Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 25 février 2013 | Mise en ligne à 11h16 | Commenter Commentaires (2)

    Bourret dans l’eau chaude

    Gabriel-Bourret

    Gabriel Bourret a fait une erreur de jugement samedi à l’aréna Iamgold de Rouyn-Noranda.

    Premièrement, en lançant une bouteille d’eau dans les estrades à partir du banc des pénalités où il se faisait narguer.

    Deuxièmement, en frappant un partisan avec son bâton à travers une baie vitrée.

    Si les faits reprochés sont vrais, il mérite certainement une réprimande.

    Cependant, j’ai toujours eu de la misère avec des hommes de plus de 40 ans qui s’en prennent à des kids de 16 à 20 ans au banc des punitions dans bien des amphithéâtres de la ligue, incluant le centre Robert-Guertin.

    Gabriel Bourret a perdu son sang-froid. Selon ce qui a été raconté au préfet de discipline de la LHJMQ, Raymond Bolduc, Bourret aurait donné un coup de bâton dans la baie vitrée. Or, il y aurait eu une petite fente dans la baie vitrée à l’endroit ou le coup de bâton a été donné. Un partisan des Huskies aurait été atteint à la bouche. Il a porté plainte à la Sûreté du Québec.

    Si le spectateur était resté à son banc, il n’y aurait pas eu d’incident. En même temps, si Bourret ne lance pas la bouteille d’eau dans les estrades, est-ce que le partisan se serait approché du joueur?

    Raymond Bolduc a suspendu Petr Straka une partie la semaine dernière quand il a lancé son bâton dans la vitrée. Le bâton a dévié dans les estrades pour frapper un spectateur. Il a également suspendu un gardien de but qui avait lancé son bâton dans les airs il y a quelques années. Le bâton avait terminé sa course dans les estrades. Il avait été suspendu 2 matches.

    Dans la Ligue de l’Ontario, le défenseur Jake Cardwell a été suspendu 10 matches il y a deux semaines pour une altercation avec un partisan dans le couloir qui menait les Bulls de Belleville à leur vestiaire du centre GM d’Oshawa.

    Comme on est moins sévère au Québec, je m’attends à une suspension de 3-4 parties. On ne peut pas frapper un spectateur, aussi imbécile soit-il.

    Quant à la plainte au criminel, ça me surprendrait que ça mène à quelque chose. Le partisan de Huskies, qui avait deux fois l’âge de Bourret, essayait de faire sortir le jeune de ses gonds. Il a réussi. Il en a payé le prix.


    • “…On ne peut pas frapper un spectateur, aussi imbécile soit-il.”

      Bien dit!

      Un joueur de hockey ne peut frapper un amateur je suis bien d’accord mais dans certain arena de la LHJMQ, surtout ceux ou les amateurs sont plus proche de l’action, il y a toujours des imbéciles qui s’approchent beaucoup trop des joueurs sans gêne pour les nargé.

      Ceux-ci sont souvent les premiers à se plaindre lorsqu’ils sont confronté.

    • Gabriel Bourret a finalement été suspendu deux matches par le préfet de discipline de la LHJMQ.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2011
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité