Québec cité

Mardi 28 octobre 2014 | Mise en ligne à 12h15 | Commenter Commentaires (2)

Le Petit-Champlain parmi les meilleurs quartiers au pays

Le quartier Petit-Champlain avait déjà été nommé meilleur quartier au pays en 2011. (Photothèque Le Soleil)

Le quartier Petit-Champlain avait déjà été nommé meilleur quartier au pays en 2011. (Photothèque Le Soleil)

Stéphanie Martin

L’attrait du secteur Petit-Champlain ne se dément pas. Le quartier et la rue sont en nomination pour les titres du meilleur quartier et de la meilleure rue au pays dans un concours lancé par l’Institut canadien des urbanistes (ICU).

Le quartier Petit-Champlain figure parmi les finalistes du concours Au Canada, c’est ma place, au côté de Inglewood, à Calgary, de Victoria Park Neighbourhood, à Kitchener, de St. Boniface à Winnipeg et d’Old East Village à London.

«Particulièrement féeriques en hiver, légendaires pour les milliers de lumières sous la neige, les rues piétonnières bordées de boutiques et bistros sympathiques offrent une ambiance des plus romantiques en toutes saisons», écrit l’Institut dans sa description.

Un doublé pour le secteur, alors que la rue du Petit-Champlain se taille elle aussi une place parmi les finalistes, cette fois dans la catégorie Meilleures rues. «La rue du Petit-Champlain est la plus belle rue piétonne au Canada grâce à son charme, son authenticité son cachet historique et la place accordée à la culture locale», décrit-on dans le site Web de l’ICU. Elle côtoie Historic Great George Street, à Charlottetown.

En 2011, le quartier avait décroché la palme, se voyant consacré meilleur quartier au pays.

Les finalistes ont été choisis au terme d’une campagne durant laquelle les Canadiens étaient invités à proposer leur endroit préféré dans chacune des catégories : meilleur espace public, meilleur quartier et meilleure rue. Près de 14 500 votes parvenant de partout au pays ont été enregistrés. À noter qu’un endroit ne peut figurer deux années de suite parmi les lauréats du concours.

Six nominations remporteront les honneurs. Pour chaque catégorie, on nommera le prix Choix du public, basé sur le nombre global de votes, et le Grand prix basé sur l’excellence de l’urbanisme et déterminé par des urbanistes canadiens. Le choix final sera connu plus tard cet automne.

Et vous, quel est votre endroit fétiche?

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article

 

Mardi 21 octobre 2014 | Mise en ligne à 17h08 | Commenter Commentaires (5)

Il vous plaît, ce Grand bleu du Nord?

Jonathan Villeneuve est le lauréat du concours d'art public pour l'amphithéâtre organisé en vertu de la Politique d’intégration des arts à l’architecture du gouvernement du Québec, dit «politique du 1%». (Photo Le Soleil, Erick Labbé)

Jonathan Villeneuve est le lauréat du concours d'art public pour l'amphithéâtre organisé en vertu de la Politique d’intégration des arts à l’architecture du gouvernement du Québec, dit «politique du 1%». (Photo Le Soleil, Erick Labbé)

Valérie Gaudreau

Ça y’est, on a découvert mardi matin le concept de l’œuvre d’art public qui sautera aux yeux des visiteurs dans le hall d’entrée du futur amphithéâtre. Le grand bleu du Nord de l’artiste Montréalais Jonathan Villeneuve.

Grand, bleu, Nord. Ces trois mots résument bien cette gigantesque murale numérique qui évoquera une tempête de neige dans laquelle les visiteurs seront immergés.

On peut voir la maquette en mouvement ici dans la vidéo des collègues Patricia Cloutier et Frédéric Matte.

Comment trouvez-vous cette murale «technoculturelle»?

Que souhaiteriez-vous voir comme deuxième œuvre, celle qui sera placée sur la future grande place publique?

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article

 

Dimanche 19 octobre 2014 | Mise en ligne à 23h50 | Commenter Commentaires (13)

Un irrésistible feu piétonnier dansant

Feu pieton

Samuel Auger

Les feux piétonniers ne sont pas toujours respectés à Québec. Des automobilistes ne les respectent pas toujours… tout comme certains piétons.

Le temps d’attente est parfois trop long, et les piétons s’impatientent… et se lancent dans la rue, un peu n’importe quand.

Un geste peu sécuritaire. Comment convaincre les piétons d’attendre sagement leur tour au coin de la rue?
Smart, l’entreprise derrière la célèbre voiture, a pensé à une solution inusitée. Un feu piétonnier dansant, hypnotisant, captant l’attention des résidents et touristes.

L’installation temporaire testée à Lisbonne au Portugal a réduit de 80% les comportements dangereux de piétons.

Québec est-elle prête à danser?

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité