Le blogue santé

Le blogue santé - Auteur
  • Sophie Allard

    À l’affût des dernières découvertes et tendances en matière de santé, Sophie Allard s’intéresse à tout ce qui permet de conserver un esprit sain dans un corps sain.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 8 janvier 2013 | Mise en ligne à 11h01 | Commenter Commentaires (2)

    Sports : gagner grâce au vin rouge ?

    Photo AFP

    Photo AFP

    Une p’tit verre de rouge avant votre compétition ? Sans surprise, cela n’est généralement pas recommandé. Mais des chercheurs anglais viennent de découvrir que ce liquide fort apprécié des Québécois – et de bien des habitants sur la planète ! – permettrait d’augmenter le niveau de testostérone dans le sang et même de tromper les résultats de tests d’urine antidopage.

    En quoi la testostérone peut aider les sportifs à améliorer leurs performances ? En fait, cette hormone (stéroïde), présente nautrellement surtout chez l’homme mais aussi chez la femme, peut contribuer à l’augmentation de la masse musculaire, augmenter l’endurance et favoriser une récupération rapide, selon ce que rapporte le Science Daily.

    Les scientifiques de la London’s Kingston University ont découvert qu’une substance présente dans le vin rouge, la quercétine (un excellent anti-oxydant), bloquait l’action d’une enzyme responsable d’identifier la testostérone dans le sang et, grosso modo, de commander aux reins de l’éliminer. Comme elle n’est pas éliminée dans l’urine, l’hormone reste en plus grande quantité dans le sang. L’étude est publiée dans le Nutrition Journal.

    Les tests ont été menés in vitro et reste à voir si les effets seront les mêmes sur les humains. On sait que la quercétine améliore la tension artérielle chez les hypertendus. La quercétine est un antioxydant de type flavonoïde. On la trouve dans le thé vert et le thé blanc, mais aussi dans l’oignon rouge cru, le piment fort jaune, le brocoli cru, le chocolat noir, le cassis, le sureau…

    Les chercheurs ont déjà soumis leurs résultats à l’Agence mondiale anti-dopage. Ils pensent qu’une diète riche en antioxydants peut modifier le niveau de testostérone tout en masquant la présence de cette hormone…

    Devra-t-on inscrire le vin rouge et tous ces aliments sur la liste des substances interdites chez les sportifs ?


    • Des aliments, ce ne sont pas des produits dopants, même s’ils montent le niveau de testostérone.

      Les athlètes ont des nutritionnistes qui déterminent la diète optimale et il est certain qu’une bonne alimentation affecte les performances. Ce n’est pas parce qu’une nouvelle étude indique comment un aliment peut être bénéfique pour les performances que cet aliment devient un produit dopant.

      Oui, ça implique que les nutritionnistes qui suivent les athlète doivent se tenir à jour pour optimiser l’alimentation, mais ça reste de la nourriture. Manger beaucoup d’antioxydants pour augmenter la testostérone, ce n’est pas de la triche, ce n’est pas une pilule ou une injection.

    • @el-noeliste
      Il y a des produits qui ne sont pas “dopants” qui sont interdits. Ils sont utilisé pour masquer les produits dopants. C’est dans ce sens-là qu’on doit se poser la question si le vin rouge doit être interdit de la diète des athlètes.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité