Le blogue santé

Le blogue santé - Auteur
  • Sophie Allard

    À l’affût des dernières découvertes et tendances en matière de santé, Sophie Allard s’intéresse à tout ce qui permet de conserver un esprit sain dans un corps sain.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 août 2013 | Mise en ligne à 11h31 | Commenter Commentaires (57)

    Être toujours en retard: une maladie?

    Photos.com

    Photos.com

    VALÉRIE SIMARD

    Des gens qui arrivent systématiquement en retard à tous leurs rendez-vous. On en connaît tous. Ou alors on est un de ceux-là. Même quand on part à l’avance, on n’y peut rien. On aura toujours l’air du lapin d’Alice au pays des merveilles à courir partout pour ne pas rater son rendez-vous.

    Un Écossais de 57 ans a trouvé une façon de justifier ses retards incessants: il s’est fait prescrire par son médecin une ordonnance reconnaissant ses retards comme un problème chronique et pathologique!

    Jim Dunbar est un cas lourd. Il a perdu des emplois à défaut de se présenter à l’heure, a fait poireauter des femmes lors d’un premier rendez-vous et s’est présenté à des funérailles bien après le début de la cérémonie. Et vous l’aurez deviné, il est arrivé 20 minutes en retard à son rendez-médical au Ninewells Hospital.

    Selon les médecins qui ont fait le diagnostic, les problèmes de Jim Dunbar proviendraient de la même partie du cerveau que celle qui est en cause dans le trouble du déficit d’attention avec hyperactivité (TDAH). Cela ferait en sorte que M. Dunbar est incapable d’évaluer combien de temps est nécessaire pour accomplir telle ou telle tâche.

    Citée par The Scotsman.com, Andrea Bilbow du National Attention Deficit Disorder Information précise que «le retard chronique est une conséquence, non un symptôme, d’une maladie sous-jacente, peut-être un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (ADHD) ou un déficit fonctionnel. Ces troubles peuvent affecter la gestion du temps d’une personne. Elle ne peut organiser son temps ou a des difficultés à comprendre le passage du temps ou même ne le sent pas du tout».

    Or, des experts ont mis en doute la validité du diagnostic. Ils penchent plutôt pour des raisons psychologiques. « Cette condition n’est pas dans le DSM-5 (la Bible des psychiatres), alors je ne suis pas certaine qu’on puisse appeler ça une condition », a déclaré au Daily Mail la Dre Sheri Jacobson, psychothérapeute et directrice du Harley Therapy Clinic de Londres. Elle reconnaît que les retards chroniques puissent être le symptôme d’une maladie sous-jacente comme un TDAH ou une dépression. «Mais, ce peut aussi être simplement le fait d’une habitude», ajoute-t-elle.

    La liste des troubles inscrits au DSM-5 est déjà tellement longue (et contestée) que de diagnostiquer un trouble qui ne s’y trouve pas, c’est assurément s’engager sur une pente glissante.

    Une étude réalisée en 1997 par l’Université d’État de San Francisco a démontré que 17% des 225 participants étaient des retardaires chroniques. Faites-vous partie de groupe-là?


    • Ça me fait rire un peu.

      Mes enfants on eu un coach de football au primaire qui les martelait de la phrase: si t’es à l’heure t’es en retard, arrive un peu d’avance…

      Mes enfants ont grandi, ils sont maintenant des ados et croyez-moi, cette phrase est tellement entrée dnas leur subconscient qu’il leur est impossible d’être en retard… Et nous même aussi…

    • Si une femme n’est pas en retard à un rendez-vous, c’est qu’elle ne viendra pas

    • @jennyraltao
      Désolées de péter votre certitude, mais je suis une femme et, jamais au grand jamais je ne suis en retard. Si bien que je n’ai aune tolérance pour les retardataires. La ponctualité est la politesse des rois.

      Les retardataires systématique sont de petits prétentieux qui pensent que votre temps ne vaut pas un clou.

    • Ben quen! Sûrement ça va être dans la prochaine édition du DSM qui ressemble de plus en plus à la bible des excuses pour les comportements répréhensibles et/ou hors-normes. Donc si on suit cette logique le monde qui arrive toujours en avance aurait le même type de condition! Donc si j’ai un diagnostic médical je pourrais demander une compensation médicale à la CSST pour mon temps perdu???

    • Ouf….je trouve qu’on pousse le bouchon un peu loin. On va me faire croire que quelqu’un qui part VRAIMENT en avance arrivera toujours en retard?

      Il y a des endroits dans le monde où tout le monde est toujours en retard, tout le temps. Arriver à l’heure est presque mal vu. Mais qu’on ne vienne pas me faire croire que c’est une maladie.

    • La paresse n’est pas une maladie… se lever de son derrière plus tôt semble un remède infaillible à cette “maladie”, mais ça prend de la volonté évidemment.

    • Les gens toujours en retard sont souvent des égoîstes qui se foutent des désagréments que ces retards peuvent causer à l’autre personne (qui attends). À part une question de maladie, ce comportement est un des plus détestable qui soit. Si ton horaire ne te permet pas de respecter tes engagements de rendez-vous, et bien allège ta charge car tu es en train de perdre ton nom, ta réputation (pas fiable) et le respect des autres.

      Tu peux arriver un peu avant mais pas après, et tout le monde peut s’y conformer s’ils ne sont pas des égocentriques égoïstes.

    • @ jennyraltao

      Citation:
      “Si une femme n’est pas en retard à un rendez-vous, c’est qu’elle ne viendra pas”

      Vous avez raison.
      Elle ne viendra pas plus tard au rendez-vous puisqu’elle est déjà là.

    • Moi je suis le contraire: j’arrive chroniquement en avance, parfois très en avance. Je ne veux tellement pas être en retard que je pars très à l’avance pour “me laisser du jeu” en cas de problème (ex. retard d’autobus, me trouver si je vais dans un coin que je ne connais pas, etc.).
      Moi je pense que les personnes chroniquement en retard, effectivement, ont une mauvaise perception du temps: ils s’imaginent toujours avoir encore plein de temps devant eux avant de se rendre à un rendez-vous et ils se retrouvent surpris de voir qu’ils vont être en retard.
      Parfois je dois trouver à m’occuper quand j’arrive dans le coin du rendez-vous très à l’avance, car selon mon estimation quand on arrive à peu près 15 minutes avant l’heure c’est une bonne marge, mais plus ça peut déranger. Cela m’a en tout cas fait faire quelques promenades agréables (passer le temps en marchant aux alentours, j’aime bien) et ça comporte moins d’inconvénients que d’être chroniquement en retard.

    • Bon, blague à part. J’ai déjà eu une employée qui arrivait toujours à 8h10, plutôt que 8h00. J’ai donc changé son horaire pour 8h10, elle s’est mis à arriver à 8h20 j’ai donc changé son horaire à nouveau pour 8h20 et ainsi de suite. Je l’ai finalement mis à la porte à 8h45. Maladie ou mauvaise volonté? Je ne l’ai jamais su mais l’équipe s’en est porté que mieux

    • On a une copine qui trouve toujours le truc de se perdre en chemin (même avec un GPS à jour) et arrive donc toujours en retard. Un autre ami, lui, est systématiquement très en avance. Lorsqu’on les invite à souper, à l’une on indique une heure d’arrivée 30 minutes plus tôt. À l’autre, 30 minutes plus tard. Et la “vraie” heure aux autres invités. Et naturellement, on ne leur dit pas! On souhaite juste qu’ils ne se consultent pas sur l’heure avant de quitter leurs domiciles respectifs!!! :D

    • Oui c’est la maladie de ceux qui pensent que leur temps est plus important que le mien… J’ai une belle-soeur comme ça qui nous fait attendre systématiquement à chaque rencontre de famille. C’est du gros n’importe quoi, ce n’est pas une maladie mais un trait de caractère très désagréable!

    • @nathalie67
      Ce n’est même pas une question d’importance car souvent ce n’est pas conscient. Le temps passe plus vite pour ces personnes. A la limite, c’est une déficit de l’attention. Je connais des adultes qui prennent du Ritalin pour se guérir de ça.
      Et une grande part des ces gens sont mortifiés d’être en retard. La petite part, on peut les considérer égoïstes.

    • Dans ma vie professionnelle c’est surtout les “gars” qui étaient en retard. Si bien que je convoquais les réunions 15 minutes plus tôt que prévu pour ces messieurs. Les “filles” étaient toujours à l’heure
      Pour ce qui est des absences, idem. Les “filles” prévenaient le plus tôt possible et toujours avec de bonnes excuses. Les “gars” …bah ! Pas grave hein si je rentre pas aujourd’hui…

      En dernier j’engageais plus que des ‘filles”. Marre !

      Précision : je suis un “gars”. :)

    • Je donne toujours rendez vous 15 à 20 minutes d’avance à quelqu’un.
      Comme je ne suis JAMAIS en retard, tous le monde est satisfait.

      Pour les chroniques que je connais, s’il faut y être à 19h. Je leur dit 18:30.

    • j’aurais du me relire, des fautes et des mots oubliés… svp moderateur ne pas diffuser je vais me corriger et re poster plus tard

    • Moi aussi je suis du type toujours en retard.

      Faque à la fin de la journée, je suis également en retard : en retard pour l’heure d’arrivée et en retard quand vient le temps de partir.

      Je dois toutefois vous avouer que je me lève à 5h00 du matin et que je me promets toujours d’être au boulot pour 6h00. Mais je n’y arrive jamais : j’arrive toujours après 6h00 mais toujours avant tous les autres employés et repars toujours après tous les autres employés.

      daniel verret nadagami

    • Une maladie? Encore un expert pour trouver une justification “médicale” au manque de responsabilité et à la grossièreté la plus crasse?

      J’en connais une aussi, de ces personnes trop importantes pour arriver à l’heure à un rendez-vous qu’elle vous a fixé, à vous dont le temps n’a aucune valeur à ses yeux. Je suis à la veille de soit la flusher de ma vie, soit de lui tordre le cou. Sa dernière excuse? Je devrais apprendre à m’affirmer plus pour arriver à l’heure. WTF??? Ça m’enrage!

      Ce n’est pas une maladie. C’est un manque de savoir-vivre. Parce que je vous passe mon billet que quand la dame doit se montrer à un beau monsieur, elle s’arrange en verrat pour être à l’heure! Elle a le retard chronique sélectif….Dépendant si elle se soucie de vous insulter ou pas.

    • C’est un manque de savoir-vivre, point à la ligne.

    • J’avais un collègue comme ça, impossible de le voir se pointer à l’heure aux réunions. Il arrivait toujours au moins 10 minutes en retard, a la course, ben occupe le monsieur. Pour ma part,quand c’est moi organise les réunions, tout le monde le sait, je n’attends personne, je débute a l’heure par respect pour ceux qui savent vivre.

      Et en plus, je ne répète pas pour les retardataires. Ce collègue, après avoir raté des décisions ou des informations importantes, se pointe à l’heure à mes réunions mais continue a arriver en retard dans les réunions où les organisateurs l,attendent ou répètent pour lui.

      Sa “guérison” est a géométrie variable.

    • @danbel 12h42
      @tesl_2004

      Vous avez parfaitement raison, c’est une question de politesse.

      Je ne suis jamais en retard.

      Comme danbel, quand je convoque une réunion, je commence exactement à l’heure et je n’attends jamais les retardataires, même pas une minute. Je passe à travers l’ordre du jour, quorum ou pas. Au bout d’un certain temps, les gens finissent par comprendre.

      Quand on va chez le dentiste, on se donne un rendez-vous pour une heure donnée et c’est respecté.

      Quand on va chez le médecin, on prend un rendez-vous pour une heure donnée et on s’aperçoit que dix personnes ont été convoquées à la même heure. C’est complètement irrespectueux.

      Quand on prend l’avion, on nous dit que l’embarquement commence à 19h, mais en fait ça commence 30 minutes plus tard et l’avion part souvent en retard.

      Quand on prend le TGV en Europe, ça part toujours à l’heure.

      Quand on va en cour comme juré potentiel, ils convoquent 100 personnes en même temps et ils nous font poireauter toute une journée.

      Quand je suis invité chez des gens pour dîner, je préférerais arriver exactement à l’heure, mais on me dit que ce n’est pas poli (je ne sais pas pourquoi). Donc j’essaie d’arriver dix minutes en retard.

      Quand j’invite des gens chez moi pour une certaine heure, en général ils arrivent à l’heure (je sais pourquoi).

    • Je pense que les gens font trop d’histoire pour les retards. Il y a des pays où les horaires sont plus élastiques et personnes n’en meurt. Je n’ai jamais écoeuré personne pour 5-10 minutes de retard, plus que ça peut devenir dérangeant par contre.

      Dépendamment du type de travail, souvent être un peu en “retard” ne change strictement rien: 10 minutes de retard -> départ 10 minutes plus tard le soir.

      Ce que les gens scrupuleusement à l’heure ne comprennent pas est que ça peut être très difficile d’être à l’heure ou en avance. Il faut l’avoir vécu pour le comprendre.

      Il y a des milieux avec horaires flexibles et ça diminue énormément le stress. Le trafic et les aléas du transport en commun sont moins vécus comme une épreuve.
      Je suis pas mal certains que si les horaires des gens étaient plus flexibles, il y aurait moins d’agressivité au volant… ça serait à vérifier…

    • @Fritz2: J’ai entendu toutes sorte d’histoires d’horreur avec les médecins comme des rendez-vous décalés de plusieurs heures. Ça, c’est pitoyable! C’est vraiment niaiser le monde, mais ils savent qu’ils sont en position de force et leurs retards ne sont pas coûteux financièrement pour eux.

      Pour les dentistes, j’ai l’impression que c’est la pression financière qui les poussent à remplir leurs horaires et à les respecter à la lettre. Pour chaque dentiste, il va y avoir plusieurs employés payés à l’heure (secrétaire, assistante, hygiéniste, etc) et des prêts à rembourser pour payer l’équipement coûteux. Pour faire plus d’argent, le dentiste va faire un plombage dans un local pendant qu’un hygiéniste va faire un nettoyage dans un autre.

      Pour ce qui est des avions, s’il y a du retard, tu respires par le nez et tu relaxes. Quand on est en vacances, il faut décrocher de ce train de vie à la course tout le temps. Il y a d’ailleurs des chances que l’avion aillent plus vite (et brûlent plus de carburant) pour compenser pour le retard.

    • Personne n’est jamais à l’heure à Cuba. Question de mentalité ou de témpérament, j’imagine.

      Le ”running gag” à Cuba lorsque je donne rendez vous est : Canadian Time no Cuban time.

    • Si vous avez besoin de 10 personnes pour faire un travail d’equipe a 9am et qu’une de ces personnes arrive a 9:30 am… a 25$ de l’heure (12.50$x9), ca fait 112.50$ pour payer les 9 qui ont eu la bonne idee d’arriver a temps.
      Qu’est-ce que le patron devrait faire?

    • Ceux qui disent que c’est un manque de savoir-vivre font montre de manque de savoir-vivre. Et surtout d’empathie. Mettre tout le monde dans le même panier est simpliste et ne règle jamais les problèmes.
      Pour ceux qui arrivent en retard aux meetings au bureau, c’est peut-être signe qu’il y a trop de meetings au bureau. J’ai quelqu’un qui convoque des meetings insignifiants sans ordre du jours à répétition. Je les refusais tous systématiquement. Il fallait qu’il vienne me convaincre du bien-fondé de ma présence pour que j’y aille. Il a finalement pris l’habitude d’inclure un agenda. J’ai continué à refuser. Il invitait trop de monde pour trop longtemps. Maintenant, il invite moitié moins de monde et chaque item à l’agenda est minuté. On a certains meetings qui prennent maintenant 30 minutes plutot que deux heures.
      Quand on se demande le trois quart du temps pourquoi on devrait aller au meeting, surprenez-vous pas pourquoi certains arrivent en retard.

    • Une de mes connaissances arrive systématiquement en retard et oui c’est un manque de politesse de sa part.

      Elle planifie de partir à 16:45 pour un rendez-vous prévu pour 16:30. Difficile d’arriver à l’heure quand on part déjà en retard. Malheureusement pour nous, il y a toujours quelqu’un pour l’attendre. Elle n’est jamais en retard pourtant quand elle voyage en avion ou autre activités de type “you snooze, you lose”. Bref, la meilleure thérapie serait de ne pas tenir compte d’elle et de commencer sans elle. Un jour, elle a été très surprise, arrivée en retard au restaurant, elle a dû se contenter du dessert puisqu’on était tous rendus à cette étape.

    • @gl000001
      Évidemment, je ne suis pas d’accord avec vous. Si tu acceptes un rendez-vous (réunion ou autre) la moindre des politesses est d’arriver a l’heure. Si tu n’as pas envié d’aller à une réunion, tu le dis et tu assumes!

      @bret
      Ça dépend dans quel milieu tu travailles. Chez nous, on peut facilement moduler nos horaires sans déranger personne. Ce n’est pas la même chose partout. A partir du moment où ton retard affecte une aute personne, c’est une manque de savoir vivre. C’est présumer que ton temps a toi est plus précieux que le sien.

    • Être toujours en retard prouve uniquement qu’on se fout des autres… Qu’on ne les respecte pas et que le MOI est plus important que le “toi” !

      C’est simplement du savoir vivre envers autrui, un respect mutuel de mon moi-même et de l’Autre.

    • Avec les collègues et patrons qui sont régulièrement en retards pour des réunions, j’ai observé quelques bons moyens pour que cela n’arrive plus.
      Si la personne ne communique pas avec une des personnes qui sera présente à la réunion qu’elle arrivera en retard et qu’elle demande un résumé du début de la réunion on lui répond simplement non et on continu où l’on était rendu. (Observé dans tous les meetings de production et entretien en pâtes et papiers et je peux vous dire que la seule fois où je suis arrivé en retard chez Kathadin sans en informer ma supérieure j’ai eu droit à un face à face avec cette dernière.)
      Depuis, j’applique la même règle et mis à part quelques frictions je peux vous dire que la majorité apprécient ce mode de fonctionnement car les réunions ne s’éternise pas et le ou la retardataire se corrige assez rapidement ou réalise qu’elle n’est pas faite pour la job.

      Petite anecdote :
      En 2009, lors de l’inauguration d’une usine de filtration, on m’avait demandé d’expliquer le processus de traitement de l’usine. Les ‘’notables et le gratin politique’’ étant presque tous arrivés, et 30 minutes après l’heure prévue j’ai commencé à expliquer le traitement aux personnes sur place. 15 minutes plus tard est arrivé une personne qui m’a demandé de reprendre au début. Ma réponse : Vous n’aviez qu’à arriver à l’heure monsieur et j’ai continué où j’en étais.
      Cette personne était le ministre Claude Béchard. Tout le monde présent du maire à ma collègue était ahuri voir horrifié de ma réponse sauf son attachée de presse qui je crois était contente de le voir se faire dire d’arriver à l’heure.

      Bref, certains de leurs postes se croient permis d’arriver en retards car ils croient que l’importance (fictive ou réelle) de leur poste leurs confère le privilège de faire perdre le temps aux autres.

      G.Duquette

    • L’être humain est impressionnant! toujours capable de se défiler en mettant ses erreurs/comportements sur la faute d’éléments extérieurs!!! J’imagine qu’il va finir par mettre sa mère en faute parce qu’elle l’a trop couvé étant petit…

    • @danbel
      Vous généralisez. C’est tout ce que je dis.

    • Le fait que plus de gens arrivent en retard aux meetings, soient “scotchés” à leur bibitte électronique Intelligent, se comportent comme des voyous derrière le volant, inslentent les gens sur les blogues … c’est un signe qu’on vit dans une société de plus en plus aliénante. On se déconnecte des autres et on ne comprend plus pourquoi ils agissent comme ça. On tombe dans la facilité et on dit qu’ils sont égoïstes. Facile !!

    • Avec un bécyk a pétard, c’est réglé…

      http://www.toujourspret.com/techniques/expression/chants/B/bans.php

      http://www.toujourspret.com/techniques/expression/musique/B/ban-il_est_toujours_en_retard.mp3

    • Être en retard, c’est manquer de respect pour les autres, peu importe si tu es égoïste ou si tu es désorganisé.

      Je règle le cas des égoïstes d’une façon fort simple: je ne les attend plus. Lorsqu’ils ont manqué le bateau 2 ou 3 fois, curieusement, ils se présentent à l’heure ensuite.

      Il est peut-être vrai que les gens désorgarnisés peuvent parfois souffrir de TDAH, dépression ou autre maladie mentale. Mais certains n’ont simplement jamais appris à organiser leur journée. Cela s’apprend dès l’enfance et c’est un des rôles des parents que d’inculquer ce principe à mon avis de base. Certains enfants sont systématiquement en retard à l’école. Je suis prête à parier que beaucoup d’entre eux seront systématiquement en retard toute leur vie.

      Je refuse aussi l’excuse du type de personnalité. J’ai 4 enfants, tous avec des personnalités différentes. Et bien, ils sont tous capables d’apprendre à être à l’heure.

    • Ces gens qui sont toujours en retard sont de vraies plaies égocentriques qui pensent que le monde tourne autour d’eux. Je hais ces individus.

      J’ai deux enfants et je m’efforce d’être toujours à l’heure à mon rendez-vous et si par malheur j’arrive en retard, ne serait-ce que de 5 minutes, mon réflexe premier est de m’excuser de mon retard justement.

      Ceux qui sont systématiquement en retard ne s’excuse jamais. Ils arrivent en grande pompe, de bonne humeur, s’en jamais se soucier qu’ils ont fait attendre tout le monde, car tout le monde les attend toujours.

      J’avais un enterrement de vie de fille récemment. Je devais être à un endroit précis à 21h00 car je ne pouvais rejoindre le groupe avant. J’ai deux enfants, dont un bébé. Pour moi, être dans un restaurant à 21h00 pour un souper tardif est un gros, gros, gros sacrifice que je fais par amitié car je suis couchée à cette heure! Eh bien il y a évidemment des individus qui sont arrivé à 22h00, si bien que le souper n’a pas commencé avant 22h30. Ouf. Je n’ai pas pu éviter les retardataires cette fois-ci et je n’ai rien dit, par amitié pour mon amie, mais dans la vie de tous les jours, ces individus sont rayés de mon carnet d’amis.

      Quant au collègues…….. Bien inutile de dire ce que j’en pense. C’est inacceptable et le monde du travail est beaucoup trop mou avec plusieurs, selon moi. Couche-toi à une heure décente si tu as de la misère à te lever le matin!

    • C’est un manque de respect, pas une maladie! Ce serait le boutte que cette mauvaise habitude fasse partie de la liste des maladies “mentales” à traiter et pour laquelle un médecin pourrait mettre en congé une personne…

    • Bonjour, quel mot utilisé dans mon commentaire de plus tôt ce matin a fait que ledit commentaire a été censuré ?

    • C’est incroyable de lire ici tous ces gens qui jugent si facilement et en même temps refusent tout élément nouveau venant de scientifiques, pour mieux se complaire dans leur confortable ignorance, complètement fermés d’esprit, car ils détiennent la vérité. Évidemment ça ne peut qu’être que du je-m’en-foutisme/égoïsme, c’est pratique pour pas se forcer la tête de catégoriser les gens et plus facile de justifier son mépris envers ces personnes.
      Je ne dis pas que certains retardataires occasionnels peuvent s’expliquer par de la paresse, de l’égoïsme ou autre forme de mauvaise volonté. Mais on parle ici de retardataires chroniques, ceux qui perdent leurs précieux emplois les uns après les autres, ceux qui n’arrivent pas à l’heure lors de premières dates malgré leur fort intérêt pour l’autre personne, ceux qui trouvent une façon de s’embarrasser une fois de plus en arrivant retard à au mariage de ses meilleurs amis, etc. Bref ceux pour qui ce “vilain défaut” leur pourri la vie depuis des années sans qu’ils comprennent comment faire pour changer. Un peu d’humilité, d’empathie et d’ouverture d’esprit n’a jamais tué personne, un petit effort svp.

      Nicolas

    • J’ai connu une jeune dame perfectionniste au max et artiste jusqu’au bout des ongles. Elle était fine fine fine tout le temps. Un jour son frère en vidant son sac me racontait que lorsqu’ils étaient jeunes, c’était la rapporteuse officielle de l’école. Elle portait toujours des rubans à ses tresses qu’elle voulait impeccables. On pouvait la prendre en exemple.

      Devenue adulte mais toujours ambivalente, elle s’est mise à être en retard partout où elle allait; travail, chorale (soprano et pianiste) etc. Quand elle décidait de faire sa lessive, elle pouvait laisser son butin pendant des jours ici et là dans la maison. Ses partitions de musique, papiers personnels, vaisselles etc, on pouvait en trouver partout. Pour finir madame était bipolaire ce qu’elle refusait d’admettre en jurant que la chose était impossible. Quand elle allait mieux, elle cessait de prendre ses médicaments.

      Un jour je lui ai demandé à l’improviste pour plaisanter: As-tu déjà eu un amant? Elle s’est figée sur son siège le regard droit devant et m’a répondu avec un air pincé: Monsieur, ce n’est pas de vos affaires!

    • Vous jugez, mais vous ne savez vraiment pas ce que c’est. Moi, je sais!

      J’ai un déficit d’attention et je souffre moi aussi de retard chronique. Je me souviens au primaire, j’habitais pratiquement en face de l’école et j’étais toujours en retard. Les rares fois où j’arrivais à l’heure, j’avais oublié quelque chose à la maison, alors je devais y retourner et immanquablement j’arrivais en retard. Pas moyen d’être à l’heure. Au secondaire, ça a été un vrai calvaire, je devais prendre l’autobus tous les matins à la même heure. Alors je n’ai pas eu le choix, j’ai dû m’organiser pour ne pas manquer le bus.

      Ces retards ne sont pas un manque de considération envers les autres, ce n’est pas voulu, c’est vraiment un handicap. Je me suis corrigée depuis, en trouvant des trucs, parce que parfois j’oubliais même que j’avais un rendez-vous. Alors maintenant, je mets une alarme sur mon cellulaire et mon ordinateur, j’organise mes choses la veille, etc.; avant, j’inscrivais même l’heure de mes rendez-vous avec 1 heure d’avance pour être certaine de ne pas être en retard.

      Grâce à ces trucs, j’arrive à l’avance ou à l’heure la plupart du temps. Je suis maintenant considérée comme une personne ponctuelle. Mais j’ai dû travailler très très fort et ça m’a prit énormément de volonté et d’organisation pour contrer ce handicap. Ce n’est pas aussi évident qu’on le pense.

      Pour ce qui est du travail, j’ai un horaire flexible et je travaille à la maison maintenant, alors si je commence plus tard, je finis plus tard. C’est bien pratique.

      J’ai maintenant une fille de 15 ans qui a un déficit d’attention, doublé d’une dyslexie, et elle a beaucoup de difficulté à s’organiser dans le temps, alors elle est systématiquement toujours en retard. Elle manque souvent son autobus le matin, est en retard à ses rendez-vous, etc. J’essaie de lui montrer à s’organiser, mais ce n’est pas facile. Je lui donne souvent une heure de départ plus tôt pour qu’on soit à l’heure aux rendez-vous chez le médecin ou autre, sinon je sais qu’elle nous mettra en retard. Ce n’est pas toujours évident à gérer, je peux vous le dire. Et ça créé beaucoup de frictions à la maison.
      Elle a dû suivre des cours d’été pendant 2 semaines, et c’est son père qui la voyageait. Je peux vous dire qu’ils se sont engueulés pratiquement tous les matins, parce qu’elle l’a mis en retard au travail tous les jours. Heureusement, son patron a été compréhensif, car il est toujours à l’avance d’habitude. Maintenant, il comprend ce que je vis tous les matins de l’année scolaire avec notre fille.

      Contrairement à moi, qui ai corrigé mon problème, j’ai un ami qui est pas mal toujours en retard d’environ 5-10 minutes et c’est voulu. Il m’a dit une fois “Je n’aime pas attendre quelqu’un, alors je préfère être en retard, comme ça c’est l’autre qui m’attend.” Ça, c’est ce que j’appelle un manque de considération.

      M. Gauvin

    • @ Man123

      Vous dites dans votre commentaire que vous avez pris les moyens pour remédier à la situation. Si vous en avez étét capable, je crois que bien des autres le sont aussi.
      De plus, vous concluez avez un exemple (un ami) qui arrive toujours en retards et je pense que c’est sur ces personnes que le monde dirige leurs commentaires et non sur votre situation.

      G.Duquette

    • J’aimerais ajouter que c’est vraiment une maladie. J’ai toujours fait plein d’efforts pour arriver à l’heure, mais ça ne fonctionnait jamais. Les trucs que j’ai trouvés et que j’utilise maintenant m’aident, mais ne résolvent pas mon problème. Il est toujours là, et je dois faire des efforts constants, c’est un travail de tous les jours.

      C’est fatigant, et surtout très très stressant, car je déteste être en retard, tellement que je préfére parfois ne pas aller à mon rendez-vous. Et c’est frustrant, surtout quand tu fais vraiment tout ce que tu peux, et que, malgré tout ça, tu arrives quand même en retard. Le pire c’est que, dans la majorité des cas, je ne peux même pas expliquer pourquoi je suis en retard.

      Alors comme vous pouvez le voir, ce n’est vraiment pas voulu, et ce n’est pas par égoïsme ni par manque de considération envers les autres.

    • Premièrement, être en retard occasionellement pour des circonstances imprévisibles et incrontrôlable est possible, il faut savoir discerner.

      Deuxièmement pour ce qui est du coté “médical” des retardataires chronique, je veux bien considérer cette possibilité, mais il m’est très difficile d’accepter l’idée que cette “retardativite” explique l’ensemble des retards de nos retardataires invétérés.

      Ensuite, ne reculant devant rien pour me faire des amis, je vais exprimer une idée trè politiquement incorrect: Si on considère comme un problème chronique et pathologique les difficultés rencontré par ces individus, il faut donc admettre que ces gens sont malades. À partir de ce constats, 2 conclusions: La première: Étant admis qu’ils sont malades, ils doivent se soigner. Seconde conclusion: Ce sont eux qui sont malades, pas les gens ponctuels. On peut bien essayer d’ajuster tout les volets de la vie en société en fonction des malades et des maladies, mais comme on découvre une nouvelle pathologie tout les 5 minutes, on voit la dérive qui s’en vient… Après l’auberge espagnole, ce sera l’hopital espagnol…

      Comme Man123, je connais quelqu’un qui convoque les gens à l’heure X et qui arrive lui-même à X heure 15 minutes, de la même façon lorsqu’il est convoqué à une heure précise, il arrive également avec 10 ou 15 minutes de retard. Depuis qu’il m’a dit qu’il préférait être attendu que d’attendre, disont que mon respect pour lui et ma considération ont pas mal baissé.

      Je connais aussi quelqu’un qui ne se considère pas en retard tant que l’heure du rendez-vous n’est pas atteinte, ainsi si cette personne doit se rendre à un souper à Québec à 19:00, elle peut très bien partir en voiture de Montréal à 18:30 sans se considérer trop tard. Rendue là je sais pas si c’est de la maladie ou de la stupidité…

      Enfin une anecdote: J’ai ce printemps vu quelque chose de si rare que je croyais cela impossible. J’ai assisté aux funéraille d’une personne décédée qui est croyez le ou non, arrivée en retard pour la cérémonie. Le sol étant gélée l’hiver, une cérémonie commémorative avec une messe est organisé pour les gens qui veulent mettre en terre les urnes des personnes disparus. Et bien une urne (et son proche responsable) est arrivé avec 15 grosse minutes de retard. C’était plutôt loufoque. J’aimagine un peu (en présumant de la foi du disparu et de l’existence de Dieu etc…) l’état “d’esprit” du défunt si c’était quelqu’un de rigide au point de vue de la politesse et de la ponctualité… Par contre, si le défunt était un éternel retardataire, il devait bien rigoler sur son nuage…

    • @g.duquette
      Comme cette maladie n’est pas documentée, puisque ce n’est pas considéré comme une maladie, personne ne peut nous aider; les trucs et stratégies de compensation que j’ai trouvés ne sont documentés nulle part. Je les ai trouvés par moi-même, mais ça m’a pris du temps et ils ne sont pas infaillibles non plus. J’ai réglé mon problème à environ 80% seulement. Et je dois faire des efforts constants.

      En plus, c’est perçu par la majorité de la population comme un gros défaut, comme le prouve les nombreux commentaires, alors on pense qu’on a un défaut de ponctualité, rien de plus, et on essaie de régler ça avec de la bonne volonté et des efforts, comme tout le monde nous le suggère, mais malheureusement, sans grand succès.

    • jennyraltao: Gestionnaire d’une autre époque.

    • @g.duquette
      “je pense que c’est sur ces personnes que le monde dirige leurs commentaires ”
      Sauf que la plupart des intervenant ici on mis tout le monde dans le même bateau. De la généralisation à outrance.

    • @ Man123

      J’admire votre courage de dire tout haut votre maladie sachant que bien des gens n’y verront qu’une excuse.

      Le problème que vous vivez est double carvous avez a supporter la mauvaise foi de ceux qui abuse du manque de ponctualité et ceux qui subissent ce manque de ponctualité.

      Pour mettons une personne sur mille en retard à cause de cette maladie, les 999 autres qui arrivent en retard sont des abuseurs égoistes qui n’ont rien a foutre de ceux qui les attendent.

      Je ne crois pas que vous faisiez parti de 999.
      G.Duquette

    • @g.duquette
      999 ! Vous sous-évaluez grandement le problème.

    • “Au secondaire, ça a été un vrai calvaire, je devais prendre l’autobus tous les matins à la même heure. Alors je n’ai pas eu le choix, j’ai dû m’organiser pour ne pas manquer le bus. ”

      Heureuse d’apprendre que cette terrible maladie se soigne relativement bien quand elle risque de VOUS causer des désagréments comme de marcher pour aller à l’école. Dans la vie, tout le monde DOIT s’organiser pour ne pas être en retard. Votre commentaire m’indique que si on y met un peu d’efforts, c’est faisable. Ça m’indique aussi qu’une personne chroniquement en retard souffre d’égoïsme. Au diable les autres mais faut pas que ça dérange mon confort sinon je devrai “m’organiser”.

      La connaissance dont je parle plus haut pousse la grossièreté jusqu’à me planter là dans un resto pour aller parler 10 minutes de temps avec une connaissance aperçue au fond de la salle. Le reste du temps, elle parle à son cellulaire la majeure partie du temps.

      Par contre, ces symptômes disparaissent comme par magie quand il y a un matou dans les parages. Autrement, tout le monde est contaminé par la triste pathologie de cette femme. Je l’évite autant que je peux. Les gens malades moi… surtout quand je ne sais pas si c’est contagieux….

      Je n’achète pas le concept de maladie dans ce cas. Ou plutôt oui tiens! La maladie du siècle que sont la déresponsabilisation, l’égoïsme, le je m’en-foutisme et le manque de savoir-vivre.

    • @loubia
      Votre dernier message est un bon exemple de manque de savoir-vivre justement. la généralisation à outrance est un bon symptome de l’intolérance.

    • C’est toujours étonnant de voir la manière haineuse de réagir de certaines personnes pour quelque chose qui me semble insignifiant une bonne partie du temps. Je n’ai jamais mordu personne pour avoir attendu 5-15 minutes. Je ne gâcherai pas une sortie avec des amis ou je ne mettrai pas un froid avec eux pour une niaiserie comme ça. Vous donnez l’impression d’être des enfants qui font une crise parce que ça ne se passe pas comme vous le voulez. La vie n’est pas réglée sur un métronome.

      J’ai vécu dans des pays où le temps est plus souple et on peut très bien s’y habituer. À vous entendre, j’ai l’impression que vous vivez avec les dents serrées et une plume dans le …

      Je suis quelqu’un “du soir”, alors les horaires de travail tôt le matin sont totalement contre nature pour moi. Sans les horaires flexibles offerts dans certains milieux, j’arriverais en retard de manière plus ou moins régulière ou je me retrouverais avec un manque de sommeil important.

    • Vous parlez de manque de respect, pourtant il y a beaucoup d’autres manques de respect qui sont pire que d’être en retard:
      patron qui gueule, se faire accrocher dans un lieu public sans s’excuser, les gens agressifs au volant, manger bruyamment avec de très mauvaises manières, cellulaire au restaurant ou dans une salle de spectacle, la liste pourrait être très longue. Pourtant, je suis sûr que vous ne réagiriez pas avec autant de haine que pour un retard…

    • @Man123 j’aimerais avoir quelques-uns de vos trucs ;)

      @loubia on comprend bien je crois pour votre connaissance, elle semble ne pas avoir de la considération pour les gens qui l’entourent.

      J’espère que vous ne poussez pas vous-même le manque de respect en niant la possibilité que certaines personnes peuvent être, pour des raisons physiologiques et/ou psychologiques encore pas tout-à-fait encore comprises à 100%, plus prédisposées à certaines faiblesses cognitives ou simplement exécrables avec la gestion du temps, vous savez un peu comme une forme de dyslexie temporelle ou pour bref toutes les autres explications auquelles on n’a pas encore pensé… sans que ce soit de l’égoïsme comme votre exemple.

    • @loubia
      La plupart des gens sont ponctuels sans efforts. Ils n’y pensent même pas. Ils se préparent et sont là à la bonne heure. Pour eux, c’est normal. Pour ceux qui souffrent de cette maladie, c’est une toute autre chose. On doit être vigilant en tout temps, alléger notre horaire, etc. Je sais que c’est difficile à concevoir pour la plupart des gens, mais c’est comme ça. Je vous comprends, je pensais moi aussi que je devais faire plus d’efforts et que ça règlerait le problème.

      Mais le problème ne se corrige pas, il est toujours là, à preuve, quand je ne suis pas pressée, parce qu’on va passer la journée chez mon beau-père, par exemple, et que je n’utilise pas mes stratégies, on arrive toujours 1h plus tard que prévu. C’est immanquable.

      Pour ce qui est du secondaire, je ne pouvais pas marcher à l’école, c’était trop loin; nous habitions à la campagne et il n’y avait pas d’autobus de ville. J’ai manqué le bus souvent et j’ai failli le manquer encore plus souvent.
      Mon père prenait la seule voiture de la famille pour aller travailler et ne pouvait pas revenir me chercher. J’ai pris les moyens et j’ai fait les efforts pour lui, je ne voulais pas qu’il perde son emploi à cause de moi. Si j’avais pu marcher, je l’aurais fait, soyez-en assuré. J’aurais préféré d’ailleurs, ça m’aurait moins stressé…

      @g.duquette
      Merci de votre compréhension. Oui, c’est difficile, mais je ne subis plus tout ça maintenant, puisque je suis ponctuelle la plupart du temps. Et, ces trucs et stratégies sont devenus une seconde nature; pour moi, faire des efforts pour être ponctuel, c’est normal, et je pensais, jusqu’à tout récemment, que c’était comme ça pour tout le monde. Je comprends aussi leur réaction, parce que j’ai eu la même avec ma fille.

      Je l’ai jugée moi aussi, je pensais qu’elle ne prenait pas ses responsabilités, vous savez ce que c’est des ados, je pensais qu’elle manquait de considération, qu’elle était égoïste, car je devais constamment manquer le travail pour aller la reconduire à l’école. C’est là que ça m’a sauté au visage, j’ai vu qu’elle faisait tout pour être à l’heure, comme moi quand j’étais au primaire et au secondaire. J’essaie maintenant de lui donner mes trucs, mais c’est une ado, alors c’est difficile. Nul n’est prophète dans son pays…

      @ancihcaor
      Voici mes trucs : j’allège mon horaire, je ne prévois pratiquement rien à l’avance à part les rendez-vous importants, mes fins de semaine sont toujours vides, ainsi je ne me stresse pas avec l’heure et ça me donne une pause. Si je suis invitée quelque part, à souper chez des amis, par exemple, j’essaie de ne prévoir aucune autre sortie dans l’après-midi. Si j’ai quelque chose de prévu à l’extérieur de la ville et que c’est possible, je m’y rends la veille. Comme ça, j’arrive avant tout le monde et je peux apporter mon aide pour les repas. Tous mes rendez-vous sont inscrits avec alarme sur mon cellulaire et mon ordinateur, j’ai aussi un gros calendrier (24 X 15 po) sur mon bureau devant moi et j’y inscrit tout ce que je fais et tous mes rendez-vous, au cas où mon cell et mon ordi seraient fermés. J’utilise des post-it, etc. J’ai même dû souvent inscrire des rendez-vous 30 min à 1h à l’avance au début. Je change l’heure sur mon réveil-matin, je le règle avec au moins 15 d’avance. J’ai aussi appris à me préparer rapidement le matin et à m’organiser la veille, prendre une douche et préparer mon linge, etc. C’est simple, efficace, mais pas infaillible. Ça prend aussi beaucoup d’efforts et de volonté en tout temps.

    • À l’université, j’avais un prof qui verrouillait la porte de sa classe pour éviter que les retardataires ne dérangent tout le monde, puis environ 20 à 30 minutes plus tard, il prenait une courte pause pour faire entrer les retardataires tous en même temps et ensuite il continuait son cours. Étrangement, de semaine en semaine, il y avait de moins en moins de retardataires.

    • Si vous voulez débuter un rendez-vous de la plus mauvaise façon, arriver en retard est le truc… Mais un bon remède est chez les professionnels qui chargent à l’heure (comme les psychologues), de charger systématiquement pour le temps perdu en l’incluant dans l’heure chargée.
      Quand le retardataire s’aperçoit qu’il jette du bel argent par la fenêtre, il devrait normalement se dire : “je vais arriver à l’heure les prochaines fois”.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2013
    D L Ma Me J V S
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité