Guy Thibaudeau

Guy Thibaudeau - Auteur
  • Conditions de ski>

  • Guy Thibaudeau, collaboration spéciale

    Son père lui inculque la passion du ski à l'âge de six ans. Plus tard il en fait son travail en fondant MRG - le Réseau du Ski en 1968, les premiers à présenter aux skieurs des bulletins objectifs sur les conditions de ski via les médias.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 24 mars 2008 | Mise en ligne à 22h10 | Commenter Commentaires (26)

    Doit-on prolonger la saison de ski?

    jellybean-skiing-oh.JPGL’hiver 2008 semble sans fin. Le week-end Pascal nous a offert des conditions hivernales tant pour la neige que pour la météo. Aucun signe de ski de printemps. Se pose donc la question; « doit-on prolonger la saison de ski ? »

    C’est aussi la question que se posent plusieurs stations. La neige est toujours bonne et Environnement Canada nous prévoit encore plusieurs semaines de temps anormalement froid. Tout semble favoriser une saison de ski prolongée au max. Mais les skieurs seront-ils au rendez-vous? 

    Nous avons déjà fait toute une saison.  Les conditions ont été superbes depuis le début de décembre et le demeurent toujours. Le mois de décembre a été exceptionnel; du ski d’une qualité inespérée. Nous avons eu de belles Fêtes.  La relâche scolaire pas très forte par contre.

    Jusqu’où iront-elles?
    Les stations extrêmes telles que Mont Saint-Sauveur et Mont Sainte-Anne n’iront surement pas plus tard que le plan initial qui prévoit fin avril. 

    Pour le groupe MSSI on se repliera sans doute sur le « mothership » du Mont Saint-Sauveur après le week-end prochain pour ce qui est des stations satellites (Ski Morin Heights, Mont Olympia, Mont Gabriel et possiblement Avila. Celles-ci devraient ouvrir au moins un week-end par après comme la majorité des petites stations. 

    A Val St-Côme dans Lanaudière on annonce une semaine de plus de ski quotidien soit jusqu’au 6 avril et un week-end de plus soit jusqu’au 21 avril.  A Tremblant la date de fermeture demeure le 13 avril mais il y a des pourparlers avec les syndicats pour permettre de prolonger la saison d’une semaine si le temps le permet. Le 13 avril est aussi la date pour Bromont, Le Massif de Petite Rivière et le Massif du Sud de Chaudière-Appalaches. 

    Au Massif de Charlevoix on n’écarte pas la possibilité de deux week-ends additionnels, jusqu’au 27 avril si le temps le permet mais la station Charlevoisienne tend à manquer de skieurs avant de manquer de neige. 

    ski-de-fond-paques-2008-corridor.JPGSki de fond
    Certains skieurs de fond ont commencé leur saison à la Forêt Montmorency aux abords du Parc des Laurentides le 15 novembre et nous n’avons pas perdu de week-end depuis.  En général cependant les skieurs tendent à abandonner cette activité lorsque la neige se transforme et complique le fartage.

    Quelques centres ont d’ailleurs déjà fermé pour la saison dont les Parcs Nature de Montréal, Coureurs de Boises à Laval et Golf St-Jean-de-Matha dans Lanaudière. Bon nombre seront fermés cette semaine pour rouvrir le week-end prochain qui pourrait fort bien être leur dernier.

    A ski de fond Mont Sainte-Anne on restera ouvert deux semaines de plus, jusqu’au 6 avril tout comme Camp Mercier au nord de Québec.

    jellybean-front-view.JPG
    Et vous! Pensez-vous que les stations devraient allonger la saison de ski? Y serez-vous le cas échéant?


    • Si les stations de ski négligent la demande de leur clientèle et refuse de rester ouvertes plus longtemps, certains pourraient découvrir d’autres sports d’hiver et décider de ne plus revenir les années suivantes. Personnellement j’ai découvert le ski en cerf-volant de traction et c’est fini pour moi de payer aussi cher pour faire la file ! J’en ai fait 4 heures aujourd’hui sur le fleuve à Québec. Superbe journée pour 0 $ !

    • Avec le mois d’avril arrive le temps du party de fin de saison, et le plaisir de rencontrer la gang.On fait quelques descentes sur neige dure le matin,puis vers mudi on se retrouve dans la” soupe”neige mouillée et gros sel.C’est le dessert ,et comme on fait à la table on se retire à la fin du repas .Ce fut une saison superbe avec du ski dans les sous-bois comme on en a rarement fait,des pistes bien couvertes,peu de ski sur glace et peu ou pas de terre ou de roches.À la prochaine.

    • Après un bon hiver (bon???) il est logique et normal de souhaiter voir se pointer l’été pour de multiples raisons, il ne faut toutefois pas prendre ses rêves pour la réalité. Étant partisan de vivre sa vie au jour le jour pour ne pas dire à la minute, je veux profiter du temps (la météo et celui qui s’écoule seconde par seconde) qui m’est offert tel qu’il est et si l’hiver se prolonge, à moi de m’adapter. Après tout, l’été finira bien par arriver: ça jamais raté sauf autour des années 1815 où une éruption importante a bousillé les conditions climatiques autour du globe. Alors, les stations de ski et les skieurs devraient normalement s’accomoder aux conditions et en profiter jusqu’à la fin, quelques semaines tout au plus (après tout, quand l’été sera là, y serons-nous encore nous-mêmes?). Soyons “ZEN” et utilisons ce qui nous est offert. Ciao et aloha! Xski

    • La saison de ski a déjà été prolongé avec un début hâtif. À se fier à l’achalandage d’hier, je crois que les gens délaissent le ski graduellement faute de ski de pintemps. Bon ski de printemps si la saison arrive.

    • As long as the weather holds and the conditions stay good, I think at least a few of the stations should tay open until the end. Most summer activities are still a long ways off with all the snow we have so if we lose skiing earlier than needed, we may have to wait a while for our favourite summer activities to get rolling. I don’t think keeping 1 half run open just for the sake of having skiing into June is the way to go but why close if a good selection of runs can still be opened and the conditions warrant it. I’ll hit the slopes in late April if the conditions warrant it.

    • Pourquoi pas !!! Les conditions de glisse sont magnifiques, la température clémente, le soleil au rendez-vous. Quoi de mieux pour l’équilibre mental et physique que de profiter de ces moments de qualité pour jouer dehors en bonne compagnie ?

      Je suis d’avis que pour certaines stations, il y a de nombreux moyens de gérer cette diminution d’achalandage sans pour autant nuire au rendement saisonnier. Aux gestionnaires de rivaliser d’adresse et de créativité afin de saisir l’opportunité qui leur est offerte : ouverture les week-ends avec un nombre moindre de pistes et remontées, diminution ou fermeture de certains services en égard à l’achalandage et aux besoins réels de la clientèle, création d’événements spontanés à caractère printaniers et quoi d’autre encore. Pensez seulement au défi qu’a relevé Le Massif l’an dernier en offrant l’accès à l’un de ses trois secteurs le temps d’un week-end – une semaine après sa fermeture officielle… Et demandez aux nombreuses personnes qui ont répondu à l’appel (abonnés ou non) à quel point ils ont apprécié l’audacieuse initiative !

      À ceux qui croient que ces irrésistibles gaulois printaniers ne sont que des abonnés de saison “plus rentables” en billetterie, détrompez-vous. Ils ont faim à l’heure du lunch, apprécient une bière en après-ski, consomment vos produits à écouler en boutique, véhiculent un buzz positif au sujet de vos stations (buzz qui attire des clients “payants”) mais surtout, reconnaissent vos initiatives et développent un sentiment très prisé : la fidélité !

      Connaissant les acteurs de cette si belle industrie qui se dépassent année après année pour développer des stratégies qui interpellent leur clientèle, le défi est réalisable et à la hauteur de leur talent.

      Profitez bien de cet or blanc !

    • Mise-à-jour Tremblant.
      Tremblant ouvrira pour le w/e des 18-19-20 avril sauf si la situation se dégradait trop ou que le temps s’annoncait trop maussade. La télécabine ne fonctionnera pas par contre puisqu’elle doit recevoir son entretien prévu entre la saison d’hiver et l’été. Si la saison de ski dure trop longtemps il n’y aura pas suffisemment de temps pour préparer l’été!!!

    • Le syndicat de Tremblant n’ a rien a foutre dans leur décisions .
      Depuis quand que Tremblant demande des permissions au syndicat.
      cé nouveau ?

    • Je crois qu’il y a place pour quelques centres pour quelques jours de plus. Mais avec la réduction du nombre de skieur et les coûts pour maintenir un centre ouvert faudrait pas qu’il y en ait trop de centre ouvert dans une même région.
      J’aimerais beaucoup que quelques centres de ski de fond restent ouverts pour les irréductibles comme moi. Pas évident qu’il y aurait beaucoup de monde mais le coût d’opération d’un centre de ski de fond serait minimal pour une fin de semaine.
      Moi je continuerai à faire du ski (fond ou télémark) après que les centres seront fermés

    • Andy Lamarre
      Je suis sure que le Mt-Sutton restera ouvert le plus longtemps possible. Aujourd’hui le 25 Mars, les conditions étaient excellentes et aucun manque de neige sur les 53 pistes.
      Salutations

    • Une saison qui s’achèverait sans ski de printemps? Il me semble que ça ne permettrait pas de boucler la boucle… ce serait comme une mission inachevée!

    • Paques un 23 mars fosse la donne un peu. Encore une semaine en mars puis les premières semaine d’avril. Surement que nous verrons du ski de soleil bientot! Je dis ca et il commence à neiger (9h20 mardi) en ce moment dans les Laurentides!!!!! A nos pelles encore je suppose… Si on ne fait pas du “ski” de printemps on fera surement du “pelletage” de printemps!

    • I guess the “old days” of ski centers serving even the most die-hard until little snow is left on the slopes is over. I recall when the challenge of hopping over mud patches was a requirement to get down the hill. Lots of fun, new challenge, all which created fond memories.

      Today it seems its solely a function of profitability. That acknowledged, some key centers could open a single lift keeping operating costs to a minimum while still serving their most ardent supporters, who are still at least a month away from pulling out the summer toys. Spring skiing is an entirely different ski experience. Soft corn snow, warm temperatures, sun,… a great way to bring the season to a close and stay active until summer sports become accessible. A shame if we are only able to taste it, only to have the centers shut down before we can wallow in the joy.

      I can understand the fact that smaller centers may not be able to carry the extra financial burden, but even in a limited mode, the larger ones could serve as an example and support those who support them. After all, a sundae without the cherry on top is missing something, and missing even one or two weekends having to watch a deep snowpack melt away does not make sense – to me at least. This is an opportunity for the major centers to inject some spirit into what is becoming a purely a business proposition and less a venue for active like minded sports enthusiasts.

    • Reply to Boardingbob
      As mentioned in the article MSS and MSA will stay open until late April with MSS certainly trying to stoy opened the longest “for the record”. Mont Sutton will not quit until runs are no longer skiable and Bromont could be tempted to give other centres a bit of a run. The real question is “should smaller centres extend?” Another week? An extra weekend?
      Are skiers interested or have they had plenty? But you’re right, with all this snow it may be awhile before we bring out the summer toys and our roads are likely to be a mess for quite some time for biking.

    • Comme dirait si bien Michel Bergeron: “Poser la question c’est y répondre.” Et comment les centres vont le faire? Il y a de belles suggestions ci-haut. Salut et croisons nos doigts. Bye. Xski.

    • J’aimerais bien qu’on prolonge la saison, mais est-ce profitable pour les stations de ski? Nous sommes allés à Saint-Bruno, la semaine dernière, tous les soirs de lundi à samedi (nous avons des passes…). Pas un chat. On peut comprendre pour vendredi, il ventait à écorner les boeufs… Mais samedi? Malgré de superbes conditions?

    • moi aussi je me suis mis au “kiteboard” et depuis, pas mal fini le snowboard, bien trop cher!

    • Certainement et voici pourquoi. C’est un business et c’est du ski que l’on vend alors pourquoi pas jusqu’à épuisement des stocks en l’occurrence de la neige tant qu’il y en a raisonnablement. Donc au moins quelques stations dans chaque région devraient être en opération même en semaine. On pourrait tout simplement être en mode limité avec des facilités et remontées réduites au minimum pour permettre aux skieurs d’en profiter jusqu’à la fin. Peut-être avec un billet de fin de saison! Et aussi vous les chroniqueurs des sports d’hiver de continuer les chroniques également jusqu’à la fin. C’est en début et fin de saison que c’est à mon avis le plus important pour l’industrie. C’est tellement le fun le ski printanier. Voilà c’est mon opinion de skieuse passionnée.

    • Je n’ai jamais compris le rapport du Québec au ski.

      On se ‘pitche’ sur de la neige artificielle dès octobre, mais quand le ‘vrai’ ski commence en mars, tout le monde est tanné. Et en plus, le fond de neige artificielle nécessaire à ce début hâtif scrappe la montagne pour l’année !

      C’est n’importe quoi… Faut pas aimer le ski pour le pratiquer comme ça.

      Ma théorie là-dessus c’est que le marché du ski au Québec en est un de ‘flasheux’ qui n’en peuvent plus de montrer leur nouvel équipement et leur kit matché à l’automne, mais qui s’en lasse dès le mois de février.

      Dans les cultures de vrais ski bums, y’a pas une station qui ferme tant que les roches viennent briser les skis, et encore, chaque vrai skieur a sa paire de ‘rock skis’ déjà prête pour la vraie saison. Car le vrai ski, c’est ça : le gros sel, les coups de soleil, la sève printanière… Ça et la poudreuse, mais ça non plus, au Québec, c’est banni. Dame, dame, dame… Dame la petite piste… Encore plus glacé, c’est encore mieux… Non, je comprends pas. C’est peut être le défi technique ? Trop dur ?

      Quant à moi, qui attends le mois de mars pour commencer ma saison, je me fais ‘baiser’ à chaque année depuis que je vis au Québec… Alors du coup, je skie plus. Aller se les geler en janvier sur de la glace, c’est pas ça le ski les amis…

    • Ski de fond; il existe des farts pour toutes les conditions de neige et leur utilisation est simple lorsque l’on aime le ski…

      Ski alpin; il existe une catégorie de skieurs qui déteste le ski mais qui aime l’environnement humain de ce sport. Cette catégorie compose selon moi 75% de la clientèle. Pour les autres 25%, ce qui importe c’est de se retrouver à l’extérieur face à une nature changeante et qui saura toujours nous dépasser…

      Bonne fin de saison et ce n’est pas la durée qui compte, me disait récemment ma blonde…

    • Le ski de printemps est du bonbon. On se trouve meilleur; on l’est! La montagne, comme une fleur s’ouvre à la découverte. Des lieux auparavant inacessibles le deviennent. Je parle comme un poète-skieur; un amant de la montagne et de ses défis, un être attiré par la beauté de la
      nature, le soleil, les petits oiseaux… Un survivant du ski industriel et de ses snow-parcs urbanisés, de sa boufe insipide et de toute sorte d’autres prétentions. Un solitaire, un ours grognon qui fera du ski jusqu’à la fin par amour en se demandant où donc est passé la passion d’antan? Ironiquement, au moment même où j’écris ce mot, je fais mes bagages pour un week-end de ski d’hiver; le printemps désiré étant encore une illusion commerciale pour vendre des costumes de bain.

    • Personnelement j’adore le ski de printemps dans le gros sel avec de belles températures douces… La saison est excellente! ce qui me fâche, c’est que si la neige est manquante l’année prochaine… il vont brailler sur tout les toits qu’ils perdent de l’argent!!

    • Mikhail-etc. mon âme de bum du ski abonde dans ton sens et celui d’autres irréductibles du ski de printemps jusqu’au ski d’été que j’ai déjà pratiqué à 90 degrés Farenheit à Paques au Gray Rocks, ma chérie en bikini et moi en shorts (les culottes et les skis) . “Promotons” cette belle saison et forçons quelques centres à rester ouvert juste pour nous et nos amis. Aloha sur neige!

    • Du ski encore du ski, tant qu’il y aura de la neige.

    • J’etais au Massif de la petite riviere samedi et laissez moi vous dire que nous vivons presentement les meilleures conditions de ski que le quebec ait connu.

      Les pistes sont toutes parfaites. De la belle neige naturelle dans laquelle vos skis mordent a belles dents.

      Mon conseil: aiguiser vos skis et prenez une semaine de vacance tout de suite avant que ca fonde!

    • Allez tous le monde, a vos planches!!! Nous avons eu un hiver comme il y a longtemps que l’on a vu, longue avec des conditions de neige vraiment super. Malheureusement comme plusieurs le soulignent, le ski de printemps ce fait attendre. Je crois que les stations vont opérer tant qu’ils auront une clientèle suffisante pour assurer leur rentabilité. Ils y a quelques double losange que je fais seulement en ski de printemps quand les bosses virent en ‘’slosh”. Courrons tous a la montagne pour nous assurer qu’elle reste ouverte asser longtemps pour que nous puissions en profiter. Nos cuisses sont de fer, notre technique a point, allons donc profiter du dessert de la saison………………et surtout, gavons nous.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité