Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 8 février 2013 | Mise en ligne à 9h52 | Commenter Commentaires (14)

    Encore des vaccinateurs anti-polio tués…

    Nouvelle horrible, et malheureusement pas une première : neuf femmes qui travaillaient à une campagne de vaccination contre la poliomyélite au Nigéria ont été tuées par balles. Il s’agit de la deuxième tuerie du genre en quelques semaines, après la vague d’attentats qui a fauché neuf vaccinateurs (en plus d’en blesser deux autres) au Pakistan, en décembre dernier. Dans ces deux pays, des intégristes religieux s’opposent farouchement à la vaccination.

    La poliomyélite est causée par un virus qui infecte surtout les enfants de moins de 5 ans et n’a généralement pas de conséquences graves. Cependant, il arrive que le virus se fraie une chemin jusqu’au système nerveux, ce qui provoque, chez un cas sur 200, une paralysie permanente, généralement aux jambes, et la mort chez 5 à 10 % de ceux qui ont ces complications. Il existe aussi d’autres complications qui laissent des séquelles permanentes.

    Heureusement, il existe un vaccin très efficace, et une campagne mondiale de vaccination a lieu depuis 1988, sous l’égide de l’OMS, afin de rayer le virus de la planète. L’incidence de la maladie a chuté de pas moins de 99 % depuis, et elle n’est plus endémique que dans trois pays — Afghanistan, Pakistan et Nigéria. Bref, on touche au but…

    Mais rien n’est encore gagné. La polio est réapparue cet automne en Égypte, un pays qui en était exempt depuis 2004. Et les massacres d’infirmières ne peuvent rien faire d’autre que de nuire…


    • Meme si les vaccinateurs la bas ne sont pas tous de premier calibre, ce n est pas une raison de les tuer!

      Mon gars c est ramasse aux soins intensifs au Koweit apres un vaccin contre le BCG, et a subi plusieurs mois de petites chirurgies pour lui corriger le choux-fleur qui s est developpe sur son epaule.

      Pis j ai failli de perdre mon chien en Arabie apres un renouvellement de ses vaccins

      Pas rassurant se faire vacciner la bas

    • Çà illustre bien comment il n’y a rien d’anodin dans les prises de position des conspirationnistes anti-vaccin de tout acabit qui voient dans ces campagnes des tentaves de génocide/acculturation/asservissement et quoi d’autre encore. L’influence des Linda McCarthy de ce monde va loin en entretenant une paranoia qui va jusqu’au meurtre en plus de causer des décès en affaiblissant la fabrique immunitaire de nos sociétés. En immuno, il n’y a pas de chacun pour soi, ce n’est pas viable.

      D’un autre côté, il reste qu’il y a de la job à faire du côté de l’éducation et de l’acceptabilité sociale de ces grand projets planétaires. Une job de terrain qui semble terrifiante des fois…

    • La CIA n’aide pas en utilisant des programmes de vaccination pour recueillir des renseignements.

    • Malgré toute la tristesse de cette affaire, je peux comprendre ce dérapage. Cette histoire de vaccin n’est que le résultat d’un interventionnisme mal adapté et très mal reçu par ceux qu’on dit “aider pour leur plus grand bien”.

      À ce sujet une édifiante vidéo d’Ernesto Sirolli (TedX) résume bien pourquoi on en arrive là. (À googler…)

    • @Pixelrouge C’est une mauvais interprétation. Si ce genre d’intervention fonctionne bien pour 99,9% de la population de la planète, on ne peut pas simplement blâmer l’interventionnisme des impérialistes occidentaux. En réalité, il s’agit d’un replis sur soi afin de ne pas bouleverser un ordre social qui favorise une «élite» locale.

    • @pixelrouge

      “Cette histoire de vaccin n’est que le résultat d’un interventionnisme mal adapté”

      Cette “histoire de vaccin” comme vous dites est une façon très efficace de sauver des vies. L’interventionisme mal adapté existe, certes – comme lorsque l’on va construire des infrastructures dans un village africain alors que les résidents ont d’autres priorités. Mais dans le cas du vaccin de la polio, c’est plutôt l’histoire de groupuscules mal intentionnés qui propagent de fausses rumeurs sur les vaccins. Allez demander à n’importe quel rédidant de n’importe quel pays où la polio a pratiquement été éliminée si les campagnes de vaccination étaient “de l’interventionisme mal adapté”.

    • @Pixelrouge
      J’ai déjà eu l’occasion de voir ce vidéo avec beaucoup d’intérêt et je recommande son écoute. Toutefois, vous avez extrapolé les propos d’Ernesto Sirolli. Son propos avait plutôt à voir avec le développement économique et comment l’imposition de nos façons de faire donnait souvent peu ou pas de résultats.

      La vaccination est tout autre, l’éradication de la variole par des campagnes de vaccination massive n’est pas une fabulation de l’histoire.

    • on se dirige tout droit vers une grande noirceur

    • Selon Richard Lewontin dans son livre “Biology as ideology”, le taux de mortalité reliée aux maladies infectueuses (bronchites, pneumonies et tuberculoses notamment) a graduellement diminué durant le 19e siècle en Occident bien avant la découverte du lien entre les microbes et la maladie par Robert Koch en 1876. Le taux de mortalité a ensuite diminué au même rythme qu’auparavant, comme si Koch n’avait jamais vécu.

      Selon lui, le déclin du taux de mortalité reliée aux maladies infectueuses est dû à l’amélioration de la nutrition qui est elle-même associée à l’élévation des revenus et du niveau de vie.

      L’amélioration de la nutrition serait la véritable cause de l’augmentation de la longévité et de la diminution du taux de mortalité reliée aux maladies infectueuses, et non pas la vaccination.

      Ce qui amène à penser que plutôt que des campagnes massives de vaccination, les africains ont bien plus besoin à moyen terme d’être débarrassés de leurs gouvernements qui les emprisonnent dans la pauvreté et de bénéficier chez eux d’une véritable économie de marché qui leur permettrait d’accroître leur niveau de vie, comme cela s’est produit en Occident à partir de la Révolution industrielle au 19e siècle.

    • Bonjour

      À propos de Richard Lewontin: n’y a-t-il pas ici un biais idéologique chez ce type et qui n’a rien à voir avec la biologie? Un type qui croit au “matérialisme dialectique” ne devrait-il pas éveiller une saine méfiance?

      l’anti-science des obscurantistes est facile à combattre car si évidente mais l’anti-science venant de “cranks” est beaucoup plus insidieuse. Quant à la prétendue explication par l’économie que nous sert “JohnGalt “, elle me rappelle étrangement la littérature marxiste-léniniste des années 20/30 ou le lyssenkisme des années 50.

      Est-ce que j’ai la berlue? D’ici, j’aperçois la moustache du génial camarade Staline qui pointe… ;)

      :-/

      Claude LaFrenière

    • Plus de 1400 tués dans ces anti campagnes pour séviter quelques centaines de cas potentiels ,,, y a com une disproportion innexplicable … Si les campagnes sont présenté come les campagnes d,évangélisations successives subies par ces populatins il ont peut être un petit réflexe de défense …

      On peut quand même pas utiliser des méthodes comme les couvertures donés `nos amérindiens pour les vaciner contre la rubéole !…

      Ici la vacination était obligatoire pour entrer à l’école un puissant motivateur pour des parents qui aiment leurs enfants et qui souhaitent qu’il ne restent pas illettrés …rares sont les parents qui refusaient … Quand on a un bon motif …

      Si le record de vacination était exigible sur les passeport et devenaient une condition d’entrée dans des pays ou des campagnes de vacination existent ( on est pas obligé d’accepter des contaminateurs potentiels au pays ) même les intégristes y passeraient pour pouvoir venir nous faire sauter !

      D’autre part la réponse drastique ( sic!) des autorité soit d’interdire deux passager sur les trois roues à moteurs doit terroriser les terroristes qui doivent trembler dans leur cavernes … et quel décision rassurante pour les prochaine victimes que de savoir qu’elles vont se faire tirer par des tueurs à pied! Vraiment y a des autorités qui ne s’aident pas trop… en plus de n’avoir déjà aucune crédibilité auprès des populations locales …

    • @JohnGalt Bien sûr, il est clair que la baisse extrêmement rapide des cas de poly suivant l’introduction de la vaccination est causé par une augmentation du niveau de vie! Wow! C’est vraiment appuyé sur les faits cette théorie. Suite à une campagne de vaccination massive, la variole a été éradiquée en 1977 suite à un programme débuté en 1958! En 1958, il y avait 2 millions de morts par an alors que le dernier cas recensé à eu lieu en 1977. En vingt ans, j’imagine que le niveau de vie de la population mondiale s’est terriblement amélioré. De même, la campagne actuelle contre la polio La campagne de vaccination de masse a fait passer son incidence de 350 000 nouveaux cas par an en 1988 à environ 1 500 en 20087 et environ 500 en 2011.

      Difficile à expliquer par une amélioration subite de la qualité de vie.

      Mais, la pensée magique a bien meilleur goût.

    • Lewontin a effectivement parfois un biais axé sur l’économie et le social. Mais c’est aussi un véritable scientifique réputé. Il pourfend une autre idéologie, le déterminisme biologique, dont on doit aussi se dissocier.

      Pour ce qui est de son affirmation à l’effet que c’est l’augmentation du niveau de vie qui explique en grande partie la diminution du taux de mortalité reliée aux maladies infectueuses, je trouve qu’il a un point: il se base sur des faits en soulignant par exemple que cette diminution est principalement survenue avant l’avènement de la vaccination.

      Autre exemple plus précis: la rougeole. Les enfants occidentaux ne souffrent plus de la rougeole de nos jours en raison de la vaccination. Mais, il y a une ou deux générations, tous les écoliers l’attrapaient. Les cas de mortalité étaient cependant très rares, en raison de la grande amélioration de la nutrition occidentale et non pas en raison de la vaccination car elle n’existait pas. En comparaison, présentement, dans plusieurs pays d’Afrique, la rougeole demeure une des principales causes de mortalité infantile, en raison de la faible qualité de la nutrition.

    • J’ai hâte qu’on trouve un vaccin contre la religion.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité