Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 25 avril 2013 | Mise en ligne à 10h28 | Commenter Commentaires (9)

    Lueur d’espoir pour la Région des lacs expérimentaux

    La Région des lacs expérimentaux (RLE), cette zone du nord ontarien qui a été transformée en immense laboratoire à ciel ouvert et qui a permis de grandes avancées en recherche environnementale, survivra peut-être à l’arrêt de mort que le gouvernement Harper avait prononcé à son égard il y a un an. Peut-être… et ce ne sera pas grâce au fédéral.

    C’est plutôt le gouvernement de l’Ontario qui a annoncé hier son intention de prendre à sa charge le financement de ces installations de renommée mondiale, rapporte le site de Science, mais il n’a pas précisé jusqu’à quelle hauteur il accepterait de s’impliquer. Il en coûte 600 000 $ par année pour exploiter la RLE, somme à laquelle s’ajoutent 1,4 millions $ en salaires, et rappelons que les finances de l’Ontario ne sont certainement pas dans un meilleur état que celles du fédéral.

    L’Institut international du développement durable, une OSBL basée à Winnipeg, pourrait être impliquée dans la future gestion des installations, selon Science.

    ela_03La RLE est un ensemble de 58 lacs qui est utilisée par de nombreux chercheurs pour tester l’effet de différents polluants sur de véritables écosystèmes — une étape incontournable puisque les tests en laboratoire ont leurs limites. Elle a notamment permis de prouver qu’un surplus de phosphore provoque des éclosions d’algues bleues (voir photo, crédit : Pêches et Océans Canada) et d’étudier les effets des pluies acides sur les lacs. Malgré ses brillants états de service, le gouvernement conservateur a décrété sa fermeture pure et simple l’an dernier, prétextant le besoin d’équilibrer son budget. Rappelons que l’Institut Maurice-Lamontagne, à Rimouski, avait en même temps été amputé de 8 de ses 11 postes de recherche en écotoxicologie.


    • Ah ben tant qu’on va elire des politiciens de carriere au lieu de gens vraiment competents qui veulent changer les choses, la recherche et l’avancement va etre bien secondaire !

    • C’est inacceptable! Si on continue à faire de la recherche à tort et à travers, on va finir par apprendre des choses qu’il est mieux qu’on ne sache pas. La lueur d’espoir, c’est que Harper a bien muselé les scientifiques pour les empêcher de polluer l’esprit de ses fidèles.

    • C’est moi ou couper dans le département “Mesurer les impacts de nos actions” pour économiser de l’argent c’est un bon moyen de voir la section “Réparer les gaffes que l’on a faites” du budget exploser dans le futur?

    • @ guiguibob

      Quel raisonnement tordu. Je parie que vous êtes du genre à regardez des deux côtés, avant de traverser la rue ? Ne vous présentez jamais en politique; Vous n’êtes pas compétent.

    • Le site météo d’Environnement Canada, s’appelle maintenant Météo Canada. Ils n’ont pas osé l’appeler Météo Harper.

    • Que le Fédéral ait abandonné ce site est tellement symptomatique de la stupidité conservatrice. Que l’Ontario souhaite le relancer à ses frais m’épate.
      Si d’autres provinces (états, pays…) voulaient s’y associer au nom de la science, on aurait là un joli pied de nez à Harper et une manifestation concrète que la science n’a pas à s’encombrer de frontières.

    • Est-ce que le Lac Meech est un des lacs étudié ?
      Si oui, ça explique tout. Les conservateurs ne veulent pas qu’on retrouve les documents sur le rapatriement de la Constituta .. la Constatuti … la “Constitution” (prononcé en anglais). Ces documents y ont peut-être été coulés pour ne pas qu’on les retrouve (?).

      (Je sais que ce lac est au Québec, mais beaucoup de gens le pensent à Ontario)

      @legada
      Meteo Harper nous donnerait des prévisions uniformes. Du temps gris. Le vent toujours du même bord (vers la droite) pour ne pas dépeigner son toupet. ;-)
      Ca passerait sous silence que le mois dernier fut le plus chaud des x dernières années.

    • Lueur d’espoir … non mais «faudrait pas prendre des vessies pour des lanternes …» bon ça fait une peu trop surannée et ça me trahis …
      pour Harper il faudrait peut être changer en : « faudrait pas prendre notre Messie pour une lanterne!»

      Si on tente une mise à jour du proverbe plus genre actuel lol ;… Men… Faudrait pas prendre un I-pod Nono pour un téléphone Intelligent! lol…

    • M. dutil

      «Les champs électromagnétiques ne peuvent avoir d’autres effets que thermique car ils n’ont tout simplement pas assez d’énergie pour exciter une molécules. C’est une certitude. »

      «En effet», écrivais-je. J’ajoute, sans nul doute. Aussi je me suis autorisé à confondre science et technologie parce qu’il m’a semblé que vous en aviez fait autant:

      « Dans un univers technologique comme le notre, il existe des faits indéniables.»

      « environ la moitié de la culture humaine et plus de 90% de la connaissance est de nature scientifique et technique »

      Aussi, le coeur de mon intervention soutenait que les masses (les profanes) sont victimes des médias, trop insoucieux de leur éducation en matière de sciences et d’autre part très avides de fausses sciences. Il me semble que ceux qui ont le privilège d’accéder à un micro ou à n’importe quel organe de diffusion, devrait avoir un minimum de culture scientifique.

      J’ai évoqué l’aventure pour ne pas dire la dérive de Pons et Fleishman. J’aurais pu aussi signaler le très étonnant silence – quelques décennies, rien que cela ! – entourant les travaux de Fritz Zwicky au motif que ce dernier était caractériel. Ce qui rappelle, pour dire le moins, que la science est faite par des hommes avec leurs limites intrinsèques.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité