Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 3 décembre 2012 | Mise en ligne à 15h35 | Commenter Commentaires (12)

    Mars : la «balloune» se déssouffle…

    Deux des toutes premières pelletées de sol martien analysé par les instruments de Curiosity. (Image : JPL/NASA)

    Deux des toutes premières pelletées de sol martien analysé par les instruments de Curiosity. (Image : JPL/NASA)

    Les fameuses données glanées sur Mars par la sonde Curiosity et qui étaient supposées «entrer dans les livres d’histoire» viennent d’être divulguées, et l’on sait désormais dans quels ouvrages elles seront consignées : il s’agit des livres d’histoire de la géologie martienne — car les autres bouquins risquent fort de les ignorer complètement.

    Dans le communiqué de presse publié aujourd’hui sur le site du Jet Propulsion Lab, on apprend que Curiosity a analysé ses premiers échantillons de sol martien, et que celui-ci abrite une «chimie complexe» impliquant de l’eau, du soufre et du chlore. Mais «nous n’avons aucune détection de molécules organiques martienne jusqu’ici», a dit Paul Mahaffy, le responsable de l’appareil qui a servi à ces analyses.

    Lundi, rappelons-le, le chef de la mission Curiosity avait créé une petite tempête médiatique en confiant à la radio publique américaine que le rover venait de produire des données qui allaient, selon ses termes, «entrer dans les livres d’histoire». Comme les objectifs poursuivis par Curiosity tournent en grande partie autour de la recherche de vie sur la planète rouge, à peu près tous les commentaires émis depuis en arrivaient à la même conclusion — c’est-à-dire que toute annonce qui n’impliquerait pas de molécule organique constituerait une déception.

    Alors c’est maintenant officiel : éventuellement, ces travaux amèneront peut-être un extraordinaire éclairage sur le passé de Mars (c’est ce que l’on souhaite), mais pour l’heure, le monde est déçu…

    AJOUT (4 déc.) : Le New Scientist vient de publier deux textes qui donnent plus de détails non seulement sur ce que Curiosity n’a pas trouvé, mais aussi sur ce que le rover a bel et bien «vu». Le premier fait état de carbone, qui pourrait en principe signifier qu’il y a de la chimie organique sur Mars — si on pouvait déterminer que ce n’est pas du carbone terrestre qui a contaminé les instruments de Curiosity. Le second, très intéressant, indique quant à lui que la proportion de deutérium (hydrogène lourd) trouvée dans le sol martien est cinq fois plus élevée que celle que l’on observe sur Terre. Cela pourrait s’expliquer par le fait que Mars a perdu une bonne partie de son atmosphère ; des molécules de vapeur d’eau pourraient ainsi, au fil du temps, avoir été brisées par le rayonnement UV du Soleil, et l’hydrogène plus léger aurait été perdu dans l’espace plus rapidement que le deutérium.


    • Moi qui pensait que Curiosity y avait trouvé la fameuse barre de chocolat…

    • Evidemment, nous allons avoir droit aux habituels paranoïaques qui vont venir dire que la NASA a trouvé quelque chose de compromettant et que c’est du camouflage parce qu’ils ne veulent pas dire qu’ils ont trouver quelque chose de vital et blablabla.

      En tout cas, je vais continuer à chercher mes clefs de char.

      Mais c’était vraiment nono de faire une annonce en disant qu’ils ne pouvaient pas dire de quoi il s’agissait. La prochaine fois qu’ils feront une annonce, ils risquent de chercher une oreille attentive.

    • Eau + chlore = piscine. Soufre = allumettes. Ils fumaient le cigare sur le bord de la piscine. C’est une “histoire” comme une autre !

    • Il n’y ont donc pas trouvé Elvis… Quelle déception!

    • Je crois que vous sautez vite aux conclusions. Les facies géologiques que Curiosity nous a montrés depuis le début de sa mission sont excessivement intéressants, parole de géologue. Ils nous montrent une planète “évoluée” au sens géologique, contrairement à la lune par exemple. Et ce, après quelques semaines de “travail” seulement. On risque d’avoir bien des surprises, croyez-moi.

    • @dcsavard

      Ce n’est pas de la parano­­­ïa. C’est une découverte majeure qu’on veut nous cacher. On le voit bien sur la photo; Les martiens ont deux pieds gauches.

      Ce qu’on veut nous cacher, en fait, c’est peut-être que les Martiens ont deux pieds droits de l’autre côté. Vous remarquerez que la photo est cadrée pour ne montrer que les deux pieds gauches. Mais qu’est-ce qui vous dit qu’il n’y a pas, tout juste hors champs, deux traces de pied droit ? Hein ?
      JFC

    • Vous n’y êtes pas les gars. Ce sont DEUX Martiens unijambistes qui se font l’accolade. C’est clair! Soyez un peu attentifs.

    • Remarquez qu’il semble y avoir un bon vent. La poussière est retombé à gauche de la trace.
      Et les martiens sont en retard de quelques années sur nous pour la mode. Les souliers à bouts carrés, c’est passé date ici.

    • @JFC
      C’est pire que ça. La NASA voulait nous annoncer un oiselet mais la photo prouve que Curiosity a joué deux coups dans la trappe de sable.

      Plus sérieusement: Quelqu’un sait pourquoi le sol sous la surface est plus fonçé?

      Accumulation de poussières par-dessus, d’après l’article que je cite.
      JFC

    • Yes that’s it !…; «La poussière» ….

      Pourquoi utiliser des armes lourdes dans les films quand les martiens attaquent la terre quand une bonne couche de poussière peut les anéantir …surtout si ils marchent a quatre patte…

      Le prochain robot pour mars devrait être un Romba….

    • J’écoutais justment le film Apollo 13 l’autre jour et votre article me fait penser à quel point la NASA est toujours en manque de visibilité et de popularité….

    • @JFC
      Pendant ce temps, la NASA a analysé la gravité de la Lune:

      http://www.gizmag.com/grail-gravity-map-moon/25318/

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2010
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité