Québec cité

Québec cité - Auteur
  • Le blogue de la capitale

    Québec se développe. Mais comment? Nos journalistes vous invitent à échanger sur les sujets de l’heure touchant la vie dans la capitale.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 20 septembre 2013 | Mise en ligne à 9h41 | Commenter Commentaires (4)

    Cappuccino de rue à San Francisco

    À San Francisco, contrairement à Québec, la bouffe de rue est très présente. Même devant l'hôtel de ville! (Photo collaboration spéciale, Valérie Gaudreau)

    À San Francisco, contrairement à Québec, la bouffe de rue est très présente. Même devant l'hôtel de ville! (Photo collaboration spéciale, Valérie Gaudreau)

    Valérie Gaudreau

    À San Francisco, certains kiosques de bouffe de rue ont de la classe… et du bon goût.

    Bon goût parce que le joli kiosque en face de l’hôtel de ville de San Francisco, où le maire Régis Labeaume rencontrait mercredi le maire Ed Lee, a fière allure. Mais aussi parce que le café au lait acheté en plein après-midi sous le chaud soleil de la Californie était plus que respectable.

    Et ce stand qui offrait des espresso, des cappuccino et des viennoiseries côtoyait aussi le bon vieux hot-dog.

    Ce petit arrêt caféiné à San Francisco rappelle qu’en avril, la Ville de Québec avait, contrairement à Montréal, fermé la porte à tout projet de bouffe de rue.

    Et vous, même si l’été tire à sa fin, auriez-vous faim pour attraper un hot-dog ou un latte au coin de la rue?


    • À Québec ce qui serait plus cool ça serait que les commerces qui sont sur grande-allée aient un genre de comptoir pour servir directement les gens qui sont sur la rue. Ça réglerait le débat de bouffe de rue et les commerçants de grande-allée ne se plaindraient pas, ça serait leurs commerces qui ferait des affaires.

    • Oh que oui! Je rêve de la bouffe de rue à Qc! Et je félicite Mtl de son initiative, c’est vraiment une superbe idée.

      J’ai vécu à l’étranger, et je peux vous dire que ça me manque…Partout dans le monde ça existe, mais pas ici.

      Si tu as faim après 22h à Qc, au centre-ville (à pied), c’est du fast-food: Ashton ou McDo. Je sais que la bouffe de rue n’est pas de la grande gastronomie…mais tant qu’à avoir le choix entre du fast-food et du fast food, j’aimerais avoir un peu plus de choix!

    • Bonjour Valérie, moi j’adore la bouffe de rue. J’habite au Mexique depuis plus de 5 ans alors je suis choyé! Manger dans la rue, que ce soit le déjeuner, le dîner ou le souper, fait tellement parti de la vie quotidienne. Il y a beaucoup de variété et c’est également économique.
      Je vis dans un quartier populaire où il ya 1 stand ou 2 pratiquement à chaque coin de rue. Je trouve cela très convivial.

    • Madame Gaudreau, Oui à la bouffe de rue à Québec mais aux deux conditions énumérées dans votre article: classe et bon goût.

      En passant, très bonne initiative du Soleil ce blogue sur la Capitale.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité