Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 20 avril 2017 | Mise en ligne à 17h16 | Commenter Aucun commentaire

    Vers une finale maritime!

    logo-coupe-2017

    Avec 10 bonnes prédictions sur 12 après deux rondes — je me suis trompé dans deux séries qui se sont terminées dans des prolongations d’un septième match (GAT/CAP et ROU/CHI) — je me lance dans le même petit jeu pour les demi-finales de la LHJMQ.

    Saint-Jean (1) vs Chicoutimi (7)

    Pour la première fois des séries, les Sea Dogs de Saint-Jean auront un défi. Cette puissance de la LHJMQ n’a eu aucune difficulté à disposer des équipes #16 et #14 au classement, mais contre Chicoutimi, ils vont enfin affronter une équipe qui s’est améliorée à la date limite des transactions. Ça va leur faire du bien d’affronter un peu d’adversité avant la finale. Julio Billia sera l’homme clé pour les Saguenéens. Il a, jusqu’à preuve du contraire, l’avantage sur Callum Booth dans cette série. À mon avis, c’est cependant le seul véritable atout des Sags. Les Sea Dogs sont plus rapides, plus agiles et plus robustes. Ils comptent aussi un pur-sang à la ligne bleue en Thomas Chabot qui a l’habitude d’élever son jeu d’un cran quand les choses se corsent. Saint-Jean est frais et dispos. Chicoutimi sort d’une série de sept matches. La fatigue va s’installer. Plus la série avancera, plus la profondeur des Sea Dogs rentrera en ligne de comptes. La grande glace du centre Georges-Vézina va jouer en faveur des champions de la saison régulière. Les jumeaux Klima pourront patiner avec les Sea Dogs, mais physiquement, ils ne pourront pas suivre. SEA DOGS en 5

    Charlottetown (4) vs Blainville-Boisbriand (5)

    Dans l’autre demi-finale, nous avons encore droit à un duel entre une équipe reposée qui a balayé sa série et un club qui a dû trimer dur pour remonter la pente et gagner en sept matches. L’Armada n’aura pas eu grand repos avant d’entreprendre la demi-finale à Charlottetown vendredi. Elle a été en mesure de surmonter un déficit de 1-3 contre le Titan pour gagner sa place dans le carré d’as, mais cette fois, elle affrontera un club bien mieux outillé pour passer à la finale. Sur papier, les Islanders ont pris le quatrième rang du classement général. En réalité, ils auraient dû loger au deuxième rang en raison de leur récolte de points, mais comme ils ont terminé derrière les Sea Dogs, ils ont été repoussés derrière les trois champions de division. Ils ont trop de mordant offensif pour tomber devant l’Armada. Les Insulaires ont quatre défenseurs qui ont amassé plus de 40 points cette saison (Meloche, Brisebois, Neill, Joseph). Ils ont cinq attaquants qui ont marqué plus de 30 buts (Beauchemin, Chlapik, Kielly, Sprong et Dostie).  On dit que les défensives gagnent des championnats. L’Armada ne compte pas nécessairement de défenseurs flamboyants, mais ils sont d’une efficacité rare. BLB a sûrement l’avantage devant le filet avec un vétéran de 20 ans (Samuel Montembeault) qui affrontera un gardien qu’il a échangé à Gatineau (Mark Grametbauer) l’an dernier. L’Armada connaît bien ses faiblesses, mais Grametbauer a gagné 21 de ses 25 décisions depuis qu’il est sur l’île et il a été dominant jusqu’ici (1,86 de moyenne et ,936 de pourcentage d’arrêt). L’attaque des Islanders est dévastatrice. L’Armada n’a pas cette profondeur. Meilleur compteur des séries, Alex Barré-Boulet s’épuisera à force d’être constamment surveillé par le duo de Nicolas Meloche et Guillaume Brisebois. Ces deux bonshommes peuvent aussi s’occuper de neutraliser Pierre-Luc Dubois. C’est le genre de défi qui enflamme Meloche. Il a bien réussi avec Conor Garland l’an dernier. Le système de jeu préconisé par Joël Bouchard a cependant fait ses preuves et l’entraîneur est en plein contrôle de son équipe. Ça va leur donner une victoire. Montembeault va leur en donner une autre. Pour le reste, on se prépare à une finale toute maritime. ISLANDERS en 6


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2017
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives