Le blogue du sport olympique

Le blogue du sport olympique - Auteur
  • François-Olivier Roberge

    Ce blogue est votre entrée dans le monde du sport olympique. Suivez François-Olivier Roberge, jeune retraité de patinage de vitesse longue piste, compétiteur aux Jeux de Turin et Vancouver, aujourd’hui journaliste surnuméraire au Soleil.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 8 septembre 2013 | Mise en ligne à 13h00 | Commenter Commentaires (4)

    La fiabilité nipponne

    tokyo

    Le CIO n’a pas joué à la roulette russe, cette fois-ci, en octroyant les Jeux olympiques d’été de 2020 à Tokyo.

    Le Japon sera donc l’hôte des JO pour une quatrième fois. Il a reçu la planète à l’été 1964, à Tokyo, et aux hivers 1972 et 1998, à Sapporo et à Nagano. La capitale nippone était également désignée pour les Olympiques de 1940, annulés en raison de la Seconde Guerre mondiale.

    Le CIO prend une pause de controverse, après Sotchi (2014), dont le budget est aujourd’hui évalué à un record absolu de 50 milliards $, après Rio (2016), qui affiche des retards dans la construction de ses infrastructures, et après Pyeongchang (2018), dont le voisin est plutôt imprévisible.

    Tokyo l’a donc emporté aisément en ronde finale contre Istanbul, 60 votes contre 36, Madrid s’étant vue éliminée au premier tour de scrutin. Le comité organisateur japonais a assuré qu’un fond de 4,5 milliards était déjà réservé pour les infrastructures manquantes.

    La fiabilité nipponne aura donc convaincu les membres du CIO de tenir la XXXIIe Olympiade au pays du Soleil levant.

    Nous, téléspectateurs du continent américain, devrons passer plusieurs nuits blanches pour suivre nos athlètes. Ce sera également le cas pour les Jeux précédents, en Corée du Sud. À Pékin, les épreuves de natation avaient été tenues le matin, pour qu’elles soient diffusées en fin de soirée aux États-Unis… notamment pour permettre au plus grand nombre de voir Micheal Phelps à l’oeuvre.

    Les réactions de nos athlètes

    Alexis Lepage (triathlon) :

    «Je suis vraiment content d’avoir enfin un pays et une ville à mettre avec mon objectif pour 2020. Il est certain que j’aimerais y participer. Il y a encore beaucoup de travail à faire afin d’y arriver. Je crois que la ville de Tokyo va rendre ces Jeux mémorables malgré la grande pollution de cette ville», a répondu le nouveau champion canadien junior.

    Élise Marcotte (nage synchro (retraitée), Pékin et Londres) :

    «Ça va être une expérience exceptionnelle pour les athlètes. J’avais rencontré une des responsables de Tokyo-2020 en Grèce pour l’Académie internationale olympique, je suis vraiment contente pour eux!» a confié celle qui s’y verrait «peut-être» comme commentatrice.

    Valérie Welsh (nage synchro (retraitée), Londres) :

    «Le Japon est l’un des pays que j’ai préférés! Je trouve les Japonais tellement accueillants, respectueux et polis. Je suis certaine que ça va être de très grands Jeux. La ville est super belle, j’ai adoré»

    Hugues Fournel (Kayak, Londres) :

    - Ça te donne le goût de continuer Hughes?

    - «Absolument!!! Surtout que toute ma famille, sauf moi, était allée en Asie en 2008, pour voir ma sœur, Émilie, aux Jeux de Pékin. Je n’y étais pas allé, pour m’entraîner», a confié le kayakiste de 25 ans.

    Raphaël Gagné (vélo de montagne) :

    «Je n’ai jamais mis les pieds au Japon et j’aimerais bien y aller un jour, idéalement au plus tard en 2020.»


    • Je ne déteste pas les J.O. qui se déroulent aux antipodes, en termes d’horaires de diffusion. Pour ceux qui travaillent le jour, ça donne la possibilité de se coucher tard ou se lever tôt (à condition évidemment de sacrifier quelques heures de sommeil), et voir plus d’événements en direct.

    • Je ne comprends pourquoi les Japonais se sont lancés dans un projet aussi ruineux. Le Japon est déjà le pays le plus endetté au monde, et de loin.

    • Au Japon, la chose la plus importante a se rappeler, c’est de rester le plus loin possible de tous ce qui a des tentacules… :noel:

    • Les gens de la CIO ont choisi une Toyota. Ils ont bien fait. De cette façon ils se “rendront à destination” avec assurance et en tout confort.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité