Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 18 janvier 2013 | Mise en ligne à 11h51 | Commenter Commentaires (22)

    Une espèce invasive sur nos billets de 20$ ?

    La feuille «suspecte» est celle qui est le plus en évidence, en gris surligné de blanc, à la gauche du billet. Image : Banque du Canada

    La feuille «suspecte» est celle qui est le plus en évidence, en gris surligné de blanc, à la gauche du billet. Image : Banque du Canada

    La Monnaie Royale canadienne se serait-elle, oh shocking !, trompé de feuille d’érable sur nos nouveaux billets de 20 dollars ?

    C’est ce qu’ont affirmé des botanistes à la CBC, ce qui poserait un bien drôle de problème de symbole puisque, d’une part, le symbole du Canada est la feuille d’érable à sucre (Acer saccharum), et non d’érable de Norvège (ou «érable plane», Acer platanoides), et d’autre part parce que ce dernier «est une espèce invasive dans l’est de l’Amérique qui déplace nos espèces indigènes. Alors il n’est probablement pas approprié de la mettre sur notre monnaie», a déclaré à CBC le botaniste Sean Blaney, de l’Atlantic Canada Conservation Data Centre.

    La Banque du Canada, de son côté, se défend en disant qu’il s’agit d’une version «stylisée» de la feuille de l’érable à sucre.

    Pour ma part, j’ai bien tenté de sauver l’honneur national en interviewant une autre spécialiste, la botaniste Jeanne Millet, chargée de cours à l’UdeM et auteure du livre récent L’architecture des arbres des régions tempérées, mais mal m’en prit : il semble que les choix botanico-stylistique de la Banque du Canada sont encore plus embrouillés que je ne le pensais !

    En fait, m’a dit Mme Millet (avec un petit sourire ironique dans la voix, précisons-le), cette feuille-là lui fait plutôt penser à une sorte d’hybride. D’emblée, son côté très «dentelé» lui fait penser à une feuille d’érable rouge (Acer rubrum, voir ci-bas), une espèce indigène, soit, mais beaucoup moins répandue que son célèbre cousin à sucre. Mais d’un autre côté, la feuille de la BdC a les «sinus arrondis», c’est-à-dire que les «creux» qui séparent les lobes (les «bras» de la feuille, si l’on préfère) ont une forme arrondie, ce qui est plutôt caractéristique de l’érable à sucre.

    Or, A. saccharum n’a pas les feuilles aussi dentelées, et si celles-ci peuvent avoir 7 lobes comme celle du billet de 20 (notons que les deux petits «bras» du bas de la feuille compte comme des lobes), elles en ont habituellement seulement 5, et ce sont plutôt les feuilles de l’érable de Norvège qui combinent les caractéristiques des 7 lobes et des dentelures. Mais encore là, elles n’ont pas les sinus arrondis…

    Enfin bref, l’arbre est dans ses feuilles, et le diable est «pogné» dedans…

    De gauche à droite : la feuille «suspecte» ; l'érable de Norvège ; l'érable à sucre ; et l'érable rouge. (Images : Banque du Canada et Gouv. de l'Ontario (http://www.omafra.gov.on.ca/french/livestock/horses/facts/06-110.htm))

    De gauche à droite : la feuille «suspecte» ; l'érable de Norvège ; l'érable à sucre ; et l'érable rouge. (Images : Banque du Canada et Gouv. de l'Ontario (http://www.omafra.gov.on.ca/french/livestock/horses/facts/06-110.htm))

    AJOUT : Le consultant en botanique Arold Lavoie me fait remarquer sur Twitter qu’il n’y a pas que le billet de 20 $ qui sont problématiques. Les pièces de 1¢ aussi, puisque on y voit des feuilles dites «alternes» (qui partent de la branche en alternance) alors que celles de l’érable à sucre sont dites «opposées», c’est-à-dire qu’elles partent de la branche en paires, de chaque côté.


    • Inacceptable. Confirme une certaine indifférence scientifique, un certain mépris envers les faits, chez les gens “créatifs”. Si le but était de faire la vie difficile aux contrefaisants (la feuille d’érable à sucre a typiquement moins de pointes que la feuille d’érable de Norvège), il y avait l’option de la feuille d’érable rouge ou d’érable argentée.

    • C’est fou. La leçon de l’histoire c’est qu’il faut toujours s’entourer de spécialistes.

    • Je pensais que vous parliez de la Reine qui depuis quelques temps fait un retour dans notre environnement Canadien…

      Son statut est moins clair : elle est certainement indigène sur la monnaie canadienne, mais elle serait envahissante dans nos forêts. (Ça, ça s’appelle couper la cenne est deux…)
      JFC

    • Ben, c’est mieux que de voir la face de Harper…. quand on se compare on se console, dans plusieur pays, ce sont les nouveaux président qui apparaissent sur les nouveaux billets

    • Peut-être qu’il faudrait même penser au drapeau du Canada. C’est quelle feuille?
      Montréal est envahie depuis longtemps par l’érable de Norvège parce qu’il pousse plus vite, alors il a été un invité qui a proliféré (et qui a été choisi pour plantation dans de très nombreux quartiers – le Mont-Royal en est maintenant envahi). Il existe une liste des arbres qui ne devraient pas être choisis pour plantation établie par le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, mais on les voit partout ici!
      (Catalpa remarquable, marronnier d’Inde, tilleul à petites feuilles, chêne pédonculé, érable de Norvège, orme d’Amérique, robinier faux-acadia.)

      Je m’inquiète plus du fait que les billets de 20$ peuvent fondre que des symboles dessus.

    • Sinus arrondi, sinus creux, Acer platanoides ou rubrum… Moi je ne prend pas de chances; Ce sont toutes des feuilles et je les range dans mon porte-feuilles.

    • @honorable
      Par définition, les “artistes” se fichent pas mal de la science en général. C’est une perte de temps et d’énergie d’essayer de les “blaster” comme ça. Et c’est la mauvaise cible de toute façon. La personne à blamer est celle qui a passé la commande. Elle a mal spécifié ce qui devait y apparaitre. Le controle de la qualité n’a pas été fait.
      Toute bonne compagnie qui se respecte et qui gère son image a des règles très précises quant à la couleur, la forme, la police de caractère de leurs logos ou autre objets représentatifs.
      Ca suggère simplement que le Canada fait un peu broche à foin. Harper a du placer de ses amis à l’Hôtel de la Monnaie. Peu importe leur compétence.

      Et je me considère un “créatif”. Très “créatif” même. Mais je respecte la science.

    • @gl000001: pas tous les artistes. Il y a des artistes qui se préoccupent de vérité et de savoir. Deux exemples:

      “Il n’y a qu’une seule beauté: la vérité qui se révèle” (Auguste Rodin)

      “You have a lot to learn, young man. Philosophy. Theology. Literature. Poetry. Drama. History. Archeology. Anthropology. Mythology. Music. These are your tools as much as brush and pigment. You cannot be an artist until you are civilized. You cannot be civilized until you learn.” (Mark Rothko)

    • On va être la risée de la communauté numismate et botaniste du monde entier! Y manquait plus que ça. Suggestion suite à la visite de nos dignes gagnants d’occupation double chez le PM, ils pourraient remplacer la feuille d’érable à chaque année sur les billets de 20$.

    • @honorable
      J’avais bien écrit “en général”. Vous avez le “blastage” facile.

    • Parcontre, les ouailles réformistes-évangélistes de harper ne se sont pas trompés de Reine, ce symbole d’oppression et de colonisation par excellence. Ils en ont des exemples partout dans leur bureau maintenant. Ça fait au moins ça de gagné.

      Sylvain Pelletier

    • On ne peut plus se fier à personne! Les cyclistes peuvent bien se droguer tiens!

    • @quelques uns d’entre vous,

      Sérieusement, vous croyez vraiment que Harper a quelque chose à voir là-dedans? Un complot évangélique pour ridiculiser le Canada ou quelque chose du genre?

    • C’est assez inquiétant toute cette histoire. Est-ce que ces billets ont toujours cours légal ?

    • Frère Marie-Victorin doit se retourner dans sa tombe!

    • .
      On a eu le “printemps érable” … Là, on est en présence de l”‘effeuilleuse d’érable” …. Est-ce que les danses à 10 auraient augmentées à 20$ … ou est-ce les 20 qui ont perdu de la valeur ?

    • @gl00001: vous avez écrit “par définition”, ce qui est très différent de “en général”. Votre “en général” ne s’appliquait pas à “artistes” mais à “science”.

      De mon côté, j’aurais du écrire “chez plusieurs gens créatifs du domaine des arts” plutôt que “chez les gens créatifs”.

    • @honorable
      Non. Je sais ce que j’ai écrit.

    • @gl00001, vous savez ce que vous auriez du écrire, mais vous ne l’avez pas écrit. Très différent.

      Ce dialogue commence à tourner à vide et ne se poursuivra pas ici. Merci.
      JFC

    • Je trouve cela inacceptable que les nouveaux billets de 20$ a une feuille d’arbre non symbolique au Canada. Les spécialistes aurait dû vérifier ceci avant.

    • Comment ont-ils fait pour se tromper de feuille d’érable… Je trouve ça inacceptable. Les billets sont-ils considerés comme étant légaux?

    • je trouve que la seule espèce qui envahit ce billet est la face de la reine car cela fait seulement nous rappelle la glorieuse défaite que la France a subi contre l’Angleterre.

      Québec Libre Le Gros

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité