Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 27 avril 2008 | Mise en ligne à 11h26 | Commenter Commentaires (13)

    Bilan d’une saison extraordinaire

    Un hiver dont on se souviendra longtemps!

    On n’est pas prêts à oublier l’hiver qui se termine.  Nous avons tous nos souvenirs marquants de cet hiver idéal pour le ski et tous les sports de neige.

    La neige nous est arrivée tôt, en novembre, et est demeurée longtemps. Mais qu’est ce qui vous a le plus frappé cet hiver?  Quels seront vos plus vibrants souvenirs? Je vous fais part des miens.

    Mon party de Noel,  dimanche le 16 décembre. J’attendais 40 personnes. Il est tombé 40 centimètres de neige à Morin Heights et seulement six personnes ont pu se rendre. L’hiver annonçait ses couleurs.

    msa-4.JPGUn mois de décembre époustouflant.  Des conditions de neige tout à fait extraordinaires au delà de nos attentes durant toute la période.  Un départ canon pour le Mont Sainte-Anne. Vingt centimètres de neige le 22 novembre et 44cm le 4 décembre. Toutes les 66 pistes ouvertes le 8 décembre.
    - Le Mont Sutton ouvre toutes ses 53 pistes déjà le 6 décembre.
    - Le mont Tremblant déjà en excellente condition le 9 décembre.  J’y ai skié ce jour-là la Lower Ryan, une piste à neige naturelle du bas du versant sud et qui ne se skie habituellement pas avant la fin janvier, si la neige est bonne.

    Une période des Fêtes exceptionnelle et presqu’aucun week-end perdu au cours de l’hiver.  Seul le week-end de la méga tempête des 8-9 mars viendra gâcher une série de week-ends sans reproches.

    mont-gen-francine-beauty-shot.JPGUn week-end très spécial au Mont Glen.  Croyant avoir trouvé une recette magique pour faire revivre le Mont Glen en Estrie on ouvre les pentes sur neige naturelle seulement pour la première fois en quatre ans le premier week-end de mars.   Beaucoup de neige fraîche durant la semaine, des conditions époustouflantes et plus de sourires sur le visage des skieurs que durant le festival Juste pour Rire. Mon plus beau ski de l’hiver. 
     
    camp-mercier-xc-4.JPGDu ski de fond qui a débuté tôt.  La saison a débuté le 10 novembre à la Foret Montmorency au nord de Québec et n’était toujours pas terminée à la fin avril.  A la fin novembre on skiait dans les Laurentides et ça n’a pas arrêté avant l’épuisement des skieurs fin mars.  
    Des orignaux dans les sentiers de ski de fond du Mont Sainte-Anne. Trop de neige hors-piste. Des chevreuils sur les sentiers un peu partout ailleurs pour les mêmes raisons.
    La neige tellement haute dans les bois (ski de fond et raquette) que l’on se tapait la tête sur les branches et la signalisation de piste presqu’ensevelie par la neige.

    raquettes-general.JPGLa raquette toujours en forte croissance.  La boutique Atmosphère de St-Sauveur a vendu à elle seule plus de 1600 paires de raquettes cet hiver. Combien ont vendu des boutiques spécialisées comme La Cordée et Sail?  Au Parc Dufresne à Val David on estimait la proportion de skieurs/raquetteurs à 56/44 pour cent.  Le nombre de raquetteurs s’approche rapidement du nombre de skieurs de fond.

    Les grand événements se sont tous bien déroulés et dans des conditions idéales : les 24-Heures de Tremblant en décembre; la Coupe du Monde de ski acrobatique en janvier au Mont Gabriel; le Marathon Canadien de Ski en février et les Championnats de Canadiens de Ski acrobatique en mars au Mont Gabriel. 
     
    neige-chez-johanne-1.JPGLes bancs de neige.  Dès janvier on commençait à en trouver d’énormes dans les Laurentides et a Québec surtout. Dans Charlevoix les bancs de neige étaient si hauts en fin mars qu’on ne pouvait voir les panoramas que droit devant soi.  Les hauts bancs de neige empêchaient de voir sur les cotés.   

    pelletage-de-toit-ecole-2008.JPGLe déneigement des toits. Nous avons appris, après le malheureux incident de Morin Heights (chez mon ami Mike Tott d’ailleurs) l’importance de déneiger durant un hiver aussi extrême. 

    Les dépôts à neige qui débordent.  Combien de municipalités ont excédé la capacité de leurs dépôts à neige?  Il en restera encore longtemps dans la cour Turcotte à Montréal où deux montagnes d’environ 30m de haut par 500m de long fondent très lentement.

    canal-rideau-skateway-et-parlement.jpgLe patin de rivière plus difficile. Seule activité à souffrir un peu cet hiver.  La neige est arrivée tôt et a ralentit le gel des rivières. Aussi, la neige abondante et les tempêtes fréquentes ont essoufflé les équipes de déneigement qui, dans la plupart des cas, déneigent aussi les voies municipales. Priorité aux rues évidemment.
    Et vous, quels sont vos plus vifs souvenirs de cet hiver extraordinaire?

    GO HABS GO


    • Jay Peak prévoit rouvrir ce weekend et Mont Saint-Sauveur aimerait aussi ouvrir une autre journée pour pouvoir clamer qu’ils sont encore “les derniers à fermer au Québec”. Vérifiez avec la station. MSS ouvert samedi et dimanche si le temps le permet.
      GT

    • Une saison extrardinaire,d’une tempete a l’autre presque pas de répi.
      Chaque fois que nous partions pour le ski ,nous n’avions meme pas a se demander si nous allions skier sur la glace,une tout nouvelle attitude ,nous nous sommes adapté tre vite a ces conditions ,le difi sera grand pour l’an prochain,Du debut de la saison j’usqu’a la fin a la fin.Pour moi c’est ma plus belle saison a vie

    • C’est un brin de nostalgie que j’ai ciré pour une dernière fois mes skis afin de les ranger pour quelques mois.En faisant cet entretien je me rappelais tous les sous-bois que nous avons skié cet hiver.Et il faut constater que je n’ai pas rayer les bases malgré toutes ces aventures sur ces pistes non damées.Bon été à tous. L.B.

    • Bonjour Guy,
      J’ai beaucoup aimé ma saison de ski et j’ai aimé cette blogue qui m’a faite penser encore une foi à ce temps bien passé sur mes ski.
      Merci Guy

    • Moi aussi je crois que ce fut une saison extraordinaire. Combien de fois ai-je entendu des skieurs dire jour après jour, semaine après semaine que c’était leur plus belle sortie de la saison et ceci jusqu’à la fin avril? On peur compter sur les doigts d’une main les journées où les conditions ont été un peu moins alléchantes. D’autre part, n’oublions pas que même avec toute cette neige, il n’y a jamais eu de vague de froid intense. Nous nous sommes retrouvés tout l’hiver comme en ski en Europe, dans l’Ouest américain ou en Amérique du sud. JD. Au Mont Comi, par exemple, on a dépassé les 100 jours de ski, ce qui s’avère une de leur meilleure saison à vie. JD.

    • N’importe quelle saison de ski qui fini le même temps que la saison de golf commence est une bonne! J’ai fût skier et jouer au golf dans la même fin de semaine – 26 et 27 avril. Les 43 pistes ouvertes à Mont-Ste-Anne lors de leur dernière journée étaient en bonne condition. Merci à la Mére Nature pour une belle saison de ski eneigée, maintenant une saison de golf avec pas trop de pluie S.V.P!

    • Quelle saison remarquable! Des conditions de ski phénoménal toute la saison (du début novembre au fin avril!) et de la belle température presque toutes les fins de semaines. Le seul négatif qui me reste en tête est toute le pelletage qu’on a du faire toute au long de l’hiver… deux fois même le toit de ma maison avec chaque fois environ 4-5 pieds de neige sur le toit! On n’oubliera certainement pas cette hiver, surtout avec les « Montagnes Turcottes » sur la 20 à Montréal qui seront peut-être avec nous jusqu’à la fin de l’été!

    • En effet, une saison exceptionnelle et de la neige en quantité…Les conditios de glisse étaient presque sans glace…Cela me faisait penser au bon vieux ski d’il y a 25 ans où la neige artificielle ne faisait que commencer…J’ai bien aimé ma saison de ski et espère qu’elle se renouvellera l’année prochaine même si j’ai encore de la neige sur mon terrain…On ne peut pas tout avoir n’est-ce pas ?
      J’espère pouvoir me permettre de lire ces précieux commentaires encore une fois. Il y a eu des textes très variés qui m’ont appris bien des choses . Alors sur ce, profitez du soleil et préparez-vous pour une autre belle saison de sports d’hiver.

    • Après une saison de ski exceptionnelle, on est quand même content de voir la neige fondre. Chez nous, il reste encore des gros bancs de neige, mais la glace disparait enfin et on retrouve notre lac. Ce fut un hiver non seulement plein de neige, mais aussi plein d’annectodes.. mon souvenir le plus vif sera celui de nos enfants qui, au retour d’une journée de ski dans la poudreuse, on saisi leur traineau et ont grimpé sur un énorme banc de neige qui était si haut qu’il rejoignat le toit de la maison… les enfant se sont payés une session de glissade, en s’élançant du haut du toit pour glisser jusqu’au lac. Je ne crois pas que nous revivrons jamais de tels moments! Je regarde aujourd’hui mon toit, et ma foi… il me parait bien haut!! Alors qu’on a cru pour un monent que la neige ne disparaitrait jamais, c’est bizarre de penser que se sont déjà des souvenirs!!

    • 22 novembre; gros feeling à la première descente. C’est écrit “magique” dans mon agenda.
      26 novembre; ski de très bonne qualité…
      29 novembre; dans la poudreuse…
      30 nov; ” trippatif!”
      4 décembre; grosse poudreuse à Bromont dans des pistes à base de inexistante. .Erreur, voici que des cordes viennent fermer ces terrains de jeux.
      5 étoiles les 6 et 7 dec. à Tremblant dans ces pistes qui ouvrent à un train d’enfer. Full powder!
      9 décembre; on a skié ensemble ,Guy, on a fait un grand tour de la montagne. Il faisait moins 24 au départ.
      12 déc.: jour 12 de ski.
      22; je suis agressé par une branche dans un sous-bois trop invitant… un fait d’arme à raconter au coin du feu.
      Que de belles émotions! Un ski allégorique qui s’est poursuivi en janvier et février et, en mars, je retiens le grand exploit d’avoir skié deux journées en ligne dans la poudreuse fraiche à Tremblant. En fait, j’ai pu skier de la poudreuse durant 8 journées consécutives si j’inclus mon voyage à Fernie.
      La saison 2007-2008 est déjà mémorable; un grand crû. Cette saison de rêve m’a permis plus de 60 jours de ski, sensiblement plus que ma moyenne. Mais je retiens surtout la qualité du ski que nous avons eu et l’engouement que cette neige abondante a procuré. Le ski a encore plus été aventure, passion et confrontation avec la montagne!

    • Merci Guy pour tous les bons conseils et informations que tu nous a donné durant la saison. Bonne été a tous et a la saison prochaine.

    • Et oui…beaucoup de neige…beaucoup de ski…beaucoup de pelletage…
      Une saison en supériorité ! Des conditions extra tout l’hiver avec la succession des tempêtes.D’ailleurs , il reste encore un peu de neige à fondre sur notre terrain .Après avoir été aussi gâté on se demande ce que l’hiver prochain nous réserve. Pour nous,on l’espère aussi beau mais avec quelques tempêtes en moins…
      Bon été à tous ! Louise & Réal

    • Une saison à se rappeler avec un super party fin de saison.La qualitée et quantitée de neige qu’on est peut- ètre pas près de revoi r .On aurait aimer en faire plus mais ils falaient la pelleter.Pour ce qui est d’hier, nous sommes allés dans le Parc des Laurentides en raquettes car il y avait encore de 2′ à 3′ de neige .Pour ce qui est des annimaux beaucoup de traces de différentes espèces qui ont passées au travers .Bon été à tous

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité