Québec cité

Vendredi 25 juillet 2014 | Mise en ligne à 10h30 | Commenter Un commentaire

Foule de pêcheurs sur les quais de Québec

Image tirée du documentaire Les éperlans (1964)

Images tirées du documentaire Les éperlans (1964)

Annie Morin

La pêche en ville, c’est loin d’être nouveau à Québec bien que l’activité (re)gagne en popularité.

Il faut regarder le documentaire Les éperlans datant de 1964 (direction Michel Vergnes, images Paul Vézina) pour mesurer l’ampleur de la foule de pêcheurs sur les quais du Vieux-Port l’automne venu. Les cannes en roseau s’y faisaient compétition pour les éperlans dans une ambiance bon enfant. Un Festival de l’éperlan était même organisé. Plus de 400 participants additionnaient le poids de leurs petits poissons pour déterminer l’équipe gagnante.

«Que l’on soit, jeune, vieux, amoureux, seul, pauvre ou riche, c’est plus fort que soi. Tous les ans, on se rend sur les quais de Québec», expose le narrateur, le chanteur Claude Léveillée, sur le ton mélancolique qu’il conserve tout du long.

Pour voir la vidéo, les poissons dans les seaux, les beaux chapeaux, les vieilles autos, il faut aller dans les archives de l’Office du film du Québec. Ça dure 14 minutes, mais les images valent toutes la peine d’être vues.

Merci à Léonce Naud, de la Société des gens de baignade, pour la référence.

eperlans2

eperlans3

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Mercredi 23 juillet 2014 | Mise en ligne à 14h43 | Commenter Un commentaire

Un guide vers les stationnements

Ces jours-ci, la Ville teste les panneaux qui annonceront dès septembre le nombre et l'emplacement des espaces de stationnement libres au centre-ville et à ExpoCité. (Photo Le Soleil, Erick Labbé)

Ces jours-ci, la Ville teste les panneaux qui annonceront dès septembre le nombre et l'emplacement des espaces de stationnement libres au centre-ville et à ExpoCité. (Photo Le Soleil, Erick Labbé)

Stéphanie Martin

Les panneaux qui doivent guider les automobilistes vers les espaces de stationnement libres au centre-ville sont à l’essai ces jours-ci.

Le Soleil vous apprenait cette semaine que l’installation du système de «jalonnement dynamique» — le petit nom donné au réseau de panneaux qui annonceront en temps réel l’emplacement et le nombre d’espaces de stationnement en ville — connaît du retard et ne sera finalement en fonction qu’à la mi-septembre.

Or, le jour même de la publication de l’article, on a remarqué que l’écran de certains panneaux s’est animé. La Ville procède à des tests sur quelques-uns d’entre eux, dont ceux qui sont situés dans le Vieux-Port.

En même temps qu’on activera le système, on offrira une application mobile qui permettra de connaître le nombre de places de stationnement libres et leur emplacement, de savoir où son situés les espaces gratuits et d’ajouter de l’argent au parcomètre, à distance.

Utile, selon vous, ce nouveau système?

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Vendredi 18 juillet 2014 | Mise en ligne à 14h51 | Commenter Commentaires (2)

Passages insolites: ruée vers l’art dans le Vieux-Port

L'oeuvre Pousse une souche de 1X1X1 Laboratoire de création est constitué de grands panneaux traversés par près de 6000 goujons de bois. (Photo Le Soleil Yan Doublet)

L'oeuvre Pousse une souche de 1X1X1 Laboratoire de création est constituée de grands panneaux traversés par 6000 goujons de bois. (Photo Le Soleil Yan Doublet)

Valérie Gaudreau

La Ville de Québec mise sur l’art public cet été. Depuis jeudi, le parcours les Passages insolites propose une virée artistique contemporaine et ludique dans le Quartier Création, nouvelle appellation pour le Vieux-Port, place Royale et Petit-Champlain.

Six oeuvres d’art public éphémères commandées par la Ville de Québec à l’organisme EXMURO ont été conçues par Cooke-Sasseville, Plux 5 et le Collectif de la Fourchette, José Luis Torres, Collectif ARG – Les Astronautes, Laurent Gagnon et 1X1X1 Laboratoire de création. On pourra les voir jusqu’au 18 octobre.

Notre collègue Isabelle Houde en fait un résumé ici.

En entrevue au Soleil en mai, la conseillère responsable de la culture, Julie Lemieux, avait mentionné les Passages insolites comme l’un des principaux attraits de l’été culturel dans la capitale. L’administration Labeaume a injecté 250 000 $ dans l’aventure.

Situées dans le secteur délaissé par le spectacle gratuit du Cirque du Soleil et par la fin du Moulin à images, les oeuvres susciteront-elles à votre avis l’intérêt escompté?

Envisagez-vous aller vous frotter aux Passages insolites cet été?

Stock en transit de  José Luis Torres (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Stock en transit de José Luis Torres (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    D L Ma Me J V S
    « juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité