Québec cité

Québec cité - Auteur
  • Le blogue de la capitale

    Québec se développe. Mais comment? Nos journalistes vous invitent à échanger sur les sujets de l’heure touchant la vie dans la capitale.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 30 janvier 2014 | Mise en ligne à 17h39 | Commenter Commentaires (9)

    Avez-vous hâte de composter?

    Si tout va comme prévu, la collecte de restes de table des 551 000 habitants de Québec commencera en 2018. (photo archives)

    Si tout va comme prévu, la collecte de restes de table des 551 000 habitants de Québec commencera en 2018. (photo archives)

    Valérie Gaudreau

    Cette fois-ci sera-t-elle la bonne?

    Pour la troisième fois depuis 2010, la Ville de Québec et le ministère de l’Environnement ont confirmé aujourd’hui la construction d’une usine de biométhanisation près de la baie de Beauport.

    Annoncée en à 50,7 millions$ en 2010, l’usine qui transformera vos restes de tables a bondi à 124,5 millions$. La part de la Ville de Québec, elle, passe de 18,4 millions$ à 64,3 millions$. C’est près de 46 millions $ de plus que prévu.

    «À la Ville on met beaucoup plus d’argent, mais on pense que c’est nécessaire», a dit le maire de Québec, Régis Labeaume.

    La version revisée de l’usine compostera aussi les boues municipales, ce qui explique en grande partie l’augmentation des sommes nécessaires.

    Si tout va bien, les gens de Québec pourront envoyer leurs restes de tables au compost dès 2018.

    Avez-vous hâte?


    • Est-ce en Suède ou ils sont rendus à dire aux gens de broyer leurs déchets de table et ils composteront les boues municipales ? C’est plus écologiquement efficace qu’un paquet de camions qui sillonnent les rues.
      Il faut que je retrouve ou j’ai lu ça.

    • Il faut être des bons citoyens et faire sa part.
      Vous allez voir comment c’est le fun l’été. Des odeurs à vous faire tomber par terre, les mouches et autres insectes qui tournent autour, les asticots qui rampent partout dans la poubelle et qui en sortent même le couvercle fermé tellement il peut y en avoir, les ratons et autres animaux qui viennent la nuit essayer d’obtenir le joyeux festin, et après le ramassage c’est le nettoyage et le savonnage à recommencer à chaque semaine. Vous avez intérêt à ne pas oublier de la mettre au ramassage.
      Ah oui, et si vous continuez de mettre vos déchets organiques dans le sac vert, les ramasseurs ouvrent les sacs périodiquement, et s’ils en trouvent ils ne prendront pas votre sac.
      Allez vous demander à vos voisins de s’occuper de votre bac brun si par hasard vous n’y êtes pas le jour de collecte? Demandez à la ville de prévoir un endroit où on peut aller porter ces déchets, en dehors des jours de ramassage, parce ça risque de faire peur à votre retour de vacances.
      Je me passerais bien de tous ces problèmes, mais en même temps je suis agréablement surpris de voir combien il y a peu de choses dans le sac vert (surtout de l’emballage non-recyclable) depuis qu’on a les bacs bleus et les bruns.

    • SVP gl000001 nous revenir là-dessus. Je supporte sans broncher les jugements des autres sur la présence d’un broyeur dans ma cuisine. J’ai jamais compris le désastre écologique du broyeur comparé au sac vert. Oui le compostage maison est la meilleure solution mais difficilement applicable en ville.

      Je suis pour la collecte sélective des matières organiques, toutefois j’aimerais qu’on me présente une étude économique approfondie sur la production de biométhane vs compost ou autres.

    • Si c’est obligatoire la seule solution c’est de mettre les résidus de viandes au congélateur et de les mettre dans le bac la veille de la collecte. Sinon (comme chez moi ou ce n’est pas obligatoire encore) on composte les résidus de fruits et légumes dans notre composteur dans la cour (pas de problèmes d’odeur, ni de vermines) à longueur d’année et les autres résidus de tables d’octobre à mars-avril quand il fait assez froid pour ne pas avoir de problèmes d’asticots et d’odeurs. J’ai déjà vécu dans un municipalité ou les ordures étaient ramassées au deux semaines et on mettait les résidus de tables au congélateur sinon c’était invivable (odeurs dans le bac et mouches, etc).

    • On est rendus 8 millions au Québec. La population augmente d’un bon 40 000 personne par année. Ça c’était la bonne nouvelle. La moins bonne est que l’indice à la consommation augmente encore plus vite. Donc on consomme de plus en plus et ça augmente plus vite que la croissance de la population.

      La combinaison des deux croissances ça donne quoi vous pensez? C’est ça, ça donne des quantités astronomiques (le mot est faible) de déchets (vos déchets) qu’il faut gérer. Tout ça coûte extrêmement cher. Donc il faut gérer, que ça nous plaise ou non.

    • 1- désolé il y a quelques fautes d’orthographe dans mon message précédent.

      2- pour les odeurs et tout, vous pouvez aller voir sur le site de la Ville de Lévis. Ils compostent depuis un moment et ils donnent quelques trucs simples. J’ai un copain qui y vit et il dit qu’ils sont passablement bien organisés.

    • À Drummondville, ca fait plus de un an que nous avons ce type de bac

      Le bac est ramassé à toute les semaines; pas d’odeurs
      de temps à temps on lave le bac

    • À l’été 2011 et 2012 pendant le fameux projet pilote, il y avait une nouvelle sorte de grosse mouches verte qu’on ne trouve habituellement pas en ville, ces mouches qui ressemblent aux mouches que l’on retrouve sur les cadavres en décomposition c’était peu ragoûtant lorsque l’on mangeait dehors, je crois qu’il y a un lien possible, lorsque l’on sait les maladies que transportent ces bestioles, ça demanderait des recherches plus approfondies avant un désastre potentiel.

    • @insipideviral
      Je n’ai pas trouvé une référence sure. Il y a beaucoup de débats sur les sites “verts”. La meilleure solution est le compostage dans notre cour si on peut. La deuxième meilleure solution n’est pas claire. Beaucoup parlent du broyeur d’évier mais ça prend de l’énergie et de l’eau.
      Personnellement, savoir que la ville ou j’habite récupère les boues usées, j’opterais pour le broyeur.

      @jeffypop
      Vous congelez vos déchets. Bon. Je ne suis pas seul. La seule fois ou j’en parlé ici dans un blogue, je me suis traité de pas propre et de dégueulasse !!! Des résidus de bouffe congelés ne sont pas “sales”. C’est la meilleure façon de les conserver jusqu’au jour des vidanges.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2014
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité