Le blogue santé

Le blogue santé - Auteur
  • Sophie Allard

    À l’affût des dernières découvertes et tendances en matière de santé, Sophie Allard s’intéresse à tout ce qui permet de conserver un esprit sain dans un corps sain.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 26 avril 2013 | Mise en ligne à 12h26 | Commenter Commentaires (15)

    Combien de calories dans un burger?

    Photo: Archives AP

    Photo: Archives AP

    VALÉRIE SIMARD

    Toronto deviendra-t-elle la première ville canadienne à forcer les chaînes de restauration à indiquer sur leur menu le nombre de calories et la quantité de sel que contiennent leurs plats ? Si le règlement est encore loin d’être adopté, le débat est lancé.

    Le médecin hygiéniste de la Ville Reine, le Dr David McKeown, a déposé plus tôt cette semaine un rapport appelant les restaurants à indiquer les informations nutritionnelles de leurs plats sur le menu. Il souhaiterait que cette mesure s’applique aux chaînes qui possèdent plus de 10 succursales en Ontario ou qui ont des revenus annuels bruts de 10 millions de dollars et plus. Ce rapport a été publié au moment où des chercheurs de la Texas Christian University dévoilait une étude dans laquelle ils affirment que d’indiquer sur le menu des restaurants l’exercice nécessaire pour brûler les calories contenues dans un plat permettrait aux gens de faire des choix plus santé.

    Le Dr David McKeown donne jusqu’en septembre aux autorités provinciales pour agir. Et si elles refusent de passer à l’acte ? Toronto devrait adopter son propre règlement, répond le médecin. Or, par le passé, le maire de la ville, Rob Ford, s’est montré peu ouvert aux discussions. Il a déjà déclaré que l’être humain devait demeurer libre de ses choix sinon « ils peuvent aussi bien bannir la nourriture pour les gros comme moi et fermer tous les services à l’auto de McDonald’s ».

    Selon le rapport du Dr McKeown, près de la moitié des Torontois ont un surplus de poids ou sont obèses. Le médecin souligne que 60% des Canadiens prennent au moins un repas par semaine au restaurant. Selon son rapport, un plat moyen servi au restaurant contient 56% de l’apport de calories nécessaire quotidiennement et 98% de la limite quotidienne en sodium.

    Le ministre de la Santé de l’Ontario, Deb Matthews, a par ailleurs déclaré qu’un rapport gouvernemental publié en mars ne recommandait pas l’étiquetage de la teneur en sodium.

    Rappelons que la Ville de New York force déjà les chaînes de restauration de plus de 15 succursales à indiquer le nombre de calories et la quantité de sel contenus dans leurs plats. La réglementation doit bientôt s’étendre à l’ensemble des États-Unis. Certaines grandes chaînes de restauration publient ces informations sur leur site internet. Mais peu de gens prennent la peine d’aller sur le web avant de passer leur commande.

    Qu’attend le Québec pour emboîter le pas ? Les consommateurs n’ont-ils pas le droit de connaître le contenu de ce qu’ils mangent ?

    (Pour votre information: un Big Mac compte 540 calories.)


    • Pas besoin de savoir ça lorsque qu’il y a trois tranches de pain blanc, deux boulettes de steak haché, une sauce sucrée, des cornichons marinés sucrés et quelque chose de jaune qui est tout juste à la limite de pouvoir s’appeler fromage. Et surtout que tu le rotes pendant trois heures.

      Si on ne sait pas qu’il y a trop de calories, on doit pas savoir grand chose. C’est donc de l’éducation que ça prend. Pas des épouvantails ou des hiboux en plastique pour nous faire peur comme aux oiseaux dans les champs ou près des bouches de Métro. On voit bien que les hiboux, ça ne fonctionne pas … ils sont plein de déjections d’oiseaux !!!

      Et de toute façon, chez McDo, vous pouvez savoir ce qu’il ya dedans. C’est affiché dans le resto et visible sur le web.

    • Je seconde gl avec les zéros

      Cependant, j’indiquerais le sel car c’est pas mal dommageable et pas toujours facile à deviner en regardant le plat (on a qu’a penser à nos céréales pour le déjeuner qui sont 2 ou 3 fois plus salé ici pour la même marque qu’en Europe).

      Pour les calories la grosseur de l’assiette et ce qu’elle contient est un assez bon indicateur, de toute façon dans les chaînes de restaurant tu manges la moitié de ton assiette et t’es presque sur d’être encore trop haut dans les calories.

      Et dans le doute, le test du Dr. Nick Riviera vous donnera la confirmation pour les calories, frottez l’aliment en question sur un morceau de papier et si il devient transparent c’est que c’est gras et donc calorique! Si c’est vraiment gras même le mur peut devenir transparent!

    • Je seconde jeffypop qui seconde gl00001.

      Et pour le sel, c’est vrai. Des rice crispies canadiens c’est très salé.

      ”frottez l’aliment en question sur un morceau de papier et si il devient transparent c’est que c’est gras et donc calorique! Si c’est vraiment gras même le mur peut devenir transparent!”

      Même que dans les cas extrêmes si tu frottes dans le visage de ta copine, elle va perdre la tête.

    • C’est sur que si vous coupez du bois pendant 2 heures a la hache, 2 de ces burgers derriere la cravate fera l’affaire. Par contre, si vous demeurez assis toute l’apres-midi a ecrire un rapport, une salade sera mieux.

    • mh188888

      26 avril 2013
      22h09

      Entièrement d’accord avec vous ici.
      Tout dépend de ce que l’on fait.
      Lorsque je corde mon bois pour l’hiver, après l’avoir fendu, je peux vous assurer qu’un burger sera vite parti aux oubliettes.

      On mange, par contre, trop salé et sucré dans cette belle grande amérike !

    • Ce qui m’a toujours fait rire dans ce genre de croisade c’est que l’on s’attaque souvent à la cible facile du restaurant qui sert ce qu’on appelle de la “malbouffe”…

      En lisant l’article, ce n’est pas au hamburger que je pensais mais au restaurant grec qui sert une brochette de poulet. Je serais curieux de savoir la teneur en sel et en calorie dans cette brochette qui est servie sur un lit de riz capable de fournir un repas complet à une famille chinoise. Le tout servis avec frittes, une salade inondée de vinaigrette et un petit pain.

    • En fait, 540 calories, ça se gère. Pour un homme adulte qui ne fait pas beaucoup d’activité, c’est environ 2100 calories par jour, donc metton 700 par repas. Là ou ça fait mal, c’est quand tu rajoutes une frite (format moyen 360 calories, grand format 560) et la liqueur (format moyen 220 et grand 320). Un chausson avec ça?

      LeHunter a particulièrement raison, on cible beaucoup les frites et la grandes chaînes de fastfood, mais on se penche pas beaucoup sur les autres restaurants, notamment ceux qui servent des portions énormes. Une lasagne dans un restaurant? Plus de 1000 calories aussi. Le met unique le plus calorique chez St-Hubert? Le pudding chomeur avec boule de crème glacée…

      La bouffe asiatique est meilleur qu’on se dit. Pas vraiment: http://www.thestar.com/life/health_wellness/nutrition/2011/04/14/the_dish_pad_thai_worse_for_your_waist_than_four_mcburgers.html

    • Moi j’en ai plein le dos de ce courant qui veut tout réglementer. “Près de la moitié des Torontois ont un surplus de poids ou sont obèses”: on met dans le même panier ceux qui ont 10 livres à perdre avec ceux qui en ont 100 de trop.

      Et on veut aussi forcer les autres 51% à rentrer dans le rang des bio-granoles.
      Que l’on informe les gens, d’accord. Mais ensuite, laisser les faire leurs choix.

      Au moins un repas par semaine au restaurant, ce n’est pas la même chose que tous les midis chez le King Mac Pizza!

      Et ceux qui essaient de se faire du capital politique en faisant adopter tous ces règlements en discutent entre eux pendant des “dîners d’affaires” de 2 heures bien arrosés. Foutez-nous la paîx!!!

    • Pas beaucoup parce que souvent je mange 5 big mac d’une shot. C’est pas des vrais burger US. Parce que des vrais US j’en mange que 2. moi et américanophile avons toujours douter de la légitimité du big mac comme burger.

    • @respectable
      Big Mac Usa= 550 calories * 2 = 1100 calories
      http://nutrition.mcdonalds.com/getnutrition/nutritionfacts.pdf

      Big Mac Canada = 540 calories * 5 = 2700 calories
      http://www.mcdonalds.ca/ca/fr/food/nutrition_calculator.html

      C’est le temps de vous chanter le succès de Eric Lapointe : N’importe quoi …

    • @gl: Donc le big mac USA est plus gros? Pourquoi? Intéressant vos chiffres car je m’intéresse au big mac mais pourquoi je n’en sais rien. J’ai l’Impression qu’ils mettent du stuff à digestion dedans. Que pensez-vous de mes doutes? Pas normal d’avaler ça tout rond et n’avoir aucun problème de digestion.

      Quand je parle du burger US je ne fais pas référence au Big Mac US. je parle d’un vrai hamburger charcoal immense. Le burger est gros comme une assiette. Ils en vendent dans les Hard Rock Hotel.

    • @respectable
      10 / 540 = 1.8% plus gros. Donc différence insignifiante. Et la sauce sucrée le rend tout à fait inintéressant. Eurk !!
      Donc vous admettez comparer n’importe quoi.
      Il y en a des gros hamburgers ici. Frite Alors, M burger, Mr Steer, Eggspectation au Rockland, mon BBQ à moi dans ma cour (fait avec du boeuf extra-maigre ou même du veau) ;-)

    • bien avant les calories , ce qui m’inporterais de savoir si je mangeais ceci , c’est son empreinte ecol , creer ce burger a emis combiens de monoxyde de carbone , combien de methan , combien de protoxyde d’azote ? quel quantite d’antibiotique ,d’antiviraux et d’hormones de croissances non conforme a l’utilisation humaine se retrouverais dans mon systeme suite a l’ingestion de ce “produit”, finalement je suis bien content de mes choix

    • @GL00001: le sujet m’intéresse mais je ne suis pas certain de vous comprendre. Quel burger est le plus optimal?

    • @respectable
      Le burger optimal est celui qui fera en sorte que vous n’en mangiez un seul qui vous donnera une quantité raisonnable de calories et pas trop de gras. Mettez-y des jalapeno, un fromage crémeux (camembert, St-Morgon …), des oignons caramélisés, de la mangue, du gingembre mariné !!! Quelque chose de plus qu’ils ne mettent pas dans tous les restos conventionnels. Pas juste de la viande. Buvez un Ginger Ale alcoolisé comme en trouve à la SAQ.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité