Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 6 février 2013 | Mise en ligne à 11h55 | Commenter Commentaires (3)

    Régimbald, Boutet amènent les Olympiques à ,500

    Sans vraiment goûter à l'avantage numérique cette saison, Taylor Burke a marqué son 18e but de la saison dans la victoire contre les Remparts hier.

    Sans vraiment goûter à l'avantage numérique, Taylor Burke a marqué son 18e but de la saison dans la victoire contre les Remparts hier.

    Ça aura pris 51 matches pour y arriver, mais les Olympiques jouent enfin pour ,500!

    Ce n’était pas le scénario envisagé en début de saison par Benoît Groulx, mais il faut reconnaître que son équipe est compétitive depuis l’ouverture de la dernière période des transactions.

    À la fin du mois de décembre, son équipe étaient à sept parties (13-20-3) sous la barre de ,500. Depuis, les Olympiques ont compilé un dossier de 11-4-0 pour arriver avec une fiche globale de 24-24-3.

    Pendant cette séquence, qui coïncide avec le retour au jeu de Robert Steeves et surtout, le retour en santé de l’équipe, les Gatinois ont remporté plusieurs matches contre des équipes de pointe.

    Rappelez-vous que les nombreuses victoires contre Sherbrooke et Shawinigan avaient permis aux Olympiques de sauver la face en début de saison.

    À présent, la troupe de Benoît Groulx a remporté au moins un match contre toutes les formations de la LHJMQ sauf Rimouski (0-3-0) et Moncton (0-3-0).

    Hier soir, les Olympiques ont eu raison des Remparts par la marque de 4-3 même en disputant un match couci-couça. Ils ont notamment causé beaucoup trop de revirements dans leur propre territoire ainsi qu’en zone neutre. Les Remparts que nous avons connus en début de saison en auraient profité pour enterrer tous les espoirs des Gatinois sur le champ.

    Dans la victoire, Rock Régimbald et Martin Reway ont atteint le plateau des 20 buts. À l’aide d’un puissant tir voilé de la ligne bleue, le défenseur Étienne Boutet a également atteint le plateau des 10 buts pour la première fois de sa carrière.

    Boutet, un défenseur «défensif», continue de contribuer massivement à l’attaque gatinoise et vaut son pesant d’or depuis son acquisition de l’Océanic de Rimouski. Il a 25 points en 26 parties à Gatineau et il est maintenant le 9e meilleur compteur chez les défenseurs de la LHJMQ avec ses 32 points en 47 matches pour l’ensemble de la saison.

    Le défenseur de 20 ans n’a mis que 26 parties à Gatineau pour éclipser sa marque personnelle de 24 points en 64 parties établie à Rimouski en 2010-11!

    Martin Reway, deuxième étoile de la semaine dans la LHJMQ avec ses six points en deux matches, contribue à sa façon à l’éclosion d’un autre joueur de 20 ans: Rock Régimbald. Sixième marqueur chez les recrues avec 45 points en 36 matches, Reway détient cependant le meilleur ratio de point par match parmi les recrues de la LHJMQ.

    En évoluant à ses côtés, Régimbald a retrouvé sa forme de fin de saison 2012 en marquant neuf buts à ses neuf derniers matches. À cinq reprises dans les 10 dernières parties, il a connu des soirées de trois points!

    Est-ce que Régimbald joue enfin comme le choix de première ronde qu’il avait été en 2009?

    Je vais vous dire une chose. Il a récolté 26 points à ses 17 derniers matches. S’il avait produit à ce rythme pendant les 51 premiers matches de la saison — les Olympiques ont maintenant 51 matches de joués — il aurait amassé 78 points.

    78 points, c’est le même nombre de points que le meilleur compteur actuel de la LHJMQ, Josh Currie.

    Bien sûr, c’est trompeur d’utiliser une tranche de 17 parties pour comparer Régimbald à Currie sur l’ensemble d’une saison. Les partisans étaient nombreux à souhaiter l’acquisition d’un autre joueur de 20 ans plus dominant pendant les premiers mois de la saison. Il y a même quelques directeurs généraux qui se demandaient pourquoi les Olympiques traînaient un joueur de 20 ans aussi peu productif. Après tout, Régimbald n’avait que 10 points après 24 matches et seulement 16 points après 34 parties, mais Benoît Groulx a continuer à lui faire confiance et il y a eu un déclic.

    Depuis la fin décembre, l’ancien de l’Intrépide de Gatineau se comporte comme un premier marqueur de ligue.

    Quel est le dicton déjà?

    Les meilleurs échanges sont ceux qu’on ne fait pas?

    Celui de Régimbald peut entrer dans cette catégorie, mais l’échange de Boutet lui, était plus que nécessaire. Non seulement l’arrivée de Boutet a-t-elle solidifié la défensive, mais elle a aussi relancé l’attaque massive en plus d’enlever une tonne de pression sur les épaules de Gabriel Bourret, qui paraît de mieux en mieux.


    • Notre jeu dans la zone defensive est probablement la plus grande lacune chez nos joueurs. Ils cafouillent beaucoup, prennent de mauvaises decisions et ont toute la misere du monde a sortir la rondelle.

    • Je suis bien content pour Groulx et l`équipe, car depuis deux ans on a beaucoup de monde a l`infirmerie et cela surcharge le travail de plusieurs et des jeunes jouent dans un contexte qui nuit plus a leur développement.
      Il faut donner a César ce qui lui revient, Groulx mérite grace a sa patience ou ( il n`avait pas d`autre option)le déblocage de Régimbald et l`acquisition de Boutet a aider énormément (meme si le prix était élevé), mais si l`équipe peut gagner une ronde ou deux alors cela va avoir valu la peine.

    • - J’étais de ceux qui disais, bien voyons donc c’est bien chère pour Boutet.. Aujourd’hui, je me souvient même plus du 2e choix.. Excellente acquisition..

      - Très heureux pour Régimbald.. son trio formé avec Tardif (même si il a ralenti) et Réway ont une super belle chimie et content de voir Grouxl garder ses trios intact enfin.. Sa fait du bien sa glace.. Souhaitons que Régimbald continue sur sa lancée et surtout en série..

      Les Olympiques sont a 2 petits points des Sags, du 11e rang et ainsi éviter une machine de hockey en 1er ronde.. LE top-5 est dangereux mais par la suite, on peut les battrent.. 11e les Olympiques affronteraient soit de sRemparts beaucoup menacant maintenant, des Huskies qui semble piquer du nez depuis el départ de Hojzan.. Même si je crois que PEI, DRU, VDO peuvent rattraper les 2 clubs mais sa serais des clubs a notre portés pour passer 1 ronde.

      Finir en bas de la 11e place par exemple outch.. soit Rimouski, Baie-Comeau, Halifax, Moncton ayoye.. Le seul club du top-5 que je croirais a nos chances sont BLB mais faudrais finir 14e.

      Autre questions je me demandais, sur quoi ce base les dirigeants pour définir a la fin de la saison qui est la recrue de l’année?? Car je crois sincèrement que Réway mérite d’être finaliste et peut-être même recrue de l’Année.. COmme tu le dit, meilleur ratio point/match chez les recrues. a 3 points du 3e rang avec 10 matchs de moins et oui 17 du 1er mais 15 matchs de moins.. De la facon donc il produit avec le même nombre de match ou presque que les autres recrues, Réway serais fort possible 2e, peut-être même meilleur recrues de la ligue.. Imaginez si ce joueurs aurais minimum 3 pouce de plus… Il serais encore plus dangereux..

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité