Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 13 juin 2017 | Mise en ligne à 11h34 | Commenter Aucun commentaire

    L’image du jour : trouvez l’Amundsen…

    L'île de Terre-Neuve le 8 juin dernier. Notez les grandes quantités de glaces, très anormales à ce temps-ci de l'année, qui se sont accumulées sur la côte nord. (Image : NASA)

    L'île de Terre-Neuve le 8 juin dernier. Notez les grandes quantités de glaces, très anormales à ce temps-ci de l'année, qui se sont accumulées sur la côte nord. (Image : NASA)

    Ainsi donc, l’Amundsen est réquisitionné par la Garde côtière canadienne afin de briser des glaces au large de Terre-Neuve… D’un point de vue scientifique, c’est très dommage, puisque cela met en péril un important projet de recherche qui devait étudier l’impact des changements climatiques sur l’hydrologie de la baie d’Hudson — ce qui avait comme intérêt pratico-pratique d’éclairer des producteurs d’électricité comme Hydro-Québec et Manitoba Hydro.

    La technologie moderne étant ce qu’elle est, on peut littéralement voir ce qui se passe en temps (presque) réel, comme le montre la photo ci-dessus, où l’amas de glace est immanquable. Et on peut également voir ce qui s’est passé pour qu’on en arrive là.

    Deux facteurs ont provoqué cette situation, m’a expliqué ce matin le biologiste de l’Université Laval et directeur scientifique du réseau ArcticNet (qui gère le volet recherche des activités de l’Amundsen) Louis Fortier. D’abord, des vents du nord-est plus forts qu’à l’accoutumée. Et ensuite, une quantité inhabituelle de glaces flottantes, gracieuseté d’un «arche de glace» dans l’Arctique qui a cédé beaucoup plus tôt qu’à l’ordinaire.

    Les courants marins et les vents emportent en effet toujours des bouts de banquise avec eux, qui s’écoulent alors vers le sud. Normalement, ce mouvement forme une série d’embâcles dans le détroit de Nares, entre l’île Ellesmere et le Groenland, ce qui retient les icebergs en Arctique. Fait intéressant, juste derrière les ponts de glace, les eaux demeurent libres (on parle alors de polynies, voir les images ci-bas), ce qui attire une faune abondante. «Il y en a dans le détroit de Lancaster et ailleurs, dit M. Fortier. C’est tout un système de polynies, mais essentiellement c’est géré par l’embâcle dans le détroit de Nares. (…) Ce sont des espèces d’oasis d’eaux ouvertes qui permettent aux mammifères marins de passer l’hiver et qui donnent accès à la mer aux oiseaux. Environ 80 % des narvals de la planète se retrouvent là, et 90 % des oiseaux marins arctiques.»

    Or à mesure que la Terre se réchauffe, on peut s’attendre à ce que ces embâcles se disloquent de plus en plus tôt, voire ne se forment pas du tout certaines années — il n’y en a pas eu en 2007, d’ailleurs. Quand cela se produit, les quantités de glaces qui s’écoulent vers le sud sont beaucoup plus grandes que d’habitude, et c’est ce qui est arrivé cette année. Comme le montrent les très belles images satellites ci-dessous, l’arche de glace a cédé autour du 10-12 mai cette année, gracieuseté d’un hiver inhabituellement chaud, alors qu’elle résiste normalement jusqu’en juillet. D’où les grandes quantités d’icebergs qui ont dérivé jusqu’à Terre-Neuve.

    Le 9 mai (image de gauche), le pont de glace entre Ellesmère et le Groenland était toujours intact. Mais le 12 mai (image du centre), il avait cairement commencé à se fracturer, et l'image de droite (17 mai) montre que le phénomène s'est accéléré. (Image : Jesse Allen/NASA)

    Le 9 mai (image de gauche), le pont de glace entre Ellesmere et le Groenland était toujours intact. Mais le 12 mai (image du centre), il avait cairement commencé à se fracturer, et l'image de droite (17 mai) montre que le phénomène s'est accéléré. (Image : Jesse Allen/NASA)


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2017
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives