Québec cité

Jeudi 17 novembre 2016 | Mise en ligne à 12h59 | Commenter Commentaires (4)

Et puis ce nouveau Phare?

04_Le_Phare_srbCapture d’écran 2016-11-17 à 12.37.271110865-projet-phare-entree-ville-beaucoup

Annie Morin

Le Groupe Dallaire a dévoilé la dernière mouture de son Phare, le gratte-ciel qu’il destine à l’entrée de la ville de Québec. Le concept a beaucoup évolué, mais l’ampleur reste la même. Toujours 65 étages pour la tour principale et comme il y a une tour secondaire de moins, des étages ont été rajoutés aux trois restantes.

Le promoteur immobilier a manifestement écouté les commentaires formulés depuis février 2015. Il a agrandi la place publique, tenu compte du soleil et des vents, revu le look de la tour principale et — surprise! — ajouté une salle de concert ultramoderne à son offre.

Les commentaires fusent depuis la publication des nouvelles esquisses. Faites-nous part des vôtres!

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article

 

Jeudi 3 novembre 2016 | Mise en ligne à 11h16 | Commenter Commentaires (6)

Des idées pour l’avenir du pont de Québec

Valérie Gaudreau
On a beaucoup parlé de sa fameuse rouille et de la peinture qui ne vient pas. Mais le sort du pont de Québec va bien au-delà des hypothétiques coups de pinceaux aux yeux de chercheurs de l’Université Laval et des chambres de commerce de Québec et de Lévis. Ils organisent le 8 novembre au Centre des congrès de Québec une journée de réflexion pour rassembler un «maximum d’idées pour assurer la pérennité» de l’infrastructure, le plus long pont cantilever au monde qui aura bientôt 100 ans.
L’Écossais John Andrew, qui a travaillé à la restauration du Forth Bridge et l’historien Michel L’Hébreux seront conférenciers lors de cette journée composée d’ateliers sur les stratégies de maintenance et la mobilité durable, les activités économiques du pont et la valorisation de son caractère patrimonial.
Le maire de Québec Régis Labeaume, qui a fait de la peinture du pont un cheval de bataille, sera toutefois absent.
Et vous, le sort du pont de Québec vous tient-il à coeur? Comment le sortir de cette fâcheuse position?
Le pont de Québec aura bientôt 100 ans (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Le pont de Québec aura bientôt 100 ans (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Valérie Gaudreau
On a beaucoup parlé de sa fameuse rouille et de la peinture qui ne vient pas. Mais le sort du pont de Québec va bien au-delà des hypothétiques coups de pinceaux aux yeux de chercheurs de l’Université Laval et des chambres de commerce de Québec et de Lévis. Ils organisent le 8 novembre au Centre des congrès de Québec une journée de réflexion pour rassembler un «maximum d’idées pour assurer la pérennité» de l’infrastructure, le plus long pont cantilever au monde qui aura bientôt 100 ans.
L’Écossais John Andrew, qui a travaillé à la restauration du Forth Bridge et l’historien Michel L’Hébreux seront conférenciers lors de cette journée composée d’ateliers sur les stratégies de maintenance et la mobilité durable, les activités économiques du pont et la valorisation de son caractère patrimonial.
Le maire de Québec Régis Labeaume, qui a fait de la peinture du pont un cheval de bataille, sera toutefois absent.
Et vous, le sort du pont de Québec vous tient-il à coeur? Comment le sortir de cette fâcheuse position?

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article

 

Mardi 27 septembre 2016 | Mise en ligne à 14h12 | Commenter Commentaires (14)

Labeaume au temps du 3e lien

Le maire de Québec Régis Labeaume promey maintenant un «plan complet pour l'avenir de la mobilité» dans deux à trois semaines. (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Le maire de Québec Régis Labeaume promey maintenant un «plan complet pour l'avenir de la mobilité» dans deux à trois semaines. (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Valérie Gaudreau

Deux récents sondages montrant que non seulement la population de Lévis, mais aussi celle de Québec, est largement en faveur d’un troisième loin semblent avoir affecté le maire maire de Québec, Régis Labeaume.

Après s’être farouchement opposé à un projet de tunnel à 4 milliards $, puis avoir dit appuyer les gens de Lévis en faveur d’un troisième lien, voilà que M. Labeaume est maintenant en faveur tout court. «Les gens voulaient un troisième lien, mais on ne sentait pas d’urgence venant des gens de Québec. Le signal qu’on a, c’est qu’ils veulent qu’on considère beaucoup plus rapidement», a déclaré le maire de Québec mardi.

Il promet maintenant un «plan complet pour l’avenir de la mobilité» dans deux à trois semaines avec «certains éléments qui passent du long terme au moyen terme» concernant notamment un troisième lien routier avec Lévis.
Et vous, que souhaitez-vous voir annoncé dans ce fameux «deux à trois semaines»?
Quelles pistes s’offrent à Québec et Lévis pour soulager la congestion routière?

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2016
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives