Sciences dessus dessous

Archive du 13 juin 2012

Mercredi 13 juin 2012 | Mise en ligne à 11h34 | Commenter Commentaires (22)

Quel avenir pour l’hydrogène ?

Le Québec a reçu de la grande visite ces derniers jours. L’ingénieur japonais Katsuhiko Hirose, de la société Toyota, que l’on pourrait sans trop exagérer qualifier de «père de la Prius», puisqu’il fut responsable de sa consommation d’essence pendant son développement, puis de son déploiement mondial, a fait un passage à Québec et à Trois-Rivières cette semaine.

Mais ce n’était pas pour faire la promotion des véhicules à batterie qu’il avait fait le voyage. En fait, m’a-t-il dit lundi, c’est plutôt dans les piles à hydrogène qu’il entrevoit l’avenir à long terme des voitures électriques. Le fait qu’il dirige maintenant la division des piles à combustible chez Toyota n’y est sans doute pas étranger, mais il demeure tout de même frappant d’entendre M. Hirose condamner, en quelque sorte, la technologie qui propulse son propre «bébé», puisque la Prius est une voiture à batterie (encore que ladite batterie puisse être changée, évidemment).

En effet, le grand défi des voitures électriques à l’heure actuelle est l’autonomie, soit la distance parcourable entre deux recharges, mais M. Hirose prévoit que ce sera la pile à combustible — plus précisément «à hydrogène» — qui permettra de le relever, et non la technologie des batteries. Des modèles d’essai font déjà plus de 500 km sans recharge (contre une vingtaine en mode tout électrique pour les batteries classiques), et la plupart des grands constructeurs automobiles, dont son employeur, prévoient lancer leurs premiers modèles commerciaux vers 2015. Il faudra que les infrastructures de recharge suivent, ce qui n’est pas acquis, mais il reste que l’on peut remplir un réservoir à hydrogène un peu comme on le fait avec l’essence — ce qui est beaucoup plus rapide qu’une recharge de batterie.

M. Hirose s’est aussi permis d’enlever temporairement son chapeau d’employé de Toyota, suggérant qu’idéalement, selon lui, l’hydrogène devrait servir à beaucoup plus qu’à déplacer des voitures. La liliputienne molécule de H2 serait en effet aussi une candidate idéale pour stocker l’énergie produite par les éoliennes et le solaire, ce qui résoudrait le problème de l’intermittence de ces sources d’énergie. Cela impliquerait, certes, une petite «perte» puisque il faut plus d’énergie pour produire de l’hydrogène que celui-ci ne peut en rendre, mais cela serait en partie compensé par le fait que le moteur électrique est plus efficace que le moteur à explosion, juge M. Hirose. Et puis, les villes n’ont-elles pas déjà de grandes infrastructures de transport de gaz (naturel) ?

Cette vision du futur est toutefois encore loin de se réaliser, notons-le, et n’est peut-être même pas bien partie pour arriver un jour. L’an dernier, les États-Unis ont à toute fin utile fait une grosse croix sur l’hydrogène, coupant en deux leurs subventions de recherche pour les voitures mues par des piles à combustible. À peu près en même temps, une brochette d’experts en énergie réunis au prestigieux Institut Perimeter, en Ontario, débattaient des meilleures voies énergétiques pour l’horixon 2030 ; ils en ont tiré le rapport Equinox Blueprint, qui n’entrevoit pas un si brillant avenir pour l’hydrogène. Si celui-ci y est mentionné ici et là, notamment comme une (et non «la») technologie parmi d’autres pour les transports, le document donne presque toute la place aux piles à flux pour le stockage des énergies renouvelables.

C’est peut-être un peu (beaucoup) pour cette raison que M. Hirose me disait que la voiture à hydrogène est une étape clef pour que ses idées sur notre avenir énergétique se réalisent. Une sorte de cheval de Troie, quoi.

Alors, quel avenir pour l’hydrogène ?

Lire les commentaires (22)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité