Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 26 mars 2013 | Mise en ligne à 14h41 | Commenter Commentaires (13)

    La guerre de mots est relancée

    Serge Beausoleil a été épaulé par son directeur général, Philippe Boucher, lors du dernier match présenté à Rimouski samedi.

    Serge Beausoleil a été épaulé par son directeur général, Philippe Boucher, lors du dernier match présenté à Rimouski samedi.

    Le style de jeu hermétique pratiqué par les Olympiques de Gatineau pour contenir la redoutable attaque l’Océanic de Rimouski enlève un peu de piquant au spectacle de la première ronde des séries éliminatoires, mais en dehors de la glace, personne ne s’ennuie.

    Surtout pas les journalistes qui se font nourrir à grands coups de déclarations juteuses des deux entraîneurs depuis le début de la série.

    Benoît Groulx croyait avoir enterré la hache de guerre hier avant-midi en affirmant que la série devait se jouer sur la glace, mais c’était avant de prendre connaissance de la dernière sortie de Serge Beausoleil qui déclare que «Groulx est aussi subtil qu’un camion de 10 roues qui recule.» Il a ajouté que le camion était plein et qu’on pouvait l’entendre faire bip, bip, bip!

    Dans des articles publiés au Soleil et dans l’hebdomadaire en ligne L’Avantage hier et aujourd’hui, il est clair que l’entraîneur de l’Océanic a eu le temps de se remettre de l’attaque surprise formulée par Benoît Groulx vendredi dernier.

    Dans ses déclarations, Beausoleil accuse les Olympiques de pratiquer de l’anti hockey en simulant des plongeons ou des blessures pour amener les arbitres à sévir contre l’Océanic.

    Beausoleil affirme aussi que Groulx parle des deux côtés de la bouche. Groulx lui aurait notamment «léché le visage» à la fin de la saison en lui envoyant un message de félicitations pour la belle saison de l’Océanic. «C’était pour que nous baissions notre garde», dit-il.

    Enfin, Beausoleil vante les mérites de Robert Steeves pour son arrêt spectaculaire sur Kevin Gagné dans le deuxième match. Beausoleil pense que les gardiens gatinois seraient plus en confiance si Groulx n’arrêtait pas de les responsabiliser pour les défaites.

    À la fin de sa longue sortie, Beausoleil en vient à la conclusion qu’il se sacre un peu de ce que peut dire Groulx. «C’est aux joueurs de donner le spectacle, les entraîneurs ne sont pas sur la glace.»

    Après avoir pris connaissance de la contre-attaque de son vis à vis, Groulx avait une autre réplique assassine toute prête pour son homologue rimouskois, mais il a préféré la garder dans sa manche.

    Cherchant à éviter de jeter de l’huile sur le feu, Groulx s’est résigné à répondre ceci.

    «Serge Beausoleil, ça lui a pris trois articles pour expliquer ce que j’ai dit en une ligne. La série va se jouer sur la glace et elle appartient aux joueurs.»

    Pour ce qui est des accusations de plongeons, Groulx les a balayés du revers de la main. «Je ne répondrai même pas à ça.»

    De son côté, Serge Beausoleil a été direct au but en m’amenant visionner le coup de genou qui a valu un cinq minutes à Casey Babineau sur Émile Poirier!

    «Je concède qu’il y avait matière à pénalité. Cependant, on voit clairement que Poirier est prêt à se relever quand Groulx lui fait signe de rester par terre. Poirier était de retour au jeu sur l’avantage numérique qui a suivi.»

    Beausoleil a raison sur ce point. On voit Groulx faire signe à Poirier. Pour sa défense, l’entraîneur-chef gatinois a plaidé qu’il y avait eu un arrêt de jeu et que Poirier était juste devant le banc. «Il grimaçait de douleur. On le voit sur la vidéo. Serge Haché (soigneur) était à côté de moi. Je lui ai fait signe d’attendre le soigneur.»

    Si je suis dans ses souliers, je peux comprendre le désarroi de Beausoleil.

    Mais en ce qui concerne les plongeons, j’ai travaillé avec Groulx depuis assez longtemps pour savoir qu’il condamne cette tactique au même titre que Beausoleil. L’an dernier, Alexandros Soumakis avait été sévèrement réprimandé pour ce genre d’incident. Il avait alors utilisé deux exemples de blessures subies dans le même match pour expliquer à Soumakis ce à quoi il s’attendait de ses joueurs.

    Je me souviens que c’était à Shawinigan. Rock Régimbald avait eu l’épaule disloquée et Jean-Gabriel Pageau s’était fait fracturer un doigt. Dans les deux cas, les joueurs étaient revenus au banc comme si rien n’était arrivé. Régimbald n’était pas revenu au jeu. Pageau avait poursuivi sans prendre les mises en jeu. Il avait ensuite raté six semaines de jeu.

    Les plongeons, je n’achète pas. Ce n’est pas parce que Régimbald s’est remis du coup de Lucas Grundy samedi qu’il n’est pas blessé. En séries, plusieurs joueurs jouent malgré les blessures. Chez l’Océanic, je suis convaincu que les quatre joueurs qui sont miraculeusement revenus au jeu vendredi dernier ne sont pas tous à 100 %.

    Le genou à Poirier par exemple, je peux le concéder à Beausoleil. Il y a cependant une explication derrière le geste de Groulx et je vous la donnerai à la fin de la série…


    • En tous cas, pour un gars qui se sacre des propos de Groulx, Beausoleil en avait pas mal long à dire au scribe de L’Avantage…

    • ahhhhh JF! c’est chien nous laisser dans l’ombre comme ca..lol pas grave, c’est le temps de ramener le vieux bob comme il l’etais avant, je sent vraiment que nous pouvons bien rivaliser contre les nics et leur coach qui aime bien parle…si les fans sont derriere cette equipe cesoir, meme si nous sommes que 2000, il faut que ces 2000 la sois tres bruyant!!! je sais que moi dans ma section, nous le seront…

      a tous ceux qui lisent ce blogue, si vous nous entendez chanter le GO HULL GO ce soir..faites le avec nous, ceci donneras du momentum et de l’energie qui en ont besoin!

      GO HULL GO!! je predit une victoire de 3-2 en OT ce soir!

    • Groulx devrait répondre que son club pourrait se permettre de changer son style de jeu si lui aussi avait été construit sur des tricheries et des mensonges.

      Anthony DeLuca, Frédérik Gauthier et Maxime Gravel ont tous fait savoir qu’ils ne voulaient rien savoir de la LHJMQ et pourtant…

      J’ai vraiment perdu beaucoup de respect pour Beausoleil dans cette série. Il a l’équipe pour battre Gatineau en 5 et au lieu de préparer ses joueurs, il perd son temps à dire des bêtises. J’ai déjà pensé qu’une carrière pro était envisageable à court terme, mais visiblement, il est dans son élément dans le junior.

    • Comme le mentionne Benoît Groulx, ça pris 3 articles à Beausoleil à dire ce que Benoît Groulx a pu dire en une seule ligne. J’ajouterais que ça aussi pris 3 jours afin de pouvoir répliquer au commentaire de Benoît Groulx!

      Il n’a pas de doute, Beausoleil voulait s’assurer qu’il en aurait pour son argent dans sa lecture en s’achetant le journal!

      P.S. Le fait que je prends le temps d’écrire Benoît Groulx et seulement Beausoleil dans le cas contraire est voulu.

    • http://www.youtube.com/watch?v=OocEW-UBCLo&feature=youtu.be

      Après avoir visionner la vidéo de la mise en échec de Grundy sur Régimbald je ne peux concevoir que Beausoleil ne voit pas de matière à pénalité. Oui Grundy le frappe avec son épaule mais à moins que Régimbald a un épaule dans le dos cette mise en échec n’est pas épaule à épaule. Beausoleil aurait dû prendre plus que 3 jours avant de parler de cette mise en échec car visiblement elle semble s’être passé trop vite pour lui!

    • Ce n’est rien de la part de Beausoleil. Dans le midget AAA, il est est allé de propos discriminatoires envers des entraîneurs adverses et il a fait encore pire au niveau senior… Il dit que Groulx devrait être positif envers Steeves alors que lui blâme ses vétérans après chaque défaite et ce depuis qu’il est en poste… Beausoleil= Senior stuff!!!

    • J’espère que toutes les dispositions ont été prises pour que Beausoleil reçoive sa copie du Droit à sa chambre d’hôtel demain matin car quelque chose me dit que ses entrevues d’après-match ont été bien juteuses…

    • J’ai une question pour JF Plante non pas le joueur de nos détestables adversaires mais plutôt a JF Plante le journaliste.

      En première période du match #3 avec une mise au jeu en territoire de l’Océanic, le “beau” Beausoleil délège seulement quatre patineurs dans une situation a armes égales de 5 contre 5. Le juge de ligne, après avoir attendu le temps réglementaire “drop la puck” pour la mise au jeu.

      Le “beau” Charron, communément appelé la Charogne, pour une raison qui m’échappe lève les deux bras dans les airs et siffle l’arrêt de jeu pour pointer le banc de l’Océanic pour qui ajoute un joueur pour une nouvelle mise au jeu!!!

      Ma question est avait-il le droit de “protéger” ainsi l’Océanic?

      @gryger: Je n’ai pas vu cela souvent, mais comme Benoît Groulx n’a pas protesté, j’imagine que ça peut se faire.

      JFP

    • Beausoleil qui déclare que «Groulx est aussi subtil qu’un camion de 10 roues qui recule.»

      Bien d’accord avec monsieur Beausoleil. Avec toutes ses coupes du président qu’il a gagné, avec le record de l’entraineur qui a gagné le plus de partie en séries, tout cela ne fait pas dans une Yaris mais bien dans un camion.

      Un jour , Serge, si tu as de telles statistiques tu comprendras, entre temps roule en Yaris :)

    • Bon… Dans le journal L’Avantage de ce matin, Beausoleil en remet au sujet de l’arbitrage et des soi-disant plongeons de Poirier. Faut croire que le monsieur a d’autres priorités que les ajustements à apporter à son équipe.

    • Et si…

      A la fin du match on constate que l’Océanic frustré de se faire bafouer dans un troisième match de suite aura tombé dans l’indiscipline dans la deuxième portion de la partie s’enlevant par le fait même toute chances de remonter.
      Et si…

      Vers la mi-match de cette 4e partie, un mur de réalité frappa de plein fouet les gros canons comme les petits canons de l’Océanic. Réalisant a ce moment qu’en face, derrière le banc adverse il y a le coach le plus titrée de la ligue et qu’il est en plein contrôle d’une bonne équipe qui est en santé. Regardant derrière pour s’aperçevoir que le beau soleil “brillant” est tombé aux mains de sa propre “sorcellerie” et s’est transformé en 18 roues qui fait bip-bip-bip en reculant!

      Groulx n’est pas un deux de pique…

    • Crampant Robert pour ne pas dire décapant! LOLlllllllll

    • “Le genou à Poirier par exemple, je peux le concéder à Beausoleil. Il y a cependant une explication derrière le geste de Groulx et je vous la donnerai à la fin de la série…”

      Maintenant que la série est terminée, nous sommes plusieurs à attendre cette explication avec impatience!

      @domdesrosiers: Évidemment, je croyais comme plusieurs personnes que la fin de la série allait annoncer la fin de la saison… La saison n’est pas terminée. Je vous raconterai donc cela à la fin de la prochaine série. Oops, de la prochaine saison :-)

      JFP

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité