Le blogue santé

Le blogue santé - Auteur
  • Sophie Allard

    À l’affût des dernières découvertes et tendances en matière de santé, Sophie Allard s’intéresse à tout ce qui permet de conserver un esprit sain dans un corps sain.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 20 juin 2013 | Mise en ligne à 9h26 | Commenter Commentaires (32)

    Ménopause : la faute aux hommes !

    Photos.com

    Photos.com

    D’où vient la ménopause ? De l’attirance des hommes pour les femmes plus jeunes ! C’est la réponse – fort étonnante – de généticiens de l’Université McMaster en Ontario. Leur analyse, basée sur un modèle informatique, fait beaucoup jaser depuis sa publication dans PLOS Computational Biology il y a quelques jours.

    Comment les chercheurs expliquent-ils cette affirmation ? Simple : la ménopause (et l’infertilité) ne serait pas liée à l’âge, mais serait plutôt causée par la baisse du nombre d’hommes disponibles à mesure que les femmes vieillissent. Ceux-ci se tournant vers les femmes dans la fleur de l’âge, les femmes matures se retrouveraient bredouilles. La nature se serait donc chargée d’entraîner des mutations génétiques menant à une détérioration des fonctions reproductrices chez ces femmes.

    Cette théorie, à prendre avec un grain de sel, est loin de faire l’unanimité. Les auteurs de l’étude avancent d’ailleurs que la ménopause est un fait essentiellement humain. Or, plusieurs espèces de singes l’expérimentent aussi, même si l’espérance est vie est ensuite limitée. Si la ménopause est plus marquée chez l’humain, c’est que les progrès de la médecine ont amélioré notre espérance de vie, a expliqué à l’AFP un professeur d’obstétrique et de gynécologie à l’école de médecine de l’université de New York. Avant, la ménopause survenait quelques années à peine avant la fin de vie.

    N’est-ce pas l’inverse, demande de son côté Maxwell Burton-Chellew, de l’université d’Oxford sur la BBC. Si les hommes «préfèrent» les femmes jeunes, c’est justement  parce que celles-ci sont fécondes.

    Plusieurs hypothèses tentent d’expliquer la ménopause, dont celle de la grand-mère. Une femme âgée a plus de risques de mourir en couche et avant d’avoir pu élever ses enfants. En devant infertile, elle met alors l’emphase sur le bien-être de ses petits-enfants pour assurer sa descendance.

    Qu’en penser ? Ces derniers résultats ont de quoi faire jaser.


    • Moi j’ai toujours pensé que les hommes préfèrent les jeunes filles. Pas besoin de faire une étude savante pour savoir ça.

    • Les hommes préfèrent les jeunes femmes simplement parce que dans la nature, ce sont elles qui ont le plus de chances d’être assez en forme pour survivre à une grossesse et un accouchement.
      Je trouve leurs conclusions un peu simpliste. Je crois plutôt que les femmes ont une ménopause pour la même raison que après un certain âge, tous les êtres humains perdent de leur masse musculaire, leur fonctions cognitives, leur capacité de récupération etc. L’évolution sélectionne et maintient les traits nécessaires à la survie de l’espèce mais tout le reste est laissé au hasard. Il n’y avait aucune pression évolutive pour maintenir nos différentes fonctions passé un certain âge simplement parce que la plupart des individus ne se rendait pas à un tel âge. De la même façon, les moustiques n’ont probablement aucun “outil” génétique pour faire face à des problèmes qui surgiraient à l’âge de 10 ans.
      Selon leurs conclusions, la ménopause serait un trait sélectionné par la nature. Ceci voudrait dire qu’il y a déjà eu des femmes qui n’avaient pas de ménopause mais que celles-ci étaient désavantagées. J’ai de la misère à m’imaginer pourquoi l’absence de ménopause serait un désavantage dans un milieu où l’espérance de vie ne dépassait surement pas 30-35 ans en moyenne.

    • Bien sûr que c’est la faute des hommes, l’extinction des dinosaures et Justin Bieber aussi.

    • Il me semble qu’on enseignait que c’était parce qu’il y avait un nombre fini d’ovules dans les ovaires. Quand il n’y en a plus, c’est la ménopause. Cette explication doit être trop simple.

      @pacog
      La pression évolutive est peut-être que le saignement menstruel affaiblissait les plus vieilles femmes. Peut-être que la ménopause survenait plus tôt il y a des milliers d’années ?

    • La ménopause, le siège de toilette pas baissé, comment vous faites pour nous endurer?

    • @jeffypop: Pas facile mais on fait des efforts… :-D

    • @gl000001 :
      Je sais pas, beaucoup de femme ont tendance à avoir des saignements irréguliers assez abondants en péri-ménopause. Et oui, effectivement la femme nait avec une quantité définie d’ovules à la naissance. Ce que je dit, c’est qu’il n’y avait probablement aucune raison de sélectionner les femmes avec plus d’ovules car peu d’entre-elles se rendaient à un âge où elle les avait épuisées.

    • @pacog
      Peut-être qu’elles étaient menstruées aux 14 jours ? C’est peut-être pour ça que les males étaient toujours partis à la chasse because le SPM :-)

    • @JeuneFille,

      J’ai 45 ans et laissez-moi vous dire que je ne suis qu’attiré par les femmes de mon âge. J’adore les ridules lorsque ma belle sourit et que dire de chairs qui se ramollissent… C’est confortable.

    • Je croirais aussi le contraire, les jeunes femmes sont attirées par des hommes plus âgés, à cause de leur statut, de leur argent, et plus souvent qu’autrement réussissent à briser le mariage du mec. La femme moderne aime avoir plus d’argent de disponible pour satisfaire ses besoins, peu importe son âge. Moi aussi, je n’ai jamais assez d’argent. Ici, je suis d’accord.

    • @walt68

      Moi j’aime les hommes comme vous qui adorent les ridules (ou plutôt les femmes qui ont des ridules, si je vous interprète bien). Dommage que nous n’ayons pas le même âge car je risque de jamais vous rencontrer si vous persistez à n’aimer que les femmes de votre âge. Toutefois, vous me donnez confiance car je crois maintenant que je pourrai être aimée par un homme au beau prénom (Walt? Walter?) quand j’aurai des ridules. Pour ce qui est des chairs qui ramolissent, c’est très normal quand on ne recourt pas à la chirurgie. J’ai toujours été une adepte du naturel. Comme je suis assez mince, il y a assez peu de matière à ramolissement chez moi. Donc, même si je vous rencontrais un jour, il faudrait faire sans le ramolissement (du moins de mon côté).

    • Mais!!! Et l’andropause, c’est la faute à qui, vous croyez? Ne riez pas! L’andropause est une étape très douloureuse pour l’homme sauf que nous, on ne se plaint pas comme les filles. On achète une caisse de 24 et un gros sac de chips et on regarde la télé. Avouez que vous ne vous en doutiez pas!.. ;)

    • @walt68

      Vous faites partie de la minorité. Votre témoignage est surement vrai, mais il ne contredit pas le fait que la majorité des hommes préfèrent les jeunes femmes.

    • je préfère les femmes plus jeunes car physiquement elles peuvent me suivre

    • @JeuneFille : Quand on aime, l’aspect physique n’a que peu d’importance. Aussi, la maturité est attirante. Je ne me verrais pas vivre avec une fille beaucoup plus jeune que moi.

      Si les femmes plus âgées sont généralement moins attirantes, ce n’est pas à cause des ridules, mais parce qu’elles se laissent aller.

      @DenisSera : La majorité des hommes préfèrent les jeunes principalement parce que la majorité des hommes ne voient dans les femmes que des objets sexuels ou des trophées.

      @piedoq : J’imagine qu’une femme pourrait dire exactement la même chose que vous : qu’elle préfère les hommes plus jeunes que vous parce que physiquement il peuvent la suivre.

    • @denisera,

      Comme je n’ai aucune statistique pouvant appuyer mes dires, je ne vous contredirai pas. Suis-je un oiseau rare, ça se peut.

    • Les hommes craquent devant une jeune déesse (18+), même s’ils sont féministes comme moi. Je l’ai encore réalisé hier sur la piste cyclable alors que deux filles faisaient du patin: dans leur petite culotte de jeans, chaque coup de patin me faisait craquer.
      Ici, le sujet ne concerne pas nos préférences sexuelles seulement, mais le phénomène de la ménopause. Il y a une tempête hormonale qui se traduit par toutes sortes de symptômes physiques et psychologiques dans le corps de la femme qui arrive à un certain âge. C’est une réorganisation, une adaptation dirais-je, des glandes qui produisent ces hormones dans un corps qui a atteint cette maturité. En fait, c’est une mise à jour de l’organisation des hormones.
      Et, cette étape est très exigeante pour la femme et n’a rien à voir avec le baratin des chercheurs. C’est la glande pituitaire qui est en charge de toute cette nouvelle organisation hormonale et celle-ci se trouve à l’intérieur du crâne. On doit aider cette glande afin qu’elle réussisse au plus vite la nouvelle étape. J’utilise le Reiki comme approche de guérison, la médecine officielle n’ayant rien à offrir, sauf l’ablation de cette glande. Une glande pituitaire en bonne santé va réussir ce changement. Pour l’alimentation, je suggère la même alimentation que celle du cancer du sein, qui a un lien direct avec la glande pituitaire. Je traite aussi, durant cette étape transitoire, la partie du corps où sont situées les ovaires. Il est certain qu’il y a un lien entre le psychisme et le somatique, mais c’est trop long à analyser et la femme souffre trop pour comprendre tous ces liens et je ne suis pas psychologue. Je suis Maître Reiki reconnu.

    • @bernem 7h41

      Moi, si j’étais ménopausée, je n’irais pas voir un Maître Reiki (reconnu ou non), mais un vrai médecin. Vous semblez un peu trop intéressé aux patineuses en petites culottes de jeans pour m’inspirer confiance. Je ne voudrais certainement pas que vous alliez jouer dans mes ovaires. Je suis peut-être jeune et légère, mais je ne suis pas tout à fait folle.

    • @bernem
      La ménopause n’est pas une maladie. Donc le mot “guérison” est de trop.
      L’ablation de l’hypophise ne se fait qu’en cas de tumeur.
      Et le reiki n’a jamais été validé par la science. Ce n’est qu’un placebo.

    • Vive la ménopause! L’attirance sexuelle altère le jugement. Les femmes ménopausées en sont libérées et ne sont pas à plaindre.

    • @bernem

      Un autre beau tissu d’inepties.

    • @JeuneFille

      désolée, mais vous auriez plutôt dû écrire: ‘pour ce qui est des chairs qui ramollissent, c’est très normal quand on ne recourt pas à l’exercice physique’ . Cette obsession de vouloir tout ramener à la chirurgie… Vous devez être très jeune en effet

    • Ça me fait me tordre de rire de lire que Maxwell Burton-Chellew (toute une mâchée) de l’Université d’Oxford (no less) croit que les hommes préfèrent les jeunes femmes parce qu’elles sont fécondes!

      Combien de femmes ont vu leur bonhomme détaler dès qu’elles démontraient de l’intérêt pour la maternité?

    • Et le reiki n’a jamais été validé par la science. Ce n’est qu’un placebo.

      et alors l effet placebo fait parti de l arsenal thérapeutique , le résultat demeure la guérison , le geste posé déclenche la guérison , la relation avec le thérapeute déclenche la guérison , le contraire est aussi vrai, des médicaments prouvés scientifiquement peuvent avoir aucun effet si le patient n y croit pas

    • «Ménopause : la faute aux hommes!»

      Mais bien sûr, particulièrement les baby-boomers qui sont responsables de tout ce qui va de travers en ce bas monde. :-)

    • c’est drole pcq justememnt dernierement dans la presse il y avais un article sur la tendance des emmes “rich and powerfull” qui preferraient les hommes plus jeunes ……
      mais bon moi aussi je prefere les femmes de mon age , mon epouse est 23 mois plus jeune mais a 42 ans ca ne compte plus , il n’y a rien de moins attirant pour moi que ces “jeunes deesses” qui croient que a cause de leur physique tout leur est du , cette arrogance est un veritable eteignoir

    • @walt68, 89170, re3e

      Moi je rêve de rencontrer des hommes comme vous quand vous serai plus âgée. Évidemment, ces hommes seront ceux qui sont de mon âge aujourd’hui. Plusieurs sont très corrects, mais la plupart ne pensent qu’à une chose (en fait deux choses: la leur et la mienne).

      Le seul fait que vous participiez à un blogue sur la ménopause révèle un côté attirant de votre personnalité. Je n’ai jamais encore rencontré un jeune homme qui s’intéresse à ce phénomène, sauf peut-être certains étudiants en médecine qui souhaitent devenir gynécologues ou endocrinologues.

    • si leur hypothèse tenait la route , ne devrait elle pas justement devenir plus fertile au lieu de moins

    • @JeuneFille,

      Il y a des choses qui ne s’apprennent qu’en prenant de l’âge et de la maturité.

      Passez une bonne fin de semaine.

    • Ma blonde et moi, “nous” sommes en pleine pré-ménopause et croyez-moi, je n’ai rien à voir la-dedans. Et non, je ne regarde pas les petites jeunes plus qu’avant.

    • @piedoq
      Qu’ils arrêtent de décrire ça comme la meilleure des thérapies universelles alors. Le meilleur thérapeute reiki sera celui qui n’essaiera pas de vendre sa salade à coups d’élucubrations ridicules. Au mieux, il dira que ça marche pour certains et aucunement pour d’autres. Parce que justement le placebo ne fonctionne pas pour tout le monde.

    • @jolico : Il y a une différence entre faire un enfant et élever un enfant. Si les lois n’obligeaient pas les hommes à être financièrement responsables de leur progéniture, ils ne fuiraient absolument pas devant un intérêt pour la maternité. Bien au contraire, même le plus macho serait ravi d’une femme qui veut un enfant. Il se feraient un plaisir de semer un peu partout le plus d’enfants possible avec le plus de femmes possible. Cela serait même une source de vantardise pour lui.

      Les hommes sont attirés par la fécondité. C’est dans nos gènes. Ils ne détalent donc pas à cause d’un intérêt pour la maternité, mais à cause des lois.

      Et puis entre parenthèses, il y a beaucoup d’hommes qui désirent réellement vivre en couple et avoir des enfants. Mais même là, les lois sont une épée de Damoclès pour les hommes qui freinent beaucoup d’ardeurs.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité