Le blogue du sport olympique

Le blogue du sport olympique - Auteur
  • François-Olivier Roberge

    Ce blogue est votre entrée dans le monde du sport olympique. Suivez François-Olivier Roberge, jeune retraité de patinage de vitesse longue piste, compétiteur aux Jeux de Turin et Vancouver, aujourd’hui journaliste surnuméraire au Soleil.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 6 septembre 2013 | Mise en ligne à 16h41 | Commenter Commentaires (4)

    Votre billet pour Sotchi

    Drapeau JO Turin

    Ils accaparent nos médias deux semaines tous les deux ans, pour les Olympiques d’hiver et d’été. Si nous sommes autant captivés par les performances de nos athlètes, c’est que les moments qu’ils vivent alors sont d’une incomparable intensité.

    Au Soleil, nous avons décidé de profiter de cette saison olympique pour mieux vous les présenter, pour vous faire entrer dans le monde de ceux qui rêvent à Sotchi. La venue, dans 153 jours (au 6 septembre), des XXIIes Jeux d’hiver n’est qu’un prétexte pour nous y plonger.

    Ayant patiné pour l’équipe de patinage de vitesse longue piste lors des Olympiques de Turin (2006) et de Vancouver (2010), j’ai l’immense honneur d’être votre lien avec ces athlètes qui ne demandent qu’à dévoiler une facette moins machinale de leur personne.

    Ce blogue, complété d’une chronique publiée chaque mardi dans nos pages, sera un mélange de nouvelles consacrées uniquement aux sports olympiques, d’anecdotes, de liens d’intérêts et également un lieu d’échanges. J’y partagerai parfois mon opinion sur les sujets chauds de l’olympisme québécois, canadien et international. J’espère vous y lire en grand nombre.

    Je profiterai également de cette plateforme pour répondre aux questions qu’on me pose le plus souvent : dopage, salaire, nutrition, charge d’entraînement…«C’est vrai que c’est la débauche dans le village olympique?»

    J’ai patiné toute ma vie, j’ai participé à mes premières compétitions internationales à 16 ans et j’ai été cinq ans sur l’équipe nationale en flirtant avec les podiums en coupe du monde. À l’automne 2010, j’ai troqué l’uniforme moulant pour les habits d’étudiant en communication à temps plein.

    Je connais bien ces athlètes qui tentent d’obtenir leur billet pour Sotchi. Je serai votre guide pour ce grand voyage. Qualification pour les JO, compétitions préparatoires et camps d’entraînement, le calendrier d’une saison olympique n’est pas vraiment différent des trois autres années du cycle.

    L’intensité de l’enjeu, elle, est pourtant quadruplée par le profond désir, pour certains, de devenir un athlète olympique, pour d’autres, d’embrasser l’une des médailles tant convoitées, et pour quelques-uns, de sauter sur la première marche du podium. Et rien d’autre.

    — Notez que j’utilise les mots «athlètes olympiques» et non «olympiens». Il y a maintenant presque un an, une correctrice au Soleil, Annie Paré, pour ne pas la nommer, avait corrigé l’un de mes textes en me signalant que «olympien ne se dit que pour les dieux de l’Olympes. Ils sont hot, nos athlètes, mais ils ne sont pas rendus là», m’avait-elle lancé. Merci Annie. J’esquisse désormais un petit sourire lorsqu’on me présente comme «olympien». —

    Dans cette quête d’immortalité, certains réussiront, certains échoueront. Pour une même équipe d’entraînement, l’un ira vivre son rêve, pendant que l’autre le regardera à la télé ou peut-être ne sera-t-il même pas capable de s’asseoir comme spectateur, le deuil étant encore trop vif.

    Leur aventure s’est amorcée il y a de nombreuses années, la nôtre débute maintenant. Je tenterai, au cours des prochaines semaines, de démystifier le très complexe processus des sélections olympiques dans les différents sports. Je me souhaite bonne chance, alors que les athlètes, eux-mêmes, semblent parfois s’y perdre.


    • Parlant du processus de sélection olympique, il me semble qu’il y a de plus en plus d’athlètes qui changent de nationalité pour améliorer leurs chances de participer aux J.O. (quitte à finir dans les derniers). Je sais qu’il y a des balises, mais j’ai de plus en plus l’impression qu’elles sont extrêmement élastiques.

      Où en est-on? Les règles sont-elles respectées? Devraient-elles être revues?

    • Antoine, 12 ans, se demande si l’athlétisme figure aux Jeux d’été et à ceux d’hiver et si non, pourquoi?
      Merci!

    • Très bon questionnement @jp_martel Nous y reviendrons assurément.

      Antoine, tous les sports d’athlétisme sont des Jeux d’été. Un truc : tous les sports des Olympiques d’hiver se pratiquent sur des lames, sur des skis ou sur une planche à neige… à part le curling. Donc le lancer du poids, la course, le saut en hauteur et tous ces sports sont des JO d’été, prochain rendez-vous à Rio en 2016.

    • La charte olympique (article 6.2: http://www.olympic.org/Documents/olympic_charter_fr.pdf) précise que “Seuls les sports qui se pratiquent sur la neige ou sur la glace sont considérés comme sports d’hiver.”

      Donc il pourrait toujours y avoir de l’espoir pour le ballon-balai ou l’escalade glaciaire.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2013
    D L Ma Me J V S
        oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité