Dave Ainsley et Mélanie Côté

Archive de la catégorie ‘LHJMQ’

Mercredi 14 mars 2012 | Mise en ligne à 15h21 | Commenter Commentaires (2)

7e ou 8e rang?

DAVE AINSLEY

La mission est simple pour les Sags s’ils veulent devancer l’Océanic au 7e rang du classement général: 3 victoires en 3 trois matchs. La première partie a été concluante mercredi contre le Drakkar ce qui place les Chicoutimiens à un petit point de l’Océanic avec un déterminant duel vendredi soir à Rimouski. L’Océanic terminera sa saison dimanche en recevant les Tigres tandis que les Sags conclueront leur calendrier samedi avec une visite au Colisée de Québec. Les Sags doivent absolument l’emporter vendredi pour conserver leurs chances de devancer l’Océanic au 7e rang. Une victoire le lendemain à Québec assurerait la troupe de Marc-Étienne Hubert du 7e échelon. Advenant une défaite, les Chicoutimiens devraient espéraient que les Rimouskois trébuchent face aux Tigres. Le chemin le plus sûr serait toutefois de remporter les deux derniers matchs.
Ça semble anodin, mais passer du 8e au 7e échelon permettrait aux Chicoutimiens d’éviter les Sea Dogs et peut-être les Cataractes au 2e tour advenant une surprise en première ronde. Ce serait moins corsé d’affronter l’Armada ou les Remparts et même les Tigres.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Jeudi 8 mars 2012 | Mise en ligne à 21h48 | Commenter Un commentaire

Une source d’inspiration

DAVE AINSLEY

Alexandre Beauregard n’a pas mis de temps à faire sentir sa présence à son retour au jeu. Les Saguenéens ont vraiment disputé une partie inspirée vendredi soir pour l’emporter 4-3 en fusillade contre la meilleure équipe au Canada. Si les Sags peuvent jouer de cette façon dans les séries, ils seront capables de sortir n’importe quelle équipe de la LHJMQ. La semaine dernière, contre les Cataractes, les Chicoutimiens n’avaient disputé qu’une seule bonne période. Cette fois, ils étaient sur un pied d’égalité avec les Sea Dogs et ce, pendant 65 minutes. Ce fut certainement le meilleur spectacle offert par l’équipe au Centre Georges-Vézina de toute la saison.
Le retour de Beauregard représente certainement une source d’inspiration et de motivation pour ses coéquipiers des Saguenéens. C’est certain que les joueurs vont se servir de cette situation négative et la rendre positive afin de se motiver pour les séries éliminatoires. Ils savent que Beauregard devra s’absenter si l’équipe atteint la troisième ronde des séries éliminatoires pour subir d’autres traitements. Ils voudront lui permettre de quitter avec le sentiment du devoir accompli.
De plus, la seule présence de Beauregard dans l’alignement va faire prendre quelques pouces à tout le monde. Des situations comme mercredi où Christopher Gibson se fait frapper deux fois en troisième, ça ne se reproduira plus ou à tous le moins, les adversaires vont y penser à deux fois et se dire qu’ils n’ont pas le goût de se frotter à Beauregard plus tard dans la rencontre.
Le vétéran de 20 ans amènera également du leadership dans le vestiaire. Il a gagné la coupe Memorial saison dernière avec les Sea Dogs et n’aura pas peur de dire ce qu’il pense derrière les portes closes.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Samedi 3 mars 2012 | Mise en ligne à 22h35 | Commenter Commentaires (2)

Une bonne, une mauvaise

DAVE AINSLEY

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent vraiment pas chez les Saguenéens. Au lendemain de leur émotive victoire face aux Cataractes, les Sags ont disputé une rencontre sans émotion et ont été blanchis 5-0 par l’Armada. Je me demande encore s’il faut s’encourager par la remontée de vendredi ou s’inquiéter de la sortie de samedi. C’est bien beau de mettre ça sur le dos du manque d’énergie après une rencontre très émotive, mais reste que les Sags ont pratiquement donné le deux points à l’Armada. Les Montréalais avaient aussi l’excuse de la fatigue, eux qui avaient joué la veille à Baie-Comeau et fait la route en direction de Chicoutimi samedi matin… Personne n’a levé son jeu dans cette équipe, mis à part peut-être Sébastien Sylvestre qui a été le plus menaçant. Mais les gros canons sont demeurés bien dociles.
Ces deux points au classement étaient drôlement importants dans la course pour le 6e rang, surtout après la victoire contre Shawinigan. Là, tout est à recommencer et la grosse victoire de vendredi vient d’être jetée à la poubelle. On dirait qu’un peu comme le Canadien, toutes les fois qu’on pense que cette équipe va prendre son envol, elle a le don de décevoir. Des exemples? Quatre revers après six victoires de suite en février. Une défaite de 6-1 contre Rimouski après avoir remporté quatre matchs, dont un contre les Sea Dogs en décembre.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2011
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité