Québec cité

Mardi 27 janvier 2015 | Mise en ligne à 9h36 | Commenter Commentaires (3)

Des ours dans les rues de Québec

Les ours dressés à faire toutes sortes de cabrioles n'étaient pas les bienvenus à Québec à la fin du XIXe siècle! (Photo Wikipedia, Hugh Mangum Archives)

Les ours dressés à faire toutes sortes de cabrioles n'étaient pas les bienvenus à Québec à la fin du XIXe siècle! (Photo Wikipedia, Hugh Mangum Archives)

Stéphanie Martin

«Il y a un certain danger (particulièrement pour les enfants) à ce que ces bêtes arpentent nos rues étroites.»

On trouve parfois des perles dans les journaux. Celle-ci date de 1888 et a été publiée dans le Quebec Chronicle. Merci à l’historien de l’art Marc Gauthier (@mgauthier1909), qui l’a portée à notre attention.

En 1888, apparemment, Québec était aux prises avec une situation bien particulière : la présence envahissante d’ours dans ses rues! En effet, les animaux — muselés heureusement — faisaient la fortune de dresseurs qui les donnaient en spectacle.

Si cela faisait la joie de certains amateurs de curiosités, les gens de la bonne société n’y trouvaient pas à rire. Un lecteur du Quebec Chronicle s’insurgeait contre cette «nuisance» et déplorait la «cruauté dont font preuve les gardiens de ces bêtes stupides».

«La Société contre la cruauté envers les animaux ne peut-elle pas leur faire comprendre que dans nos sociétés civilisées, ce gagne-pain ne peut pas être toléré?» lançait le citoyen outré, exhortant le maire de la Ville à agir.

Imaginez aujourd’hui Régis Labeaume devant gérer cette délicate affaire…

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article

 

Jeudi 22 janvier 2015 | Mise en ligne à 11h59 | Commenter Un commentaire

Le Carnaval de Québec parmi les 10 favoris du «Figaro»

Le Carnaval de Québec se tiendra du 30 janvier au 15 février. (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Le Carnaval de Québec se tiendra du 30 janvier au 15 février. (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Stéphanie Martin

Avez-vous votre ceinture fléchée, votre canne remplie de caribou et votre trompette? Le Carnaval de Québec lancera bientôt ses festivités, et, excellent timing, le prestigieux magazine Figaro place le populaire événement parmi sa liste des 10 carnavals les plus hauts en couleur.

Bonhomme sera heureux de savoir que son Carnaval se situe huitième dans la liste concoctée par le journaliste Pierre Tubiana dans le cahier voyages du magazine français Figaro. Une liste qui regroupe les non moins illustres carnavals de Venise, de Rio et de la Nouvelle-Orléans.

Accompagné d’une photo montrant une équipe de canot à glace évoluer sur le fleuve gelé, l’article raconte : «Sous le regard amusé de «Bonhomme», mascotte du carnaval de Québec, des centaines de milliers de personnes viennent prendre part à l’une des manifestations les plus importantes du Canada. Course en canot à glace, bain de neige et défilés de nuit comptent parmi les activités proposées durant les deux semaines de festivités.»

*Petit aparté : Notez la présence du logo de votre quotidien préféré sur le canot dans la photo choisie par le Figaro. #LeSoleil #OnEstFier *

Si le Carnaval se fait toujours remarquer à l’étranger, vous, gens de la région, allez-vous participer à la fête ?

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Mardi 20 janvier 2015 | Mise en ligne à 14h54 | Commenter Commentaires (8)

On fait pousser quoi à Beauport?

Le terrain de 22 hectares offre beaucoup de possibilités. (Le Soleil, Patrice Laroche)

Le terrain de 22 hectares offre beaucoup de possibilités. (Le Soleil, Patrice Laroche)

Annie Morin

Le projet de développement immobilier caritatif de l’homme d’affaires Michel Dallaire ne passera pas comme une lettre à la poste.

Le promoteur s’est porté acquéreur des terres agricoles des Soeurs de la Charité, à Beauport, sur lesquelles il veut faire construire 6500 unités d’habitation d’ici une quinzaine d’années. Les profits de la revente des terrains, estimés à 150 millions $, serviront à financer des oeuvres caritatives choisies par la communauté religieuse et la Fondation Famille Jules-Dallaire.

Le maire Régis Labeaume parle d’un modèle unique et se réjouit d’avance de cette «miniville» dans la ville de Québec.

L’Union des producteurs agricoles (UPA) ne partage pas son enthousiasme et lance une mobilisation citoyenne pour empêcher le dézonage des 200 hectares de terres agricoles enclavées. Elle sera appuyée par les partisans de l’agriculture urbaine, qui refusent de sacrifier d’aussi bonnes terres alors qu’il y a encore des terrains à développer à l’intérieur du périmètre d’urbanisation de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ).

Qu’en pensez-vous? On fait pousser quoi à Beauport? Du foin comme c’est le cas maintenant? Des jardins comme les religieuses au 19e siècle? Ou des maisons en rangée? Ça pourrait aussi être un mélange de tout ça.

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2015
    D L Ma Me J V S
    « déc    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité