Québec cité

Mardi 27 septembre 2016 | Mise en ligne à 14h12 | Commenter Commentaires (8)

Labeaume au temps du 3e lien

Le maire de Québec Régis Labeaume promey maintenant un «plan complet pour l'avenir de la mobilité» dans deux à trois semaines. (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Le maire de Québec Régis Labeaume promey maintenant un «plan complet pour l'avenir de la mobilité» dans deux à trois semaines. (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Valérie Gaudreau

Deux récents sondages montrant que non seulement la population de Lévis, mais aussi celle de Québec, est largement en faveur d’un troisième loin semblent avoir affecté le maire maire de Québec, Régis Labeaume.

Après s’être farouchement opposé à un projet de tunnel à 4 milliards $, puis avoir dit appuyer les gens de Lévis en faveur d’un troisième lien, voilà que M. Labeaume est maintenant en faveur tout court. «Les gens voulaient un troisième lien, mais on ne sentait pas d’urgence venant des gens de Québec. Le signal qu’on a, c’est qu’ils veulent qu’on considère beaucoup plus rapidement», a déclaré le maire de Québec mardi.

Il promet maintenant un «plan complet pour l’avenir de la mobilité» dans deux à trois semaines avec «certains éléments qui passent du long terme au moyen terme» concernant notamment un troisième lien routier avec Lévis.
Et vous, que souhaitez-vous voir annoncé dans ce fameux «deux à trois semaines»?
Quelles pistes s’offrent à Québec et Lévis pour soulager la congestion routière?

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article

 

Vendredi 23 septembre 2016 | Mise en ligne à 13h54 | Commenter Un commentaire

Du nouveau dans de vieux dossiers

Le site de l'ancienne église Saint-Vincent-de-Paul aux portes du Vieux-Québec. (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Le site de l'ancienne église Saint-Vincent-de-Paul aux portes du Vieux-Québec. (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Annie Morin

Les habitués ont remarqué que nous ne sommes pas les blogueuses les plus assidues. L’actualité est tellement riche que nous passons énormément de temps à présenter les nouvelles, moins à les analyser avec vous. Notre intention est de reprendre le rythme cet automne.

Grosse semaine pour le patrimoine à Québec. La tenue du Colloque sur le patrimoine 2017-2027 a incité la Ville de Québec à faire deux grosses annonces. D’abord un investissement de 15 millions $ en 10 ans pour sept églises patrimoniales.

Puis il y a l’inscription de «sites d’intérêt» dans le programme particulier d’urbanisme (PPU) de la Colline parlementaire de façon à forcer leurs propriétaires à les entretenir et les développer. Du nombre, le site de l’ancienne église Saint-Vincent-de-Paul, aux portes du Vieux-Québec, l’ancienne église Saint-Cœur-de-Marie et la maison Pollack sur la Grande-Allée, l’ancienne école Saint-Louis-de-Gonzague dans le Vieux-Québec et la «petite maison blanche» des plaines d’Abraham.

Est-ce suffisant selon vous? Est-ce la meilleure façon de procéder?

Petite mention aussi pour les plans de Kevlar pour le stationnement Dorchester. Des édifices de cinq à neuf étages, des espaces verts, des commerces de proximité… Le promoteur est tellement aligné sur les volontés de la Ville qu’il est difficile de croire que les deux ne s’étaient pas entendus préalablement sur la voie à suivre. Aux citoyens de dire maintenant si cela leur convient aussi.

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Vendredi 16 septembre 2016 | Mise en ligne à 14h37 | Commenter Commentaires (3)

Opération maladroite d’asphaltage

trottoir

Annie Morin

Il m’arrive souvent de recevoir des courriels de lecteurs pour des bouts de trottoirs fissurés, écorchés, mal réparés ou pas raccordés. Les gens se désolent de ce qu’ils considèrent comme du laisser-aller de la part de la Ville de Québec. Puis quand les cols bleus débarquent, ils se plaignent que les interventions sont mal faites. Je concède bien sûr que les personnes satisfaites ne prennent pas le temps d’écrire aux journalistes.

À deux pas du Soleil, au coin du boulevard Charest et de la rue du Parvis, nous avons eu droit ces derniers jours à une réparation d’un mauvais goût évident. Des ouvriers sont débarqués en plein milieu de journée, ont rempli grossièrement les fissures dans le béton avec de l’asphalte, débordé sur les couvercles d’égouts. Et hop, on passe au prochain appel.

Le résultat est désolant. Je n’ose pas imaginer ce qu’en pensent les touristes, de plus en plus nombreux dans le quartier Saint-Roch. Remarquez, ce n’est pas plus beau dans l’oeil des résidents.

L’administration Labeaume procède actuellement à une opération massive d’asphaltage dans le but de prévenir les nids-de-poule le printemps prochain. Espérons que les surplus de bitume ne seront pas utilisés à si mauvais escient.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2016
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives