Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 10 décembre 2013 | Mise en ligne à 16h01 | Commenter Commentaires (40)

    Nouveau gaz à effet de serre «inquiétant» : on respire par le nez…

    «GES inquiétant» ? «Impact inimaginable sur le climat» ? «Pire que le CO2» ? Il y a à peine 24 heures que le nouveau gaz à effet de serre découvert par des chimistes de l’Université de Toronto a fait l’objet d’un communiqué que déjà tout l’internet s’enflamme. Peut-être un peu vite, d’ailleurs…

    Le perfluorotributylamine, ou PFTBA de son petit nom, sert à la fabrication d’équipements électroniques depuis environ un demi siècle. L’équipe du professeur de UofT Scott Mabury en a détecté des concentrations de 0,00018 partie par milliard (ppb) dans l’air de Toronto. C’est une teneur absolument minuscule, mais il reste quand même que c’était la première fois qu’on en détectait dans des échantillons d’atmosphère, ce qui suggère des concentrations en hausse.

    À vue de nez, cela peut être alarmant quand on sait que le PFTBA a, molécule pour molécule, 7100 fois le pouvoir réchauffant du CO2, et qu’il reste au bas mot 500 ans dans l’atmosphère. Mais avant de crier au loup, il ne faudrait pas perdre de vue la concentration infime mesurée par les chercheurs de Toronto. Un petit passage de leur papier nous le rappelle d’ailleurs : «Si la concentration à Toronto est représentative des changements dans la concentration globale de PFTBA depuis l’ère préindustrielle, alors son forçage radiatif (la quantité de chaleur retenue prisonnière par le PFTBA, ndlr) est de 1,5 x 10 –4 Wm–2

    Cela correspond à peu près à 10 000 fois moins que le forçage radiatif du CO2 qui, autour de 400 000 ppb présentement, est d’environ 1,6 watt par mètre carré (voir ici). Bien lire : 10 000 fois moins

    Alors l’équipe de M. Mabury a certainement raison de dire qu’il s’agit d’un gaz qu’il faudra tenir à l’œil à l’avenir — c’est un 10 000e dont on n’a pas besoin maintenant et son pouvoir réchauffant, jumelé à sa capacité à s’accumuler dans l’air, forment un bien mauvais mélange —, mais est-ce trop demander que de conserver un minimum de sens des proportions ?


    • Avec tout le respect qui est du aux scientifiques c`est toujours le cas. Sans doute que maintenant les medias en profitent pour vendre des copies aussi mais il est fréquent que les résultats de recherches et d`études soient révélés en grande pompe mais que le suivi moins glorieux qui vient contredire l`annonce initiale soit traité en entre-filet perdu dans des sujets moins importants.

      Cette réalité entraine la création de dogmes comme celui des climato-sceptiques entre autres qui doutent même de ce qui est prouvé et démontrable scientifiquement.

      Le fiasco AHINI a fait tres mal à la crédibilité des chercheurs en ce sens qu`ils ont fait ce que jamais on ne doit faire soit crier au loup avec les résultats qu`on connait. Cette fois, le gouvernement a flairé la bonne affaire sous le couvert de la sécurité publique mais quand même le résultat fut tout sauf celui visé par les chercheurs parce que les extrapolations laissaient entrevoir une épidémie catastrophique. Encore là il aurait fallu donner plus de données celles des années précédentes et calmer le jeu un brin..

    • - …«sert à la fabrication d’équipements électroniques depuis environ un demi siècle.»

      Le plus inquiétant: est-ce que ce composé est présent dans tous les bidules électroniques qu’on envoie au dépotoir depuis 50 ans ou bien ce composé n’est-il utilisé que dans le processus de fabrication ?

      Parce que si ce composé est présent DANS les composantes électroniques, la «décomposition» fera que le rejet ira en augmentant graduellement pendant des décennies à mesure de la dégradation des composantes.

      À suivre…

    • @noirod Les premier rapports au sujet du H1N1 étaient pas mal inquiétant. Dans certaines populations, l’épidémie a été très grave. Il était justifié de réagir rapidement. Ce qui l’était moins, c’était de continuer alors que les craintes sont devenues moins grande.

    • Une inquiétude encore plus grande: “La Cour suprême se penche sur la pollution de l’air qui ignore les frontières” (La Presse). Ce qui est en Chine aujourd’hui sera bientôt ici.

    • Où est la muselière?
      Suis-je paranoïaque où curieusement lorsque des scientifiques trouvent des preuves qu’il y a pire que le CO2 comme gaz à effet de serre le gouvernement réformiste leur permet d’annoncer la nouvelle à tout va?

    • @yvan_dutil

      Wow. Le gouvernement canadien a acheté 50 millions de vaccins contre le H1N1 pour une population de 33-35 millions, alors qu’il savait bien qu’on ne vaccinerait jamais 100% de la population. Gaspillages de fonds publiques. Méchant profit pour Big Pharma.

    • @nidieunimaitre

      Sans le “réchauffement” climatique,par exemple, le gouvernement ne pourrait pas faire accepter l’achat d’éolienne à gros prix. Regarder la situation au Québec. H-Q doit acheter l’électricité produit par les éoliennes à environs 0.13$ le kilowatt. COmme le marché de l’électricité est bas, H-Q revend cette électricité 0.03$ le Kilowatt. Et c’est la population qui paie pour ça. Alors imaginer que l’on découvre qu’il n’y a pas de réchauffement, ça va crier fort.

      Les compagnies ont pris le virage vert quand ils ont vu qu’il y avait énormément de fric à se faire avec ça.

      Du grand n’importe quoi. L’industrie est généralement réfractaire aux resserrements des normes environnementales, qui amènent des dépenses additionnelles. Pas pour rien qu’ils disent que leur compétitivité va souffrir à chaque fois qu’on touche à ça — voir ici, entre beaucoup, beaucoup d’autres exemples. Restons sérieux svp…
      JFC

    • M. Cliche

      Les éoliennes au Québec c’est une vrai farce. On finance les éoliennes à grands frais de l’argent des contribuables. Vous ne pouvez le nier. Les chiffres sont là. Pourquoi on ne paierait pas moins cher pour l’électricité produite par les éoliennes? Ah non, c’est vrai, les contrats sont blindés. H-Q perds de l’argent pour acheter cette électricité. Au moins on peut se consoler en se disant qu’on paie pour sauver la planète.

      Et oui, beaucoup de compagnie aiment ça le vert. Pourquoi te vendre un produit X à Y$, quand ils peuvent te le vendre le double en te disant que c’est écologique. J’ai vu des draps écologique chez Target. Du grand n’importe quoi.

      Je ne dis pas que l’éolien n’est pas, du point de vue économique, une farce pour Hydro-Québec. Je dis que c’est aussi une grosse farce de dire que le réchauffement planétaire est une fabrication servant à justifier l’éolien et que les milieux d’affaires en général le voient autrement que comme une dépense.
      JFC

    • M. Cliche

      Combien de milliards engloutit pour créer des modèles informatiques qui se sont révélés différent de la réalité? Et tout ça, pour se faire dire par le GIEC, qu’un facteur naturel inconnu à mis le réchauffement sur pause. Et après, ça ils continuent de nous dire que la température s’élevera dans les prochaines années, même s’ils ne savent pas pourquoi le réchauffement est sur pause. Ils devraient peut être réviser leur théorie avant de continuer à clamer que le climat va se réchauffer. Les modèles ne concordent pas.

      Avec tout l’argent engloutit dans le GIEC (depuis 1988) on aurait pu mettre au point une moteur électrique fiable et le rendre accessible à tous et ainsi faire diminuer les émissions de CO2 au lieu d’attendre que le privé nous ponde un moteur électrique.

      Mais comme je le dit, c’est un débat économique avant d’être un débat environnementaux. On n’est pas au pays des Bisounours. Dans la vrai vie, il y a des requins qui veulent s’enrichir le plus possible. Et qui feront du lobbying pour que leurs intérêts priment.

      Avez-vous l’étude qui nous montre dans quelles professions les psychopathes se cachent? Ils aiment occuper des positions ayant du pouvoir. Genre dirigeants d’entreprises.

    • M. Cliche

      Ne pensez pas que je suis un sans coeur qui se fout de l’environnemen. Au contraire. J’ai deux bacs de compost et cinq barils pour récupérer l’eau de pluie. J’ai planté plusieurs arbres sur mon terrain. On a tout isolé la maison, changer les fenêtres, changer la fournaise et le chauffe-eau pour sauver le plus possible en électricité. Et ça m’écoeure de voir les gens ou les compagnies pollués. Je crois qu’il faut tout faire pour protéger la planète. Mais pas par la manipulation, mais en éveillant les consciences. Mais tout est axé sur l’économie présentement. Peut être un jour les mentalités évolueront.

    • @M_Tremblay, « le gouvernement ne pourrait pas faire accepter l’achat d’éolienne à gros prix»

      Il n’y a personne qui accepte ces achats sinon que ceux liés directement a l’industrie et ceux qui y ont des liens par extension et complaisants. Dans presque tous les cas ceux qui approuvent sont ceux qui encaisse et voient leur situation personnelle s’enrichir.

    • @JFC, ce qui étonne le plus c’est le niveau du força radiatif du CO2 a seulement 1.6 watt par mètre carré alors que la puissance solaire peut atteindre les 1.3 kilowatt !

      C’est effectivement très peu par rapport à l’énergie que nous recevons du Soleil, et même qu’en tant que tel, le forçage radiatif du CO2 ne compte pas pour beaucoup dans le réchauffement actuel, mais c’est suffisant pour enclencher une série de rétroactions positives qui viennent multiplier l’effet initial. Par exemple, s’il fait un brin plus chaud à cause du CO2, cela signifie qu’il y aura plus de vapeur d’eau dans l’air (et l’eau est un GES très puissant), cela fera fondre un peu de pergélisol qui libérera du méthane (un autre GES important), et ainsi de suite.
      JFC

    • @M_Tremblay

      C’est vrai que HQ vend l’électricité produite par éoliennes pas mal moins chère que le prix qu’elle paye.

      Sauf que c’est juste une partie du portrait

      Le contrat garanti, c’est une forme de subvention. Dites-vous que si le gouvernement avait donné un montant X d’un coup à la compagnie pour partir sa business d’éoliennes, plus personne ne s’en souviendrait et on en parlerait même pas.

      Mais le danger, c’est que la compagnie utilise sa subvention, puis après se plante et ferme ses portes parce que pas rentable. Là, le gouvernement aurait complètement perdu son investissement (ou celui de la population, pour reprendre vos mots)

      Avec les contrats garantis, on peu assurer un minimum de rentabilité pour ces business. On les tient en vie artificiellement, si on veut, le temps qu’elles deviennent rentables. Une fois que la compagnie a fait ses frais, au moins en partie, elle peut se permettre de vendre son électricité moins chère.

      Je ne me souviens plus des détails, mais c’est ressemble à ça. C’est pas bête en fait comme mode de financement

    • @M_Tremblay 50 millions de dose ont été commandée par qu’il y avait des indications qu’il faudrait deux injection pour fournir un traitement efficace.

    • @M_Tremblay L’achat d’énergie éolienne n’a rien à voir avec les changements climatiques au Québec, mais tout à voir avec une politique de développement économique de la Gaspésie. Arrêtez de tout mélanger SVP. Ailleurs dans le monde, c’est une autre histoire.

    • @M_Tremblay Le GIEC c’est une organisation internationales qui ne fait que de la coordination pour la rédaction de ses rapports. Au Québec, c’est le consorsium Ouranos qui fait de la recherche dans le domaine et son budget est très largement inférieur à celui de TM4 dont le mandat était de développer des moteurs-roue.

    • @yvan_dutil

      Dois-je vous rappeler que l’OMS a changé sa définition de pandémie durant la crise du H1N1. Sans cela, jamais l’OMS n’aurauit pu qualifier la situation de pandémie. Dois-je vous rappeler également que certaines travaillant au sein de l’OMS font partie de certains conseil d’administration de compagnies pharmaceutique. La commission européenne voulait ouvrir une enquête là-dessus, mais je n’ai plus rien entendu parler. Probablement que les lobbyistes de Big Pharma sont venu rappeler au député qui est le boss.

      Vous allez me dire que c’est impossible que l’OMS soit victime de corruption. Pourtant, au Québec, nous avons droit à la commision Charbonneau où nous avons tout un déballage de pratiques illégales. Imaginer, on a eu droit à un cartel des trottoirs. Facile d’imaginer ce qui se trame à l’échelle mondiale.

      Les éoliennes sont un cadeau du parti politique probablement le plus corrompu de l’histoire du Québec. Combien la dette du Québec déjà? On n’avait pas les moyens de subventionner les fabricants d’éoliennes.

      L’OMS n’a pas changé sa définition pendant la crise. Soit, le changement est devenu officiel en avril 2009, seulement quelques mois avant que la pandémie de soit déclarée (juillet 2009), mais la nouvelle définition était le fruit de plusieurs mois de travail et sa version finale date de février 2009, soit avant l’éclosion initiale de A(H1N1) — voir ici. Ce qui anéantit toutes les thèses conspirationnistes là-dessus.
      Par ailleurs, M_Tremblay, vous n’êtes pas le premier conspirationniste à passer par ici, loin de là, ce qui a fini par rendre ma mèche de plus en plus courte à l’égard des histoires de complot. Alors si vous n’étayez pas mieux que cela vos échaffaudages intellectuels (avec des sources minimalement crédibles et en évitant de faire des liens de type «totalement wild» où l’on étend les révélations de la commission Charbonneau à l’OMS), je ne les publierai plus.
      JFC

    • M. Cliche

      Donc pour vous ous vivons au pays des Bisounours, où tout le monde est gentil et bon? Où la corruption n’existe pas. Où la criminalité n’existe pas?

    • @yvan_dutil, aux conspirationnistes et aux amateurs de spaghetti

      Henderson explique que le réchauffement climatique est une conséquence directe du déclin de la population de pirates en s’appuyant sur une corrélation inverse entre la population de pirates et la température moyenne sur Terre. ” le réchauffement planétaire, les tremblements de terre, les cyclones et les autres catastrophes naturelles sont une conséquence directe du nombre décroissant de Pirates depuis les années 1800″. Alors que le nombre de pirates diminuait, la température mondiale augmentait. En 2008, Henderson interpréta le fait que la Somalie a les plus basses émissions de gaz à effet de serre de tous les pays comme une preuve de sa thèse, puisque le le golfe d’Aden a le nombre le plus élevé de pirates.

      C’est une illustation pastafariste du sophisme voulant que s’il y a corrélation, il y a automatiquement causalité

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pastafarisme

      allez voir, c’est savoureux

    • oups, scusez yvan_dutil, je voulais dire @M_Tremblay

    • @macmac
      Et délicieux !! Ca se corse dans l’air (dans le sens de corsaire). Hihihi.

    • @macmac

      N’importe quoi. Ceux qui ne sont pas d’accord avec le réchauffement climatique, ne se servent pas d’arguments niais comme le vôtre.

      On m’a dit içi que le réchauffement climatique créerait plus de tornades, de tempêtes tropicales, etc. Étrangement, cette année, la saison des ouragans dans l’Atlantique a été une des plus calmes des 50 dernières années (vu sur Cyberpresse).

      En Angleterre, ils ont dit à la population que dorénavant, les étés seraient plus chaud et plus sec. Cette année, il a plut comme c’est pas possible.

      Les modèles informatiques montraient une hausse des températures, qui s’est révélé inexact lorsque comparé aux vrais données. Et pourtant, malgré cela, ils continuent d’affirmer que leurs modèles sont bons et que la température augmentera.

      Les ours polaires devaient disparaître selon les apôtres du réchauffement climatique. Hors, leur population ne cesse d’augmenter.

    • @m_tremblay
      Si vous croyez à des extrêmes, ça ne veut pas dire que ceux qui ne pensent pas comme vous sont aussi extrémistes que vous mais du coté des Bisounours.

    • @macma
      Je fais quoi moi maintenant ???
      Que le grand MSV me sauve!

    • @m_tremblay
      Regardez à long terme.

    • @M_Tremblay Vous mélanger climat et météo. C’est un argument fallacieux utilisé par les dénialistes qui savent très bien que leur lectorat ne va pas s’informer ailleurs.

    • @M_Tremblay

      Ce n’est pas mon argument, c’est celui d’Handerson; je ne fais que le rapporter. Ensuite, il n’y a rien de niais là-dedans. C’est que vous n’avez rien compris. Mon propos, et celui d’Handerson, n’a rien à voir avec le climat ou la météo.
      Son point est qu’il ne faut pas voir de lien de causalité là où il n’y a que simple corrélation, le tout dans le but d’alimenter des réflexions fallacieuses.

      Et la raison pour laquelle je mentionne tout ça, c,est que j’aime beaucoup apprendre. Dans le cas de la science, comme ce n’est pas du tout mon domaine et que je ne peux pas tout étudier, j’aime bien consulter ce blog pour satisfaire ma curiosité en sciences grâce aux courts articles de vulgarisation de JFC.

      Or, je commence à trouver très désagréable cette tendance qu’ont certains à venir foutre le trouble avec des théories de conspiration loufoques qui mettent toujours en scène des méchants capitalistes. C’est hors sujet la plupart du temps et c’est fatigant, à la longue.

      @nidieunimaitre
      Vous mangez le plus de pâtes possible pour vous rapprocher de l’état divine

    • Laissons les chiffres parler…

      Moyenne par décennies à Mtl-Trudeau:

      71-80: 5.7 deg
      81-90: 6.4deg
      91-00: 6.7deg
      01-10: 7.2deg
      11-12: 7.8deg

      Bref, depuis 40 ans, chaque décennie est plus chaude que la précédente et les deux premières années de la décennie 2011-2020 sont déjà plus chaudes que la décennie précédente. Le réchauffement climatique est peut-être en pause mais pas à Montréal!

      Source: archives climatiques nationales,Environnement Canada

    • @ macmac

      - «…cette tendance qu’ont certains à venir foutre le trouble avec des théories de conspiration loufoques qui mettent toujours en scène des méchants capitalistes.»

      Sans être «conspirationniste avec la tuque en papier d’aluminium», il ne faut pas non plus être naïf.

      Voir ici un article de «Les Affaires» faisant état de l’existence d’une fondation secrète par laquelle 400 millions de dollars ont été versés depuis 1999 à divers groupes américains de droite, dont une bonne partie est vouée à défendre l’idée que le réchauffement climatique est un canular.

      http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/general/400-m-pour-nier-le-rechauffement-climatique/554686#.UqoGU2GGHaX

      Il semble bien y avoir des groupes d’intérêts voués à entretenir la confusion dans l’esprit du public sur l’indiscutable cause humaine de l’augmentation de la température ambiante des 30 dernières années.

      Je vous laisse le soin d’imaginer le «pourquoi»…

    • @ralbol
      “Sans être «conspirationniste avec la tuque en papier d’aluminium», il ne faut pas non plus être naïf.”

      Effectivement. D’accord avec vous. Il s’agit de trouver un juste milieu.

      Comme personnellement, mes recherches portent sur un tout autre sujet et que je n’ai pas de temps à consacrer à celui-ci, je viens lire le blog de M. Cliche parce que je crois qu’il fait ses recherches et qu’il sait faire la part des choses.

      donc, jusqu’à preuve du contraire, je crois ce qu’il nous expose est vrai.
      Mais je trouve toujours aussi intéressant quand un intervenant vient exposer des faits nouveaux, dans la mesure ou les propos sont appuyés par des recherches de sources fiables (comme celle que vous citez, par exemple)

      Je disais la même chose quand, dans un sujet récent sur ce même blog, certains attaquaient la crédibilité d’un prof de l’UQAM plutôt que d’apporter des faits, des études, pour réfuter son propos..

      M’enfin. Je pense qu’on a fait le tour du sujet. Il ne faudrait pas non plus passer notre temps à Hijacker le sujet du blog

    • Moi, ce qui me fascine, c’est de voir les gens captives par le “rechauffement climatique” alors que l’establishment lui-meme a fait pivot en re-qualifiant le sujet de “changement climatique” car ils savent ce qui s’en vient…

      Sun’s Current Solar Activity Cycle Is Weakest in a Century
      http://www.space.com/23934-weak-solar-cycle-space-weather.html

    • Si vous voulez rire, allez lire ça (surtout les commentaires, et le reste du blogue après):

      http://crioux.wordpress.com/2013/12/09/lindustrie-de-lapocalypse/

      Ce gars-là pense que tout le monde a tort sauf lui.

      C’est pas parce qu’on rit que c’est drôle…
      JFC

    • @missivedutexas Vous tomber encore dans la mythologie dénialistes. «Changement climatique» et «réchauffement climatique» sont utilisés de façon quasiment indifférente depuis 40 ans dans la communauté scientifique. En fait, c’est un sénateur républicain qui a essayé de mousser l’idée d’utiliser changement climatique plutôt que réchauffement, parce que cela faisait moins peur à son électorat.

    • yvan_dutil – “…la mythologie dénialiste…”

      mythologie? Vraiment?

      Ironically, perhaps, even lead UN IPCC authors have been telling the press in recent months that there have not been any compelling answers or explanations as to why the UN-promised global warming has stopped. The establishment media has noticed, too, with news reports around the world highlighting the now-inescapable fact that the UN’s predictions were wrong.

      http://www.thenewamerican.com/tech/environment/item/16637-despite-lack-of-global-warming-un-sure-humanity-is-to-blame

      Laissez-moi vous expliquer: si vous etes un sociopathe dont la fortune rend votre vie blasee, controler les gens devient un passe-temps. Rien de mieux que de taxer les gens pour les controler, et si vous pouvez taxer un element fondamental de la vie (oxygene, eau, CO2, soleil), vous avez controle sur la vie.

      La propagande des sociopathes des Nations-Unies a echoue. Ils semblent etre les seuls a ne pas en faire la constatation.

      Wow, vos deux derniers paragraphes sont une très, très drôle de conclusion pour quelqu’un qui se défend de donner dans la mythologie. Ça en dit long sur quelque chose, et ce n’est pas le GIEC…
      JFC

    • @missivedutexas Comme je disais, accuser les scientifiques d’avoir changer «réchauffement global» par «changement climatique» c’est de la mythologie dénialistes. Les deux termes sont utilisés indifféremment depuis toujours:

      http://www.skepticalscience.com/climate-change-global-warming.htm

      Le simple fait que vous utilisiez cet arguement en dit long sur la qualité de vos sources d’information.

    • @ missivedutexas

      Voir ici, bien expliquée, la différence entre un événement ponctuel, et une tendance à long terme.

      Si monsieur Cliche laisse passer le lien malgré son «titre» provocateur, c’est la meilleure et définitive explication:

      http://blogs.telegraph.co.uk/news/tomchiversscience/100237031/you-genuinely-have-to-be-an-idiot-to-think-that-arctic-sea-ice-is-recovering/

    • @JFC – “…Ça en dit long sur quelque chose…” – La, ce commentaire me rend curieux. Pourriez-vous elaborer?

      @ralbol – Ha oui, un blog du telegraph, ca explique tout.

      Now the online edition of the The Times of London is noting that the deep freeze extended far north of the British Isles. According to an April 4 article (“Arctic ice recovers from the great melt”), Gore’s supposed meltdown has frozen over:

      IF you thought it was cold in Britain for the time of year, you should see what is happening around the North Pole. Scientists have discovered that the size of the Arctic ice cap has increased sharply to levels not seen since 2001.
      A shift in the chilly winds across the Bering Sea over the past few months has caused thousands of square miles of ocean to freeze.

      http://www.thenewamerican.com/tech/environment/item/6822-arctic-ice-expanding-not-retreating

      Sur le caractère mythologique du conspirationnisme.
      JFC

    • @JFC – Assez vague comme concepte. Et evidemment, ca laisse une teinte de denigrement envers tout aspect qui ne s’aligne pas parfaitement avec les enonces officieux…

      Cela dit, vous etes certainement au courant de l’historique derriere les lois sur l’acces a l’information, non? Pourquoi les citoyens ont-ils un moment donne exige de leurs gouvernements acces aux documents sources produits par ceux-ci?

      Meme La Presse s’est vu refuse acces aux ententes internationales de la Banque du Canada, le saviez-vous?

    • @missive

      “http://www.thenewamerican.com/tech/environment/item/6822-arctic-ice-expanding-not-retreating”

      “The New American”, vraiment? Le magazine de la John Birch Society?

      Tu connais la chanson de Bob Dylan, “Talkin’ John Birch Paranoid Blues”?
      “Well, I wus sittin’ home alone an’ started to sweat
      Figured they wus in my T.V. set
      Peeked behind the picture frame
      Got a shock from my feet, hittin’ right up in the brain
      Them Reds caused it!
      I know they did . . . them hard-core ones”

    • @ missivedutexas

      – «Ha oui, un blog du telegraph, ca explique tout.»

      Mais oui.

      Ça explique clairement la différence entre un événement ponctuel, qui ne dure que quelques années, et une tendance à long terme qu’on peut observer sur des décennies.

      Dans ce blog, l’auteur a clairement montré que les tendances à long terme PROUVENT la régression des glaces arctiques et le réchauffement climatique.

      Il montre également à qui s’applique le titre de son billet…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité