Le blogue santé

Le blogue santé - Auteur
  • Sophie Allard

    À l’affût des dernières découvertes et tendances en matière de santé, Sophie Allard s’intéresse à tout ce qui permet de conserver un esprit sain dans un corps sain.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 4 mars 2014 | Mise en ligne à 8h10 | Commenter Commentaires (14)

    Un mois sans gras, sans sucre

    BBC

    BBC

    SOPHIE ALLARD
    Chris et Xand van Tulleken sont des frères jumeaux identiques. Tous deux sont médecins, en santé et en forme et, semble-t-il, aiment relever des défis inusités. Les deux frères, vedettes de télé, ont décidé de jouer les cobayes dans un documentaire : pendant un mois, Chris a privilégié une alimentation riche en glucides (sucres) et a éliminé à peu près tous les gras de son assiette (à peine 5 g par 100 g). Xand, lui, s’est tourné vers des aliments gras (les glucides comptaient pour à peine 5 % de sa diète). L’objectif des deux hommes ? Par cette expérience – non scientifique, on s’entend ! -, ils souhaitaient savoir quel type d’alimentation (riche sucres ou en gras) favorisait le plus l’apparition de l’obésité. Ils pouvaient manger autant qu’ils le voulaient…
    Xand mangeait de la viande, du fromage, jamais de fruits et légumes riches en glucides. Il a ressenti fatigue, constipation, léthargie. Chris, lui, était toujours affamé, porté à grignoter. Carburant aux glucides, il a mieux fait lors de tests physiques que son frère. Le résultat final ? Plutôt surprenant : les deux ont… perdu du poids. Xand a davantage maigri, perdant 4 kilos en moins d’un mois, nous apprend le Metro.fr.

    Après avoir «démonisé» le gras, on démonise maintenant le sucre, et si on faisait fausse route en montrant du doigt un seul nutriment ?, s’interrogent les frères. Ils accusent plutôt les aliments transformés dans leur ensemble. L’important est de ne pas tomber dans le piège et d’essayer tous ces nouveaux régimes amaigrissants drastiques proposés, disent-ils. Le gros bon sens, non ?


    • Manger équilibrer est certainement la solution et ne pas absorber plus de calories que ce qui est dépensé dans la journée. Éliminer le fast food, les desserts super calorifiques , et ne pas manger trop de pain . Faire de l’exercice ou des sports un minimum de trois fois semaines pour garder la forme et la santé, et éliminer les calories pris en trop et afin de garder notre poids Ne pas oublier de se gâter mais les week end seulement ( vin, fromage, chocolat noir ou autres gâteries etc.. mais encore une fois pas trop). Tout est une question d’équilibre.

      En m’entraînant entre 5 et 7 heures semaines à la boxe, kickboxing et muay thai et en mangeant mieux qu’avant, j’ai retrouvé assez facilement la taille de mes vingt ans et la superforme ( même à 53 ans).

    • Biscuits sans sel, sans sucre, sans gras et sans goût c’est cent piasses!

    • Encore le GROS bon sens … c’est un GROS! … et il ne faut pas suivre ses gros conseils !

      Blague a part si on regarde les face des deux cobaye génétiquement ils sont probablement déjà avantagés … On doit tenir compte de nos capacité génétique quand même si on a des prédisposition de gros le gros bon sens ne suffit pas … Le chasseur cueilleur marchait beaucoup et le mécanisme d’accumulation des graisse est naturel pur les période de disettes , il n’y a pas si longtemps qu’on peut manger des oranges importées a l’année…

      L’âge et la sédentarité sont également un facteur importants , a 18 ans je mangeait n’importe quoi et ça ne faisait rien , maintenant passé la soixantaine même les annonce de gâteaux ont l’air de s’accumuler involontairement ça demande plus d’effort pour avoir un semblant de forme…

      Et probablement que le «et/ou» des étiquettes de produits transformés ( on sait pas trop ce que c’est ni ce que ça fait ! et surtout le «AJOUTÉ» peu importe le cé quoi… parait déterminant dans l’amplification du problème…

      Ce qui semble faire le plus de dommage… c’est de changer «DRASTIQUEMENT» ses habitudes plutôt que d’adapter son style de vie avec lequel on a résisté pendant si longtemps plutôt que d’adapter en douceur de meilleures habitudes manger mieux consciemment et bouger un peu plus .

    • Je crois profondément que pour perdre du poids il faut réduire les glucides de son alimentation, sans toutefois les éliminer. Le corps a besoin de sucre pour fonctionner. C’est ridicule d’éliminer les fruits et légumes de son alimentation. Par exemple, en ce qui me concerne, avant de faire du sport, je consomme des dattes. C’est une excellente source d’énergie. Les raisins secs sont aussi une très bonne alternative.

      Toutefois, diminuer le pain et les pâtes n’est pas une mauvaise idée si vous voulez perdre du poids. Ce sont des aliments hautement calorique et à forte teneur en sucre. De plus, certaines études tendent à démontrer que les grains sont difficiles à digérer et pourrait être la cause de certaines maladies chroniques. J’en suis pas encore à une diète sans gluten, mais j’essaye de diminuer le pain et les pâtes dans mon alimentation.

      Éliminer tous les desserts et boissons sucrées va de soi. Le sucre industriel est carrément poison.

      Après avoir fait du sport, vaut mieux privilégier les protéines pour que les muscles se réparent plus facilement. Personnellement, je prends des shakes de protèines (lait d’amende, poudre de protéine, banane et petits fruits congelés). Je mange aussi beaucoup de poulet, poisson, et légumes verts.

      Je ne m’impose pas un régime très stricte, j’essaye juste de garder en tête ses principes dans le vie de tous les jours. Je m’accorde le droit de manger une poutine, un plat de pâte, une pizza ou un biscuit à l’occasion. L’important c’est de ne pas en faire une habitude.

      Et n’oubliez pas de faire du sport!

      Quand on y pense, c’est assez simple de maintenir un poids santé! Bien manger et bouger, c’est pas sorcier!

    • Maigrir n’est pas sorcier ni impossible.
      Moi, j’ai perdu 33% de mon poids (de 217 à 147) depuis 24 mois et je n’en suis que mieux !!!

      Tout ce que j’ai laissé tomber est: TOUTES sucreries, TOUT gras et croustilles… Mais faut pas tricher ! Exercices légers de cardio avec bicyclette stationnaire (entre 15 – 20 min/jour) et voilà le travail…

      Ma plus grande dépense est le coût de nouveaux vêtements pour refaire ma garde-robe. Je suis passé d’une taille de pantalon 38 à 32 (homme) !!! Le coût des vêtements est à absorber avec sourire, car la Santé passe avant le coût des vêtements !

      Et je souhaites à tous ceux qui veulent RÉELLEMENT perdre du poids de réaliser leur objectif. Vous allez me remercier dans pas longtemps !

    • Perdre du poids, etre en santé, etre bien dans sa peux sont des objectifs qui prescrivent quand meme, et les freres concluent la meme chose, de bien s’alimenter.

      Une étude scientifique celle la, sur le gros hype que vie notre société qui carbure et penche beaucoup trop sur le versant viande et proteine:
      http://medicalxpress.com/news/2014-03-meat-cheese-bad.html

      max 45g à partir de 50 ans. Mais bon, faut etre ouvert d’esprit pour l’admettre.

    • L’idée d’éliminer les aliments transformés est très intéressante. En s’en tenant à des viandes, des légumes, des fruits, des oeufs et autres éléments plus directs de nos garde-mangers, il est de toute façon plutôt difficile de dépasser ses besoins en calories sans se sentir rassasié.

      J’ai changé mon alimentation vers ces aliments quasi-uniquement (Je prends bien le sandwich occasionnel quand je suis pressé ou une petite friandise de temps en temps, genre une fois par semaine), et mon poids rejoint mon poids santé avec une courbe plutôt régulière.

      Je mange encore plus qu’avant, mais je mange mieux. Beaucoup mieux.

    • Manger tout le gras et la viande qu’on veut c’est la diète du Dr Atkins. Et il est mort les artères bien bouchées le Dr Atkins. C’est pas bon pour tout le monde. Dire qu’une diète équilibrée est idéale pour tous c’est aussi faux. C’est simplement moins risqué de recommander ça étant donné que certains vivraient mieux avec une diète plus sucrée et d’autres avec une diète plus grasse. Mais moins de 5% de l’un ou de l’autre est trop extrème de toute façon.
      Et on a besoin d’une certaine quantitée de gras. La peau craque de partout sinon.

      La diète idéale est celle qui contient ne contient pas plus de calories qu’on dépense.

      @goldwinger
      Bravo !!

    • @danose
      “Bien bouger” n’est pas toujours facile. Il y en a qui font de l’arthrose ou ont d’utres troubles musculo-squelettique. Et c’est pas nécessairement parce qu’ils n’ont pas bougé dans le passé.

    • Entendu à la radio ce matin : un gars aura mangé du McDo pendant 6 mois (se terminant le 15 mars). Il a perdu 37 livres car il choisissait ce qu’il mangeait, se restreignait à 2000 calories par jour et marchait 45 minutes à tous les jours.

      “Ce sont nos choix qui font grossir. Pas McDo”. Il devait se chercher une job de porte-parole comme Jared, le gars de Subway.

      http://www.buzzfeed.com/rachelzarrell/a-science-teacher-lost-37-pounds-from-an-experiment-where-he

    • Ça me rappelle la légende suédoise qui dit que le roi de Suède, George III, voulant comparer la nocivité du thé et du café, avait choisi dans les geôles deux jumeaux condamnés à mort pour meurtre et les avait contraints à ne plus consommer que du thé pour l’un et du café pour l’autre vers les année 1700

    • Je suis d’accord avec la question des aliments transformés. Rien de bon là-dedans, même si des fois c’est bon au goût!

      J’ai déjà lu en quelque part qu’un bon truc pour mieux manger est d’acheter seulement ce qui se trouve en périphérie à l’épicerie. Autrement dit, se tenir loin des allées où on trouve pratiquement tous les aliments transformés. À quelques exceptions près, bien sûr!

      @ kintama: ah, ce bon vieux Pérusse…!

    • Si je peux me permettre une plogue: je suis abonnée au programme de la nutritionniste Isabel Del Los Rios en ligne, son site s’appelle beyonddiet.com. J’adore parce que pour une fois, on ne nous fait pas faire un “crash diet” et elle ne nous vend pas une pilule miracle non plus. Elle prône les aliments bios (le plus possible) et un bon équilibre entre protéines et glucides. Et comme son site le dit, c’est plus qu’une diète, c’est un nouveau mode de vie à adopter. Très intéressant.

    • J’ai décidé récemment de cesser de faire des diètes (pour toujours) et de manger ce qui me faisait envie.
      Curieusement, après 6 mois de ce “régime”, j’ai perdu 15 livres.
      Mais ce n’est pas le plus important qui soit disparu de ma vie:
      Disparue l’obsession de me demander si ce que je mange est santé.
      Disparue l’obsession de compter ou de balancer.
      Disparue l’obsession de mon poids. J’oublie maintenant de me peser!
      Disparu le sentiment de culpabilité qui allait avec le fait d’avoir “tricher” (quel terme horrible et auto-dénigrant!).
      Disparu le contrôle constant entourant la nourriture.
      Disparues les envies insatiables de trop manger, ou de manger à tous prix.

      Ce régime a changé ma vie. Ayant 4 enfants, je cuisine déjà constamment et oui, la plupart de ce que j’achète est santé. Mais c’est par envie, non plus par obligation.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité