Le blogue santé

Le blogue santé - Auteur
  • Sophie Allard

    À l’affût des dernières découvertes et tendances en matière de santé, Sophie Allard s’intéresse à tout ce qui permet de conserver un esprit sain dans un corps sain.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 3 juin 2013 | Mise en ligne à 16h02 | Commenter Commentaires (25)

    Michael Douglas, le cancer et le sexe oral

    Michael Douglas au Festival de Cannes (Photo: AFP)

    Michael Douglas au Festival de Cannes (Photo: AFP)

    VALÉRIE SIMARD

    Il est toujours étonnant de constater à quel point une déclaration faite par une célébrité peut avoir plus d’impact que des années d’efforts investis en sensibilisation. Alors qu’il y a quelques semaines, Angelina Jolie faisait connaître la mastectomie préventive pour contrer le cancer du sein, hier, l’acteur Michael Douglas a mis en lumière le lien qui existe entre le sexe oral et le cancer de la gorge.

    Même si Michael Douglas n’a rien dit de neuf, combien de personnes ont sursauté en apprenant que le cancer de la gorge puisse être causé par le papillomavirus humain (VPH), lequel peut être transmis lors du sexe oral ? Même le journaliste qui menait l’entrevue a paru étonné.

    Trois ans après avoir reçu un diagnostic de cancer de la gorge, l’acteur a fait cette déclaration au journal britannique The Guardian: «Sans vouloir entrer dans les détails, ce cancer en particulier est causé par le VPH, qui vient en fait du cunnilingus.» Cette phrase, Michael Douglas l’a glissée parmi beaucoup d’autres lors d’une entrevue qu’il a accordée à Cannes sur son rôle dans le film Behind the Candelabra de Steven Soderbergh. Quelques heures plus tard, sa déclaration a fait le tour des médias, des blogues et des réseaux sociaux.

    Or, plusieurs études ont déjà confirmé que le papillomavirus peut causer non seulement le cancer du col de l’utérus mais aussi le cancer de la gorge. «C’est un phénomène connu», souligne, dans une entrevue accordée au Time Magazine, la Dr Maura Gillison, professeure à la Ohio State University qui étudie les infections causées par le VPH.

    Les médecins estiment qu’environ un tiers des cancers de la bouche et de la gorge sont liés au papillomavirus. Selon le ministère britannique de la Santé, pratiquer le sexe oral avec plus de quatre personnes dans sa vie augmenterait les risques de développer ces cancers.

    Il ne faut toutefois pas sauter trop vite aux conclusions, soutiennent plusieurs spécialistes interrogés par le quotidien britannique The Independent. «Michael Douglas ne peut être à 100% certain que son cancer a été causé par le sexe oral, relativise le Dr James McCaul, spécialiste du cancer de la tête et du cou au Bradford Royal Infirmary. La seule chose qu’on puisse dire est qu’il y avait un cancer et que des particules du VPH ont été trouvées. En Grande-Bretagne, il y a encore plus de cancers de la tête et du cou qui sont causés par l’usage du tabac et la consommation d’alcool ou la combinaison des deux que par le VPH. Michael Douglas fumait le cigare et buvait de l’alcool. Alors, sans connaître son historique médical, nous ne pouvons pas affirmer grand-chose avec certitude, mais son cancer ne peut être attribué exclusivement au sexe oral.»

    Aujourd’hui, Michael Douglas a fait savoir par la voix de son porte-parole Allen Burry qu’il n’avait jamais affirmé que le sexe oral avait été la cause de son cancer. Allen Burry fait valoir que l’acteur discutait des causes des cancers buccaux en général avec le journaliste.

    Qu’importe ce qu’il a vraiment voulu dire, on retient de cet épisode que si vous souhaitez sensibiliser les gens à une maladie en manque de visibilité, s’associer à une vedette d’Hollywood semble une très bonne idée.


    • Douglas a voulu faire de l’humour douteux et j’entends pleins de gars qui vont perdre leur “petite gâterie” lui souhaiter les pires tortures pour sa déclaration…

    • je suis bouche bée…
      je préfèrerais tourner la langue dans ma bouche 7 fois plutot que de cunilinguer sur le sujet!

    • Nous sommes fixés maintenant, Catherine Zeta-Jones est affectée du VPH. Sérieusement, Michael Douglas aurait dû y penser à deux fois avant de faire ce genre de déclarations. Pas très délicat envers sa partenaire ou ses partenaires.

      @loubia,

      je ne vois pas pourquoi il y aurait plus de gars que de filles qui perdraient là-dedans.

    • Préférable, en effet, de ne pas mettre sa bouche en contact avec la sortie d’égout de sa ou son partenaire.

    • Pourtant Rémi dans le Déclin de l’empire américain nous avait prévenu des méfaits d’un virus de la gorge de madame qui peut se retrouver dans le zizi de monsieur.
      Ils me semblent qu’ils parlent dans les écoles de technique de “safe sex” comme le “dental dam” ou digue dentaire.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Digue_dentaire

    • ..@gl000001, 20h45: Ça alors. Vous m’avez devancé. Mais ce bon Rémi ne parlait-il pas de l’uréthrite à staphyllocoque doré? Si je ne fais pas erreur sur la «bibitte», il ne s’agirait alors pas d’un virus, donc traitable aux antibios quoiqu’il soit de plus en plus résistant aux traitements depuis le «Déclin…».

      Faites-nous part de votre opinion.

    • @jeanfrancoiuture
      Donc, pour guérir de la “Rémi-donneur-universe” (en plus court), il faut se faire dorer la pilule ?

    • @ccdupras
      Comme ça, les bébés viennent des égouts. Inspirant!

    • On gage que plusieurs personnes vont demander à voir un ORL dans les prochains jours? semaines? mois? (Considérant que nous sommes au Québec, “mois” est plus probable.)

      La sexualité va en prendre pour son rhume: finies les pipes et le cunnilingus sans protection! C’est désolant pour la jeunesse…

    • Les jeunes vont devoir s’abstenir de faire le sexe oral. Ils vont sûrement trouver le moyen de dire que c’est à cause des gros méchants boomers.

    • dcsavard

      Vous ne voyez pas? Eh bien on entend plus souvent les gars se plaindre du manque de collaboration de leur partenaire sur la question que l’inverse. Même en humour!

      ccdupras

      J’espère que vous êtes célibataire et sans enfants à qui retransmettre vos “belles” valeurs. par contre, si vous avez plus de 80 ans et qu’il vous reste un relent d’église catholique à quelque part, je comprends et je compatis.

    • La multiplication des partenaires entraine une multitude de risques, tant physiques que psychologiques. On dénigre l’éducation sexuelle basée sur l’abstinence jusqu’au mariage, mais l’abstinence est la seule méthode de prévention vraiment efficace contre les différentes maladies transmises sexuellement.
      Je ne parle pas du cas des USA où on ne mentionne pas l’existence même du condom, mais l’abstinence devrait être la première méthode présentée.

    • @loubia,

      Qu’est-ce que l’Église catholique vient faire là-dedans ?

      @jolico,

      Les préservatifs ne sont pas des légendes urbaines et, je ne l’ai jamais essayé mais, pour effectuer un cunnilinctus, on peut utiliser une pellicule genre Saranwrap. Quoi qu’il faille faire le deuil de la divine cyprine de sa partenaire.

    • @mlafond,

      Le recours à l’abstinence pour promouvoir la santé sexuelle est néfaste. Imaginez-vous que des malheureux en manque (en particulier des ados)risquent d’adopter des comportements à risques afin de se soulager de ses souffrances infernales.

    • Walt

      Allez lire la brillante intervention de ccdupras. Pour avoir une telle opinion du sexe oral, il faut un fond d’église ou d’extrémisme religieux. Si Dupras est un pseudo qui cache une autre religion, ben je dis qu’il faut un relent de synagogue, de mosquée ou de temple!

      Considérer que le corps humain a des parties qui s’apparentent aux égouts…. à moins que ce ne soit de l’humour douteux?

      mlafond

      Oui, l’abstinence est la seule méthode 100% efficace. Si vous ne mangez rien du tout, vous n’aurez pas non plus de maladies coronariennes, si vous ne respirez pas, vous n’aurez pas de problèmes reliés aux allergies, si vous restez bien assis chez vous sans bouger de votre sofa, vos risques d’avoir un accident de voiture sont nuls.

      Le sexe est une belle et bonne chose. Les HOMMES, ne voulant pas travailler pour élever l’enfant d’un autre, en ont fait une chose sale, péché, à ne pratiquer qu’à l’intérieur du mariage. Approuvés en cela par les bonzes des différentes religions qui, regarde donc ça! sont tous des hommes.

      Triste qu’une aussi belle chose qui en principe, donne la vie, puisse aussi donner la mort.

      Je n’ai rien contre ceux et celles qui se marient vierges et purs et qui n’ont qu’un partenaire toute leur vie durant. Tant mieux pour eux si ça les comble. Je n’ai rien non plus contre ceux qui s’épanouissent avec plusieurs partenaires leur vie durant. Les choses étant ce qu’elles sont, rares sont ceux qui peuvent avoir un partenaire unique. Mais je ne vois pas le sexe comme une chose tabou, sale, à cacher…. Faut juste être très prudents c’est tout.

      L’abstinence choisie, oui. Imposée sous prétexte de “morale”, j’ai un peu de misère avec ça.

    • Pas nouveau cette nouvelle. Tout comme celle que le rouge à lèvres serait la cause principale du cancer du pénis.

    • “Selon le ministère britannique de la Santé, pratiquer le sexe oral avec plus de quatre personnes dans sa vie augmenterait les risques de développer ces cancers.”

      Il est vrai que le risque de contracter une ITS augmente avec le nombre de partenaire sexuel mais ça ne prend pas quatre relations sexuelles pour en contracter une. Une vierge pourrait tout aussi bien contracter le VPH après avoir pratiqué une seule fellation. Il y a encore beaucoup de personnes qui ont des préjugés contre les femmes qui ont une ITS et qui s’imaginent qu’elles couchent avec tout les hommes qu’elles rencontrent.

      @mlafond

      “On dénigre l’éducation sexuelle basée sur l’abstinence jusqu’au mariage, mais l’abstinence est la seule méthode de prévention vraiment efficace contre les différentes maladies transmises sexuellement.”

      Oui et le fait de ne pas conduire ni de boire élimine le risque de conduire en état d’ébriété! :) Pourtant, on préfère axer les campagne de sensibilisation sur la conduite prudente et la consommation responsable d’alcool.

      Si on peut finir par réintroduire les cours d’éducation sexuelle dans les écoles québécoises, j’approuverais tout à fait qu’on parle aux jeunes de l’abstinence comme d’une option possible mais certainement pas en leur disant que la sexualité avant le mariage est mal et en véhiculant des préjugés contre tout les célibataires sexuellement actifs. La sexualité est naturelle et n’a rien à faire de la religion.

      L’important dans une relation sexuelle, c’est le respect mutuel, l’intimité et l’affection, toutes des choses avec lesquelles on ne se cassait pas tellement la tête à l’époque où la légitimité de l’acte sexuel était le seul critère servant à faire la différence entre la “bonne” et la “mauvaise” sexualité. C’est peut-être pour ça qu’il a fallu attendre 1984 au Québec (et 1992 en France) pour que le viol conjugal soit reconnu comme un crime!

    • @loubia,

      Je ne pense pas que j’ai le goût de relire le commentaire de @dupras…

      @stephanie,

      Le pire, c’est tout le temps perdu à débattre sur la nécessité d’offrir des cours d’éducation sexuelle à l’école…

      Il me semble avoir lu que chez les scandinaves, qui ont une approche plus ouverte sur la sexualité, les jeunes ont leur première relation complète plus tard que chez nous.

    • ..@gl000001. Wouin, peut-être. Mais le problème avec le «staph.. doré» c’est qu’il est l’incarnation presque parfaite, et dangereuse du proverbe qui dit: «Tout ce qui brille n’est pas or.» Ou de cette variante d’un autre proverbe: «Bonne renommée vaut mieux que staph..doré»

      :-)

    • @ccdupras : Ce n’est quand même pas de notre faute si Dieu est un ingénieur totalement incompétent qui a placé la sortie des égouts au beau milieu du terrain de jeux. Dieu est peut-être omniscient et omnipotent, mais question Q.I. cela laisse franchement à désirer…

      @jolico : Au XIXe siècle la syphilis faisait des ravages, pourtant ce n’est pas ça qui a mis fin aux pratiques sexuelles.

      @loubia : Si les femmes se plaignent moins, c’est peut-être parce que les hommes ont moins souvent mal à la tête.

      @mlafond : Le désir sexuel est naturel, l’abstinence ne l’est pas. Pourquoi toujours nier notre propre nature? Évidemment toute chose est meilleure si consommée avec modération, mais la privation complète ce n’est pas de la modération.

      @walt68 : Un cunnilingus avec du Saran Wrap? J’ai sérieusement des doutes qu’une femme y trouverait autant de plaisir. Donc pour moi c’est non.

    • @walt68

      SI on a pas de saranwrap et qu’on utilise l’Agent Glad à la place, est-ce un treesome???

      G.Duquette

    • @G Duquette,

      Qui, l’agent gland ?

    • Je trouve pas qu’Allen burry explique les choses comme je les vois dans le texte.

      C’est simplement une discussion. Et Douglas avec humour même si cela lui est arrivé tente de se dédouaner de deux ”vices” avec un autre plaisir de la vie.

      Aussi simple que cela… Il a bu, fumé et aussi donné des cunnilingus e t a également eu le cancer de la gorge. That’s life !

      Oui, il parlait des causes possibles mais surtout il répondait avec esprit et en affirmant être un grand vivant et jouisseur ! Et n’ayant aucun regret…

      The throat cancer, I assume, was first seeded during those wild middle years, when he drank like a fish and smoked like the devil. Looking back, knowing what he knows now, does he feel he overloaded his system?

      “No,” he says. “No. Because, without wanting to get too specific, this particular cancer is caused by HPV [human papillomavirus], which actually comes about from cunnilingus.”

      From what? For a moment I think that I may have misheard.

      “From cunnilingus. I mean, I did worry if the stress caused by my son’s incarceration didn’t help trigger it. But yeah, it’s a sexually transmitted disease that causes cancer.” He shrugs. “And if you have it, cunnilingus is also the best cure for it.”

      Une des causes possibles de son cancer certes mais il en a non seulement fait avant mais après son diagnostic car cela aide à son traitement. BRAVO ! Il entretient son image de sex-symbol et de grand amant pour les femmes… LOL ;)

    • Et sa déclaration la plus intéressante est celle que le sexe oral soit bon pour le traitement du cancer de la gorge. LOL

      Les acteurs ont souvent aimer cela entretenir une image. Ou encore dans des chansons.

      George Burns attribuait-il pas sa longévité au fait qu’il fumait le cigare ?

      Plume Latraverse nous parlait pas d’une vieille femme morte centainaire qui buvait du rhum et du fort en même temps ?

      http://www.youtube.com/watch?v=T42gOdJsE40

      C’est cela que je sens d’abord dans cette conversation…

    • De la bière pis du fort …

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives