquette que du ski de fond ».

    La raquette devient maintenant une activité incontournable pour bien profiter de l’hiver. Activité fort agréable en elle-même, la raquette dépannera toujours le skieur alpin par grand froid et le skieur de fond lorsque les conditions sont trop glacées comme ce fut souvent le cas cet hiver.  Quoi que nous apporte la météo, la raquette est rarement affectée. Bien sûr il est plus agréable de faire cette activité lorsque la neige est abondante et poudreuse mais les conditions sont rarement problématiques en raquette.

    Perte de deux importants centres touristiques
    La fermeture de Gray Rocks dans les Laurentides après plus de 104 ans a été la plus médiatisée. Il faut aussi noter la fermeture de l’Auberge Far Hills de Val Morin qui fut la première station de ski de fond des Laurentides. Quoique les pistes de ski ouvertes par Far Hills demeurent ouvertes, l’auberge est fermée pour une période indéterminée. On prévoit la détruire et reconstruire plus gros.

    Nous avons aussi récemment appris que l’hôtel Estérel, un autre fleuron de l’industrie touristique des Laurentides, est fermé pour environ un an. Ici la nouvelle est bonne; une métamorphose majeure qui transformera l’hôtel bâti par Fridolin Simard en 1951 en résidence hôtelière (condo-hôtel)

    Patin de rivière
    Pour le patin sur nos rivières et lacs, ce fut par contre une bonne année. Moins de neige à enlever et plus de temps froid.  Les grandes surfaces telles que le Canal Rideau à Ottawa, la Rivière l’Assomption à Joliette, le lac Beauport à Québec et l’anneau de glace de Sainte-Marguerite dans les Laurentides ont toutes connues une excellente saison. Le patin et la raquette sont donc les activités qui auront connu le plus de succès cet hiver.  Des activités que les Québécois devraient tous pratiquer pour mieux profiter de nos hivers.

    Nouvelles en bref
    Tremblant à vendre?
    Tout comme l’est le club de hockey Canadien, il semblerait que Tremblant, propriété d’Intrawest, pourrait être à vendre.  Accablé de dettes, Fortress Investment Group LLC de New York, propriétaires d’Intrawest, chercherait à se départir de certaines stations touristiques, possiblement Tremblant. Acheté en 2006 pour 2,8 milliards de dollars américains, Fortress détiendrait toujours une dette de 1,7 milliards (US) pour son aventure dans le domaine des stations de ski d’Intrawest.

    Port du casque protecteur obligatoire à Vail, CO
    La mort de l’actrice Britannique Natasha Richardson à Tremblant en mars a relancé le débat sur le port du casque en ski alpin.  Comme toutes les modes semblent commencer dans l’Ouest américain,  les employés des cinq stations appartenant de Vail Resorts seront obligés de porter le casque protecteur lorsqu’ils skieront l’hiver prochain. Les casques, qui seront fournis à tous les employés, feront partie de l’uniforme.  Les stations impliquées sont Vail, Beaver Creek, Keystone et Breckenridge au Colorado et Heavenly en Californie à Lake Tahoe.

    Les lecteurs de ce blogue se souviendront possiblement du fait que ce sont ces mêmes stations qui furent les premiers à implanter l’interdiction de fumer dans les remontées il y a quelques années.  Cette politique a éventuellement gagné la côte ouest des États-Unis et du Canada pour éventuellement rejoindre le Québec à l’hiver de 2009.

    Merci pour vos commentaires
    Je profite de ce dernier article pour remercier tous ceux et celles qui ont fait connaître leur opinion sur ce blogue. Peu importe que vous soyez pour ou contre une question, votre opinion compte, surtout sur des sujets importants comme l’imposition possible du port du casque en ski alpin.  Vos commentaires sur ce point montrent clairement que la majorité d’entre vous êtes en faveur du port du casque mais aussi majoritairement contre son imposition.

    Sur ce, je vous souhaite un bon été en vous promettant d’autres sujets percutants qui vous permettront de vous exprimer encore l’an prochain.


    • Ahh Guy, merci pour ce résumé de la saison difficille. Je me demande quel serait la comparaison avec une année moyenne au lieu de l’année record que fut l’année passée?
      La semaine passée j’ai faite une belle journée de Télémark à MSSI et hier 2 heures de raquette au nord de de Morin-Heights. Que la pluie me laisse une autre chance!

    • Je crois que vous faites un bon résumé de la saison. J’ai remarqué que beaucoup d’instructeurs portaient le casque récemment. L’est du Québec tire son épingle du jeu à la fin avril: Aqua-Neige en fin de semaine dernière à Val D’Irène; belle couverture de neige au Mont Comi avec une fermeture le 26 (avis aux adeptes de télémark); enfin Mont Sainte-Anne ouvert vendredi, samedi et dimanche qui viennent. Que vienne la saison prochaine!

    • Les changements climatiques n’ont pas fini de se faire sentir… faudra peut-être troquer le ski alpin pour le ski nautique…

    • Bonjour
      merci pour ce blogue qui nous fait partager des opinions sur la passion qui nous anime, le ski.
      Après cette saison qui n’a pas été aussi merveilleuse que celle de l’année dernière, il ne me reste plus qu’à troquer mes fixations de ski pour celle de vélo
      Bon été et à l’hiver prochain

    • Bonjour,
      Il fut agréable de lire vos blogues et ce sera avec plaisir que j’y reviendrai la saison prochaine.
      Même si nous avons plus de 35 jours de ski, cette saison ne passera pas à l’histoire. Mais on a déjà hâte à la prochaine tempête de neige pour profiter de l’hiver. Nous sommes choyés au Québec de pouvoir avoir quatres saisons aussi intéressantes. Ce qui nous fait pratiquer plein de sports. Le ski est cependant ce qui me détend le plus. C’est la nature, le plein air et pas de compétition avec les autres si ce n’est qu’avec nous-mêmes. Il n’y a pas de moments plus agréables que de faire une descente dans la splendeur d’un tapis blanc et d’entendre le silence. Mais dame nature sera peut-être de notre bord en 2009-2010 comme ce fut le cas en 2007-2008. Peu importe, il faut profiter de tous les bienfaits que l’hiver nous apporte.
      Cette année nous avons fait beaucoup plus de raquette et de patin. Il faut donc s’adapter un peu plus aux caprises de dame nature et de profiter aux maximum de ce qu’elle nous apporte.
      Bon été à vous tous et à la saison prochaine.

    • Que l’hiver a passé vite. J’ai environ un tiers de sortie de ski de moins que l’an dernier. Il y a eu la température mais aussi le travail. Une saison en dents de scie aussi. Je me rappelle le hatif début de saison sur neige naturelle abondante au coté nord de Tremblant. Si hatif en fait que l’organisation avait peine à ouvrir son domaine skiable puisque les employés n’étaient pas encore tous engagés. Guy, les cm que tu recherches dans les stats étaient là, perdus dans les vallons du coté nord.
      Ensuite, il a fait froid; froid à un point tel qu’un skieur de Sutton m’a avoué fin janvier skier pour la première fois sans “hot machin”, ces trucs dégageant de la chaleur chimiquement.
      Il y a eu la pluie, il y a eu la pluie suivi du froid et même au printemps, il y a eu la pluie quotidienne en ville pour faire oublier qu’il neigeait en montagne.
      Pourtant, il y a eu du très bon ski. Mais comme rarement auparavant, le ski a ressemblé à la voile en ce sens qu’il fallait être là au moment où cela se passait.
      Pour l’année prochaine, je souhaite être encore plus à l’affut des conditions météo et de neige pour profiter au mieux de ce que la nature nous offre.
      Bon été à tous!

    • Merci à toi Guy pour le blogue ca nous donne un apercu à plus grande échelle.Pour ma part ,je vois la saison comme( Bobbleu) il faillait être là au bon moment à cause des conditions météo,j’en ai manquées quelques belles mais je devrait corriger le tir la saison prochaine car je prends ma retraite ,j’espère pouvoir skier dans de la neige jusqu’au cou.Salut

    • Oui, en gros, une saison qui a amené certaines déceptions. Et à travers tout, on oublie qu’on a tout de même reçu pas mal de neige, mais peut-être pas aux bons moments. La saison est terminée, mais chez moi, dans Lanaudière, j’ai encore un banc de neige de 3 pieds devant une fenêtre… résultat du déneigement de notre toiture qui s’est avéré nécessaire à plusieurs reprises en raison des nombreuses chutes de neige!

    • Effectivement une saison en dents de scie, mais quand même de très belles journées de poudreuse…Fallait simplement avoir un horaire flexible ;) Bref, certainement pas la meilleure saison, mais quand même pas la pire…Un plaisir d’avoir lu ton Blog Guy, bon été à tous et à l’an prochain!

    • Merci Guy pour ton blogue,pour moi c’est comme un gros feu de foyer ou apres une journée de ski je prends le pouls des skieurs de partout en province. Saison pas si mal pour ma part parce que j’ai la chance d’y aller en semaine. Pour ton ceux qui sont décus, fixer vous comme but de survivre jusqu’au 21 Juin. Le 21 Juin c’est le solstice d’été, après ca les journées commence a raccourcir et on est en route vers une autre saison….

    • Pour notre part,il en demeure essentiel de se rappeler les belles journées de poudreuse qu’on a eu à plusieurs reprises cet hiver.Quant au port du casque,c’est désolant !Nous en sommes peut-être rendu que les centre de ski devraient s’impliquer davantage dans le port du casque obligatoire. Trop de gens sont encore inconscients qu’il en va de leur protection.
      Bon été et à la prochaine saison !

    • Ça risque de baisser encore en 2010 si le gouvernement impose le casque. Souhaitons donc qu’ils s’en tiennent à en faire la promotion. Je me croise les doigts…

    • Brossard 1er mai 09 Nous avons eu un bonne saison en Estrie Vous dites que la saison de ski a été décevante à Québec. Que GRAND BIEN LEURS FASSENT avec leurs prix pour les 70 ans et plus. Alors que, entres autres , aux Trois Vallées c’est gratuit et qu’à Bromont une passe saisons achetée après 69 ans d’âge est valide à vie. J’ai 80 ma femme 73.
      Nous allions au Mont Ste Anne avec notre famille dans les années 80 et 90 mais maintenant devoir payer quelques 30 ou 40 dollars pour les quelques descentes que nous pouvons encore faire mon épouse et moi c’est de V…. Nous faisons du ski depuis 35 ans et lorsque j’ai écris à Mont Ste Anne au sujet de leurs échelles de prix on m’a suggérer la piste école gratuite. J’invite les skieurs a venir voir l’achalandage le matin à Bromont. Les plus jeunes ont le restant du jour pour se faire aller libre, en général, de têtes blanches

    • Tres beau blogue

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2009
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité