Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 9 mai 2017 | Mise en ligne à 16h34 | Commenter Commentaires (29)

    À propos de ces inondations…

    (Photo : Le Nouvelliste/Olivier Croteau)

    (Photo : Le Nouvelliste/Olivier Croteau)

    Le collectif de recherche sur le climat Ouranos vient de publier sur son site un «question-réponse» au sujet des inondations qui sévissent toujours dans le sud du Québec et le morceau me semble être un incontournable. Il est disponible ici et voici quelques points qui, il me semble, valent la peine d’être soulignés.

    - Tenter d’expliquer un événement météo par un phénomène climatique comme le réchauffement de la planète est un non-sens. Certes, ce réchauffement aura toutes sortes de conséquences, pour la plupart négatives, mais on parle ici d’effets sur des moyennes à long terme, pas de la cause d’un événement ponctuel en particulier. Tenez : si vous «plombez» un dé de manière à avoir 25 % des chances d’obtenir un «6» (au lieu de 17 % normalement) et que vous tombez sur le «6» sur votre premier jet, est-ce qu’on peut dire que c’est à cause de la tricherie ou est-ce que le hasard vous aurait donné un «6» de toute manière ? Impossible de le savoir : tout ce que le lestage veut dire, c’est que si vous tirez le dé 1000 fois, vous obtiendrez le «6» environ 250 fois au lieu de 165 à 170, mais il est impossible de dire si tel jet en particulier est le résultat du lestage ou du hasard. Et de la même manière, même si on part du principe que le réchauffement augmentera le risque de crues printanières extrêmes (j’y reviens tout de suite), cela signifierait seulement que sur 100 ans, disons, on verrait ces extrêmes plus souvent — mais on ne pourrait attribuer une crue unique au climat.

    - De toute manière, on ne s’attend justement pas à ce que le réchauffement climatique grossisse les crues moyennes dans le sud du Québec, enchaîne Ouranos. Les pluies que l’on considère comme «extrêmes» aujourd’hui devraient devenir plus fréquentes dans l’avenir, selon les projections d’Ouranos, mais on s’attend aussi à ce que le réchauffement réduise les quantités de neige qui s’accumulent pendant l’hiver (peut-être moins de précipitation, peut-être plus de fonte/sublimation avant le printemps). Si bien qu’en bout de ligne, les crues ne devraient pas augmenter dans le sud du Québec.

    - Sur la construction en zones inondables, qui a fait pas mal jaser ces derniers jours, Ouranos convient qu’il existe des cas récents où les autorités municipales savaient ou devaient savoir que les permis de bâtir qu’elles octroyaient se trouvaient dans des secteurs à risque (voir notamment ici, ici et ici), mais rappelle que beaucoup des maisons touchées ont été construites avant que l’on cartographie ces zones inondables (ce qui s’est fait entre 1975 et 1997). Et le consortium scientifique soulève un bon point qui, à ma connaissance, est largement passé sous les radars : «Au-delà de l’établissement humain en zone inondable, les pratiques d’aménagement du territoire peuvent être considérées comme des facteurs aggravants. Par exemple l’imperméabilisation grandissante des sols consécutive à l’urbanisation et à certaines pratiques agricoles augmente le ruissellement de surface et limite l’infiltration de l’eau dans le sol alors que l’occupation des berges modifie leurs fonctions hydrologiques et écologiques.»

    À méditer…


    • “mais on s’attend aussi à ce que le réchauffement réduise les quantités de neige qui s’accumulent pendant l’hiver (peut-être moins de précipitation, peut-être plus de fonte/sublimation avant le printemps). ”
      Mais avec le vortex polaire qui semble s’installer chez nous à chaque hiver contredit cette conclusion. Non ?
      Méditer sur le fait que Ouranos va nous tomber sur la tête, seul Chronos sait quand, pour nous faire tomber dans le Chaos ou Thanatos nous attend.
      Traduit du grec, ça donne : le ciel nous tombe sur la tête, Dieu (du temps) sait quand, pour nous faire tomber dans une faille ou la mort nous attend.

    • Un son de cloche différent ici: http://montrealgazette.com/news/local-news/historic-flooding-in-quebec-probably-linked-to-climate-change-experts

    • Peu vous le diront mais il semble qu’ici on est au devant d’une camisole de force. De multiple facteurs sont certainement à l’origine de ces inondations.

      Entre autre, l’accumulation de limon au fil des temps dans le fleuve peut créer une problématique non décrite ci-haut mais bien présente. De telles boues peuvent réduire considérablement la capacité des réservoirs comme le lac St-Pierre.

      M’enfin, on est bien loin de la calotte glaciaire qui recouvrait jadis la Mer de Champlain.

      Immuable sont les pensées humaines. Il fut un temps ou la Terre était plate, j’imagine la vase ainsi accumulée…!

      Question du dé…

      Il est fort à parier que si le remplaçant du nombre un serait un sept, fort probable qu’il détrônerait le ’six’ en probalité..! Maintenant, allez savoir du pourquoi…*?&!!/%(!)………….

    • lire ..en probabilité..

    • Il semble bien difficile d’empêcher les gens de s’installer en zone innondable , y toujours un promoteur qui finir par avoir ( légalement ou par des moyens détournés ) un dérogation …

      quand un situation se présente cependant tous le monde doit payer et l’acte of God et la nature doivent prendre la totale responsabilité d’un décisin privé mais le cout du dédomageemnt lui reste public…

      Si les municipalités prenaient possession des terrains pour en faire des parcs des pistes cyclables des jardins communautaires ( le limion comme pour le nil c’et bon pour les plantes ….) , des terrains de foot etc etc ce serait moins tentant …et ça couterait moins cher de plus l’accès aux cours d’eau resterait public….

      Bon quand ça va finir par couter assez cher vont finir par décider …faut croire qu’on est pas encore rendu la …

    • Tout cela est fort intéressant mais rien ne justifie que des municipalités accordent encore le droit de construire dans des zones reconnues inondables que ce soit aux 20, 100 ou… 1000 ans ! Il en va de la sécurité des gens et de la capacité de la collectivité à aider financièrement les sinistrés. Bravo aux Libéraux qui, encore une fois, ont opté pour l’appât du gain plutôt que la raison en affaiblissant par décret une loi qui allait dans le bon sens.

    • Bonjour M. Cliche, je sais que je ne suis pas exactement sur le sujet mais je ne peux m’empêcher de poser une question d’un néophyte qui habitait Lévis dans sa jeunesse (1980-1990) et qui prenait souvent le traversier Québec-Lévis. J’observe souvent à travers les médias que le fleuve déborde sur la rue Dalhousie à Québec et je n’ai pas souvenir que cette situation était si fréquente dans les années susmentionnées. Serait-ce l’effet du haussement des océans ou suis-je tout simplement dans les pommes de terre et que le nombre de débordements est stable dans le temps?

    • À propos du dernier point : «… les pratiques d’aménagement du territoire peuvent être considérées comme des facteurs aggravants…». Cette cause avait été identifiée comme élément aggravant important lors des inondations de la rivière Richelieu.

    • Donc…

      Les pôles fondent, les glaciers fondent, l’eau des océans monte, ce qui implique une plus grande surface des océans (si y’a plus d’eau, la surface augmente…), une plus grande surface implique donc plus d’évaporation…

      …et toute cette eau évaporée, elle va où ?

      Heureux d’apprendre qu’elle ne tombe pas au Québec !

    • Les villes pourraient permettre de construire en zone inondables … sur pilotis seulement. Il y a des maisons inondées deux fois par jour dans le Bassin d’Arcachon près de Bordeaux. Il y en a dans les Iles de Sorel.
      Une idée comme ça !

    • Maisonneuve a empêché l’inondation de Mtl en allant planter une Croix sur le Mont-Royal…

    • Vous oublier aussi le facteur pelouse (gazon). Les gens aiment telle ça le gazon, qu’il coupe trop de plante qui pourraient aider à absorper l’eau et empêher les glissements de terrain.

      Tsé, quand tu vois un chalet à vendre parce que le propio est tanné de passer 4 heues à tondre le gazon de son immense terrain. Je viens d’acheter un petit chalet en Mauricie. La nappe phréatique semble haute sur le terrain. L’ancien propio a quasiment tout coupé les arbres. Je vais en replanter, dont des saules, pour sippphoner l’eau du terrain.

    • @Ralbol
      Ni en Californie, ni au Nevada.

    • Concernant la glace qui fond, il me semble avoir appris (les cours de physique sont loin) que l’eau qui gèle prend de l’expansion et que lorsqu’elle dégèle, elle prends moins de place. Ou un truc du genre. À moins que ce ne soit le principe d’Archimède à propos de la poussée d’un objet excercé dans l’eau.

      Donc, si la calottte polaire fond, le niveau des Océans ne devrait-il pas rester stable?

    • @M_Tremblay
      La glace prend 10% plus de volume que de l’eau liquide.
      Même l’eau liquide varie un peu de volume en fonction de sa température. C’est à 4C qu’elle est la plus compacte. Il me semble la différence était de l’ordre de 0,2%.

      917 kg/m3 à 0 °C
      1 000,00 kg/m3 à 4 °C
      998,30 kg/m3 à 20 °C

      La glace qui est déposée sur le Groenland et l’Antarctique va rejoindre les océans pour les faire monter.

    • @ gl000001
      10 mai 2017
      12h24
      Les villes pourraient permettre de construire en zone inondables … sur pilotis

      Oui mais alors il faut repenser l’infrastructure en conséquence , le système de piloti doit tenir compte des études de sols F( qui ne sont a peu près jamais faites ici sur le bouclier canadien ).
      Les systèmes d’aqueduc et d’égouts doivent être repensés et il faut prévoir un pompage et un rétention temporaite plus couteux que l’écoulement par gravité.

      On retrouve ce genre de construction au new Jersey et sur la cote pour des raisons évidentes …

      Il faut également revoir nos façon de faire le sus sol qui n’est apparu qu’au millieu du 19 è siècle est devenu une quasi nécessité psychologique purement inventée…Le male alpha doit avoir son cinéma maison et sa table de pool et son bar …

      Perso je m’en suis déjà passé ayant vécu 4 ans dans un maison mobile ( bien isolée et super confortable et très bien aménagée ) sur la cote nord et on ne s’en porte pas plus mal …un cabanon et un garage remplace facilement un sous sol… et ce genre d’instalation se monte sur des cages de bois traité direct sur le sol ou encore sur du pergélisol comme dans le grand nord ou personne n’est assez «cave» pour s’en construire une…

      Mais il se trouvera toujours des gens pour défier les lois de la physique …

    • @ gl000001

      - «Ni en Californie, ni au Nevada.»

      Alors le mystère reste entier.

      Où va cette plus grande quantité d’eau évaporée, puisque dans chaque pays, à chaque catastrophe causée par l’eau, ce n’est JAMAIS, mais alors là JAMAIS causé par les changements climatiques..?

      Les scientifiques ne cessent de nous dire que les glaces fondent plus vite que prévu, que l’eau monte plus vite que prévu, que le réchauffement s’accélère plus rapidement que prévu, et…

      …les sécheresses, tornades, ouragans, pluies importantes et inondations, ça ne sera causé par le réchauffement climatique, que dans un futur indéterminé et nébuleux.

      Mais surtout pas aujourd’hui !

      Le mystère s’épaissit… même si y’a beaucoup d’eau pour le diluer…

    • @ralbol

      Plausible que dans moins de deux cents ans qu’on retrouve au nord de Chibougamau / Chapais l’emblème du Canada (érable à sucre)..!

      La vérité , la vraie…

      J’ai une vitesse moyenne de déplacement de 55 km/an (soit une moyenne d’environ 150 m/jour ou 6 m/h) . Qui suis-je ?

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Nord#G.C3.A9ographique_et_magn.C3.A9tique

      Et ou retrouve t-on les + abondantes mines de fer de la globale !? (oligo-élément)

      http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/vitamines_mineraux/fer.htm

      Du maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme … car rien ne se crée, ni dans les opérations de l’art, ni dans celles de la nature…

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Lavoisier

      Bonne lecture @tous

    • Et l’ultime vérité en extra..!

      https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%B4le_Sud_magn%C3%A9tique

    • @M.Tremblay, je plussoie Gl00001, la glace de la calotte sur l’eau, si elle fond, ça ne change pas grand-chose à la montée des océans. La glace qui repose sur du dur, comme les glaciers du Groenland, là, si elle fond, l’eau coulera dans les océans et ça devrait les faire monter.

      Pour la température et la dilatation, au-delà du 4 celcius de densité maximale il y a dilatation… pas énorme, sauf que la quantité d’eau est énorme dans les océans. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, l’augmentation de température récente d’environ 0.5 degré des océans (sur 100 ans?) doit avoir poussée les océans à la hausse d’environ 15cm globalement.

    • @ralbol
      Ils ont eu des pluies diluviennes au Mexique (?), à Haïti (?) récemment.
      Y-a-t-il des études qui comptabilisent les quantités de précipitations globales ?

      “Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ?” disait le Chaos. Comme les monarques ont de la misère. Il y en a moins pour réguler le climat ;-)
      Méditons !! Oooooooommmmm !!!!

    • Qu’en est-il de la Baie James?

    • Tu ne peux pas rejeter du revers de la main le role probable joué par les changements climatiques et / ou le role de l’empreinte humaine pour expliquer ce phénomène. De la a imputer l’entier responsabilité la dessus ,faut se garder une petite gêne. Il a mouillé en TA depuis un boutte et le dégel incomplet de la terre jumelé a des températures loin d’ être clémentes ne favorisent pas l’absorption du surplus d’eau autrement que par une inondation.

      L’érosion des berges, défrichement des terres et constructions en zone a risque sont aussi des facteurs.

      Mais quand tu vois les images avant / après tu comprend mieux toute l’ampleur du désastre parce que probablement que personne d’entre nous ne sera la au prochain épisode. Faut aussi considérer ce facteur dans la compréhension de ce qui se passe.

      T ‘as eu des périodes de glaciation et son contraire dans l’évolution de notre planète et nous ne faisons que suivre ce rythme imposé par bien plus grand que nous . Bien sur que des milliards d’humains ca te réchauffe un climat naturellement sans meme considérer les polluants at autres mais notre simple présence sur terre explique bien des choses. Quant a savoir si c’ est réversible ou contrôlable ,me semble que le passé est garant du futur en kek part a moins qu’ on nous ait raconté des sottises ?

      C’est sur que c’est plutôt catastrophique et préoccupant et que nous devons faire ce que nous pouvons pour comprendre et changer les choses mais soyons lucides quand même. On est dans un cycle sur lequel notre influence est bien minime sur le résultat dans son ensemble.

    • http://plus.lapresse.ca/screens/f9c55a23-4bc5-4380-a8f3-48e485612426%7C_0.html

    • @Noroid

      «mais soyons lucides quand même. On est dans un cycle sur lequel notre influence est bien minime»

      À long terme oui mais Quand les gens s’installent sur le bord des cours d’eau en zone visiblement innondable y a surement des choses qu’on peut changer . Or ça me purge un peu de voir que toutes les fois nos gouvernement agissent a court terme , on comprend tr`s bien qu’on ne fesse pas sur quelqu’un qui est par terre et qu’on doit faire preuve de compassion mais pas d’aveuglement … payer la restauration d’un sous sol en xzone innondable qu’on refera a coup sur dans 4 ou 5 ans c’est de l’aveugleemnt pour ne pas dire de l’argent dans l’eau …

      Pourquoi ne pas offrir une relocalisation ( on le fait bien pour élargir des routes ) qui si elle est refusé vient avec un aide temporaire quand même mais assortie a un renoncement pour la prochaine fois …

      Si non on encourage les municipalité a déroger au bons sens en les dédomageant automatiquement pour leur irresponsabilité… Pourquoi s’en priver y a juste a faire pitié et quémander…

      On n’encourage pas un alcoolique à s’en sortir en lui offrant un verre de gin pour lui faire oublier son malheur….

    • Je lisais ce matin que le Québec (encore en faute, pour faire changement) n’aurait pas rendu disponible les informations sur les zones inondables. Or, les MRC doivent maintenant incorporer les cartes des zones inondables disponibles dans leurs schéma d’aménagements, qui pour la plupart sont accessibles en ligne.

      C’est sur que toutes les zones inondables n’ont pas été cartographiées (le programme de cartographie a cessé voilà quelques années), mais les propriétaires de terrain sur le bord de l’eau, ainsi que les promoteurs immobiliers devraient prendre en considération cette problématique potentielle avant de se battre avec les MRC et les municipalités pour faire “passer” leurs projets. Il faut dire aussi que comme c’est la responsabilité de ces dernières de voir à l’application de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables et que celles-ci sont sensibles à l’accroissement de leur assiette fiscale (quand ce n’est pas carrément au grenouillage politique), la tentation peut être forte de passer par dessus les règles.

      Il faut aussi mentionner le fait que bien des normes de construction pour immuniser les propriétés qu’on autorisent en zones inondables de faible courant (jargon de la Politique) pourraient être mises à jour plutôt que de s’assoir sur des concepts inadequats ces cas précis: par exemple, le sous-sol qui par défaut se trouve sous la ligne des inondations 0-20-100 ans, ou les systèmes de traitement des égouts (autonomes ou municipalisés) qui ne préviennent pas le refoulement en cas d’inondation.

    • Le mystère s’épaissit…

      Merci @jeffmo pour cet hyperlien.

      Bien des remises en question en vue, bref. La première : est-ce vraiment un « acte de Dieu » ?

      En ”relief”…. Un volcan qui crache du feu et des larves de magma, les plaques tectoniques en déplacement, un enfant qui vient au monde avec un handicap significatif:………………………… est-ce vraiment un « acte de Dieu » ?

      Depuis combien de millions années que cela existe.

      Autre énigme, je suis à 400 mètres sous le niveau de la mer et pourtant je suis un lieu les + convoité du globe………..Qui suis-je?

      https://www.youtube.com/watch?v=SF1WPjWgawY

      Beaucoup présentement regarde le ciel mais personne ne scrute réellement se qui se passe sous leur pieds. (l’écorce terrestre)

      Les mouvements des fluides magmatiques entraînent inévitablement d’autres mouvements de surface. ………( El Niño et cie…)

      Es-ce l’un des secrets scientifiques.!?

    • Un video pour certain peut servir à imager un certain passé…

      M’enfin…! https://www.youtube.com/watch?v=wv6ulT3M2Wo&t=264s

    • @le_cyclope. 11 mai 2017. 09h06

      Bon point !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2017
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives