Québec cité

Vendredi 22 mai 2015 | Mise en ligne à 9h41 | Commenter Commentaires (5)

Comment le Colisée a marqué nos vies

Le Colisée avant la modernisation de sa façade, dans les années 80. (Archives Ville de Québec)

Le Colisée avant la modernisation de sa façade, dans les années 80. (Archives Ville de Québec)

Patricia Cloutier

Les jours du Colisée Pepsi sont comptés. Un peu plus d’une centaine avant le spectacle de Metallica, le 14 septembre. Le vénérable édifice fermera ensuite ses lumières, après 66 ans de service, et Québec célébrera en grand l’ouverture de son amphithéâtre tout neuf.

Le Soleil publie samedi un grand dossier sur le Colisée, qui laisse toute la place aux souvenirs de ceux qui le connaissent par coeur. Parce qu’avec la Coupe Memorial, le dernier grand événement sportif qui se tient à l’intérieur de ses murs, le temps est venu de lui dire adieu.

Même si aucune annonce officielle n’a encore été faite, le vieil amphithéâtre sera probablement démoli. Le maire Régis Labeaume a annoncé ses intentions en février.

Profitons-en donc pour être un brin nostalgiques… sans tomber dans le mélodramatique! Même ceux qui ne sont ni amateurs de hockey, ni de spectacles y ont déjà mis les pieds, à une occasion ou l’autre.

Alors, quels sont vos meilleurs souvenirs du Colisée? Avez-vous vécu un moment marquant à l’intérieur de cette enceinte? Qu’est-ce qu’il évoque aujourd’hui pour vous?

Je me lance. Mes souvenirs les plus marquants remontent à mon enfance.

Je devais avoir sept ans quand j’ai mis les pieds pour la première fois au Colisée. Mon cousin et moi avions gagné des billets pour les Nordiques à mon école. On avait roulé une heure, à partir de Saint-Jules en Beauce, pour assister au match. Pas grave si les Nordiques avaient perdu contre Boston, je me rappelle surtout de l’ambiance survoltée.

Quelques années plus tard — je devais avoir 12 ou 13 ans — j’accompagnais mon amie et la gang de son grand frère au Tournoi pee-wee. Après avoir échangé quelques mots avec un gars qui me plaisait dans les estrades, on s’était éclipsés quelques minutes pour aller chercher du pop-corn… et échanger un baiser dans le couloir… Ah, les amourettes de jeunesse! Quand on est revenus s’asseoir avec les autres main dans la main, j’étais rouge comme une tomate…

À votre tour maintenant! On veut lire vos souvenirs, vos moments marquants en lien avec le Colisée Pepsi!

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article

 

Mercredi 20 mai 2015 | Mise en ligne à 11h33 | Commenter Commentaires (2)

Le temps de voter pour le nom de la place

stationnement

Annie Morin

Première intéressante, la Commission de la capitale nationale du Québec et la Ville de Québec font appel aux citoyens pour nommer la place publique qui sera aménagée sur le site du stationnement Dalhousie, face au musée de la Civilisation.

Les intéressés avaient jusqu’au 10 mai pour proposer un nom. La semaine dernière, un jury a sélectionné cinq propositions, qui sont maintenant soumises au vote.

Voici les noms finalistes tels que décrits sur le site www.uneplaceanommer.com

Place de la Rencontre: Comme symbole de la rencontre des Amérindiens et des Européens, du fleuve et du cap Diamant, des Français et des Britanniques ou des résidents et des visiteurs.

Place de la Civilisation: À l’image de l’institution muséale du même nom, pour rappeler l’histoire et les diverses composantes de la société québécoise.

Place des Quais: Pour rappeler les nombreux quais aménagés dans ce secteur au fil des siècles.

Place des Marées: Pour souligner l’amplitude des marées provoquées par le goulot d’étranglement du Saint-Laurent devant Québec.

Place des Canotiers: En hommage aux Amérindiens qui ont longtemps sillonné le fleuve en canot, aux hommes qui assuraient jadis le lien vital entre Québec et Lévis ainsi qu’à ceux et celles qui perpétuent cette pratique aujourd’hui désignée comme faisant partie du patrimoine immatériel du Québec.

Pas plus d’un vote par adresse courriel par jour.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article

 

Vendredi 8 mai 2015 | Mise en ligne à 15h47 | Commenter Un commentaire

Les villes du futur dans l’oeil des photographes

Lors de la construction de l'hôtel Parkroyal de Singapour la verdure supprimée par le chantier a été reproduite en hauteur. (Photo Suzanne Lee / Panos Pictures, Sony's Global Imaging Ambassadors, 2015)

Lors de la construction de l'hôtel Parkroyal de Singapour la verdure supprimée par le chantier a été reproduite en hauteur. (Photo Suzanne Lee / Panos Pictures, Sony's Global Imaging Ambassadors, 2015)

Valérie Gaudreau

Jardins verticaux à Singapour, lac artificiel pour les populations pauvres de Rio ou robots pour gérer le trafic à Kinshasa, voilà quelques idées sur ce que seront les villes du futur.

Le magazine français NouvelObs a fait écho semaine dernière au travail des photographes de l’agence britannique Panos qui ont planté leur caméra au coeur des métropoles de la planète.

On y voit de la mégalomanie et du développement urbain complètement délirant. Mais aussi, parfois, souvent en fait, des idées pour verdir les villes et trouver des solutions à la survie dans les jungles de béton.

Une réflexion à la fois esthétique, sociale et humaine à l’heure où on estime que d’ici 2050, 75% de la population mondiale vivra en milieu urbain.

Ce fascinant exercie a aussi fait l’objet de l’exposition #FutureofCities qui se déroule à Londres jusqu’à dimanche.

Les ruches sont de plus en plus présentes sur les toits comme ici, à la Red Gallery de Londres (Abbie Trayler-Smith / Panos Pictures, Sony's Global Imaging Ambassadors, 2014)

Les ruches sont de plus en plus présentes sur les toits comme ici, à la Red Gallery de Londres (Abbie Trayler-Smith / Panos Pictures, Sony's Global Imaging Ambassadors, 2014)

À Rio de Janeiro, la piscine de Ramos permet à la population isolée du nord de se baigner en eau salée avec au loin, le site principal des Jeux olympiques qui se dérouleront au Brésil l'an prochain. (Lianne Milton / Panos Pictures, Sony's Global Imaging Ambassadors )

À Rio de Janeiro, la piscine de Ramos permet à la population isolée du nord de se baigner en eau salée avec, au loin, le site principal des Jeux olympiques qui se dérouleront au Brésil l'an prochain. (Lianne Milton / Panos Pictures, Sony's Global Imaging Ambassadors )

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2015
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité