Québec cité

Lundi 14 avril 2014 | Mise en ligne à 11h09 | Commenter Commentaires (13)

Vos souhaits pour le vieux Colisée

Le Colisée datant de 1949 a fait l'objet d'importantes rénovations au début des années 80. Sa façade courbée devenant rectangulaire et vitrée. (Photo archives Le Soleil)

Le Colisée datant de 1949 a fait l'objet d'importantes rénovations au début des années 80. Sa façade courbée est devenue rectangulaire et vitrée. (Photo archives Le Soleil)

Valérie Gaudreau

Le nouvel amphithéâtre ouvrira ses portes à l’automne 2015. Quel avenir pour le vieux Colisée?

Ma collègue Stéphanie Martin pose la question dans un dossier fascinant ce matin.

L’historien Réjean Lemoine croit que l’immeuble mériterait d’être protégé pour sa valeur historique et ses «fantômes», alors que plusieurs grands du hockey y ont défilé avec les Citadelles, les As ou les Nordiques. L’ancien directeur général de la Ville de Québec Serge Viau croit par contre que l’édifice a été trop transformé pour  bénéficier d’une désignation historique.

Reste que le Colisée fait partie de l’histoire de Québec et qu’il se distingue aussi par sa valeur architecturale avec sa voûte de béton qui, en 1949, était l’un des premiers exemples en Amérique du Nord.

Alors que certains arénas ont connu une deuxième vie après avoir été désertés par les équipes de la Ligue nationale de hockey, d’autres sont tombés sous le pic des démolisseurs.

Et vous, que souhaitez-vous pour le vieux Colisée?

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article

 

Jeudi 3 avril 2014 | Mise en ligne à 11h03 | Commenter Commentaires (4)

Nouvel engouement pour les bus rapides

L'étude de faisabilité évaluera trois options : l'implantation d'un tramway, celle d'un service rapide par bus en attendant le tramway ou un service rapide par bus permanent et électrifié... sans tramway..

L'étude de faisabilité évaluera trois options : l'implantation d'un tramway, celle d'un service rapide par bus en attendant le tramway ou un service rapide par bus permanent et électrifié... sans tramway..

Stéphanie Martin

Le tramway semble s’éloigner de plus en plus de Québec. Mercredi, les bus rapides ont fait leur apparition dans le discours du maire, qui souhaite maintenant qu’on évalue si ce moyen de transport en commun ferait bon ménage avec la capitale.

Régis Labeaume ne veut pas manquer le bateau de l’électrification des transports. Et son petit doigt lui dit que le gouvernement subventionnera davantage les autobus électriques.

D’où l’idée de se questionner sur la pertinence d’implanter un service rapide par bus, qui circulerait dans des corridors réservés, les mêmes qu’on prévoit pour le tramway.

Le circuit serait aussi élaboré qu’un corridor de tramway avec ses gares et ses installations dédiées, les rails en moins. Là, les autobus auraient tout le loisir de filer, sans être freinés par la circulation automobile.

Quel moyen de transport vous inciterait à changer vos habitudes, le bus rapide ou le tramway? Et lequel sied mieux à Québec?

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article

 

Mardi 1 avril 2014 | Mise en ligne à 11h24 | Commenter Commentaires (2)

Inquiétants trains?

Il n'existe pas à l'heure actuelle de système de traçabilité des matières qui circulent par train. (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Il n'existe pas à l'heure actuelle de système de traçabilité des matières qui circulent par train. (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Stéphanie Martin

Un comité de vigilance ferroviaire se met en place dans Limoilou.

Les trains circulent partout sur le territoire de la capitale. Après la catastrophe de Lac-Mégantic, les projecteurs se sont braqués sur ce mode de transport et les Villes ont réalisé qu’elles n’étaient pas toujours au courant du contenu des wagons qui transitent sur les voies ferrées.

Depuis, les municipalités et le gouvernement du Québec travaillent pour resserrer les normes.

Mais des parents inquiets des trains qui passent à proximité de l’école Saint-Paul-Apôtre sur la 23e Rue dans Limoilou ont décidé de prendre le taureau par les cornes et de demander des réponses.

Ils ont déjà communiqué avec la Ville, le CN et la chef du Parti québécois, Pauline Marois. Une page Facebook sera bientôt mise en ligne.

Selon vous, dans l’état actuel de la réglementation, y a-t-il lieu de s’inquiéter du transport de matières potentiellement dangereuses à proximité des habitations et des écoles?

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité