Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 6 mars 2013 | Mise en ligne à 11h06 | Commenter Aucun commentaire

    De la grande visite de l’espace : une comète visible à l’œil nu dès demain !

    La comète C/2011 L4 est déjà visible dans l'hémisphère sud, comme le montre cette photo prise le 1er mars à l'Observatoire inter-américain Cerro-Tololo. Source : CTIO, http://on.fb.me/15xxhnX)

    La comète C/2011 L4 est déjà visible dans l'hémisphère sud, comme le montre cette photo prise le 1er mars à l'Observatoire inter-américain Cerro-Tololo. Source : CTIO, http://on.fb.me/15xxhnX)

    Nous aurons très bientôt de la grande visite de l’espace : la comète Pan-STARRS C/2011 L4 terminera son approche du Soleil le 10 mars avant de repartir vers les confins du système solaire, ce qui devrait commencer à la rendre visible à l’œil nu dès demain (jeudi) au crépuscule, tout près de l’horizon.

    Dans l’hémisphère sud, qui a été littéralement choyée en fait de comète ces dernières années — deux passage majeurs en 2007 et en 2011 —, la visiteuse céleste n’aura sans doute pas créé un très grand émoi, mais dans l’hémisphère nord, on a pour ainsi dire perdu l’habitude… La dernière fois que nous avons eu droit à ce genre de spectacle remonte à 1997, quand Hale-Bopp était passé nous voir.

    C/2011 L4 aura une «magnitude apparente», ou une «brillance vue de la Terre», de –2,4, selon ce papier de l’astronome colombien Ignacio Ferrin, ce qui est prometteur puisque (même si c’est un peu mélangeant) plus la magnitude apparente est basse, plus l’objet est brillant. Les objets les plus pâles qui sont visible à l’œil nu ont une magnitude de +6, alors que le Soleil «score» à –26,7. Notons qu’il s’agit d’une échelle logarithmique sur laquelle chaque échelon équivaut à une multiplication par 2,5. Une valeur de 2,4 signifie donc que la comète devrait être environ 2,5 fois plus brillante que Sirius (mag. 1,4), qui est l’étoile la plus brillante du ciel, mais il faut dire ici que C/2011 L4 se promènera dans les dernières lueurs du Soleil couchant — pas idéal pour le contraste, donc.

    Le plus beau, dans toute cette histoire, c’est que l’on pourrait bien avoir droit à un autre passage de comète cette année, quand ISON C/2012 S1 rasera le Soleil vers la fin novembre. Avec un peu de chance, d’ailleurs, cela risque d’être la comète la plus spectaculaire que l’on aura vu depuis des siècles, car les calculs actuels prévoient que sa brillance maximale surpassera brièvement celle de la pleine lune (!), mais il faudra pour cela que l’objet ne se désagrège pas complètement sous le vent solaire. Ce qui est un gros «si», apparemment…

    Plus de détails dans mon papier paru ce matin dans Le Soleil et sur le site de la NASA.


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité