Sciences dessus dessous

Sciences dessus dessous - Auteur
  • Jean-François Cliche

    Ce blogue suit pour vous l'actualité scientifique, la décortique, et initie des échanges à son sujet.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 5 juillet 2012 | Mise en ligne à 15h17 | Commenter Commentaires (15)

    Arafat : vous avez dit polonium ?

    Yasser Arafat, photographié ici quelques mois avant son décès. (Photo : AFP)

    Yasser Arafat, photographié ici quelques mois avant son décès. (Photo : AFP)

    Drôle d’histoire, quand même, que celle du polonium-210 retrouvé sur des effets personnels de feu Yasser Arafat. Il n’en fallait pas plus — et en fait, eu égard au passé de la région, il en fallait beaucoup moins que ça — pour ranimer l’hypothèse d’un empoisonnement  derrière lequel d’aucuns croient bien sûr deviner Israël.

    D’après ce papier du New Scientist, les niveaux de radioactivité décelés sur une brosse à dent et une tache d’urine sur des sous-vêtements se situaient grosso modo entre 50 et 200 millibecquerels. Un becquerel (Bq) équivalant à un noyau atomique qui se désintègre par seconde, cela signifie qu’il y avait un noyau de polonium-210 (210Po) qui se désintégrait toutes les 5 à 20 secondes. Évidemment, ce sont là des quantités de radioactivité extrêmement faibles — des milliers de fois moins que la radioactivité qui a constamment lieu dans le corps humain, principalement à cause du carbone-14 et du potassium-40, voir ici (p. 11 sur 17) —, mais il y a ici des questions de volume et il faut se rappeler que le 210Po est un isotope qui se désintègre rapidement. Sa demi-vie est de 138 jours, ce qui veut dire que la moitié d’une quantité donnée de 210Po se «désintègre» tous les 138 jours. Yasser Arafat étant mort en novembre 2004, il y a 7 ans et demie, cela fait donc (7,5 ans x 365 jours/an) / (138 j/demi-vie) = 19,8 demi-vies. Ainsi, si le leader palestinien a bel et bien été empoisonné au polonium-210, la quantité de poison utilisée ou déposée sur sa brosse à dent ou filtrée dans son urine aurait depuis été divisée par 219,8 = 936 000 environ.

    Et malgré cela, la quantité de 210Po décelée sur les effets de Yasser Arafat était plus de 10 fois plus élevée que la quantité de 210Po aux alentours, ce qui a fait dire à un chimiste cité par le New Scientist qu’il est «bien possible» que le leader palestinien ait été empoisonné. Comme le polonium-210 est produit naturellement, faisant partie de la chaîne de désintégration du radium et de l’uranium, il est possible que les quantités trouvées aient eu une origine naturelle, mais l’Institut de radiophysique de Lausanne, qui a mené les analyses, a pris des mesures à trois mois d’intervalle et a ainsi établi qu’au moins 50 % du 210Po n’était «pas supporté» par une source naturelle.

    S’il s’agit bien d’un cas de meurtre, remarquez, le 210Po ferait un excellent poison. D’abord parce que c’est un isotope extrêmement radioactif dont la toxicité est absurdement élevée : un seul gramme de polonium-210 dégage une puissance de 140 watts (!) et la dose létale pour l’homme, lorsque ingéré, n’est que de 10 à 30 microgrammes. Comme sa désintégration se fait presque uniquement par rayonnement alpha, c’est-à-dire en éjectant de petits paquets de matière constitués de deux protons et deux neutrons (des noyaux d’hélium, donc), et que ces particules ne traversent pas la matière, il n’est dangereux que lorsqu’on l’avale ou l’inhale, ce qui protège l’empoisonneur. Et comme on vient de le voir, il se transforme de lui-même — en plomb-206, non radioactif —, ce qui peut embrouiller les pistes.

    Le hic, cependant, c’est que les symptômes que montrait Arafat avant son décès ne correspondent pas particulièrement bien à une intoxication au polonium. C’est par le «syndrome d’irradiation aiguë» (SIA) que le 210Po peut tuer — par le cancer aussi, bien sûr, mais alors l’empoisonneur ne doit pas être trop pressé, disons… Ce syndrome, vraiment pas jojo, démarre dans les minutes suivant une forte exposition à une source radioactive ; il comprend généralement des nausées, diarrhée, fatigue, possiblement des pertes de conscience. Ceux qui ne parviennent pas à surmonter le mal meurent en quelques semaines ou quelques mois. Jusqu’ici, cela ressemble pas trop mal à certains symptômes rapportés dans les médias que Yasser Arafat a montré après avoir souper le 12 octobre 2004 — vomissement, problèmes intestinaux, le tout sans fièvre —, à peu près un mois avant sa mort, le 11 novembre.

    Cependant, comme l’a souligné à CNN le directeur de l’Institut de radiophysique de Lausanne François Bochud, le SIA aurait dû faire perdre ses cheveux à Arafat, ce qui n’est pas arrivé. Le SIA aurait aussi dû rendre sa moelle osseuse inopérante, ce qui ne s’est pas produit non plus. Or ces deux éléments vont toujours rester et il me semble, qu’on me corrige si je me trompe, qu’ils vont toujours jeter un doute sur l’hypothèse du polonium, quoi qu’on fasse avec la dépouille de l’ex-leader et quoi que l’on découvre dessus.

    Alors vaut-il vraiment la peine de l’exhumer, comme le demandent maintenant sa veuve ?

    AJOUT (6 juillet) : d’après ce très bon texte publié sur le site de Wired, il semble que le polonium soit beaucoup plus traçable que je ne le croyais au départ, portant une signature chimique qui peut en faire remonter l’origine aux centrales nucléaires d’un pays en particulier. Ce qui est évidemment un désavantage politique considérable.


    • Théorie du complot. Il n’y a que les russes qui empoisonnent le bon monde à coup de polonium.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Litvinenko

    • Je crois qu’il faut l’exhumer et en finir avec cette histoire. C’est plate à dire, mais sans une analyse complète, nous en avons pour des siècles à subir les rumeurs.

      Mais si c’est pour chercher un élément qui ne règlera rien, parce que les symptômes d’Arafat ne correspondaient pas bien avec un intoxication au polonium, cela ne donnera pas grand-chose, il me semble. Et puis j’ai de la misère à croire que quoi que ce soit puisse mettre un terme aux rumeurs dans ce cas-ci…
      JFC

    • Il faut absolument exhumer le corps et faire toute la lumière sur cet évènement.

      Si c’est un empoisonnement il faut que les gens sachent de quoi les ennemis d’Arafat ont été capables.

      En ce qui concerne l’empoisonnement comme tel peut-être qu’il ne s’agissait pas ;

      -d’une forte dose qui fait perdre les cheveux ou
      -d’une faible dose qui donne le cancer à long teme mais
      -d’une dose “moyenne” entre les deux.

      Ou bien d’un autre élément radioactif.

      Par exemple le Thorium 234 peut être produit à partir de l’Uranium 238 et se désintègre en Proactinium 234 qui a une demie-vie de 24 jours:

      http://en.wikipedia.org/wiki/Radioactive_decay#Decay_chains_and_multiple_modes

      Israël serait bien placé pour créer ce genre de produit radioactif, c’est un secret de polichinelle que ce pays a environ 200 bombes atomiques et l’infrastructure industrielle nécessaire pour jouer à l’apprenti sorcier…

      Les éléments d’un crime sont:

      1-Avoir une bonne raison de commettre le crime
      2-Avoir la motivation de commettre le crime
      3-Avoir les moyens et l’opportunité de comettre le crime.

      Est-ce qu’Israël serait capable d’avoir commis ce crime ?

      Après le bombes incendiaires au phosphore sur les citoyens de Gaza et l’assaut d’un vaisseau Turc en eaux intenationales ?
      Hmm..
      Laissez-moi y réfléchir je vous reviens là-dessus.

    • Et à des doses inférieures?

    • Sa veuve ne voulait pas d’autopsie au moment du décès. Pourquoi maintenant?

      Les théories vont de l’empoisonnement au ricin, au thalium ou au polonium au sida en passant par la leucémie et tutti quanti. Une allergie aux kiwis aussi, peut-être (les symptômes seraient cohérents)?

    • “Alors vaut-il vraiment la peine de l’exhumer, comme le demandent maintenant sa veuve ?” Pas facile comme question mais si j’appartenais à la famille d’Arafat, je demanderais son exhumation juste pour voir ce qu’on pourrait trouver d’autre.

    • >>>et l’assaut d’un vaisseau Turc en eaux intenationales ?-jim777
      __________
      Que les juristes antisionistes de l’ONU ont déclaré 100% légal et justifié.

    • Une seule question, pourquoi maintenant?

    • @JFC,

      vous avez sans doute raison que ce serait insuffisant pour faire taire les rumeurs, par contre, cela pourrait empêcher de nouvelles rumeurs de germer. Je pense à des rumeurs dans le genre XXX (remplacez XXX par l’organisation occulte ou pas de votre choix) a tout fait pour empêcher l’exhumation et l’expertise pour ne pas que le monde sache ce qui s’est vraiment passé.

    • @ respectable

      L’Attaque d’un vaisseau civil Turc en eaux internationales par les forces Israéliennes 100% légal et justifié ?
      Euh, où êtes vous allé chercher ça ?

      Après les évènements de la flotille d’aide humanitaire attaquée en eaux internationales par un commando Israëlien, le Premier Ministre Israélien a demandé au Président des États-Unis, comme ça se fait traditionellement depuis des décennies, de bloquer la résolution de l’ONU condamnant le fait qu’Israel a une fois de plus transgressé les lois internationales.

      Et pour une rare fois le Président des États-Unis a refusé.

      1- Pour qu’un embargo de Gaza soit déclaré légal, il aurait fallu qu’Israel et le gouvernement du territoire palestinien de Gaza soient officellement en guerre, ce qui n’est pas le cas selon Anthony D’Amato, professeur de loi internationale à la Northwestern University School of Law.

      http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2010/06/01/AR2010060102934.html?hpid=topnews

      C’est aussi la conclusion des :

      -United Nations High Commissioner for Human Rights
      -International Committee of the Red Cross, (la croix-rouge)
      -National Lawyers Guild’s International Committee,
      -Istanbul Bilgi University’s Law Department

      Etc. etc.

      2- Vue que qu’Israel n’est pas officiellement en guerre contre le territoire
      palestinien de Gaza et que les habitants de Gaza se retrouvent ni plus ni moins qu’encerclés dans un gigantesque camp de concentration où les gens attendent des heures pour avoir du pain (s’il en reste), où il n’y a pas d’électricité, et pas d’accès à l’eau courante pour 40% de la population (bonjour les maladies), une aide humanitaire est totalement justifiée.

      http://news.bbc.co.uk/2/hi/7739063.stm

      3- Cette aide arrivait en eaux internationales. Les eaux internationales c’est pas le territoire d’Israël.

      La haute mer est considérée comme un « bien public mondial » qui couvre environ la moitié de la surface planétaire et 64 % des océans.

      Toute revendication de souveraineté par un État y est illégitime. Même pour Israël voyez-vous.

      Le principe de la liberté y prévaut : liberté de navigation, de survol, de pêche, de recherche scientifique, de poser des câbles et des pipelines, de construire des îles artificielles, dans le respect des conventions internationales en vigueur.

      4- Le vaisseau d’aide humanitaire avait été inspecté par les autorités Turques, chaque passager avait été inspecté aux rayons X, justement pour qu’Israel n’ai aucun motif d’attaque et parce que le vaisseau était bel et bien un vaisseau d’aide humanitaire.

      Il n’y avait aucune arme à feu à bord, les passagers se sont défendus comme ils le pouvaient avec ce qu’ils avait sous la main comme l’auraient fait de façon toute à fait légitime par exemple un vaisseau d’aide humanitaire Israélien attaqué par des Pirates.

      Et cet évènement s’ajoute aux centaines d’actions illégales commises par Israël et condamnés par la communauté internationale depuis la fondation (officielle) d’Israël en 1948.

      C’est pour ça que bien des gens pensent que Yasser Arafat, au mépris des lois internationales et lui aussi prisonnier des Israéliens, a été empoisonné par ces derniers.

      Yasser Arafat aura passé les dernières années de sa vie enfermé dans son QG de Ramallah, encerclé par les forces israéliennes. Interdit de voyage aussi bien en Palestine qu’à l’étranger.

      Considéré comme l’ennemi numéro un par Israël. Il a été qualifié de « chef terroriste » et de « menteur congénital », voire de « réincarnation d’Hitler ».

      Comme je l’ai mentionné précédemment, tous les motifs, les intentions, les moyens et les opportunités pour Israël de faire assassiner Arafat sont là.

      Yasser Arafat était président de l’Autorité palestinienne et Prix Nobel de la Paix 1994 en compagnie de Shimon Peres et Yitzhak Rabin.

    • @Jim77 : En droit musulman vous auriez raison mais pas en droit occidental. Vous êtes aveuglé par votre haine de vous savez qui. De toute manière juste l’utilisation du verbe « attaquer » vous enlève toute crédibilité sur ce sujet. Ressaisissez-vous Jim. Vous êtes sur la mauvaise voie.
      ______________________
      Le 2 septembre 2011, l’ONU rend public le rapport de sa commission d’enquête (Rapport Palmer) présentant les responsabilités des différentes parties : d’une part le blocus maritime est estimé légal, Israël étant donc justifié à intercepter la flottille ainsi qu’à faire usage de la force « à des fins de légitime défense » dès lors que les militaires « ont été accueillis par une résistance organisée et violente d’un groupe de passagers ».

    • @jim777: l’arraisonnement ( “attaque” ou “assault” pour les militants antisémites ou antiisraéliens) du vaisseau civil Turc Mavi Marmara en eaux internationales par les forces Israéliennes est 100% légal et justifié. C’est écrit en toutes lettres dans le rapport Palmer-Uribe de l’ONU (vous savez, cette entité dont l’assemblée générale risque de donner un siège à la Syrie sur son Conseil des droits de l’homme!).

      Extraits pertinents tirés du rapport de l’ONU:
 
 


      
« 81. The Panel therefore concludes that Israel’s naval blockade was legal. 
 


      89. If the flotilla had been a purely humanitarian mission it is hard to see why so many passengers were embarked and with what purpose. (…)The number of journalists embarked on the ships gives further power to the conclusion that the flotilla’s primary purpose was to generate publicity.
 


      90. There is a further issue. No adequate port facilities exist in Gaza capable of receiving vessels of the size of the Mavi Marmara.

      
 

      92. But to deliberately seek to breach a blockade in a convoy with a large number of passengers is in the view of the Panel a dangerous and reckless act.
 


      109. For Israel to maintain the blockade it had to be effective, so it must be enforced. That is a clear legal requirement for a blockade. Such enforcement may take place on the high seas and may be conducted by force if a vessel resists.
 


      123. It is clear to the Panel that preparations were made by some of the passengers on the Mavi Marmara well in advance to violently resist any boarding attempt.

      124. The Panel accepts, therefore, that soldiers landing from the first helicopter faced significant, organized and violent resistance from a group of passengers when they descended onto the Mavi Marmara. Material before the Panel confirms that this group was armed with iron bars, staves, chains, and slingshots,and there is some indication that they also used knives. » 
 


      http://graphics8.nytimes.com/packages/pdf/world/Palmer-Committee-Final-report.pdf

      PS: ma chanson préférée sur ce “bateau civil turc”: http://www.youtube.com/watch?v=FOGG_osOoVg

    • @ respectable & honorable

      Le rapport Palmer-Uribe ?

      C’est tout ?

      Alors je vous concède qu’à la lecture du rapport Palmer-Uribe de l’ONU , les auteurs de ce rapport ont trouvé l’attaque Israélienne en partie justifiée.

      Palmer et Uribe sont bien les seuls à être de cet avis parmi la tonne d’experts et d’organismes dont j’ai cité une partie plus haut et c’est à se demander pourquoi.

      Ce rapport, si solitaire dans ses opinions, n’a évidemment pas été approuvé par l’ONU, et donc il n’implique aucun engagement de la part de l’organisme.

      Les conclusions finales de ce rapport n’ont été acceptées ni par le Israeli Prime Minister’s Office d’Israël, ni par la Turquie.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Gaza_flotilla_raid#UN_Palmer_Report

      Le rapport final et décisif sur la légalité du blocus (embargo) Israélien envers le territoire Palestinien de Gaza sera fait par la Cour internationale de justice, et à la lumière de tout ce que les juristes que j’ai mentionné plus haut ont eu à dire sur le sujet, le blocus sera déclaré Illégal et donc l’attaque en eaux internationales injustifiée.

      http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-14777558

      Alors si on met ce rapport dans le contexte de tout ce qui a été dit sur le sujet, en étant généreux ça veut dire que peut-être 1% des experts en droit international, 1% des articles dans les médias (surtout Israéliens) et 1% des gouvernements et leur population de la planète trouvent matière à justifier cette autre attaque Israélienne envers des civils au mépris du droit international et au nom du Sionisme.

      Autrement dit, si on met tout ce qui a été dit sur cette attaque dans la balance, on est à 99% dans le champ si on prétend que cette attaque est 100% légale et justifiée comme vous le faites.

      Je ne peux pas m’empêcher de faire un parrallèle avec le moins de 1% de scientifiques climatosceptiques subventionnés par l’industrie des carburants fossiles dont tous les deux vous citez régulièrement les conclusions.

      Bravo les gars, vous êtes indéniablement les champions des causes perdues d’avance.

    • @jim777
      Libre à vous de croire le droit Hétutisto-islamique. Mais que vous le vouliez ou non, cet arraisonnement était fondé en fait et en droit. Et en vertu de cette jurisprudence onusienne, toutes flottilles pseudos humanitaires remplis de trolls antisémites se verra accorder le même traitement s’ils osent encore battre à coup de rod d’acier des soldats de la marine Israéliennes. On ne niaise pas avec la sécurité d’Israël. Seul démocratie et État de droit de cette région.

    • “@jim777
      On ne niaise pas avec la sécurité d’Israël.” respectable

      ===

      Contrairement à Israêl qui elle “niaise” avec les Droits de l’Homme avec ses assassinats sélectifs.

      Jean Émard

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité