Guy Thibaudeau

Archive, février 2009

Vendredi 27 février 2009 | Mise en ligne à 0h46 | Commenter Commentaires (2)

Le ski nordique dans les Chic Chocs

gaspesie_0558.jpg

Jour 3 dans les Chic Chocs
Hier, nous vous avons présenté l’activité la plus glamour et sans doute la plus excitante de ce qui se pratique dans les Chic Chocs, le « cat skiing ».

En fait, le Parc de la Gaspésie, les monts Chic Chocs et McGerrigle sont le domaine par excellence du ski nordique et des activités de haute montagne.  Pas de remontées mécaniques (sauf la chenillette); ici c’est le back country, la raquette, le télémark et le ski de haute route avec des peaux de phoque.

Il y a d’innombrables excursions possibles.  Aujourd’hui notre groupe s’est lancé à l’assaut d’un classique, la Grande Cuve du mont Albert pas très loin du Gîte. 

Encore une fois, je partage avec vous les superbes photos de notre photographe Steve Deschesnes qui illustrent mieux que des mots le caractère et la beauté de cet environnement alpin, que malheureusement peu de Québécois connaissent.

gaspesie_0631.jpg

gaspesie_0649.jpg

gaspesie_0609.jpg
Des itinéraires moins exigeants
Le Gîte du Mont-Albert est une auberge de qualité supérieure pour les gens de plein air. Il comporte 60 chambres et 15 petits chalets pouvant accueillir jusqu’à huit personnes chacun.  La cuisine est excellente, de la grande gastronomie et un service efficace et accueillant, comme on peut l’imaginer des gens de la Gaspésie.  Notez: vous devez essayer les desserts; de véritables chef d’œuvres, des pièces montées qui doivent prendre une éternité à construire.  Ne vous en privez pas. Assurez-vous d’en mériter!!!  Tout ça pour dire que ce n’est pas nécessairement le territoire exclusif des « granolas ».  Le Gîte attire une clientèle diversifiée et même des gens qui sont amplement satisfaits de simplement « voir » les paysages de la haute montagne sans nécessairement vouloir y grimper.  

Il y a donc plusieurs activités moins exigeantes dans le secteur du Gîte telles que de courts circuits de raquette et de ski de fond qui aboutissent souvent à des belvédères, d’où on peut apercevoir les hauts sommets alpins des montagnes environnantes tels que le mont Albert, Hogs Back, Blanche Lamontagne, le mont Jacques-Cartier et le Petit Mont Sainte-Anne.  Ces petits parcours n’exigent pas une grande connaissance des exigences de la montagne ou de la randonnée nordique. C’est un peu comme de skier au Parc Dufresne à Val David, mais avec un paysage différent.    

Vendredi, jour de déplacement. Nous quittons le Gite du Mont-Albert pour nous rendre à la nouvelle Auberge de la Montagne des monts Chic Chocs.  C’est à environ trois heures d’ici et les deux dernières se font en chenillette, dans la neige.

A suivre….  
 

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Jeudi 26 février 2009 | Mise en ligne à 0h03 | Commenter Commentaires (10)

Cat ski dans les Chic Chocs

chicchocs_0014.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Jour 2 dans les Chic Chocs.  Le grand beau, température -5C, peu de vent. LA journée d’hiver telle que l’on voit dans les publicités, la journée inespérée pour notre aventure dans la poudreuse de ce magnifique paradis alpin qu’est le Parc de la Gaspésie.

Aujourd’hui, nos guides de Ski Chic Chocs (www.skichicchocs.com) nous ont fait voir les bols du Petit Mont Sainte-Anne dans les Monts McGerrigle; un secteur aussi appelé Mines Madeleine par les locaux.

Si une photo vaut mille mots, en voici quelques-unes prises par Steve Deschênes, un excellent photographe de Québec qui nous accompagnait.  Nous étions cinq skieurs à partager plus de 15 kilomètres carrés de domaine skiable.

chicchocs_0006.jpg

   Oui, nous sommes au Québec! La chenillette nous monte au sommet du Petit Mont Sainte-Anne

chicchocs_0012.jpg

Notre guide Stéphane de Ski Chic Chocs nous prépare pour la descente

chicchocs_0013.jpg

chicchocs_0015.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes partis ce matin, vers 9h, du Gîte du Mont-Albert dans un petit train-neige tiré par une motoneige. Vingt minutes plus tard, nous arrivions dans le haut domaine alpin où nous attendait la chenillette devant nous servir de navette durant la journée. Exaltés et un peu fatigués, nous sommes revenus au camp de base vers 16h, au Gîte du Mont-Albert.  Une journée inoubliable pour tous.

Le cat ski n’est qu’une des nombreuses possibilités qu’offrent les Chic Chocs.  Il s’agit d’un type de ski qui nécessite une bonne maitrise de ses planches.  Le ski de haute montagne, la raquette et le ski nordique offrent aussi des expériences exceptionnelles dans un environnement unique au Québec.

Vous trouverez plus d’informations sur les Chic Chocs sur le site web de la SEPAQ www.sepaq.com .

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Mercredi 25 février 2009 | Mise en ligne à 0h43 | Commenter Aucun commentaire

CHIC, nous y sommes enfin!

Le temps favorable de ce mardi nous a permis de nous rendre enfin dans les Chic Chocs en Gaspésie, un rêve pour tout skieur un peu aventurier, un rêve que j’espérais moi aussi concrétiser depuis plus de dix ans.

Les Chic Chocs sont une chaîne de montagnes qui compte plusieurs des plus hauts sommets du Québec après les Monts Torngats au nord du Québec à la frontière du Labrador. Il s’agit en fait de la portion Québécoise des Appalaches.

Le mot Chic Chocs vient de la langue micmaque et signifie apparemment « muraille infranchissable ». On comprendra rapidement comment les Micmacs ont attribué ce nom puisqu’on y trouve plus de 25 sommets de plus de 1000 mètres d’altitude.

De plus la ligne des arbres se situe ici entre 700 et 900 mètres; il y a donc plusieurs sommets sans arbres, avec peu de végétation et beaucoup de neige. Un look particulièrement alpin.

Les Chic Chocs sont situées dans le Parc de la Gaspesie à environ 550 kilomètres de Québec; 850 de Montréal. Une bonne trotte que la plupart des visiteurs font en auto pour s’y rendre.  Le parc reçoit 160,000 visiteurs annuellement, dont 35,000 en hiver.

Nous avons eu la chance de nous y rendre en avion; presque deux heures entre Dorval et Sainte-Anne-des-Monts, où l’on retrouve une piste un peu « rock Nroll ». L’approche finale doit se faire en virage à droite assez serré puisque des montagnes empêchent une approche plus directe. Les pilotes aiment ça. De là, une quinzaine de minutes en voiture jusqu’au Gite du Mont Albert, notre camp de base pour les prochains jours. Camp de luxe. Il s’agit en fait d’une magnifique auberge d’une quarantaine de chambres et de petits chalets en périphérie, le tout géré par la SEPAQ.

Après notre arrivé, un lunch copieux et une petite sortie de deux heures en raquette sur le Sentier des Panaches où l’on rencontre parfois des orignaux, d’où le nom du sentier. La neige était belle après la quarantaine de centimètres hier. La piste par contre ne présentait pas le look nordique qui nous sera offert dans les prochains jours. Plusieurs sentiers de raquette et quelques pistes de ski de fond tracées en simple offrent la possibilité de profiter de ce magnifique site sans l’intimidation de la haute montagne.

Mercredi, « cat skiing » en haute montagne. Il s’agit pour les Chic Chocs d’un nouveau produit qui est offert depuis cette année et dont nous ferons l’essai.

A suivre… demain!  

Poudreuse, poudreuse, poudreuse en Estrie et en Nouvelle-Angleterre
Je ne peux terminer cette chronique sans vous faire part des conditions exceptionnelles de poudreuse en Estrie et en Nouvelle-Angleterre ces jours-ci.

Nos skieurs au Mont Orford, à Sutton, Jay Peak, Smuggler’s Notch et Stowe aujourd’hui, n’avaient qu’une description pour les conditions du jour : « poudreuse, poudreuse, poudreuse ». Il a neigé presque sans cesse depuis vendredi dernier. Des quantités pharamineuses. À Sutton, on annonce 147 centimètres pour la période, tandis qu’à Jay Peak on parle de « 60 pouces en cinq jours ».  Un peu fort peut-être. C’est souvent difficile à mesurer par grands vents mais, beaucoup de neige quand même, selon les sources.

Cette fois-ci, c’est au sud du Saint-Laurent que ça s’est passé.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    L Ma Me J V S D
    « avr    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité