Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 19 décembre 2012 | Mise en ligne à 14h49 | Commenter Commentaires (27)

    Mort, pas mort : variation conspirationniste sur un thème quantique

    Peu d'événements auront autant stimulé les esprits conspirationnistes... (Photo : archives, Reuters)

    Peu d'événements auront autant stimulé les esprits conspirationnistes... (Photo : archives, Reuters)

    Suis tombé là-dessus hier, en cliquant sur les liens partant d’un article tentant d’expliquer l’engouement pour une fin du monde que tous, ou presque, savent fausse. L’étude date un peu, mais comme elle traite des théories du complot, dont on voit diverses déclinaisons dans les commentaires de votre blogue favori (malgré les meilleurs efforts de votre humble), je me suis dit que cela pourrait en intéresser plusieurs.

    L’idée de départ de ses trois auteurs, des chercheurs en psychosociologie de l’Université Kent, est que le conspirationnisme est souvent une posture générale par rapport au monde, ce qui explique pourquoi ceux qui croient à une théorie ont plus de chances d’adhérer à d’autres théories. Plusieurs recherches l’ont montré par le passé, mais les chercheurs de Kent ont voulu voir si l’on pouvait pousser cette logique un brin plus loin : est-ce que les conspirationnistes sont «capables» de croire à deux théories parfaitement contradictoires ?

    La réponse, et franchement ça me scie en deux, c’est oui ! Dans deux expériences où les participants devaient se prononcer sur quelques énoncés liés à un même événement, les auteurs ont montré que : 1) ceux qui croient que Lady Di a simulé sa propre mort sont aussi plus susceptibles de croire qu’elle a été assassinée (!?!) ; et 2) ceux qui croient qu’Oussama ben Laden est toujours en vie sont aussi plus susceptibles de croire qu’il était déjà mort quand les forces spéciales américaines ont attaqué son refuge (?!?)…

    Il faut noter que les échantillons n’étaient pas énormes (137 et 102 personnes) et que les taux de corrélation ne sont pas particulièrement impressionnants — autour de 0,250 ; ces coefficients vont de –1 à +1, une valeur de 0 signifiant une absence de corrélation —, mais ils sont tout de même statistiquement significatifs.


    • Ce n’est pas surprenant. Quand on vit dans l’irrationalité la plus totale, ce n’est pas un paradoxe qui nous arrête.

    • Combien de gens croient que dieu est infiniment bon et en même temps croient que dieu condamne au feu éternel ceux qui n’obéissent pas à ses commandements ?

      Quand on croit, on croit en importe quoi……….même en la science!

    • Selon des chercheurs, les conspirationnistes portent aussi des chapeaux d’alu. :)

      Jean Émard

    • “Combien de gens croient que dieu est infiniment bon et en même temps croient que dieu condamne au feu éternel ceux qui n’obéissent pas à ses commandements ?

      Quand on croit, on croit en importe quoi……….même en la science!” cimequaire

      ===

      Les croyances sont invérifiables, contrairement à la science qui est testable.

      Jean Émard

    • Je ne vois pas ce qu’il y a de bizarre la dedans. Si tu n’es pas capable de raisonner tu peux croire en tout et son contraire.

      En passant, Lady Di est la nouvelle maîtresse d’Elvis.

    • Intéressante théorie.
      Mais je ne peux y adhérer car ça pourrait m’inciter à croire d’autre théories et, de fil en aiguille, me transformer en conspirationniste.
      Mais si je fais ça, c’est que j’y crois, donc j’y adhére.
      Je vais devenir consiprationniste… We’re doomed dirait C3PO.

      C’est de votre faute Mr Cliche. On lit votre article et on devient ipso facto conspirationniste.

    • Si je me rapelle bien, les chercheurs faisaient surtout le lien en relation avec l’histoire officielle. Dans le fond les gens qui adhèrent aux théories du complots sur un sujet en ont surtout contre l’histoire officielle et acceptent toute théorie la contradisant. C’est intéressant et ca peut mener a adapter le discours que l’on a quand on parle de ces sujets.

    • Cette étude est une conspiration pour discréditer les conspirationistes.

    • Parfois je me demande qui est le plus naïf, celui qui croit aux conspirations ou celui qui croit la version officielle. Une presse indépendante est notre dernier rampart contre les conspirations des officiels.

    • L’idée de départ se tient pour les théories contradictoires cela peut sembler bizarre mais je crois que cela est logique aussi…

      J’ai pas le temps d’analyser en détail mais j’ai l’impression que cela vient du questionnaire et de la méthode et c,est une question d’intensité dans les croyances.

      La croyance en une des théories est juste un peu plus forte que l’autre…

      ”For the purposes of the present
      study, we used the conspiracy theory belief scale used by
      Douglas and Sutton (2011). The questionnaire was 17 items
      long and used a 7-point Likert-type scale (1 = strongly disagree,
      7 = strongly agree) to ascertain participants’ agreement
      with a variety of different conspiracy theories. ”

      Vous êtes un sceptique, disons, vous répondriez pas 1, preque partout mais en manifestant une certaine ouverture vous pourriez ajouter un 2 à l’occasion en vous disant que rien n’est impossible…

      Vous êtes cosnpirationniste et méfiant ou encre crédule, vous auriez pas des réponses supérieures à 3 ou plutôt 4, la plupart du temps ?

      Disons sur Lady Di, vous êtes persuadé du complot… Vous croyez qu’on l’a assassiné, vous répondez 6 ou 7 mais vous pouvez aussi croire à la possibilité qu’elle soit toujours vivante et ait simulée sa mort à cela vous répondez disons 5 ou 6.

      Bien oui, cela se tient, vous croyez qu’on vous ment mais vous ne connaissez pas la vérité… Donc vous croyez à des ”théories” ou scénarios de complots alors lequel est le plus plausible à vos yeux ?

    • Une croyance reste une croyance et c’est aussi le cas pour des goûts ou des valeurs. Cela peut sembler contradictoire mais ce n’est qu’une question d’intensité.

      Croyez-vous à la vie après la mort ? Ceux qui y croient doivent aussi être plus susceptibles de croire à la réincarnation comme à se rendre au Paradis. Mais ils ont une croyance en commun dès le départ.

      Vous croyez être cocu que ce soit par Marc, Luc ou Robert ou les trois que votre blonde vous a trompé cela ne fait pas de différence. Vous pensez qu’elle vous trompe alors qu,en fait elle était avec sa copine pour aller vous acheter un cadeau de Noël.

    • @ guiguibob

      C’est ce que je pense aussi : adhérer à une théorie de conspiration c’est rejeter la version officielle des faits. La personne qui adhère à une telle théorie n’a pas forcément de pistes de preuves ou même d’arguments tangibles pour appuyer son refus de la version officielle, donc en somme, beaucoup de théories (en apparence contradictoires) pourraient être possibles à leurs yeux.

      Pour moi, donc, la conclusion de l’étude n’est pas une surprise.

      Cela dit, M. Cliche, vous m’avez eu. J’ai cru un instant, d’après le titre de votre billet, que vous y parleriez de théorie quantique! Votre billet est tout de même très intéressant.

    • “Version officielle” est déjà un concept de nature quasi-conspirationniste.

      Il y a rarement “une” version officielle, il y a des faits et des versions (rarement contradictoires). Et on choisit la “version” plus probable.

      Regardez le rapport de la NIST sur l’effondrement des tours, certains vont appeler ça la “version officielle” alors que c’est simplement un rapport scientifique qui expose les faits et dit quelles sont les conclusions les plus probables de l’effondrement si on tient compte des probabilités.

      Jean Émard

    • Très intéressantes comme découverte. C’est confirmer ce que plusieurs avaient observés en discutant avec les conspirationnistes.

      Tout tourne autour du rejet de la version officielle comme ce fut mentionné, la hantise des médias de masse qui participent tous à ce complot qui vise à endormir le peuple par la désinformation.

      Au delà du rejet de la version officielle, j’irai jusqu’à dire que c’est le rejet de l’autorité, car ces personnes en ont systématiquement contre le gouvernement, la police, l’armée; quiconque occupe une position d’autorité. C’est certain que “déceler” un complot autour d’une personne qui n’a aucune autorité est beaucoup moins spectaculaire et attise moins l’imaginaire des conspirationnistes, donc moins vendeurs pour les colporteurs de fausseté appelés “média alternatif”, ou indépendant par ceux-ci.

      Au delà de l’intérêt social et psychologique de la chose, il est toujours intéressant de constater les techniques argumentaires de ces individus.

      Une règle de la zététique s’applique bien aux complots : « l’absence de la preuve n’est pas la preuve de l’absence »

    • Je suis également d’accord avec guiguibob. J’ajouterais que pour les conspirationnistes, les théories du complot constituent un divertissement plutôt addictif et dans ce sens, un scénario en vaut bien un autre même s’ils sont contradictoires. De plus, ce qui les motive, c’est l’impression de faire partie du groupe select des gens lucides qui ne se font pas avoir par la version officielle. Pour eux, les naïfs sont ceux qui avalent ce que les autorités leur disent alors que ceux qui gobent toutes les stupidités qu’on trouve sur youtube et onnouscachetout.com sont incrédules. Quelle ironie!

      J’ai aussi remarqué que ces gens ont tendance à ne pas croire en ce qui est réel et à croire en ce qui ne l’est pas. Par exemple, ce ne sont pas des terroristes qui sont responsables du 9/11 et les américains ne sont jamais allés sur la lune mais ils n’ont pas de difficultés à croire que l’U.S. Airforce cache des extra-terrestres dans le secteur 51 ou que les avions relâchent des produits chimiques pour contrôler nos esprits. Bref, nous n’en sommes pas à une contradiction près avec eux.

    • Pas beson de nous convaincre ici dans ce Québec indépendant intégré dans un Canada uni on est tombé dans la marmite à la naisssance!

      Et comme tous on rêve d’avoir la plus belle fille du quarier comme maitresse et ….être son seul amant!….

      Et pour la fin du monde …. Oui mai wo les moteurs ! Ben on est pu à l’époque des Mayas , on va faire ça étape par étape, comme une révolution mais tranquille, après étude par un comité et au besoin une commission d’enquête pourla date, et avant chaque étape y aura un référendum!

    • @ramses

      Vous avez raison. On devrait toujours mettre entre guillemets les mots “version officielle” car c’est un concept qui sous-entend que s’il existe une “version officielle”, c’est qu’il en existe d’autres qu’on veut nous cacher, principe à la base du conspirationnisme.

    • Ah, les contradictions! Ben oui, Elvis est mort trop jeune et oui, il vit quelque part sur une île des Caraïbes. En tout cas, tout cela donne du piquant à l’existence, non?

    • Ne pas vouloir croire la ”version officielle” pour x ou y raisons ou encore ne pas comprendre pourquoi cela est arrivé… Cela peut me sembler normal…

      Mais pourquoi ce besoin d’inventer des scénarios dites théories abracadabrantes sans queue ni tête ?

      Lisez les 5 affirmations pour Lady Diana :

      ”1. One or more rogue ‘‘cells’’ in the British secret service
      constructed and carried out a plot to kill Diana.
      2. There was an official campaign by MI6 to assassinate
      Diana, sanctioned by elements of the establishment.
      3. Diana faked her own death so that she and Dodi could
      retreat into isolation.
      4. Business enemies of Dodi and his father Mohammed Al-
      Fayed assassinated Dodi, with the death of Diana a
      cover-up for the operation.
      5. Diana had to be killed because the British government
      could not accept that the mother of the future king was
      involved with a Muslim Arab.”

      Franchement,il ne faut pas faire la différence entre la fiction et la réalité pour croire ne serait-ce qu’un peu à cela.

      Je pourrais plus comprendre ceux qui en voulaient aux paparazzi ou même à la famille royale… Et qu’ils ont ou auraient une part de responsabilité dans la mort de la princesse mais de là à faire intervenir les services secrets, la croire toujours vivante… Il faut dérailler ou être dans une forme de déni ou de délire profond pour penser que ces sornettes là puissent être vraies.

    • Je vais dire comme d’autres, on reconnait que des gens n’ont pas les capacités intellectuelles de raisonner, donc c’est très possible.

      C’est juste qu’il semble qu’il y en a beaucoup de gens comme ça!

    • @chip
      Elvis est sur une île polynésienne et elle est menacée de deux façons. L’acidification des océans va détruire le récif de corail qui la protège. Et le réchauffement climatique va faire monter les océans et inonder l’île.

      @ lecteur_curieux
      “paparazzi” “service secrets” … 1+1=2. Les paparazzi et les journalistes sont des employés des services secrets. Ils nous livrent de l’”intox” pour nous faire croire n’importe quoi. Et qui servent-ils ? Les riches propriétaires dont ceux de Gesca.
      C’est un raisonnement logique mais totalement idiot. Le cheminement pour y arriver vient peut-être également de la volonté d’avoir raison et l’incapacité à gérer les situations complexes, l’incapacité à revenir en arrière ou se remettre en question.
      Si une personne commence une ligne de pensée et que ça ne marche pas, elle ne reculera pas. Elle trouvera une façon de la faire marcher en allant de l’avant, aussi illogique soit-elle. Ce qui mènera probablement à un raisonnement totalement idiot et plus complexe que ce que la personne voulait. Mais son doigt est dans l’engrenage et ça serait perdre la face de vouloir s’en sortir.
      Ce qui me fait penser à Rexie/Frederico dans les blogues automobile de Cyberpresse. D’après eux/lui, il y a une conspiration du cartel de l’automobile et du pétrole. Trève de détails, ils aiment la Prius mais pas la Volt parce qu’elle n’est pas une “vraie” électrique comme GM le dit et ce malgré que ça soit la meilleure compromis autonomie/économie. Leur raisonnement est étrange et contraire à la logique.

    • Vous n’y êtes pas les gars. Elvis c’est la masse manquante de l’univers.

      C’est vrai qu’à la fin, il était plus tout à fait svelte…
      JFC

    • Disons que des versions officielles, comme celle du golfe du Tonkin, ont joliment contribué à la consolidation d’une méfiance qui ne s’est sûrement pas construite sur le seul vent des suspicieux de nature…

      Le fait d’être relégué systématiquement au rôle de chair à canon – au motif d’être les malheureux élus d’une stratification sociale, une sorte de version occidentalo-british des intouchables – sur des allégations carrément mensongères, n’aura pas pour effet d’exorciser de facto et à jamais l’incrédule en chacun de nous. On ne comptera pas sur moi pour s’en désoler.

      Au total, quant à moi, les résultats ci-haut, loin de me scier, devraient apparaître aux yeux de tous comme étant une conséquence prévisible des masses abusées. Sauf bien sûr aux yeux de ceux qui viennent du sérail, au service duquel les versions officielles se fendent en quatre!

      Il n’y a pas toujours des Daniels Ellsberg pour couler dans un New York Times quelconque des équivalents aux Pentagones Papers. Non, le doute n’est pas inévitablement la conséquence d’une pathologie, tel que voulaient le faire croire, jadis, les bien pensants du soviétisme ou leurs émules d’aujourd’hui.

    • Le conspirationisme, c’est une forme de déni afin de se protéger d’une réalité qui ne fait pas notre affaire. On voit cela chez les climatoscpetiques, mais aussi chez les écologistes qui voient des complots de pétrolières partout (ex: Il y a deux clowns sur cyberpresse qui sont convaincu que je suis à la solde des pétrolières. Faut le faire quand même!). Ceux qui croient à la manipulation du climat par le projet HAARP ou par les »chemtrails». Ceux qui sont convaincu que les champs électromagnétique sont dangereux et l’homéopathie fonctionnent invoquent le pouvoir des grandes corporations. On a vu la même chose pendant le conflit étudiants. Tous les troubles étaient causés par des agitateurs payés par la police.

      Les conspirations ont quelques choses de rassurant. Si on crie assez fort, le complot va sortir au grand jour et le problème va disparaître. Sinon, la réalité existe et on ne peut pas y faire grand chose.

    • Facile aujourd’hui de confronter un conspirationniste. Il suffit de lui demander d’expliquer SA version de l’événement. Ça lui sera difficile, surtout si vous lui demandez des détails, parce qu’en fait son seul objectif est de démolir la version la plus probable (dites “officielle”).

      Demandez à un “truthers” qui croit à la démolition contrôlée des tours du WTC, comment on a réussi à installer les explosifs sans que personne ne s’en rende compte ou pourquoi le président des USA risquerait d’être condamné pour assassinat de 3000 de ses citoyens, si son seul but est d’obtenir un avantage géopolitique (somme toute mineur) qu’il aurait pu obtenir pas d’autres moyens moins criminels.

      Et ensuite demandez des détails. Et des détails…. Exactement comme les conspirateux font eux même. :)

      Jean Émard

    • Chose certaine, lire l’article et les commentaires fut un bon moment! On ne peut vraiment combattre a connerie à un certain niveau mais on peut s’en servir pour conspirer un bel éclat de rire! Oui, certaines personnes croient une chose une jour et le contraire le même jour. Sans jamais avoir l’impression que quelque chose ne va pas.
      Bonne fin du monde…!

    • Les théories de conspiration servent à combler les vides de notre incompréhension du monde qui nous entoure comme le font les religions.

      Cependant, il existe bel & bien des conspiration. La liste est d’ailleurs très longue.
      ne pensez qu’aux scandales révélés par la Commission Charbonneau. Qu’est-ce si ce n’est pas une vaste conspiration?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2013
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives

  • publicité